[video] Deux tours sinon rien

 
"Rappelez-vous cette promesse faite sur le toit de Solférino."
Ségolène Royal, Montreuil, 10.09.2011

Ségolène Royal va-t-elle déjouer les sondages au pifomètre des primaires socialistes ?[1] A contempler l'ambiance de feu des 1500 (2000?) supporters compactés ce samedi au Parc des expositions de Montreuil : on jurerait que oui. Pop-idol à veste rouge, la présidente de la région Poitou-Charentes soigne son entrée, fendant la foule en toute simplicité sous les crépitements de flash des photographes se piétinant les uns les autres, dopée par un bon vieux "Simply the best" de Tina Turner (tout de modestie contenue) qui lui vaudra dix minutes de standing ovation avant son discours [video complète ici].


Quatre points marquent d'emblée dans un meeting de Ségolène Royal :

- L'audience éclectique (à la différence d'autres meetings, de gauche comme de droite, relativement homogènes : il est impossible de définir le militant royaliste moyen. Du gamin à la grand-mère, du balayeur au fonctionnaire, en un mot : populaire).

- L'ambiance électrique (vu la puissance de feu d'un simple meeting, la fiesta finale d'une victoire présidentielle me fait limite peur).

- La présence de la nation. Drapeaux sur scène, vocabulaire : S.Royal reprend se réapproprie sans en faire des tonnes un champ thématique délaissé par les autres candidats de la primaire (sauf A.Montebourg par certains aspects avec la "Nouvelle France").

- Le ratio bla-bla / solutions est à l'avantage des secondes. Comme diraient les factotums UMP  : "la crise est passée par là". Du coup, l'argumentaire de la candidate à la primaire PS a gagné en pertinence, percutant dans le concret, devenant audible même pour ceux (et j'en connais) qui ne l'aiment pas. A ce sujet, si c'est du niveau de la mise en kit culte de Jean Boissonnat l'an dernier, son débat télévisé sera à regarder avec attention. Elle n'a même pas à appuyer sur le désastreux bilan de l'actuel président dont le nom est évité. La Red bull des primaires se place dans l'après (d'où le fameux désir d'avenir, you see ?) :

Blocage des prix sur 50 produits de première nécessité, mise au pas des banques et encadrement militaire des jeunes délinquants sont les trois mesures les plus acclamées. Bon, avouons qu'ici le hourra part vite. Royal demande d'ailleurs à l'arène de se calmer en fin de discours au moment "solennel" de présenter son "contrat avec la nation" (autour de 10 mesures simultanément distribuées dans la foule sur un parchemin couleur, à cocarde et grain épais, évoquant l'appel "à tous les français") :

Pèle-mêle : renforcement des pouvoirs de contrôle du parlement, mise en place du non-cumul des mandats, consultation du peuple par référendum à chaque fois que "l'intérêt supérieur du pays l’exigera", création d'un Conseil Supérieur du Pluralisme pour protéger l'indépendance des médias "à l'égard des pressions du pouvoir politique et des puissances de l'argent", engagement sans la nommer de l'application d'une règle d'or où sont rajoutées les promesses d'une non-augmentation des impôts et d'une contribution équitable du travail et du capital, engagement de la stabilité des règles sociales et fiscales durant le quiquennat dans le but de faire de La France "un pays d'entrepreneurs"...

Ségolène Royal ne fait pas campagne pour la primaire (il en est à peine question et il faut  chercher attentivement le microscopique logo "PS" sur son pupitre "Royal 2012"), mais bien pour la présidentielle. Personne ne doute ici, à commencer par elle, de sa présence aux deux tours des deux échéances.

Najat Vallaud-Belkacem, adjointe au maire de Lyon et porte-parole de S.Royal précise : "Une région en guise de laboratoire, une présence sur le terrain inlassable depuis 5 ans, un travail sur le fond avec ses UPP [universités populaires participatives] et ses déplacements à l'international : Ségolène Royal est prête."

#Video No comment "let the sunshine..."


Un très fin observateur de la vie au PS, et soutien déclaré d'un autre candidat, me confiait l'autre soir : "Si Ségolène avait été à ce niveau en 2007, cela aurait été une autre histoire..." Pour ma part, dans le cadre de ces primaires inédites, je m'interroge sur la bonne côte de certains dans les sondages et le "taux de transformation" (avec déplacement physique et signature de déclaration d'adhésion aux valeurs de gauche) le dimanche du premier tour. Pour Ségolène Royal, j'ai peu de doutes : ceux qui l'aiment prendront le scrutin.


