lundi 18 janvier 2010

[video] Un samedi chez les verts


[Reportage vidéo en fin du billet.]

Même par temps crado un samedi après-midi de janvier, avec un troquet à chaque coin de rue et du monde qui cavale partout, Montreuil c'est un peu un Paris disparu.

Au bar devant le bunker entouré de flaques d'eau, je retrouve quelques ecologeeks en charge du réseau social et quelques blogueurs venus comme moi, par curiosité, palper l'ambiance et couvrir le lancement officiel de la campagne d'Europe Ecologie pour les élections régionales.

Je suis le seul à cette table à ne pas posséder d’Heil-Phone[1]. Ça c'est ecolo et alternatif ! Je ne participerai donc pas à la débauche de tweets, de twitpic et piques émis cette journée. Nom de code #EE2010.

Perle des tweets de la journée : Meeting Europe Ecologie 16 Janvier

Croquons du meeting écolo. 1500 à 2000 personnes s'impatientent déjà au premier étage du bâtiment. La moyenne d’âge est sensiblement plus jeune que dans un meeting UMP. Sur scène et dans la salle, on croise des ex-PC, Modem et PS.

Sur fond musical à la taratata, entrée de la green-team (Cécile Duflot, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly) entourée de son pack de presse. Direction la scène verte fluo.


L'appel de la nature est plus fort. Après le discours d'ouverture de Dominique Voynet, je suis pris d’une envie d'un produit relativement vert à base de houblon nommé bière. Bravant la pluie accompagné de quelques téméraires, je retourne au café. Sur un coin de table, un grand barbu croisé jadis sur les quais de Seine, la maréchaussée au cul, y peaufine concentré le discours sur le mal logement qu'il va prononcer dans quelques minutes sur la scène du bunker.

AUGUSTIN LEGRAND (présent sur la liste Europe Ecologie Ile de France)
"- Voilà les RG."

Le porte-voix des « enfants de Don Quichotte » sur la liste électorale d'un parti politique ? Surprenant ou prolongement logique ? Nous y revenons en vidéo avec l'intéressé ainsi que sur les problèmes de mal logement :



Retour dans la salle : Prestations axiomatiques carrées chacun dans sa spécialité (Eva Joly, Philippe Merieu, José Bové) entrecoupées de tables rondes chronométrées orientées "terrain" avec les élus et candidats départementaux.

Apparemment, le mouvement a capté les griefs qui lui sont de plus en plus souvent reprochés notamment celui de servir de cheval de Troie à des taxes "aimables" (l'écologie étant l'alibi parfait) et de neo-business indiscutables (via l'élaboration de nouvelles normes, il est possible de tout vous faire payer deux fois et que trouviez ça "sympa"). Ça parle donc ce samedi plus de "justice sociale" et de "relocalisations" que de tri sélectif. La récupération des thématiques écologiques par l’UMP (qualifiés d'écolo-populistes) et le PS est systématiquement dénoncée.

"- Si l'écologie populaire, ça veut dire plumer le peuple, M. S..kozy ça ne passera pas"

Le nom du Monarque est évité durant deux heures. Daniel Cohn-Bendit tape dessus le premier. L’avant-dernier orateur de la journée a de très beaux restes : Il retourne la salle, appelle a un contre-pouvoir régional histoire de forcer celui d'en haut à la cohabitation.


"- On n'a pas besoin de gouverner une région comme S..kozy gouverne la France."

Qu'on soit écolo ou pas : Grand moment de tribune que le candidat suivant aura du mal à égaler.

Monte au pupitre Cécile Duflot.

Cécile a du mal à trouver son souffle. Plus émue que sur un plateau de télévision, elle lit lentement un texte que visiblement elle n'a pas écrit, à base de "Mieux produire, mieux consommer, mieux travailler pour vivre mieux " et autres "combattre les inégalités sociales, c'est combattre les inégalités écologiques".

