mercredi 9 mars 2011

Madame rêve


Dans la série "lorsque la corruption ne les discrédite pas, déconnexion et ridicule s'en chargent"... Après l'appel de 2007 à utiliser la bicyclette en cas de carburant trop cher, le courroucé "il n'y a pas de pénurie d'essence" en plein blocage des raffineries en 2010 et après s'être plantée sur toutes ses prédictions de croissance, Christine Lagarde, ministre de l'économie[1], a pris son chauffeur et sa plus belle berline pour t'apprendre les bonnes manières du bien rouler.  

Faut dire qu'après t'avoir incité à acheter à crédit loin de ton boulot, puis à changer de caisse avant la fin de la prime à la casse (+ 8.8% au 4e trimestre 2010), faut un minimum assurer le service après-vente quand l'essence et la menace d'un vote sanction pètent tous les scores.  

L'archiduchesse de Bercy, accompagnée de sa ribambelle de caméras, s'est donc fendue d'une excursion  dans une guinguette à pétrole au pied des fortifications de Lutèce.  Video uncut ici

Elle est formelle : pour payer l'essence moins cher, faut aller là où c'est le moins coûteux.  Madame rêve de comparateur, de voitures à 30 à l'heure et d'essence moins chère qu'ailleurs. On comprend mieux pourquoi elle est une des rares survivantes à son poste de ces remaniements à répétition (permettant aux ministres kleenex de traiter gens et dossiers par dessus la jambe). En sus de son sens de la proximité, son côté terroir limite France des clochers, cette ministre, au moins, maîtrise la signification du mot "économie". Là, je suis bluffé.

[1] Salaire brut mensuel de 13 471 euros + 13000 euros/mois de frais de représentation + 4 095 euros d'indemnité mensuelle de conseillère de Paris + appartement 300m2 gratuit au Ministère.


P.S : Autre méthode pour t'économiser des pleins et kilométrage zéro sur la twingo :  demande au chauffeur d'Estrosi de remonter de Nice pour tes déplacements de boulot sur Paris intramuros. 

2 commentaires:

Florian a dit…

Que dire de plus ?!!

Il y en a vraiment marre de la morale à 2 balles et des solutions à la con.

ps: J'aime beaucoup le montage photo.

BA a dit…

Crise : forte hausse des bénéficiaires des minima sociaux en 2009.

La crise économique a fait croître de plus de 200.000 personnes les bénéficiaires des minima sociaux, qui atteignaient le nombre de 3,5 millions fin 2009, selon des statistiques officielles publiées vendredi.

http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=06abb3f654c7cc4443d811c35444be6b