Retour à Montreuil. Fin de meeting. Entourée de son équipe, sous les acclamations, Ségolène Royal fredonne Laissez entrer le soleil ! J'en sens ici qui ont presque les larmes aux yeux. Meeting fini : des militants galvanisés continuent de tracter (sa "force citoyenne") devant la salle durant plus d'une heure. A la terrasse du bar, alors qu'avec quelques blogueurs nous évoquons les savoureuses conséquences solférinesques d'une victoire de Ségolène aux primaires, un type à la bourre me demande :

"- C'est bien ici que l'on peut voir Ségolène ?".

Je lui réponds :

"- Oui, mais c'est fini."

L'homme est désemparé.

Et là je pose la question : Quelle autre personnalité politique française peut mettre un citoyen dans un tel état de manque ? 
(ceci n'est pas Jegoun, ni l'affiche du prochain George Romero.)

[1] primaires socialistes : 9 et 16 octobre, tout le monde peut venir voter pour choisir le candidat socialiste pour la présidentielle.

24 commentaires:

Gaël a dit…

merci de préciser que ce n'est pas Jegoun qui était en manque de royal :))))

Gaël a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
bembelly a dit…

Deux tours, 11 septembre...
Futé!

Dagrouik a dit…

J'attends les commentaires de fans de FH : mouaph, elle est cramée ou de wanabe ecrivain "dernier tour"

Mais tu as raison pour voir d'un peu plus loin celle que j'ai vu de près en 2007. Elle changé, peche, propositions , exemples concrets , rencontres internationales cf discussion avec Lulla

Djoulf a dit…

J'adore ton article :-) Tu as bien su restituer l'ambiance que j'imaginais de ce meeting. Bravo !

Stef a dit…

Excellent titre en effet !

jocegaly a dit…

Chouette article... et quelle jolie chute!!! C'est l'extrait que j'ai mis sur mon blog revue de presse pour y citer ton article ;-D
jocegaly

evah5 a dit…

j'étais là aussi. quelle ambiance que vous rendez bien dans votre article. j'en cause aussi sur mon blog.
bien vu les quatre points...
à bientôt donc! vers la victoire.

Anonyme a dit…

Un soir en sortant du RER, un gugusse m'a tendu un tract que j'ai d'abords pris pour un prospectus publicitaire (couleurs pétantes). Puis j'ai vu la photo de Dame Ségolène et j'ai regretté de ne l'avoir refusé. J'ai failli me retourner vers le gars pour lui demander "Mais au fait, c'est quoi le Ségolisme ?". Et puis, non rien... J'ai poursuivi mon chemin. Le cirque électoral et sa caravane ne méritent pas une telle attention. Il y a d'autres sujets plus grave en ce moment.

Supertsar a dit…

"Blocage des prix sur 50 produits de première nécessité, mise au pas des banques et encadrement militaire des jeunes délinquants sont les trois mesures les plus acclamées"
hé bé...elle persiste ... que cette "mesure" soit acclamée en dit long sur le public présent, assez affligeant en fait.
Donc, elle aussi est en chasse sur les terres du fn ?

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@Supertsar > De droite en général. En plénière à La Rochelle (mélange autres militants + classe moyenne sup), il y'avait eu des sifflements à ce sujet. Là, à Montreuil, ça a été un des 3 moments les plus applaudis. Ce qui tend à confirmer que ce sont les classes populaires les plus touchées par la délinquance.

Anonyme a dit…

Pourtant que les photos sont belles !
Comment ne pas s'imaginer
un triomphe royal de la demoiselle
à l'automne où tout sera décidé ?

Si elle ne gagne pas, cela parait évident, c'est que les margoulins auront encore tripatouillé les résultats !

jeandelaxr a dit…

Vindieu ! Après : "Simply the best!", "Hair" ! Cette femme, elle m'épate !

Stéphane Laborde a dit…

hébé...

Curieux tout de même qu'il n'y ait pas de référendum d'initiative populaire dans ces propositions...

jeandelaxr a dit…

Heu… Stéphane, as-tu lu le pacte ????

Kaos a dit…

C'est pas pour doucher de l'enthousiasme m'enfin ça :
"5 Face à la crise et à l’explosion des inégalités, je ferai inscrire dans la Constitution la regle d’une bonne gestion des fonds publics. "
Ca veut dire couper les budgets publics
" Elle comprend la juste répartition des efforts, la contribution équitable du capital et du travail,"
Ca veut dire se foutre de la gueule du monde. Y'a pas d'équité possible dans ce domaine.
" la garantie des ressources pour la Sécurité Sociale, la lutte contre la fraude et les gaspillages."
Je sens que le chômiste a encore du mouron à se faire pour ses allocs...
" Je m’engage à réduire la dette"
Ca, ça va être vite vu : à poil le service public.
" et à associer les Français à la réforme pour la justice fiscale, sans augmenter les impôts. "
De personne, vraiment ? mécésûpère.