A côté de la scène, je fixe la tête de liste Ile-de-France, fasciné comme je le suis parfois devant 3 épisodes de la sitcom en plans fixes le Miel et les abeilles diffusés en nocturne à la suite sur AB 1 et dont le troisième est la reprise du premier.[2]


Tout en me demandant comment elle en est arrivé là, je balance d'un avis à l'autre à son sujet avant de réaliser que mine de rien, malgré un discours qui ne casse pas des briques, depuis 15 minutes, je réponds à ma question puisque je suis planté à l'écouter. Cécile Duflot, c'est l'incarnation d'un principe d'Europe Écologie : Le mélange de la vie civile et de la vie politique. Elle est là pour ressembler à ses électeurs, un avantage évident pour séduire en campagne mais qui peut vite tourner au handicap en cas de vote crucial.

Effet Ségolène ? La salle acclame chacune de ses phrases. Cécile Duflot conclut sa prestation dans une explosion de joie dont on pleure encore sur twitter :

« Cecile Duflot ovationnée fait ovationner les têtes de listes. Quelle émotion !!! »

Sur le fond, je n'ai pas assez entendu le mot "décroissance" mais qui d'autre en parle ?

De la foule revigorée s'échappe une voix : " - Pourvu qu'ils gagnent en Nord Pas de Calais !".

Fin de meeting. On remballe. A vous de voter.

Retour sur cette journée en vidéo :



Sont (seront) également disponibles d'autres compte-rendus et l'intégralité des interviews réalisées samedi : Sandrine Bélier / José Bové / Nadia Azoug et Stéphane Gatignon (Merci à eux pour leur disponibilité) chez les blogueurs :

- Piratages,
- Intox2007,
- Reversus,
- Laure Leforestier
- Olympe

[1]
Au rythme du must-have et de l'ego-blogging, je suis bien parti pour avoir une application Heil-phone personnalisée avant d'avoir le maléfique appareil.

[2] fonctionne aussi avec les films de Steven Seagal.

39 commentaires:

tassin a dit…

Intéressant ce petit compte-rendu de l'intérieur.

Pour info Cécilé Duflot est la seule que j'ai entendu sur la liste EE à parler de Décroissance, même si elle n'axe pas tout son discours là dessus. Rien que ça l'éloigne beaucoup de Cohn-Bendit et de son capitalisme vert.

Interview de Duflot dans "La Décroissance" :

http://lesverts.fr/article.php3?id_article=3512

Olympe et le plafond de verre a dit…

et surtout merci à toi pour ton professionalisme

Js a dit…

Drôle, incisif, ça fait bizarre d'être ainsi croqué, mais j'aime !

Dagrouik a dit…

Merci pour les vidéos ! ça sert .

Toumar a dit…

J'en viens à un point où même lorsque je vois ce monsieur Legrand parler avec tant de sincérité d'un problème concret, d'une urgence absolue, je ne mets pas plus de 2 minutes pour me demander comment il pourra bien me décevoir après que j'ai voté pour lui.

L'habitude peut-être de l'avoir été systématiquement jusqu'aujourd'hui ?

En tout cas, j'espère qu'il tordra le cou à ce que ce qui est devenu un quasi réflexe pavlovien chez moi ("politicien ? 'Ding !' un nuisible en devenir de plus). C'est pas la première fois que je me fais la réflexion mais...celui ci a réellement l'air motivé et honnête.

Qui vivra verra !

laure leforestier a dit…

oui, merci pour les vidéos, je ne m'en suis pas privée.

seb musset a dit…

@Toumar > Tu touches le paradoxe de ce parti, une base et des gens motivés et passionnés surfant sur une bonne dynamique, une force politique artisanale parfois approximative qui se construit peu à peu et qui va devoir se positionner clairement a un moment.

Je ne peux pas tirer de conclusion sur un meeting (c'est un évènement à part entre communication externe et interne, ou l'on reste globalement dans le domaine de l'incantation) mais les gens que j'ai croisé en coulisses d'origines sociales et politiques diverses m'ont donné une bonne impression.

Équilibre fragile, joyeux boxon mais une dynamique basée sur de bons constats.

Marc a dit…

Sympa mais ya qu'un truc de vrai : des arbitrages budgétaires, des projets de lois. Les plans de com sont tels que les généralités, faut passer dessus et aller directement aux textes de lois, aux engagements très précis.

Ce que j'apprécie au PS, c'est qu'il y a des dizaines de parlementaires qui bossent, qui travaillent sur des textes précis, plutôt dans le bon sens.

