Top Ad 728x90

24 avril 2020

, , ,

#confinement jour 41 : contrôle d'attestation dérogatoire à Baltringuistan City

Rien de neuf en République Populaire du Baltringuistan au 41e jour d'un confinement qui craque de partout : Toujours pas de masque et pas de test. Nourriture, approvisionnement, masques: la solidarité s'organise dans les interstices béants de la machine rouillée d'un état ringardisé. C'est presque à se demander si nous ne sommes pas entrain de vivre le rêve humide d'Ayn Rand d'une population qui reprend en main les choses. On pourrait s'en inquiéter, j'y vois un signe de bonne santé collective. Curieuse parenthèse enchantée, très provisoire puisqu'elle peut tout aussi bien tourner au cauchemar. En attendant le quartier est devenu bien plus agréable à vivre lors de la période de confinement qu'il ne l'était avant cette période. Moins de voitures, plus d'air pur, moins de stress, plus de dialogue.  

Quand j'écris rien de neuf, c'est faux. Pour la première fois, à l'approche de la 7e semaine de paralysie du pays par les "autorités compétentes" : j'ai été contrôlé ce matin par trois fonctionnaires semi-masqués qui ont vérifié si mon jogging était bien réglementaire. 

Palpable déception chez les forces de l'ordre : il l'était. 

Résumons la situation : 

a / Je suis en sueur, essoufflé, non masqué : donc à ne pas approcher (je vous rassure : je n'approche moi-même personne).

b / 3 policiers avec des masques chirurgicaux (qui ne les protègent donc pas) s'approchent de moi (alors que je les avais vu à cent mètres et que j'aurais pu me tirer discrètement, voire les semer sans souci, si je n'étais pas en règle) 

c / Ils prennent donc le risque d'attraper un virus (ils ont manipulé mes papiers à 30 cms de mon souffle durant une bonne minute) pour contrôler que je respecte les règles dont le but est d'assurer ma sécurité et celle des autres. 

d / Peut-on plus absurde ? 

Ce contrôle matinal est l'image qui me restera de l'action de l'état en 40 jours : un contrôle inutile et potentiellement dangereux.

Le demeuré de l'intérieur, CriCri la Castagne, déclare fièrement ce matin que "15,5 millions de contrôle ont été réalisés lors du confinement pour. 915 000 PV dressés". Tout cela pour un total de 17 masques distribués et probablement des milliers de policiers contaminés dans la manoeuvre. Ces technoconnards vont réussir à coller un PV à chaque français avant même de leur avoir distribué le premier masque. 

Au début du confinement j'écrivais que l'Union Européenne était morte avec ce virus, c'est le pays dans sa version institutionnelle qui est pas loin d'être explosé. Pas étonnant qu'ils aient envie que tout revienne au plus vite comme avant. Encore trois mois à ce rythme-là et chaque quartier de France fera sécession. 



Les jours d'avant :
Jour 2 - Jour 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 6 - Jour 7 - Jour 8 - Jour 9 - Jour 10 - Jour 11 - Jour 12 - Jour 13 - Jour 14 - Jour 15 et 16 - Jour 17 - Jour 18 -  Jour 19 - Jour 20  - Jour 21 Jour 22 et 23 - Jour 24 - Jour 25  Jour 26 - Jour 27 - Jour 28 - Jour 29 - Jour 30 - Jour 31 - Jour 32 Jour 33 - Jour 34 Jour 35 et 36 Jour 37 et 38 Jour 39  Jour 40

0 commentaires:

Top Ad 728x90