jeudi 17 novembre 2011

Maladie Report

On comprend bien que si jamais, quand vous tombez malade, ça n’a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ben le résultat quand même c’est que c’est pas très responsabilisant. Et que du coup on a un peu l’impression que la Sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans que ça ait un impact Laurent Wauquiez, Ministre UMP, BFM 16.11.2011
*
CQFD. Tomber malade c'est être irresponsable !
*
Pourquoi s'arrêter encore sur l'énième petite phrase de l'auteur du "cancer de l'assistanat" dont le seul but est de buzzer pour la sortie de son bouquin d'heroïc-fantasy "la lutte des classes moyennes" (à 19 euros tout de même) ?
*
C'est que nous ne sommes plus seulement dans l'effet de manche du soldat UMP qui veut se faire bien voir. La sortie fétide tombe au lendemain des annonces présidentielles sur la "protection sociale" (non mais Lol) à Bordeaux et s'insère à merveille dans l'axe de campagne que le guignol des marchés, probablement pas foutu de décapsuler son Perrier tout seul, a choisi pour sa réélection: en foutre plein la gueule aux français. 
*
Kadhafi, type au RSA, salarié malade, femme enceinte, fonctionnaire grippé: même combat pour l'axe du bienTremblez terroristes de anti-croissance ! Après la Libye, "Sarkozy entre en guerre contre la fraude sociale".
*
Quand on n'a pas de projet, juste un affreux bilan, rien de tel que dresser ceux qui souffrent les uns contre les autres. La thématique de la fraude sociale et des fraudeurs est un vieux poncif qui fait toujours son petit effet et éviter d'aborder les fraudes qui fâchent. Vendue depuis un an comme colossale et intolérable, les chiffres non pas réels mais estimés (20 milliards) sont répétés à foison depuis plusieurs jours dans les médias, la thématique ayant même droit à son "Zone interdite" spécial sur M6 juste avant la solennelle frappe du poing présidentielle de mardi chez Juppé. 
*
Et celui qui n'a de cesse de détruire le principe de solidarité et de cartonner les pauvres, d'affirmer que "voler la sécurité sociale, c'est trahir la confiance de tous les Français". 
**
Seulement voilà. "La fraude aux prestations sociales (RSA, allocations familiales, arrêt maladie...) reste un phénomène mineur, qui représente moins de 1% des 400 milliards de prestations sociales versées chaque année par la Sécurité sociale" (in Mediapart).  Bref, du point de vue des économies à réaliser dans le cadre de "la rigueur", cette fraude n'est qu'une goutte d'eau comparée aux 75 milliards de cadeaux fiscaux annuels[1] accordés à ceux qui, je vous l'assure, la plupart du temps travaillent bien peu et fraudent sévère au sujet du bonheur qu'ils sont censés faire ruisseler sur la collectivité. 
*
Le gros morceau de la fraude, estimée par un rapport parlementaire de l'UMP Dominique Tian se situe  du côté des patrons (fraude aux cotisations, travail au noir), et s’élèverait à 15 milliards d'euros.
*
Alors pourquoi ce matraquage spécifique sur des arrêts maladies et une somme dérisoire à récupérer (220 millions) ne remboursant même pas un Air force Sarko (259 millions)
*
Comme toujours: pour culpabiliser un peu plus, humilier, inciter à ne plus se soigner, inciter à chacun à se fliquer au boulot, à épier les habitudes et le train de vie de l'autre, circonscrire la colère sociale et la détresse humaine au ras des pâquerettes et pathétiquement tenter de récupérer du vote FN.
*
Passons sur cette abjecte ambition, déjà traitée ici et outrepassant les frontières de l'économiquement crétin, de conditionner la perception du RSA à 7 heures de travail hebdomadaire avec 10% de chômeurs. En pointant avec morgue les arrêts maladies du travailleur, le gouvernement commet une erreur de com' qui va coûter plus cher qu'elle ne lui rapportera.
*
N'en déplaise à ce gouvernement qui en plus de fraudeur, le traite de feignant, le salarié français a une productivité parmi les plus élevées du monde. Et ça fatigue son homme. D'autant que les salaires ne sont pas spécialement multi-vitaminés. L'arrêt maladie est parfois (3 travailleurs sur 4 ne prennent pas d'arrêt maladie) le lubrifiant d'un rouage salarial en surchauffe. Mais il faut croire que notre droite stratosphérique, surpayée à stigmatiser les français, est déconnectée de ces petits arrangements avec le burn-out et qu'elle préfère des salariés qui se suicident que des salariés qui récupèrent. 
*
Alors à qui s'adresse Sarkozy en attaquant les arrêts maladies ? Aux travailleurs les plus dans la galère ? La plupart d'entre eux ne se permettent pas de prendre d'arrêt maladie dont les premiers jours ne sont pas payés et les propositions UMP n'arrangent rien pour eux. Ils ne s'autorisent déjà même plus les soins.