Tiboo a dit…

Hmmm, la seule véritable politique écologique c'est une décroissance intelligente, sauf qu'avec un tel programme j'imagine qu'on ne peut faire campagne...

Quant aux écolo, j'ai bien peur, malgré toute leur bonne volonté et leur honnêteté, ils participent au totalitarisme vert qui se met lentement en place…

Je pense notamment à notre liberal-libertair Cohn Bendit clamant qu’on n’a pas besoin d'une voiture lorsqu’on habite au centre ville…

Nicolas a dit…

J'ai l'impression que Mister Seb Musset, que j'ai découvert par sa description géniale de la "Génération M6", est hélas en train de choper le melon, en augmentant sa visibilité de "blogueur qui compte"...
Cette quête de respectabilité se traduit par cette volonté de faire ami-ami avec les écolos-bobos :-(
Au passage, je note -et c'est significatif- que le lien vers le site d'E&R (Egalité & Réconciliation, l'asso d'Alain Soral) a disparu...

- Nico de Lille

tassin a dit…

@ Nicolas :

J'aime bien Soral et ses analyses incisives, mais je ne comprend pas son basculement dans le nationalisme comme dernier rempart à la mondialisation, c'est une impasse qui mène où on sait.

@ Tiboo :

Le programme d'EE ressemble de plus en plus à la Décroissance politique, excepté Cohn Bendit et son capitalisme vert, et ses têtes de gondoles que sont YAB et Hulot. J'aurai envie de dire à Paul Ariès et Latouche de rejoindre EE pour y parler de Décroissance un peu plus que ne le fait Duflot.

Pour toi le totalitarisme vert c'est de dire aux gens qu'on peut se passer de voiture en ville? Pas compris...

seb musset a dit…

@Tiboo > Vaste problème que la voiture. Je suis en ville, j'ai une voiture : C'est une vraie galère (frais de stationnement, déplacements longs) et je pense que je vais m'en débarrasser.
J'ai également habité à la campagne (à cause de loyers moins chers) et sans bagnole t'es juste dans la merde. Une des solutions est plus dans un système de covoiturage sur les petites et longues distances.

@Nicolas > Une fois de plus, ce n'est pas moi décide de "l'influence" (très très relative) mais les lecteurs.
Si tu vois de l'amitié avec les écolos dans cet article et dans les précédents, t'es fort.
Ils sont sympathiques et sincères, certes, mais il y a encore des fragilités notamment dans les solutions.

Je vais essayer de renouveler l'expérience avec d'autres formations politiques.

Pour le lien en question, il me semble qu'il n'est plus là depuis un paquet de temps.
D'accord avec Tassin sur Soral. Si je partage parfois ses analyses et sa volonté de faire bouger les lignes, son action politique est une dangereuse impasse.

Pour E.Ecologie, il faut bien différencier le parti et la thématique telle qu'elle est instrumentalisée par les autres. Mais ça les dépasse et la effectivement, c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi.

Tiboo a dit…

@ Nicolas & Seb > La voiture a permis, à nous autres populace, de gagner en "émancipation" car elle est relativement économique et permet tout type de déplacement sans être parqué dans des autobus ou métro.
Mais je te rejoins Seb, la voiture en ville est une vraie galère... si tu as peu de moyens...J'imagine que cela va accélérer la "socio-ségrégation" : les riches en centre villes à rouler en vélib (les bobos) ou en taxi (compter une vingtaine d'euros par jour je pense), les pauvres eux en banlieue vont de plus en plus se taper 1h30 à 3h de transports en commun par jour, comme ça ils ne font chi*r personne, ils sont « écolo » et donc ne pourront protester et en plus le pouvoir en place sait ils se trouvent…
@ Tassin > Je te conseille l'excellent "Planete Bleue En Peril Vert ; Qu'Est-Ce Qui Est En Danger Aujourd'Hui : Le Climat Ou La Liberte ? " de Vaclav, Klaus.

