mardi 23 juin 2009

[video] Ne pas lâcher Karachi

Scoop J+4 et pas trop trop de buzz...

Un petit résumé en images animées avec du son dedans, de ce que j'ai capté des Retrocom' du président : Une affaire qui fait beaucoup de bruit...mais uniquement sur internet.



Très bon résumé de la situation par Luc Mandret et démontage du mécanisme chez Olivier Bonnet.

14 commentaires:

pjan a dit…

quels sont les moyens mis à la disposition des gens pour exiger la vérité sur cette affaire?

seb musset a dit…

Boulette sur date Balladur en hommage à Libération bien sur ;s

Patrick a dit…

c'est bien , je cherche a faire suivre le plus possible

Aiko a dit…

Et le remaniement ministeriel qui est annonce plus tot que prevu... Curieux hasard...

seb musset a dit…

@aiko > Ils sont déjà dans la contre-attaque alors qu'il y a à peine eu esquisse d'attaque.

@ tous > mes excuses pour la double boulette sur date.Pas le 14 juillet mais le 6 juin 2009. Promis ce sera corrigé dans le dvd. Vidéo faite dans l'urgence, histoire de contrer un minimum le blitz-média du remaniement.

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Daniel a dit…

Certains vont parler !!!

Sur NOUVELOBS.COM - 24 juin à 15h25
Karachi : Millon admet avoir bloqué le versement de commissions

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20090624.OBS1772/karachi__millon_admet_avoir_bloque_le_versement_de_comm.html

Rafo a dit…

Apparemment, ce n'est plus limité à l'internet.
Petite perle radiophonique ce matin sur RMC, interview de l'avocat des familles des victimes de l'attentat de Karachi, suite à un article paru dans libé.

http://podcast.rmc.fr/channel30/20090625_bco10h_rmc.mp3

à partir de 9'45"

Rafo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

Postez tous vos liens concernant l'affaire sur karachigate.blogspot.com

Rafo a dit…

Excellente idée, le blog sur ce sujet.
Je suggère d'en faire "un double", pour le cas où il en serait demandé (et exécuté) la fermeture.
Après tout, quelques "grandes gueules" Dailymotionesques se sont vues effacées. Il ne faut pas que ces contenus disparaissent.

BA a dit…

Quel a été le budget de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995 ?

Le compte de campagne de M. Edouard Balladur est arrêté comme suit (en francs) :

- Dépenses : Mandataire : 83 846 491 ; Partis politiques : 5 929 628 ; Avantages en nature : 0 ;
Total : 89 776 119 francs.

- Recettes : Mandataire : 85 676 060 ; Partis politiques : 5 929 628 ; Avantages en nature : 0 ;
Total : 91 605 688 francs.

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/les-decisions/depuis-1958/decisions-par-date/1995/compte-balladur-1995/decision-compte-balladur-1995-du-11-octobre-1995.10707.html

Rappel : Edouard Balladur ne pouvait pas compter sur l’aide financière de son propre parti politique, le RPR. En effet, pendant la campagne présidentielle de 1995, le RPR finançait le candidat Jacques Chirac.

Question : en 1995, où le clan Balladur-Sarkozy a-t-il trouvé ces 90 millions de francs ?

BA a dit…

Comment empêcher l’Assemblée Nationale d’enquêter sur l’attentat de Karachi ?

Comment étouffer le Watergate français ?

Réponse : il suffit de confier la mission d’information à la commission de la Défense. Le patron des députés PS Jean-Marc Ayrault est d’ailleurs scandalisé de cette décision.

Cette commission de la Défense est constituée de 60 députés en tout. Sur ces 60 députés :

- 36 députés sont membres de l’UMP.

- 3 députés sont membres du Nouveau Centre (le parti du ministre de la Défense Hervé Morin, qui travaillait déjà au ministère de la Défense de 1993 à 1995, quand le contrat de vente des sous-marins a été signé).

- il y a seulement 20 députés de gauche dans cette commission, et 1 député non-inscrit !

Je vous laisse imaginer l’impartialité de la commission de la Défense !

Je parie que la commission de la Défense va conclure que tout s’est passé dans les règles !

Lisez cet article :

Une mission va être confiée à la commission de la Défense et non, comme le réclamaient les députés PS, à la conférence des présidents de l'Assemblée nationale.

Il y aura bien une mission d'information sur l'attentat de Karachi de 2002. Elle sera mise en place par la commission de la Défense, a-t-on appris mardi 30 juin. Réclamée par les députés PS, la mission d'information ne sera toutefois pas, comme ils l'avaient demandé, confiée à la conférence des présidents de l'Assemblée nationale.

Ce travail parlementaire revêtira donc un aspect beaucoup moins solennel, au grand dam du patron des députés PS. Jean-Marc Ayrault a en effet jugé "choquant", étant donné "la gravité des faits", que cette mission ne soit pas du ressort de la conférence des présidents.

"Pour les questions de société, comme le port de la burqa, les missions d'information sont décidées par la conférence des présidents. Pour tout ce qui est plus spécialisé, les missions relèvent des commissions compétentes", a fait valoir le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP).

Selon les juges chargés de l'enquête sur l'attentat de Karachi, cités par un avocat, cet attentat contre un bus de la Direction des chantiers navals (DCN) qui avait fait 14 morts, dont 11 Français en 2002, pourrait être lié à l'arrêt du versement de commissions, voire à des rétrocommissions illégales, en marge de la vente de sous-marins au Pakistan.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20090630.OBS2518/une_mission_dinformation_sur_lattentat_de_karachi.html

Mancioday a dit…

Bravo pour la vidéo. Je l'avais loupé mais belle démonstration.

J'espère que cette affaire ne sera pas trop vite enterrée. C'est le rôle du net d'y veiller...