Top Ad 728x90

26 avril 2020

, , , ,

#confinement jour 42 : un pouvoir inutile, arrogant et cynique

Je n’aurai de cette triste et longue période de privation de liberté que le souvenir paradoxal de belles journées lumineuses qui passent trop vite. Quelques retouches sur la nouvelle version du film sur Prince (la projection de mardi a été un tel succès que nous recommençons la soirée mardi prochain), escapade cagoulée au supermarché et long apéro virtuel avec les amis du Kremlin des Blogs. A. et R. s’occupent dans une relative tranquillité à recréer des familles heureuses en Playmobil. P. est dans un état stationnaire. 

Je n’écoute absolument plus les informations des médias d’avant, aussi ringardisés que le gouvernement. Je glane ça et là quelques informations sur la situation qui chacune me donnent à  envie de sauter à la gorge des médiocres en charge.

Alors que l’on on ne peut plus sortir de nos salons et que l’on nous fait bien comprendre qu’un voyage au-delà du centre commercial le plus proche sans ausweiss est sérieusement compromis pour les deux prochaines années, l’Etat va prêter sans condition 7 Milliards d’Euros pour sauver les avions d’Air France (la compagnie n’appartient qu’a 14% à la France). Dire qu’il y a encore quelques années on se battait contre l’aéroport Notre Dame Des Landes, dans un monde covidé c’est la place de l’avion qui est remise en cause tout court. L’utilité d’un 777 est désormais proche de celle d’un président de la République Française : nulle (et couteuse).

Pour les masques en revanche, nothing as usual. Enfin presque, on apprend qu’après quatre mois de retard, et avoir verbalisé un million de français pour (estimations basse) 123 525 000 euros de recettes (ce qui représente à 8 cts le coût de fabrication : 1,2 Milliard de masques), la fameuse de livraison de masques par l’état sera en fait une vente de masques ...en provenance de Chine donc. (reste à espérer qu’ils arrivent AVANT le 11 mai et que l’on disposera d’une case à cocher sur l’attestation pour avoir le privilège de pouvoir les acheter).

Quoi qu’il arrive désormais, la gestion politique de cette période aura été un fiasco. Quarante jours de traversée du désert de l’action politique ou le dire à remplacer le faire. Le peuple attendait, et attends toujours, des réponses concrètes, humaines et des solutions de proximité, l’état lui a répondu attestation dérogatoire, PV, privation de liberté, police, interdiction aveugle de voir les proches, foutage de gueule et culpabilisation morale par-dessus le marché. Tout ça sans lui fournir l’ombre d’un début de masque.

Chaque ministre à l’image de Macron est désormais obnubilé par les élections de 2022. Votre santé ils s’en contrefoutent, c’est un bilan comptable, ça se trafique. D’autant que, objectivement, grâce à notre confinement, nous n’avons « que » 23.000 morts. Ne jamais oublier que c’est grâce à nos efforts, notre confinement n'est que la conséquence de leur inaction initiale. Chacun fait donc sa com’ d’où les contradictions et les one man shows inutiles selon ce schéma :

Mardi : déclaration du Premier Ministre (à la télé ou à l’assemblée nationale)

Mercredi : précisions contradictoires de chaque ministre.

Jeudi : précisions contredisant les précisions contradictoires de la veille.

Vendredi : polémique sur BFM : « la parole présidentielle n’est-elle pas trop contredite ? ».

Samedi : petite phrase du Président récoltée en off par un suce-boules à carte de presse : « Les Français doivent comprendre que le confinement ne s’arrêtera pas le 11 mai ».

Dimanche : article du JDD sur les nouvelles pistes du déconfinement en mode « indiscrétion »

Lundi : grandes lignes redéfinies par le PR à l’inverse de l’article du JDD.

Mardi : nouveau discours de Philippe

(Recommencer la séquence pour la semaine suivante, évacuer la question des masques une semaine sur l’autre.
Semaine A : « Les masques arrivent en masse bientôt »
Semaine B : « Les masques ne sont pas aussi utiles qu’on le dit »)

Voilà, c’est simple de gouverner en fait. Il suffit de parler. Non seulement ce pouvoir a perdu l’occasion de racheter ses erreurs passées, mais en plus il n’apprend rien et applique à la lettre les vieilles recettes avec arrogance et cynisme comme si de rien n’était. Avant ils justifiaient de leur impuissance en utilisant la carte « Europe », désormais ils se planquent derrière la parole sacrée des « experts scientifiques » (bande de nouveaux spécialistes des plateaux télés qui disent tout et son contraire au fil des semaines. Et s’il y a nouvelle vague d’épidémie, et augmentation du nombre de morts, la parade est trouvée soyez-en assurés : ce sera de notre faute.

Vous êtes aujourd'hui comme hier, du stock humain à qui il faut parler comme à des gosses.
Vous êtes dans la merde, eux ils sont déjà dans la campagne de 2022.

Pour le reste, le déconfinement est effectif, on sort tous. 
Au pied du mur,  le pouvoir des douze trains en retard en prendra acte dans un mois.




Les jours d'avant :
Jour 2 - Jour 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 6 - Jour 7 - Jour 8 - Jour 9 - Jour 10 - Jour 11 - Jour 12 - Jour 13 - Jour 14 - Jour 15 et 16 - Jour 17 - Jour 18 -  Jour 19 - Jour 20  - Jour 21 Jour 22 et 23 - Jour 24 - Jour 25  Jour 26 - Jour 27 - Jour 28 - Jour 29 - Jour 30 - Jour 31 - Jour 32 Jour 33 - Jour 34 Jour 35 et 36 Jour 37 et 38 Jour 39  Jour 40 Jour 41

0 commentaires:

Top Ad 728x90