Ne pas avoir de voiture "réduit la liberté" et c’est un beau début vers des péages écolo à l’entrée de chaque villes etc j’imagine. Et les pistes cyclables à Paris pour ce que j’en ai vu sont désespérément vides, et participent au rétrécissement de la chaussée qui accentue les embouteillages et la pollution…


Quant à Alain Soral, chacune de ses interventions nourrit mes réflexions et je suis souvent d’accord avec ses raisonnements.(j’ai d’ailleurs connu ton blog Seb, par son site E&R) Mais effectivement sa pensée est dangereuse, non pas en elle-même, je pense que c’est surtout une volonté de retourner aux acquis du CNR et à un anti impérialisme à la De Gaulle, ce qui est dangereux c’est ce que les autres font avec ce qu’ils comprennent de sa pensée.(Xénophobie ou je ne sais quoi) d’ailleurs un spécialiste des extrêmes politiques à défini E&R comme un parti d’extrême droite altermondialiste… j’ai beau chercher je ne vois pas pourquoi extrême droite. Si quelqu’un pouvait m’éclairer ?

@ Seb > Si tu pouvais renouveler l'expérience avec le NPA et le FN je pense que cela pourrait être très intéressant car la région est un rêve d’élite (rêve des puissants länder allemands je pense) et ces partis ce qui se rapprochent le plus d’une critique de cette élite. Pourtant la région est une véritable alternative au centralisme et au mondialisme ! Epineux problème que la région comme pour la voiture, l’écologie etc … Comme tous les problèmes :)

Amicalement

tassin a dit…

@ Tiboo :

Merci pour le bouquin que je vais me procurer, même si apparemment l'auteur est un libéral convaincu. Si je peux te conseiller un bouquin actuellement je lis "Le Socialisme Néomoderne" de Jacques Généreux, très argumenté, complet et propose une véritable alternative aux 2 impasses chaotiques que sont le libéralisme et le communisme. Ou si tu préfères un roman : "Nord Absolu" de Fabrice Lardreau, sur le totalitarisme vert et la xénophobie.

Concernant la ségrégation sociale dans les villes, tu as raison, le risque existe. L'un des moyens de lutter contre ça est d'obliger pour toute construction une mixité dans le standing des logements afin
de brasser différents niveaux de vie dans tous les quartiers.

Sur la voiture je suis d'accord aussi sur le fait que c'est un instrument de liberté de mouvement, mais l'avenir passe par moins d'automobiles pour des raisons énergétiques et environnementales (la voiture électrique ne changeant rien à la donne). Une des pistes est le train : au début du 20ème siècle on pouvait se déplacer dans n'importe quel petit village de France par le train. Le nombre de lignes desservies a chuté de 70% en 1 siècle!
L'avenir est à la réorganisation du territoire, fini les pavillons de banlieue à 2 voitures par foyer, arrêter la politique du tout-voiture (autoroutes, centres commerciaux etc...). Bref, on peut en discuter des heures si tu veux, de l'énergie en général c'est un peu mon domaine. :-)

Pour Alain Soral, il est d'extrême droite par son nationalisme, ou son soutien à des types comme Ahmadinejad.

Tiboo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tiboo a dit…

@ Tassin > Hmm, le soutien de Soral à Ahmadinejad est basé sur le fait que Ahmadinejad ne tend pas ses fesses aux EU (à l'instar de Poutine), il ne faut pas se fier aux apparences. La manifestation des étudiants est manipulée pa les USA pour déstabiliser le régime iranien. (je rappelle que ce sont eux qui ont (ré) installé le shah contre un régime démocratiquement élu (cf. l'opération Ajax). En plus cela participe au "grand péril beurre" du moment et du "clashe of civilizaitione" si chère aux Américains.
Je ne dis pas que je suis pro iranien, je pense seulement que leur pls gros tord est peut-être de proposer une vision revendicative du monde autre que celle de la société de consommation.

Pour la ségrégation socio spatiale elle était nulle au 19ème à Paris, les pauvres sous les toitures les riches au 1er… Ce qui donnait un certain melting pot respectueu, je pense qu’on y reviendra plus. Les pauvres sont peu à peu expulsés (cf Le marais qui était un quartier populaire…)
Enfin bref on dévie du sujet : l'écologie et l'énergie (qui n'est guère ma passion).
Pour les trains, je pense qu’en effet que cela peut-être une solution, mais pour l’instant assez chère et peu pratique.

tassin a dit…

"Pour les trains, je pense qu’en effet que cela peut-être une solution, mais pour l’instant assez chère et peu pratique."

