samedi 12 septembre 2009

Hortefeux : Back to basics


Qu'on se le dise : Un Brice Hortefeux déclarant goguenard au sujet d'un jeune militant d'origine maghrébine dont il dira plus tard qu'il s'agissait d'un auvergnat (comme si cela était moins grave), " Dès qu'il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes " n'est pas une dérive de la ligne gouvernementale.

Ce n'est pas non plus un dérapage, ni une levée de voile sur la vraie nature du ministre de l'intérieur. C'est l'expression la plus droite
de cette ligne gouvernementale (sans maquillage, ni journaliste complaisant, ni média-training) via un de ses plus fidèles exécutants dans un environnement idéologiquement sécurisé (université d'été de l'UMP) captée par une caméra qui n'aurait pas du être là. Notons : Comme pour le "casse-toi pov'con", autre keyword du quinquennat, le clip qui fait débat ne vient pas de la télévision.

En fait, pour notre chef de la police, c'est à peine une erreur de com'. A la rigueur, ce sera une pièce supplémentaire ajoutée au dossier des "dérives potentielles d'internet".

Énième exemple de racisme tranquille avec assentiment de la victime, le ministre de l'intérieur ne fait que donner aux supporters de l'action gouvernementale ce qu'ils désirent entendre.

Alors oui dans n'importe quelle démocratie normalement constituée, un ministre de l'intérieur pris en tel flagrant délit aurait démissionné mais, comme on dit chez eux, "pas ça de chez nous".


Allez savoir, c'est peut-être même bénéfique pour l'action gouvernementale. Ça ne peut qu'attiser les tensions. Ce gouvernement ayant inévitablement besoin de la crainte populaire du chaos des ghettos, il pourra ainsi à nouveau tambouriner qu'il est le meilleur remède pour contrer la montée de la violence et des incivilités dans la société même si chiffres, témoignages et vidéo du monde.fr prouvent qu'il n'a de cesse de l'envenimer depuis sa prise de pouvoir.

Ne pas oublier que dans ce type de régime, ou dans le régime de ce type, c'est avec ces petites phrases au Karcher que l'on devient roi.



37 commentaires:

lediazec a dit…

Ce qu'il y a de répugnant dans tout ça, ce n'est pas la blague en soi, c'est la banalisation qu'on en fait. Elle devient par l'effet naturel de l'habitude et de la routine réalité incontestable. C'est cela qui est dangereux. A plus forte raison quand cela émane d'un personnage officiel au passé politique trouble sinon troublant.

b.mode a dit…

Bien d'accord, ce n'est pas une dérive, c'est le fondement même de la politique Sarkozyste trop souvent maquillée en trompe l'oeil

abdel.h a dit…

Je sais pas qui est le plus à plaindre le m(s)inistre ou l'abruti qui se fait insulté tout en faisant un sourire de teckel, j'aime bien la tape qu'il se reçoit sur la joue pour bien accentué le sentiment d'asservissement.

"...Il mange du cochon et il boit de l'alcool..." hahaha

Dégoutant

Anonyme a dit…

Le ministre a dit ce matin qu'il parlait en fait de "LE" photo.
Il est juste venu faire UN photo sur place.

Il faut donc comprendre sa phrase :

"Il en faut toujours UN (photo).
Quand il y en a UN (photo) ça va."

Vous chipotez sur tout, vraiment, il est Auvergnat, il parle juste pas très bien français. Alors un peu de tolérance pour ces ânes alpha bêtes.

Didier Goux a dit…

Anonyme, vous êtes de mauvaise foi (ou idiot) : l'article "un" correspond à "type qui veut se faire prendre en photo avec les ministres", et non au mot "photo".

Dans l'explication emberlificotée du mnistre, hein : je ne suis pas son porte-parole non plus...

Reste que cette mini-indignation est parfaitement grotesque : on est vraiment au niveau du bac à sable, là.

GuiGrou a dit…

Quand j'ettends cela j'ai envie de devenir président de la république.
...
Le commentaire de Brice n'est pas fondamentalement méchant et raciste, il est simplement d'un autre temps. En 1920, ce commentaire n'aurait peut-être surpris personne!
Preuve qu'il va bientôt falloir trouver des responsables politiques plus jeunes, plus adaptés au monde d'aujourd'hui.

Laurent a dit…

Comme je disais sur facebook :



Le terme de "d... Lire la suiteérapage" est au moins aussi frénétiquement utilisé que le terme de "buzz" ; c'est dans cette histoire un dégueulasse euphémisme utilisé par les médias, lesquels prouvent, au passage, "qu'ils en sont". Un dérapage, c'est un peu, en gros, quand on a "laissé faire sa parole" plutôt que de la "contrôler", comme un véhicule qui dérape ...
Quid également de Valls et de la fameuse phrase "il faut plus de Blancos" ... ces politiciens commettent en vérité l'erreur de dire ce que quasiment tous les autres politiciens (ceux-là même qui s'en désolidarisent) disent en "off" entre eux je parie.

Anonyme a dit…

Tu fais fausse route Séb. Pour un spécialiste des médias comme toi, c'est surprenant.

Cette petite mécanique parfaitement huilée n'est mise en scène que pour amuser la galerie. Un oeil expert devrait le remarquer aisément.

Ces réactions, ici et là, sont le résultat parfaitement désirées de l'intelligentia pour perpétuer l'éternel combat manichéen du bien et du mal, ou plutôt de la gauche et de la droite.

Ceux qui en sont encore là sont encore, en effet, "d'un autre temps".

Il est vrai qu'il vaut mieux s'acharner sur une déclaration sans intérêt tellement elle est d'une banalité évidente que sur les faits, bien réels eux- des gamines violées "par-on-peut-pas-dire-qui", des écoles brulées par (repeat after me). Je vous passe la litanie des victimes.

