mercredi 12 octobre 2011

Un interminable accouchement

Pour une grossesse qu'on pensait sans complication et vite expédiée, c'est plutôt raté. Depuis dimanche, les riverains de la clinique Solferino sont à l'affût de la moindre déclaration, dans l'espérance d'une prochaine délivrance. Un impressionnant dispositif médiatique a été déployé autour du bastion socialiste.

Le controversé docteur Montebourg, aux méthodes économiques radicales lui valant un procès en sorcellerie à la droite de la vieille école politique, est en charge de l'accouchement du candidat PS. Il  est confiant.

"- Le parti perd les eaux, les contractions ont commencé. Le travail doit désormais se faire selon mes méthodes. J'ai injecté une solution saline à 17% qui sert de révélateur. Ce sera long et douloureux, mais c'est la méthode de raison. Toutefois, nous ne pouvons attendre et la parturiente doit délivrer d'ici dimanche. Après, le pronostic vital serait engagé."

La clinique socialiste a procédé à de nombreux accouchements, mais cette fois la synthèse est compliquée. 

Outre des camions de télévision et une presse désormais à l'affût du sauveur de l'opposition, plusieurs dizaines de fans et quelques sympathisants sont postés en embuscade. 

"- Ça bouge" crie l'un d'entre eux sur twitter. Fausse alerte. L'attente, interminable, alimente les plus folles rumeurs. Citoyens et sympathisants peuvent encore traverser la voie, mais il faut désormais montrer patte blanche: 

UN RIVERAIN
" - Chaque institut de sondage me demande d'ouvrir mon sac, matin et soir. J'en ai marre alors je leur raconte des conneries. Ils sont contents." 

LE PREMIER SUPPORTER
" - Pourvu que ce ne soit pas une Martine. C'est le crash assuré en 2012. Il la haïssent tous à droite. Alors qu'un François bonhomme, rigoureux mais sympathique, ravira déçus de croite et centristes."

LE SECOND SUPPORTER
" - Oui mais une fille c'est joli aussi. Surtout si elle est plus à gauche."

LE PREMIER SUPPORTER
" Quoi, un François ne serait pas de gauche ? Répète-le pour voir que je t'envoie mon exemplaire de "La paille et le grain" dédicacé dans la gueule !"

UN TROISIÈME SUPPORTER
" - Ouais vas-y ! Moi je suis un vrai dur !"

JEAN-PIERRE MIGNARD séparant les belligérants
" - Je vous demande de vous arrêter !"

UN RIVERAIN son exemplaire de votez pour la démondalisation à la main.
" - Si c'est pas malheureux. Pauvre gamin de gauche qui devra grandir selon ses aptitudes à battre le sale gosse de la droite. "

Les heures passent. Observant la scène, dissimulé derrière son Challenges, un vallsien aigri crache par terre tandis que Jack Lang papillonne d'un groupe à l'autre en distribuant des dragées. Autour d'un brasero monté dans un abri bus, la colère gronde.

UN VOISIN DU FRONT DE GAUCHE
"- Moi je suis sur que c'est de l'intox. Les jeux sont faits. C'est un bon soc-dem demi mou qui nous attend quoiqu'il arrive. N'espérez pas plus longtemps que je participe encore à cette mascarade à un euro. Allez, je m'en retourne lire l'intégrale de Marx que j'ai achetée sur Amazon (à -50% si j'en prenais 2 du coup j'en ai pris 3)."

UN QUATRIÈME SUPPORTER
" - Ce professeur Montebourg est à côté de la plaque, le problème c'est pas les banques c'est les salaires."

SEB MUSSET
" - Certes. Mais ce sont les banques qui possèdent les salaires."

Ce blogueur, habitué des lieux, confie à nos caméras :

" J'ai beau être un adepte des pratiques du Docteur Montebourg, j'ai une ambition basique, minimaliste, mais j'y reviens toujours quand je suis dans le doute : chasser Sarkozy du palais à coups de pied dans le derche. Après, je suis d'accord avec d'autres spécialistes : les évènements forceront le PS à être de gauche. Je n'ai pas peur. Quoiqu'il arrive, peu importe ses difformités, cet enfant je l'aimerai comme si c'était le mien. Mais s'il grandit de travers, comptez sur moi pour le corriger."