Et pour cause! Comme je te le disais précédemment, 70% des lignes Françaises ont disparues en moins d'un siècle, et ça continue! Et maintenant la politique est au tout TGV ce qui est une aberration tant écologique qu'économique mais aussi en terme d'aménagement du territoire. Ce n'est pas un moyen de transport mais un produit (réservations, pub dans le train, frais de changement de billet, pas de place pour le vélo etc...) et monopolise tous les financements ferroviaires au détriment du transport régional.
Mais ça avec l'ouverture à la concurrence on a pas fini d'en bouffer...

Oligarchie a dit…

Je propose à Seb Musset de faire pareil avec E&R. A moins que sa quête de respectabilité l'emporte ?

Victor Belmon a dit…

Hé Seb, ex-membre d'E&R, quand tu y étais, E&R c'était pas un mouvement nationaliste déjà?

Tu vas pas nous faire le coup de "on sait où ça mène", hein? T'as qu'à nous parler d'un éventuel retour de la bête immonde tant que t'y es?!?

C'est bien gentil toutes tes vidéos, parfois même très intéressant, mais ce n'est pas parce que tu ne veux parler que d'une partie de ce qui constitue l'oligarchie mondiale, que Soral va dans une dangereuse impasse!

Faut respecter les résistants, garçon, ceux qui prennent des coups (des vrais). Nous, on relaie tes vidéos, tes textes, une grande partie de ceux qui lisent ton blog l'ont connu par nous, et toi tu ne trouves que ça à dire (en plus d'enlever le lien vers notre site)?

ça manque un peu de Droite des valeurs tout ça! On va finir par croire que t'as des ambitions!

Victor Belmon E&R

PS: on t'aime quand même et on te fait pleins de poutous!

seb musset a dit…

@Victor

A vrai dire, mes critiques envers la dangerosité de l’action politique de votre président concerne principalement sa participation au PAS.

Pour ER, j’ai eu des contacts souvent intéressants
avec les membres que j’ai pu croiser sur les commentaires en courriels ou en vrai, et je ne remets pas en cause la sincérité que j'ai pu y déceler.

Par contre : Tu as touché le point qui fâche. Depuis deux ans : Si je vois de plus en plus clairement dans vos actions "la droite des valeurs", j’y vois de moins en moins "la gauche du travail".

Processus logique : A un moment ou à un autre (comme EE à une autre échelle) vous êtes obligés de vous positionner plus d'un côté que de l'autre.

Prendre des coups n’est pas chez moi synonyme de clairvoyance du discours et de l'action.

Je te le dis clairement vos manifs Anti-IVG et autres, c'est vraiment pas ma tisane.

Pour mes ambitions, je te rassure elles sont simples : contribuer au changement des regards et écrire un autre livre (Si possible bon).


SbM

Oligarchie a dit…

Désolé, mais la gauche du travail est bien présente à E&R, elle est même ultra majoritaire.
Seulement, une politique de gauche ne peut être appliquée qu'avec la défense de valeurs morales, comme la valeur du travail qui se perd au profit du parasitisme et du profit à tout prix.

Et les membres d'E&R, qui sont souvent, pour ne pas dire toujours, chômeurs ou travailleurs précaires l'ont bien compris.

Si nous ne pouvons pas participer à des manifestations pour la défense des travailleurs ou à des soutiens divers comme des occupations d'usines, c'est simplement parce qu'on nous y empêche (syndicats, pseudos partis de "gauche", et groupe antifascistes tous à la solde du patronat).

Cela prouve que nous faisons un travail sérieux.

Concernant la participation de Soral à la liste antisioniste (donc contre l'impérialisme israélien), je ne vois pas ou est le problème.

tassin a dit…

@ Seb :

Le vrai visage de Cohn Bendit (par Sophie Divry de La Decroisance):

http://www.dailymotion.com/video/x9ltga_le-vrai-visage-de-daniel-cohnbendit_news

Et l'article qui va avec :
http://www.ladecroissance.net/?chemin=textes/daniel-cohn-bendit

A lire avant de voter pour Cohn Bendit tout de même...