Non, il s'adresse à son électorat: rentiers pathologiquement inquiets de voir leurs revenus rongés par l'austérité promise et à qui il faut des garanties que la hiérarchie des sacrifiés sera respectée.


[1] auxquels nous rajoutons 20 milliards d'évasion fiscale (par les mêmes).

17 commentaires:

pupuce a dit…

nan mais attends c'est malin, hein.
une gastro? une grippe? va bosser, couillon, sinon tu boucleras pas ton mois.
ainsi tu contamineras gaiement toute ta boite, tous tes clients, si t'es dans la santé tous tes patients à déficience immunitaire et tous les bébés qui n'attendent que le premier virus pour mourir, et tous les vioques du supermarché parce que faudra aussi que tu fasses tes courses, hein, je te parle même pas du peuple que tu vas pouvoir toucher dans les transports en commun, héhé...
pis avec la réforme hôpital et la réforme mutuelles en parallèle, on est peinards ça va nous faire une belle économie au final.

quoi?
t'as vu mieux toi pour te débarrasser du quota excédentaire de pauvres qui font chier? avoue que c'est quand même super cool les épidémies propagées volontairement, nan? vachement moins cher que les fours crématoires, et on va éliminer d'office les plus faibles, justement les plus coûteux pour la société.
nan y'a pas à tortiller c'est malin comme plan. j'aurais pas fait mieux avec mon QI de génie.
bravo, laurent. extraordinaire, on n'avait pas vu ça depuis plus de 50 ans, ça mérite le panthéon.
cha-peau.

Claribelle a dit…

“On comprend bien que si jamais, quand vous tombez malade, ça n’a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ben le résultat quand même c’est que c’est pas très responsabilisant. Et que du coup on a un peu l’impression que la Sécurité sociale est quelque chose sur lequel on peut tirer sans que ça ait un impact ” Laurent Wauquiez, Ministre UMP, BFM 16.11.2011
*
CQFD. Tomber malade c'est être irresponsable !

Ben tiens ! si, par inconscience, le type qui cotise tous les mois à la Sécu pour pouvoir se soigner s'il est malade commence à le faire, c'est bien qu'il fait exprès d'en aggraver le déficit !

La sécu, ce n'est pas encore comme les assurances auto. On applique une franchise, oui (les jours de carence, le ticket modérateur...), mais pas encore un coût maximum (le truc de la valeur vénale du véhicule qui permet de ne pas rembourser l'assuré même quand il n'est pas responsable parce que sa voiture est trop vieille)... quoique, avec ces débats sur l'euthanasie, on va y venir un jour !

Cyril a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Cyril a dit…

Salut Seb,

Continues le combat. J'adore.
Par contre un point de désaccord: "Non, il s'adresse à son électorat: rentiers pathologiquement inquiets de voir leurs revenus rongés par l'austérité promise".

Malheureusement non. Des pauvres, prêt à taper sur d'autres pauvres, sur le "maillon faible" j'en croise régulièrement. Ils ne comprennent pas la manipulation et plongent tête baissée. "Ah ouais mais les fonctionnaires qui prennent un jour de congé maladie pour partir en vacances j'en connais". "Toujours les même qui en profitent", etc...

Diviser pour mieux régner n'a jamais été aussi vrai depuis le moyen âge. Une génération abreuvé de "loft story", "koh lanta" et autres stupidités télévisées dont le but est d'éliminer tes compagnons par tous les moyens, et bien ça aide. Bonne chance pour remettre au goût du jour les vertus de la solidarité.

orel a dit…

Bonjour Seb Musset,

Deuxieme commentaire sur ton blog, mais deja des dizaines d'heures de lectures savoureuses, donc merci!

Juste pour apporter un peu d'eau au moulin, hier soir je suis tombe sur un "C dans l'air" Special Fraudes justement.

