Top Ad 728x90

10 novembre 2020

, ,

#confinement2 jour 11 : alors que voilà le vaccin

Alleluia ! Il est bientôt né le divin enfant. La bourse chante et renoue avec la joie. Zoom et Netflix à la casse et Pfizer à la hausse. Le laboratoire pharmaceutique annonce la proximité, prochaine, un jour, de la sortie d'un vaccin innovant pour combattre le virus, un vaccin "efficace à 90%". Ça et les promesses d'une légalisation de la vente des sapins de noël par nos glorieux énarques en charge du redressement économique tricolore : autant dire que le confinement c’est plié pour avant la fin de l'année. Sauf pour les plus âgés d'entre nous pour qui il devient chaque jour un peu plus clair que ces efforts d'isolement sont uniquement destinés. 

N'ouvrons pas encore le champagne. Cette partouze boursière est certes sympathique, mais le vaccin c’est pas pour demain et si ça l’était ce serait inquiétant quant à sa viabilité. Quant au confinement, on ne va pas changer les bonnes habitudes de la discipline. A moins que nous nous prenions la main pour négocier ça collectivement dans la rue, nous vivrons désormais dans un état de semi-confinement permanent, virus ou pas, où nous devrons plus ou moins nous excuser de respirer.   

A l'instar d'autres journalistes, j'entends de la bouche d'un titulaire d'une carte de presse sur les ondes d'une radio publique que c'est "une bonne nouvelle". Premièrement ce n'est pas à proprement parlé "une nouvelle", au mieux une bande-annonce promotionnelle, quant à la qualifier de "bonne" c'est là un jugement personnel et non de l'info (un peu, non totalement, comme ce blog à vrai dire). 

Loin de moi l’idée de jouer les anti-vaccins, il y a même peu de gens de mon âge dont le carnet de vaccination soit aussi à jour que le mien, ayant eu le génie on peut le dire d’aller tout updater quelques semaines avant le bordel planétaire. Je pose néanmoins les termes de cette équation pour le moment toute pétée : Un vaccin efficace à 90% pour nous sauver d’un virus mortel dans 0,05% des cas ? On a néanmoins vu des ratios efficacité/avantage/inconvénient plus sécurisés lors de sauts à l'élastique avec du fil dentaire. 

Ne passons pas pour un aigri voire un complotiste. On devine la manoeuvre. L’important ici c’était d'insuffler un bref instant dans la foulée de l'élection américaine de l’optimisme aux marchés, aux acteurs économiques et à ces trucs gênants appelés "gens" ou "consommateurs". Nos dirigeants commencent à s’inquiéter des répercussions psychologiques qu'ont sur ces "gens" bons à consommer ces confinements suicidaires à répétition. 

On ne s'étonnera donc pas de la réticence des Français quant à l'hypothèse de leur vaccination pour se prévenir du virus. Selon un sondage européen Ipsos, "seulement" 54% des Français envisagent de se vacciner contre le Covid-19.  La défiance est montée de 5 points depuis aout. On partait déjà sur des mauvaises bases. Dix mois de mensonges politiques et de rigolade gouvernementale, pour conduire peu à peu au rejet complet de la parole scientifico-sponsorisée sur plateau télé, ce ne sera pas avec ce genre de fausse nouvelle sortie du chapeau marketing à des fins purement spéculatives qu'on retrouvera moral et confiance au pied du sapin. 


Confinement saison 2 : Jour 1 - Jours 2 et 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 8

Confinement saison 1 : Jour 2 - Jour 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 6 - Jour 7 - Jour 8 - Jour 9 - Jour 10 - Jour 11 - Jour 12 - Jour 13 - Jour 14 - Jour 15 et 16 - Jour 17 - Jour 18 -  Jour 19 - Jour 20  - Jour 21 Jour 22 et 23 - Jour 24 - Jour 25  Jour 26 - Jour 27 - Jour 28 - Jour 29 - Jour 30 - Jour 31 - Jour 32 Jour 33 - Jour 34 Jour 35 et 36 Jour 37 et 38 Jour 39  Jour 40 Jour 41 Jour 42 - Jour 43 et 44  Jour 45 Jour 46 Jour 47 Jour 48 et 49 Jour 50 et 51 -  Jour 52 et 53 - Jour 54 - Jours 55 à 59

0 commentaires:

Top Ad 728x90