Victor Belmon a dit…

+1 pour Oligarchie.

Séb, la plupart de tes vidéos sont biens (mais je suis aussi choqué que tu traines chez ces imposteurs d'EE- pas les militants mais Cohn-Bendit+Legrand+Duflot- que toi tu es choqué de nous voir sur une Liste Anti Sioniste.
Elles sont biens, tes vidéos, mais pourquoi, puisque tu fais de la conscientisation, n'ouvres-tu pas les yeux de ton public sur d'autres sujets? Que tu ne les informes pas un peu plus précisément sur qui sont nos oligarques? parce que tu vois taper sur Sarkozy, c'est la chose qui coûte le moins cher en France actuellement (après critiquer les manifs anti-IVG et autres propos libertaires méprisants)
Oui, nous avons participé à une manif anti-IVg avec des cathos pour y préciser notre ligne, pas parce que nous partagions celle des organisateurs à 100%.
Vu d'E&R, l'absence de critique globale de ce qu'est le Système, ou l'Empire, ou l'Oligarchie (tu appelles ça comme tu veux), ajoutée à un récent article publié sur Marianne + la suppression du lien vers notre site + ta visite à EE, tout cela nous inquiète un peu. ça fait un peu quête de respactibilité. Mais bon, on doit être sûrement un peu complotiste!

Enfin si tu dis qu'on n'a pas à s'inquiéter!

Amicalement,

V

PS: pour comprendre l'arnaque libertaire (demain écologiste?), je te prête tous les bouquins de Michéa que tu veux. :)

tassin a dit…

@ Victor Belmon :

Ça m'intéresse (très sincèrement) d'avoir ton opinion sur Duflot et Legrand. Personnellement j'y vois 2 personnes sincères et engagées, mais sans avoir d'opinion arrêtée. En tout cas Duflot se dit antiproductiviste et pour la Décroissance (j'aime) et Legrand a une cause juste.
Cohn-Bendit j'ai déjà une idée du personnage (voir mon commentaire précédent).

Sinon l'article repris par Marianne, qu'as-tu à lui reprocher? Il est excellent non?

Victor Belmon a dit…

Règle n°1: se méfier de toutes ces personnalités sur-médiatisées qui sortent de nulle part. Je ne parlerai que de Legrand, dont je connais bien le dossier et pour qui j'espère sortir une petite quenelle prochainement, histoire de démonter une arnaque de plus. Nous l'avons fréquenté à l'époque des Don Quichotte, dommage qu'on n'ait pas eu une caméra sous la main.
Un mec qui dit: "Europe Ecologie, j'y crois", alors que c'est dirigé par Cohn-Bendit, c'est soit un niais, soit un malhonnête. Je me souviens de son cinéma auprès des SDF du Canal (bon acteur, remarque, mais c'est ce qu'il est,non?) donc j'opte pour le deuxième choix.

Ce n'est pas l'article qui est en cause, mais Marianne, plutôt. Enfin, là n'est pas le problème.

PS: Bon anniversaire Séb!

seb musset a dit…

...soupirs...

tassin a dit…

@ Victor Belmon :

Ouais t'as pas d'arguments quoi. Tu pars sur la base qu'être dans un mouvement (EE) c'est embrasser toutes les idées de tous les leaders de ce mouvement.
Pour Marianne là je vois pas, c'est un torchon certes, mais ni libéral ni sioniste. Juste de l'opposition un peu creuse. De là à dire que Seb est devenu politiquement correct parce que Marianne a repris un article... Ça ne change rien aux idées de fond véhiculées par celui-ci.
Faire du politiquement incorrect une fin en soi, c'est privilégier la forme sur le fond. (c'est très actuel dans ce monde basé sur l'apparence)

Je pense qu'à force d'être contre tout ce qui peut avoir un pied dans le "système" et à rejeter ceux qui ne pensent pas comme toi au mot près, tu n'arrives plus à reconnaître ceux qui sont dans ton propre camp (l'antilibéralisme). A méditer.

Personnellement comme je l'ai déjà dit j'apprécie beaucoup Soral, je ne suis juste pas d'accord sur certains points dangereux (nationalisme, propos homophobes...). D'ailleurs ayant discuté avec Dieudonné et Joss ils sont du même avis. Ils sont pas réputés être politiquement corrects pourtant...