Je vote donc pour gros gloubiboulga qui ratisse large mais qui ne tient pas debout. Quoique l'option foutage de gueule complet ne soit pas à exclure totalement...

Jérôme L. a dit…

Une règle d’une bonne gestion des fonds publics, ça veut surtout dire pas de gaspillage, de l'efficace (c'est ce qu'elle a précisé sur la 5 cette aprem.). En gros ne pas financer sur fonds publics les frasques et orgies des actionnaires et des banques. Un exemple plus ancien (quelque mois), ne pas financer à fond perdus avec nos impôts les lignes LGV accordées au privé (investissement public, bénéfices privés)

La répartition des efforts ... est-ce impossible de penser que le capital pourrai être taxé ?

La lutte contre la fraude, vu les montant en jeu, c'est plutôt aux entreprises "voyous" et aux habitués des paradis fiscaux de se faire du mouron.

Réduire la dette, à poil le service public, pourquoi l'imaginer si la fraude fiscale est réellement combattue et les cadeaux récupérés sont là ?

Ne pas augmenter les impôts, elle l'a expliqué aussi, c'est augmenté ceux des plus riches (après tout c'est eux-même qui le demande), et réduire ceux des classes moyenne ou pauvre.

Bref ou est loin du gloubiboulga de l'ile aux enfants, mais devant des engagements clairs (quand on prend le soin de lire) et réalisable.

Ségolène Royal a eu le cran de s'engager devant le peuple pour le peuple, après chacun a le choix de voter larbin lors des primaires le 9 et 16 Octobre et en 2012.

Dagrouik a dit…

Stephane : bien sur que si Réferendum d'initiative populaire.

Aux autres, comme le dit Seb Musset : l'insécurité, la délinquance frappe en silence - des médias - les plus jeunes et les moins protégés de notre société injuste : pauvres, précaires, jeunes. Cherchez , des statistiques le montre - de 35 ans = 8 fois plus de risque d'etre victime qu'un plus de 65 ans. qui ont par contre 8 fois plus peur.
Il est donc temps d'agir. Et cet accompagnement militaire qui n'est un camp militaire, mais un truc avec educateurs et autres aussi va concerner combien de délinquants ? Surtout que ça ne veut pas dire la fin des TIG et autres mesures. Elle le dit "tout sauf la prison".

Kaos a dit…

@Jerôme : tu frappes du mauvais côté. Je me fiche des primaires, comme du PS d'ailleurs, je suis étonné de voir qu'il y en a encore pour les prendre pour une force de gauche, quand ils ont tout fait pour bâtir l'Europe la plus libérale possible (ou le libéralisme le plus européen possible, on ne sait plus très bien...).
Mais les militants le savent, après tout, ils ont voté pour que ça continue, avant que Méluche se casse pour de bon, écœuré (mieux vaut tard que jamais...).

Simplet a dit…

Sans oublier, au-delà du "référendum d'initiative citoyenne", des sortes de "comités citoyens" locaux, très locaux, très proximité pour l'avènement d'une nouvelle forme de démocratie, d'une nouvelle République. Une vraie. Qui est contre ?

Anonyme a dit…

Parmi les mesures phares de dame Ségolène, il ne faut pas oublier celle qu'elle a rappelé récemment :
faire raccompagner les femmes flics
chez elles ....
Le principal n'est il pas qu'avec la
règle d'or qu'elle soutient ( et les
souliers de plomb qui vont avec ),
le consumérisme sera enfin freiné ?

jpm13 a dit…

j'ai bien lu et vu , je vous remercie ç'est très bien fait et natuel ;.. Et vive madame ROYAL amitiés à tous et aux quelques pisses vinaigre aussi qui encombrent un peules réactions qu'ils votent pour qui ils veulent (nous) moi surtout je m'en fout ! , jpm13 bouches du rhône !

Anonyme a dit…

Bien sûr que Bécassine sera choisie par les votants - dont pas mal d'ump - aux primaires et bien sûr qu'elle tombera après les 2 tours, tout ceci n'est pas très intéressant, il est plus utile de concentrer nos efforts sur le Monde en changement et comment faire pour ne pas souffrir avec la démocratie qui va continuer à tomber elle aussi