Le president de la Cnam y a dit que 13% de la fraude sociale etait du aux assures. La-dessus, 5 minutes plus tard, l'inneffable Calvi lance un reportage sur les fraudeurs a l'identite (passeport, permis,...).
Dans le reportage, il est dit qu'environ 6% des papiers presentes par les gens en France etaient des faux. Soit. Mais combien en pourcentage parmi ces 6% le sont pour fraude sociale? On ne sait pas.
Quel pourcentage represente les papiers a presenter pour beneficier de prestations sociales? On ne sait pas non plus.

Extremement rigoureux comme reportage.

Je pars donc sur l'hypothese maximaliste suivante:
- Chaque prestation sociale implique la presentation d'un papier.
- La totalite des papiers que l'on presente le sont pour beneficier de prestations sociales.
- Les faux papiers sont utilises uniquement pour ce type de fraude.

Je suis vraiment sympa...

Avec cette hypothese maximale basee sur les chiffres flous de l'emission, on a donc:
- d'un cote 13% des fraudes imputables aux assures.
- de l'autre 6% de ces fraudes dues a des faux papiers.

Soit un total MAXIMAL de 0.78% de fraudes dues a de faux papiers. Ca valait bien un reportage de cinq minutes suivie de dix minutes de "debat" sur 50 minutes d'emission...

Mike Hammer Papatam Andropov a dit…

Seb, tu n'existerais pas qu'il faudrait t'inventer. Merci pour ces éclaircissements.
Si du moins ça pouvait servir à sortir la gauche du brouillard Fukushima...

stephane a dit…

Quand tu es un sale pôvre, essaie d'avoir la dignité de crever en silence !

omer a dit…

A propos de la nouvelle lubie des 7heures de travail obligatoires pour les "bénéficiaires" du RSA,
sait-on si ces heures seront payées ? Si oui en plus du RSA ? Je n'ose y croire, ce serait Byzance... Sinon les travailleurs forcés seront-ils encadrés et surveillés par des gardiens armés ? J'imagine qu'il faudra recruter pour cette fonction. On pourrait alors faire d'une pierre deux coups en utilisant des condamnés de droit commun pour cette besogne, ils porteraient un brassard avec l'inscription Kapo et il leur serait remis une matraque. Cela aurait l'avantage de décongestionner les prisons, du moins en un premier temps...
Comme par définition il n'y a pas d'emplois disponibles, sinon les titulaires du RSA les auraient déjà occupés, j'imagine que l'on pourra lancer des travaux de terrassement consistant à creuser des trous les jours pairs et les reboucher les jours impairs...

cybfil a dit…

....le plus simple, pour ne pas être contraint et emmerdé par nos commissaires politique à la solde du pouvoir financier, c'est de ne pas travailler de ne pas être inscrit au "paul empoix" de ne pas palper le "Re.Se.A", de n'avoir aucune prestation (de soumission) quelconque...
Ha! c'est sur je n’aurais pas de retraite cause que je ne cotise plus.... Mais ce qui sur c'est qu'en "arrêt de travail" j'y suis depuis sept.2004, la retraite c'est maintenant et pas après un hypothétique 70ième anniversaire...
c'est jouable dans certaine conditions d’acceptation d'une simplicité de vie volontaire.... et un schéma mental pas trop endoctriné par la société du spectacle.... et je ne manque de rien.
N'oubliez pas que nous sommes un tout petit pourcentage sur la totalité des Humains à avoir un système de santé et de retraite........ Comment font-ils ??? Doit-on considéré qu'ils vivent plus mal...?? Quand je pense que je n'ai ni canapé ni télé..... et bien mal grès tout ce que je n'ai pas volontairement, et qui ne me manque pas... je n'arrive toujours pas à évaluer mon soit disant niveau de pauvreté...il parait qu'avec mes environ 400€/mois je suis sous le seuil de pauvreté, pas souvent mais des fois il en reste à la fin du mois...sic.
Si pauvreté il y a, c'est plus souvent du côté de intellect et de la misère culturelle qu'elle réside. Aujourd'hui avec un peut de recul je pèse à quel point le temps est une richesse confisquée par tout ce "merdier".... C'est quand même pas rien de pouvoir ce dire: que je n'ai toujours pas décider de ce que j'allai faire de ma journée..... Ha! ci.... j'ai un gros poulet à buter pour le repas de dimanche midi avec des potes...(broche au feu de bois cela va sans dire)... mais si la mâtiné passe trop vite ça ce fera cet aprème.....
super texte encore M'sieur Seb merci.
Pace Salute fil.