Victor Belmon a dit…

@tassin: il n'est pas exclu que Dieudo et Joss aient tort,malgré toute l'amitié que je leur porte. En quoi le nationalisme est-il aujourd'hui un point dangereux? Certes, il a pu l'être en Europe il y a 70 ans, mais peut-on mettre dans le même sac le nationalisme d'un Mussolini ou d'un Franco et celui de Chavez ou de Sankara? Inutile, je l'espère, de préciser qui sont nos modèles.
Concernant les propos homophobes, tu m'expliqueras une autre fois ce qui t'a choqué, c'est secondaire..

Maintenant, EE. Je me suis peut-être mal fait comprendre. Je considère que dans chaque grand parti (EE, Parti de Gauche, PCF, DLR, FN etc.) il y a des gens (souvent à la base) intéressants et de bonne foi. Je suis beaucoup plus sceptique en ce qui concerne leurs dirigeants. Cohn-Bendit est une raclure de bidet, je n'irai peut-être pas jusque-là en ce qui concerne Duflot (que je trouve médiocre tout de même, aussi bien en débat que sur certaines idées qu'elle aide à propager, comme le réchauffement climatique causé par l'activité humaine).
Pour Legrand, c'est différent, il a l'air super sympa comme ça mais il a manipulé (lui et ses frères) les sdf du canal saint-martin pour lancer sa carrière et les a lâchés par la suite. Si tu habites sur Paris, on va leur parler quand tu veux.

tassin a dit…

@ Victor : Ça serait avec plaisir mais j'habite loin de Paris. Je n'ai absolument pas suivi cette histoire de Don Quichotte, donc pas d'opinion sur Legrand autre que sa sincèrité apparente et le fond juste de son discours. Et puis quand on se fait dégager par les flics et les CRS, c'est bien parce qu'on dérange.

Seb a apparemment suivi l'affaire donc je lui fait plutôt confiance là dessus.

Tiboo a dit…

@ Tassin > "quand on se fait dégager par les flics et les CRS, c'est bien parce qu'on dérange."
Hmm pas toujours regarde notre bien aimé facteur, victime d'une horrible bavure... (lire : "Besancenot, l'idiot utile du sarkozysme" de Renaud Dély).

Votre discussion tourne un peu en rond les mecs.

ingrid a dit…

Non mais laissez le tranquille faut bien qu'il se paye un logement à Paris quoi, pour ne surtout pas avoir d'enfants (et puis n'oublions pas d'euthanasier les parents), protester contre l'intégrisme religieux d'un Gouasmi qui domine à tous les niveaux les institutions Francaises (c'est une évidence), et glandouiller à EE à faire des interviews de gens "sympas mais cons". C'est ça la révolution.

...


Hitler avait tout faux: c'est pas le lobby juif qu'il faut exterminer, c'est les minables collabos à la Musset qui ont toutes les pièces pour comprendre mais qui ont bien trop peur de se mouiller (et de perdre leur logement dans un quartier huppé) pour etre réellement antisystèmes. Bref: les laches, les serviles. Sans ces mange-merdes pour leur servir la soupe (comme Seb chez Europe Ecologie), nos "dirigeants" ne sont rien.

Alors continue à bien bosser pour le système Sébastien et défonces toi, parce que si par malheur la révolution arrivait et qu'on finisse un jour par fusiller tous ces collabos du PAF, je mettrais un point d'honneur à ce qu'on oublie pas les enculés dans ton genre.

Bonne chance pour ta carrière.

Bertrao a dit…

Arf, ben l'ambiance est douce ici aussi ! Mais pas de soucis, j'ai l'antidote : "Love, love, love... Love, love, love... Love, love, love ! It's easy ! Papala papala ! All you need is love ! Papalapala...."

@seb: plutôt salutaire à mon sens, cette prise de distance, d'avec les dissiples de tonton Soral...