Il nous rappelle amusé que certains de ses camarades blogueurs font le pied de grue ici depuis 48 heures se perdant en hypothèses, statistiques et coups bas qui seront balayées dès l'acte de naissance publié

Alors qu'au bout de la rue un éditocrate s'endort sur son traitement de texte, une Internationale sifflée au débotté a raison des glapissements divers :

"- Alors elle est passée la cigogne rose ?

C'est le parrain paria Jean-Luc Mélenchon qui, attiré par les échos encourageants d'un quota contestataire, livre sa lettre de félicitations au Docteur Montebourg.

En off, il nous déclare :

" - Pourvu que ce soit un François. Mon équipe fera le plein de voix en mai prochain."

Malheureusement les confidences s’arrêtent ici, l'homme devenant agressif dès qu'on aborde le sujet des reports de voix au second tour. Après cette nouvelle nuit blanche, théâtre d'une rixe entre deux bandes du supporters réglée au canon à eau par la brigade du commandant Mignard, l'aube se lève sur la clinique Solferino. Autour tous trépignent. 

Ils sont désormais suspendus à la prochaine échographie télévisée rendue publique dans la soirée.

Il faut quitter le quartier de Solferino pour entendre une autre ritournelle que celle, obstétrique et obsessionnelle, du cercle fermé des supporters. Sur ce marché, les commentaires, et notamment celui de ce commerçant, sont bien différents : 

« Si c’est la gauche qui gagne c’est la merde ! Si c’est Le Pen qui gagne c’est la merde ! ». Voyons-y les grandes lignes du faire-part que l'UMP s'apprête à envoyer à l'élu.

10 commentaires:

dedalus a dit…

Bravo à toi qui sait si bien poser les forceps :-)

Anonyme a dit…

Un très bon écrit de Gérard Filoche pour éclairer le choix des montebourgiens
http://www.filoche.net/2011/10/12/1753/

Dagrouik a dit…

Très belle image.

Sophie a dit…

tu t'es trompé de photo mais sinon c'est encore un super billet

Aubry le choix le + cohérent pour les montebourgeois !
juste échange, banques, dette, emploi... tout est partagé chez Un Monde d'Avance/Hamon :
http://www.marianne2.fr/Exclusif-Hamon-Emmanuelli-et-Lienemann-repondent-a-Montebourg-ce-ne-peut-etre-qu-Aubry_a211409.html

PS (ha !) : je crois le gouvernement en place capable de faire sortir le bébé électoral pendant le débat de ce soir...

Apolline a dit…

Sur le fond, je ne suis pas sûre d'être d'accord sur tout, sur le goût ... c'est de très mauvais goût, mais c'est pour ça que c'est drôle ... le Papa d'Hara-kiri ne te chasserais pas à coups de pompes ! ...
Et voilà, ça m'a fait rire, donc c'est génial ! ...
Amicalement

Mike Hammer Papatam Andropov a dit…

Ouais, à tourner en rond dans ce ventre où tout le monde commente, suppute, échange, s'engueule, ne certainement pas oublier la droite déjà à l’affût à mordiller (et bientôt mordre et déchiqueter) le bébé à peine sorti.

"Chasser Sarkozy du palais à coups de pied dans le derche". Oui, et d'urgence.

robin a dit…

La photo est sublime à tous les niveaux :)

Et comme ça apparaît comme le candidat évident à la candidature, une question me taraude : est ce que quelqu'un comme Seb Musset est prêt à voter pour ce candidat quand même très libéral ? En d'autres termes jusqu'où les personnes vraiment à gauche sont-elles prêtes à aller pour barrer la route à Sarkozy et espérer que le changement réel viendra d'une gauche libérale ?

seb musset a dit…

@robin > à la primaire : Non. Pour la présidentielle, c'est une autre histoire.

Tassin a dit…

@ Seb :

J'ai trouvé ce document aujourd'hui :

http://www.cgedd.fr/prix-immobilier-sciences-po.pdf

Une vraie mine d'or sur l'immobilier et son évolution!!!

Anonyme a dit…

Oh trop mimi flamby !