lundi 23 avril 2012

[video] L'heure du rassemblement

Le psychodrame des sondages soudainement impubliables est (provisoirement) fini. Verdict : une bonne et une mauvaise nouvelle

- Pas de courbes croisées, pas de vague de la majorité silencieuse. La France a fait le tour, du fond et de la forme, de Sarkozy et avant tout de sa politique antisociale, en plaçant la gauche en tête au premier tour. Enfin. Tant mieux. 

- En revanche, les sirènes du FN restent plus attractives que jamais pour 18% des électeurs avec un fort décrochage Paris / Province

- A l'UMP, la stratégie Buisson / Peltier est un échec qui pourrit la donne. A force d'avoir emboîté le pas voire précédé les thématiques FN, le kéké sans programme se fait talonner par l'original qui offre la quinquennale occasion de se lâcher dans les urnes, mais n'apporte aucune solution concrète pour améliorer le quotidien des Français. Reste à savoir si l'électeur déçu de l'UMP, qui a signifié sa colère au roitelet de Neuilly en votant Le Pen, reviendra au bercail au second tour, confirmera la pelle forte ou préférera aller à la pèche. Donc à droite entre les deux tours, attendons-nous à de l'über trash pas constructif pour un sou. Ce qui ne nous changera pas trop, mais complique la tache d'un Sarkozy qui est déjà allé bien loin dans ce domaine, et qui doit aussi compter sur les voix d'un Bayrou dont le seul espoir de survie politique repose sur l'échec du candidat-président (même si, grand fan du ni oui ni non, il ne le dira pas).

- A propos de Sarkozy. C'est le grand absent de la soirée. Le voilà qui après avoir esquivé le débat tout au long de la campagne veut désormais en faire 3 en 10 jours ! On attend toujours sa participation à l'émission de Mediapart (qu'il refusait il y a à encore 2 semaines) auquel François Hollande s'est frotté durant trois heures avec des questions d'un autre niveau que celles des laquais de plateaux. Il veut des sujets de débat, nous en avons : son bilan en chiffres, Karachi, Bettencourt, Kadhafi... Subsiste une grosse énigme de type quatrième dimension: Comment 26% des électeurs peuvent encore plébisciter la politique de ce type ? Y'aurait-il autant de millionnaires et de milliardaires en France ? Une épidémie d'Alzheimer ?

- A noter que plusieurs ministres du gouvernement prennent également des gros coups de pelle à domicile

- La fausse surprise du score de Mélenchon. Ses 11% ne m'étonnent pas. Je me félicite de son parcours ces derniers mois (je l'envisageais à 6 ou 7% il y'a encore trois mois) et de la ferveur qu’il a redonné à son camp, aux abstentionnistes, et en général au débat politique de ces dernières semaines. 

En conclusion: quelque soit le résultat du second tour, la recomposition de la droite version encore plus dure et décomplexée va aller plus vite que prévue[1]. D'où l'importance de se mobiliser dans le spectre le plus large de la gauche jusqu'au centre, de nous focaliser contre l'ennemi commun. Pas une mince affaire, mais l'enjeu de taille. Malgré les apparences, la joie d'un soir et de bonnes estimations de second tour, nous sommes dans une situation plus critique que lors du coup de théâtre de 2002 où l'extrême droite qualifiée pour le second tour n'avait aucune chance de gagner. 

Cette fois-ci, le risque existe. 

Bonus: La vidéo que BFM n'a pas eu lors de sa nuit motorisée. François Hollande arrivant à l'intérieur du QG de campagne, tournée dans des conditions extrêmes par votre rédacteur. Durée 3 minutes.


[1] Il va sans dire que d'un point de vue stratégique, chacun voulant récupérer la droite en vrac, le FN a bien également intérêt à ce que Sarkozy et l'UMP se gamellent.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

J`ai voté F. Hollande, alors que j`avais que mon coeur m`intimait de voter Mélenchon. Au second tour, je vais recouvrer la raison et voter le kleiner Mensch, non par conviction bien sûr, mais pour participer à la catharsis massive dont la France a besoin... Les gens n`ont toujours pas compris (le peuple) qu`à cela ne tienne allons en prendre encore pour 5 ans (pas de prb de mon côté je suis blindé, à plus d`un titre), mais comme j`ai tout de même une nette tendance pour la démocratie, passons par l`extrême inverse, les opinions auprès de ceux qui paierons plein pot la politique mortifère du nain en viendront bien un jour à la raison. Dans le cas contraire, ciao, je m`exile en Suisse rejoindre d`autres membres de ma famille

Pullo a dit…

Faisons un petit bilan post premier tour.

En 2007, avec 83,77% de participation, NS avait rassemblé sur nom 11,5 millions d'électeurs et 31,18% des suffrages exprimés, loin devant JMLP, qui n'avait que 3,8 millions de voix et 10,44%. En 2012, avec environ 80% de participation, NS a autour de 27%, ce qui fait environ 9,5 millions de voix, tandis que MLP fait 18,1%, soit presque 7 millions de voix. NS a perdu 2 millions d'électeurs en cinq ans, alors que MLP en a gagné 3 millions...

Les déclarations des Juppé, Morano, Pécresse, Copé et autres sur l'absence de poussée et/ou de désir pour la gauche n'y changeront rien : la stratégie du sortant pour arriver en tête du premier tour est un échec cinglant. Et si NS est battu dans quinze jours, sa défaite fera non seulement imploser l'UMP, mais fera aussi de MLP la patronne de la droite. La campagne de MLP avait été assez maladroite dans l'ensemble, car elle rendait difficilement crédible la conversion à l'antilibéralisme du FN. MLP peut remercier le sortant d'avoir fait campagne sur les thèmes habituels du FN, produisant un effet "l'original plutôt que la copie" en sa faveur...

