lundi 7 février 2011

La mauvaise réputation des blogueurs

Lu dans le numéro 3870 de Valeurs Actuelles du 27 janvier 2011, dans un article sur les effets secondaires  des pérégrinations touristico-dictatoriales de MAM, cyborg de la génération Nexus 8, générateur d’ultra gauchistes et accessoirement ministre des Affaires étrangères, qui va devoir se priver de jet privé et rester en Dordogne pour ses prochaines vacances pour cause d'insistance des peuplades maghrébines à vouloir s'émanciper du joug totalitaire en plein pendant sa croisière à Tozeur. Selon le magazine de droite décomplexée, l'offensive du PS demandant sa démission pour une succession de maladresses, d'approximations, de mépris, d'indécence et de conflits d'intérêt serait le résultat de l'influence des "blogueurs". Note la nébuleuse des guillemets, dans le même numéro Al-Qaïda n'en a pas. 

Ils n'ont pas lu cela ici. Ce blog est plus nuancé. Si l’on se met à demander la démission de chaque politique sur des critères de médiocrité, d’indécence ou de proximité avec les dictateurs, on n’a pas fini d’en virer.  Il faut en revanche très sérieusement s’interroger sur les mécanismes et les réseaux autorisant la présence répétée à ces postes de tels individus à l’évidence totalement dépassés par leurs fonctions, déconnectés des réalités sociales, nationales comme internationales, interloqués même que leurs propos et leurs habitudes puissent choquer. Là est le vrai scandale sur lequel Valeurs Actuelles devrait enquêter.


9 commentaires:

Stef a dit…

Je suis d'accord...

Omer a dit…

Suis-je naïf...
Je m'imaginais qu'un ministre envisageant de passer quelques jours de vacances dans un pays étranger faisait vérifier par ses services, ou auprès du premier ministre, que son séjour ne risquait pas de provoquer un embarras diplomatique. Et à plus forte raison s'il s'agit du ministre des affaires étrangères...

seb musset a dit…

@Omer D'autant que le salaire doit être conséquent... Prototype même du ministre placé là pour la garantie qu'elle n'y fera aucune vague (je crois que c'est la 4e ministère qu'elle occupe) ...Même ça, c'est raté.
Ne pas oublier son mari (également ministre) qui était aussi dans l'avion. Ne pas oublier non plus les politiques qui lui tombent dessus. Pendant ce temps-là, on ne s'occupe pas de leur passé commun avec les (nouveaux) indésirables en question....

BA a dit…

Avec ses vacances égyptiennes, Fillon part en vrille.

La nouvelle est tombée en pleine session de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale et s'est répandue comme une traînée de poudre. François Fillon a reconnu, par communiqué, l'utilisation d'un avion du gouvernement égyptien pendant ses vacances de fin d'année.

"Le Premier ministre a été hébergé lors de ce séjour par les autorités égyptiennes. Le Premier ministre, toujours à l'invitation des autorités égyptiennes, a emprunté un avion de la flotte gouvernementale égyptienne pour se rendre d'Assouan à Abou Simbel où il a visité le temple. Il a également effectué une sortie en bateau sur le Nil dans les mêmes conditions", écrit Matignon.

François Fillon a donc préféré prendre les devants avant que l'édition du Canard enchaîné de ce mercredi ne soit dans les kiosques.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/vacances-en-egypte-fillon-part-en-vrille_960369.html

Anonyme a dit…

Pendant ce temps-là, les bloggeurs "non influents", sont invités à rédiger des contenus qui seront bien sûr utilisés sur des sites de référence "comme TF1.fr" sur lesquels il y a bien sûr de la pub vendue...

http://www.wikio-experts.com/overblog.html?refId=overblog

Toi aussi devient auteur ! Ou Rédacteur indépendant ! Payé en droits d'auteur !!!

A quel prix seront vendus ces contenus de bloggeurs à ces sites ?

En plus c'est génial, on est payé que quand le contenu est "validé" et "utilisé".

Génial, on peut choisir ses horaires... la liberté de travailler la nuit et le week-end...

Super chanceux, d'être lu sur un site de référence !

Je trouve que c'est déloyal. Apprentis bloggeurs = rédacteurs au rabais payés au lance-pierre pour produire du contenu utilisé pour vendre de la pub ?

Quid des pigistes et journalistes ? Ah oui, eux ils ont un contrat de travail...

seb musset a dit…

@anonyme > Quoi payé ! Mais c'est déjà énorme... (ironie de la part d'un blogueur ayant publié durant une année sur le site d'un journal ayant pignon sur rue sans toucher le moindre euro, ni recevoir le moindre exemplaire de la version papier en question > ce qui devait pourtant me servir de salaire.)

Anonyme a dit…

@ sebmusset. Je comprends ton ironie.

Bien sûr, l'ego des gens peut les conduire à accepter cela.

(c'est un peu la même technique pour les stagiaires à qui on vend une référence sur un CV pour un faux salaire dans certains cas, ils espèrent "revendre" cela ensuite pour trouver un vrai emploi).

Mais quand des bloggeurs "lambda", s'y mettent, sont encouragés à le faire. (en échange plus ou moins de trafic et de reconnaissance), je trouve que c'est une dérive "systémique" (en matière de précarité et de droits sociaux).

Merci pour ta réponse !

BA a dit…

Bernard Marie, le père de Michèle Alliot-Marie, a donné, mardi soir sur Europe 1, une autre version que celle de sa fille concernant le choix leur destination de vacances.

Celles-ci étaient initialement en Dordogne mais le mauvais temps l'aurait incité à contacter son ami Aziz Miled, «chez qui nous étions déjà allés». L'homme d'affaire leur aurait proposé de séjourner dans son hôtel de Tabarka.

«C’est à ma demande que Monsieur Miled a organisé notre séjour ensemble dans un hôtel», a précisé Bernard Marie.

Leur hôte aurait mis son avion à leur disposition pour leur éviter «deux heures et demie de voiture en pleine nuit».

Le père de MAM ne voit pas pourquoi sa fille et son gendre «auraient pris la route alors que Monsieur Miled mettait son avion à notre disposition pour nous amener là-bas».

http://www.leparisien.fr/politique/contrat-et-sejour-en-tunisie-mam-et-son-pere-sur-la-defensive-15-02-2011-1317059.php

Ce n'est pas du tout ce qu'avait expliqué Michèle Alliot-Marie devant les députés.

Voici la déclaration de Michèle Alliot-Marie à l'Assemblée Nationale, mercredi 2 février, quand elle répond au député Olivier Dussopt :

«Arrivant après Noël à Tunis, un ami (NDLR : Aziz Miled) qui allait à Tabarka, lieu final de destination avec son avion, m'a effectivement proposé de voyager avec lui, puisqu’il avait des places, plutôt que de faire les deux heures de voiture. Il n'a, à aucun moment, mis son avion à ma disposition. Je l'ai accompagné pendant vingt minutes de trajet en avion.»

http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html

Alors, qui dit la vérité ?

Bernard Marie ?

Ou alors Michèle Alliot-Marie ?

BA a dit…

Jet privé en Tunisie : comment Michèle Alliot-Marie a menti.

http://www.rue89.com/2011/02/16/jet-prive-en-tunisie-comment-michele-alliot-marie-a-menti-190823