Nicolas a dit…

@ Ingrid : ton com ne t'honore pas...
@ Seb : je ne doute pas qu'il y ait des gens sincères chez EE (j'ai d'ailleurs des pozzos qui y sont), je sais bien que tu sais distinguer les décroissants honnêtes des écolos-bobos opportunistes, mais j'avoue que ton reportage était bien complaisant, et puis la phrase sur "Cohn-Bendit qui a de beaux restes" m'a vraiment fait sursauter... De ta part c'était vraiment, mais alors vraiment étonnant !!! Faire l'éloge de cette crapule soixante-huitarde, de ce roi de l'imposture bouffonne reconverti dans la promotion du green bizness, là franchement...

Concernant Soral, certes il est un peu borderline, certes son parcours politique est zarbi, mais c'est un type entier et sincère et au niveau de la critique du système il faut reconnaître qu'il nous a apporté beaucoup...

- Nico de Lille

seb musset a dit…

@Bertrao > je t'aime

@Nicolas > Je suis d'accord avec toi sur pas mal de points et sur Soral dont j'apprécie les livres. Pour DCB, je suis dans le compte-rendu de ce que j'ai vu un samedi précis : Un tribun qui a pulvérisé la presta de Duflot (qui aimante mais dans un autre registre). Comme pour notre Monarque, je peux casser les effets de sa politique et concéder que sa campagne était parfaite. Car c'est le cas.
Ne pas confondre ce qu'on lit et ce que l'on veut lire et ce que l'on veut lire avec ce que j'ai envie d'écrire.

@pascontents > Si un article vous met dans un tel état, la solution est simple : Arrêtez de me lire.

john a dit…

Pour les manifs anti ivg c'est un peu exagéré c'est vrai, il faudrait simplement qu'on fasse visionner de force la vidéo 'Le cri du silence' pour éviter les abus.. http://www.dailymotion.com/video/x789di_le-cri-silencieux-the-silent-scream_webcam

Nicolas a dit…

@Seb : je ne conteste pas que Cohn-Bendit soit un bon tribun, je l'ai déjà vu en meeting (par simple curiosité !) et je confirme. C'est un excellent communiquant, on est bien d'accord. Comme notre cher Président effectivement... Mais là on parle de la forme ! Parce que le fond chez DCB, c'est comme chez l'autre : de la bouillie opportuniste, ce type étant, au risque de me répéter, le roi des imposteurs !!!
C'est vrai que c'est plus dur de se méfier des faux amis que des ennemis identifiés...

- Nico de Lille

PS : avec 2 jours de retard, bon anniversaire ! :-)

baobao a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Clément Paquis a dit…

Je ne lis ça que maintenant.

Je note une chose. Depuis quand doit-on souscrire à la totalité des idées d'un mouvement pour se sentir solidaire de celui-ci ?
Il y'a un moment, j'ai fait une liste des choses qui me posaient problème chez E&R.
(les manifs anti-avortement en faisaient parti, pour moi, on s'éloignait d'un positionnement intelligent pour entrer dans un folklore un peu bizarre) .
Mais , et donc? Quand on voit la différence entre les divers socialos ou les divers ump, on peut se dire qu'il existe de divsers "E&R" et que plutôt que de les fuir, il vaut toujours mieux le dialogue non?

Il suffit de se sentir ami d'un maximum de point de convergence envers un mouvement pour le suivre. Le résultat "j'y crois à 100%, ça n'existe pas, sauf chez les lobotomisés" .

Clément

lauraneb a dit…

pour ma part, je n'y étais pas et pour cause : flatter les egos verdoyants de professionnels politiques me laissent à penser qu'ils finissent par croire qu'ils ont totalement raison...Or est ce la cas ?

la décroissance cette nouvelle croissance qui n'en finit pas d'arriver...Celle ou les gens prennent conscience que la consommation à outrance c'est mal...elle est la!!! mais elle est rarement pour soi, elle est pour les autres parce que on voit bien qu'on ne pourra tous se partager ce qu'on peut s'approprier... alors, avant qu'il n'y est plus rien, chacun s'approprie tout ce qu'il peut avant liquidation totale, en se disant que l'effort, on le fera demain, quand les autres seront obligés de le faire aussi....Entre temps, on sera de toute façon passer pat une bonne guerre qui aura nettoyer la planete des trop pleins, effacer les traces de tous ses abus, et on nous chantera le bonheur a venir apres la reconstruction, comme à chaque fois....