Tassin a dit…

La gueule de bois ce matin, le moral dans les chaussettes.
Le choix du second tour se résume à : la faillite du pays avec ou sans les allocations chômages?

Moi qui espérait que la France réagirait autrement à la crise qu'en votant droite et extrême droite je tombe de haut.

Rien ne changera.

Le seul espoir qu'il reste c'est miser le paquet sur le Front de Gauche aux législatives afin de coller au cul de Flamby et éventuellement de refaire un Front Populaire dans les rues contre l'austérité.
Mais vu le score du FN et ses discours anti-syndicalistes je doute de la mobilisation...

dd a dit…

"Comment 26% des électeurs peuvent encore plébisciter la politique de ce type ?"

Bah, je crois que l'UMP a fait une belle campagne. Ils ont réussi à tout mettre sur le dos de la crise et en plus de faire peur grâce à la crise.
Grosso-modo : c'est pas de notre faute, mais en plus, ce serait pire sans nous.

Ils ont plutôt dirigé les thèmes de campagne vers ce qu'ils voulaient, et ca va continuer : sécurité et immigration. Rien qu'à voir coppé demander 15 fois de suite à Aubry si elle voulait vraiment mettre en place le vote des immigrés, ça veut tout dire.

Bref, attendez-vous à rebouffer de l'insécurité et de l'anti halal primaire pendant 2 semaines.

BA a dit…

Election présidentielle de 2002 :
Premier tour :
Jean-Marie Le Pen : 4 804 713 voix, soit 16,86 %.
Bruno Mégret : 667 026 voix, soit 2,34 %.
Total Jean-Marie Le Pen + Mégret : 5 471 739 voix, soit 19,20 %.
Deuxième tour :
Jean-Marie Le Pen : 5 525 032 voix, soit 17,79 %.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2002


Election présidentielle de 2012 :
Premier tour :
Marine Le Pen : 6 421 773 voix, soit 17,90 %.

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/actualites-elections/presidentielle-2012-tour-1

Par rapport au nombre de voix de Jean-Marie Le Pen + Bruno Mégret en 2002, Marine Le Pen gagne 950 034 voix.

Par rapport à leur précédent record de 2002, les fachos ont gagné 950 034 voix supplémentaires.

Le 6 mai 2012, pas une voix ne doit manquer à François Hollande.

Anonyme a dit…

bon en même temps m.l.p. fait le même score que son géniteur en 2002 au second tour

Anonyme a dit…

La tentation de laisser M. Sarkozy et sa bande se griller définitivement avec le 2ième volet de la crise générée par ses copains de la finance est très forte. Cela permettrait enfin à ses électeurs d'ouvrir les yeux sur l'étendue du champ de ruines qu'ils ont déjà produit.
Ce serait le meilleur moyen de se débarrasser définitivement de sa sphère politique téléguidée par l'extrême droite américaine. Ce ne serait pas sympa pour les électeurs de gauche qui ont ouvert les yeux bien avant l'élection de 2007 et qui souffrent déjà beaucoup. Mais je ne vois que cette solution pour éradiquer cette idéologie qui sévit depuis bientôt 40 ans.

seb musset a dit…

@anonyme 14.55 > On avait exactement le même type de raisonnement en 2007. Résultat : RIEN. Je ne vais pas attendre que la situation aille si mal qu'on en vienne à la violence. Parce que là encore, je sais précisément comment ça va tourner et qui va morfler.

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

j ai moi aussi ete surpris par le score de Sarkozy. apres avoir envoye la france dans le mur, comment peut il faire autant ?
Dimanche j ai eu l occasion de discuter avec une de mes cousine (brave femme, 65 ans et completement fauchee). eh bien elle a vote Sarko !!
Quand on regarde que TF1 et FR3, ca attaque ...
Sarkozy a fait plus de 35 % chez les vieux et l age moyen de l electeur est > 50 ans. ceci explique cela

Anonyme a dit…

dans CSOJ avec taddeï ils ont dégonflé le ballon de baudruche avec un montage vidéo pas piqué des hannetons sur la rhétorique du 3ème homme aux élections

Anonyme a dit…

Bravo au premier posteur, confortablement installé sur son matelas de pognon il souhaiterait assister à la débacle générale, quel courage ! et puis penser voter melenchon en votant hollande pour finalement au second tour sarkozy il est au top de la cohérence !

Nateo Anandsa a dit…

bonsoir Seb Musset,
je viens de temps en temps sur ton site, et j'ai visionné quelques unes de tes vidéos. J'aimerais mieux comprendre tes convictions.
Penses-tu que si François Hollande est élu cela apportera un changement profond ?
En attendant ton point de vue, voici le mien. A mon avis le système des élections n'est pas bon pour le peuple, car les gens aux pouvoirs abusent et jouent le jeu de leur caste, ce qui entraine de nombreuses injustices sociales.
Je souhaite attirer ton attention sur ce qui se passe en Islande : une partie du peuple est entrain de réécrire la constitution du pays.
voici les détails : http://www.journarles.org/spip.php?article829
Connais-tu Etienne Chouard ? Il fait de nombreuses conférences pour nous éclairer sur notre fausse démocratie (en fait élection représentative) et sur les moyens d'éviter les abus de pouvoir.
voici le lien :
http://www.facebook.com/profile.php?id=600922316
J'ai beaucoup de respect pour le fait que tu montres les problèmes sociaux dans ce pays. Etienne Chouard aussi il en parle, et il remonte à la source des problèmes pour les solutionner. Bref ces idées il en parle mieux que moi, c'est juste un résumé que je fais ici. Bonne continuation.