Anonyme a dit…

Il faut à tout prix se mobiliser pour libérer la France de Kärcher, alias Bling Bling 1er. J'ai peur qu'on nous fasse le même coup qu'en 2007. Je ne pourrai pas le supporter. Si le monarque est réélu, nous ne pourrons pas supporter 5 années de plus du libéralisme le plus débridé. Nous nous retrouverons dans l'état du Royaume Uni après Tatcher. Ce qui m'étonne quand je lis certains commentaires, c'est qu'il semble que leurs auteurs n'aient toujours rien compris à la stratégie de communication du monarque qui est toujours la même. J'ai même ici et là que certaines personnes, bien qu'elle affirment le détester seront prêtes à voter pour lui, malgré ses défauts et le fait qu'il les ait trahi, tout simplement parce qu'elles sont impressionnées par son petit numéro de fin de mandat. Est-ce ce qu'on appelle la servitude volontaire ? Est-ce représentatif des intentions des électeurs ? Expliquez-moi ? JE trouve que d'un point de vue psychologique et sociologique, c'est intéressant mais c'est aussi effrayant. On comprend mieux comment les évènements des années trente, et d'autres ont été possible. Nous sommes dans le culte de la personnalité.
Je crains le pire. J'ai vraiment peur que Hollande qui représente la seule alternative possible aujourd'hui, ne paie l'image qui lui colle à la peau. Le peuple n'a de respect que pour ceux qui les méprisent et ce même peuple finalement très veule ne reconnait que le langage de la force. C'est ahurissant.

elia a dit…

Si seulement le peuple décidait vraiment de se débarrasser du nid à Wauqiez qui nous gouverne ! Mais la tactique "chacun contre tous les autres" peut payer quand on décide d'écraser le peuple un peu plus chaque jour;

En attendant merci pour ces billets éclairants, sinon encourageants !

nanou a dit…

"on pourra lancer des travaux de terrassement consistant à creuser des trous les jours pairs et les reboucher les jours impairs..."

Mdr excellent, en plus cela existe deja, serieux ! pas en france mais ailleurs dans le monde

Anonyme a dit…

A propos du "déficit" de la secu, il conviendrait de ne pas oublier les campagnes calamiteuses de vaccination qui se chiffrent par milliards : grippe truc ou machin, mammographies pratiquement imposées à l'aveugle, vaccin contre le cancer du col de l'utérus horriblement cher et remboursé à 100% (je crois me souvenir que chaque injection coûte 145€), tellement anodin et si peu efficace qu'il est interdit dans pas mal de pays...

ficelle a dit…

ça occupe aussi l'espace médiatique (et les conversations) quelques jours… Va y'en avoir plein des comme ça dans les mois qui viennent… Peut-être qu'il faudrait commencer chaque chronique-chaque article-chaque JT en rappelant l'essentiel et ensuite passer au décorticage de la polémique du jour (qui mérite aussi, hélas, d'être commenté) histoire de garder à l'esprit le fond du problème… (c'est une idée comme ça, une idée de quelqu'un qui ne sait plus comment réagir)

Anonyme a dit…

Je viens de recevoir au courrier mon avis d'échéance pour ma complémentaire avec une jolie lettre qui me dit "+5%" (mais soit content, on aurait pu te mettre 7% dans la gueule !), ce qui se traduit par une augmentation annuelle de 377,5 Euros pour le niveau de protection le plus bas...

J'attends maintenant l'avis d'échéance de mon assurance auto et habitation avec de jolies lettres pour me dire "combien ils sont désolés de me mettre x% dans la gueule"...

Par contre, mon pouvoir d'achat continue de régresser et mon salaire fait du sur-place depuis tellement longtemps qu'il commence de reculer...

Je me dis qu'avec encore 5 années de la bande du Fouquet's au pouvoir il ne restera plus grand chose de nous, la classe très très moyenne... puisque de toute façon, la droite va repasser... encore un ou deux meurtres bien sordides, une menace d'attentats et le spectre de la perte du 3A... et hop... le tour est joué !!!

Putain, ça va être galère...

cybfil a dit…

....c'est les pauvres qui vont ce sentir mois seul, une fois rejoint par le segment social juste au dessus.
Et la commencera peut être la solidarité pour certain, et le chaos pour d'autre.... fil.

Omer a dit…

"...encore un ou deux meurtres bien sordides, une menace d'attentats et le spectre de la perte du 3A... et hop... le tour est joué !!!..."

Hélas, vous avez probablement raison.
Et le passage en boucle du lynchage de Kadhafi a également beaucoup plu à l'électorat UMPFN. Cela m'a fait penser aux Deux Minutes de la Haine du roman "1984" de George Orwell...