Les victimes? Tiens, ce mot raisonne pourtant en moi comme un son de cloche très langue de bois dans un certain discours politique.

Où sont donc les victimes de Brice Hortefeux? Sans doute perdues à jamais dans le cyber-espace.

Non, en effet, ce serait horriblement démagogique d'affirmer de pareilles choses. Raciste même. Voire Nazies (copyright Aller-Savoir-Qui"). Ou même pire!

Un autre Séb

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@anonyme 05:18 > je suis parfaitement conscient du coté vain et contre-productif de cette polémique :

Radicaliser les anti de gauche et du coup les faire paraitre trop radicaux pour convaincre ceux qui pouvaient passer d'un camp à l'autre, tout en (re)séduisant la partie Extrême-droite des électeurs UMP.

Mais que veux-tu, on ne peut pas changer sa nature... Hein Brice.

Philippe Sage a dit…

Que Hortefeux soit très limite, c'est un fait. D'autant plus que ce n'est pas la première fois.

Cela dit, chez les "présumés" socialistes, y'a du dérapage aussi. Ainsi, Manuel Valls qui trouvait qu'il y avait trop de "blackos" et pas assez de "white" sur le marché de sa bonne ville d'Évry. Je dis ça, vu que les "présumés" socialistes réclament la démission d'Hortefeux. Et, si j'ajoute le cas Frêche (très copieux, également ..)

Entendons-nous bien, Sébastien, je ne minimise pas les propos (récurrents) du Ministre de l'Intérieur, simplement, je constate que la "lepénisation" des esprits n'a pas touché que l'UMP, loin de là ..

seb musset a dit…

@ philippe. D'accord avec toi. J'te rassure je ne fais pas parti du fan-club Vallsien.

Anonyme a dit…

Amid, c'est l'intégration. Il parle arabe, il mange du cochon, etc.

Le gars se laisse violer en direct sans réagir. Le pire je crois c'est "c'est l'intégration".
On sent le dédain, la caricature pour un gars qui a laissé toute sa culture, et n'a tellement plus rien qu'il se fait même chambrer sur ce qu'il est supposé ne plus être.
Dégueulasse. Franchement, en re-écoutant, c'est du vomi.

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

Vous avez aimé le teaser, vous adorerez la version longue en HD :

http://www.dailymotion.com/video/xage4m_18h00-hortefeux-la-video-de-public_news

Vlad L a dit…

Ces cris d'orfraie sont ridicules. N'importe quel français d'origine avec des responsabilités que je peux cotoyer en rigolerait aussi.
vous vivez dans quel monde? Vous croyez que le Mohammed intégré fait la fine bouche à la cantoche devant une palette de porc ou décline la coupe de champagne dans une réunion festive?
Serait-ce plus politiquement correct si tous les managers étaient musulmans et le petit nouveau buvait son 1/4 de rouge au repas?
L'arabe de service comme il a été dit est largement moins idiot que 95% des blédards, il a compris les us et coutûmes et s'est adapté à son pays d'accueil.
Dîtes aussi qu'il a renié sa race pendant que vous y êtes, mais lol, c'est vous les racistes et les pro-communautaristes!

BA a dit…

Pour visionner la vidéo de Brice Hortefeux dans son intégralité, c’est à cette adresse :

http://www.20minutes.fr/article/346855/Politique-Hortefeux-Public-Senat-sort-ses-images-du-placard.php

Quand on regarde cette vidéo dans son intégralité, la ligne de défense de Brice Hortefeux s’effondre.

Brice Hortefeux, démission.

ZapPow a dit…

"N'importe quel français d'origine avec des responsabilités que je peux cotoyer en rigolerait aussi."

Il n'y a pas à dire, voilà qui fait honneur aux indigènes de l'hexagone, tout au moins à ceux qui ont des responsabilités.

ZapPow a dit…

Et ce pauvre "Arabe de service" (un terme que personne ici n'avait encore employé) qui a parfaitement compris les us et coutumes de son pays d'accueil (parce qu'évidemment, il ne peut pas y être né) : il fournit la vaseline, le charmant garçon (on est surpris que ce ne soit pas du suif).

Et les antiracistes sont racistes, bien sûr.

Dom a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
BA a dit…

Maintenant, la version intégrale de la vidéo de Brice Hortefeux est disponible, dans son intégralité.

http://www.20minutes.fr/article/346855/Politique-Hortefeux-Public-Senat-sort-ses-images-du-placard.php


Maintenant, nous pouvons la voir et l'entendre, dans son intégralité.

La ligne de défense de Brice Hortefeux est pulvérisée par cette vidéo.

Brice Hortefeux ne parle pas des Auvergnats lorsqu'il dit : " Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. "

Brice Hortefeux ne parle pas des clichés, des photographies, lorsqu'il dit : " Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes. "

Brice Hortefeux parle des Arabes.

Brice Hortefeux, démission.

Anonyme a dit…

Brice Hortefeux n'a pas tort de dire ce que pense une grande majorité de Français.
Et si ça ne plait pas à quelques ayatollahs qui voudraient un contrôle strict de la pensée, tant pis

Vlad L a dit…

J'aime beaucoup ce blog, je le trouve très lucide sur la situation en France malgré que l'auteur ne soit finalement qu'un déclassé, pas un vrai prolo de la base mais quelqu'un qui dénonce un système dans lequel il n'a pas pu faire son trou. Un revanchard en quelque sorte qui saute sur n'importe qu'elle occasion pour fustiger un système qui l'a honni.

Arrétez de tenter de récupérer des miettes à des fins électoralistes. Sortez dans vos villes, allez dans les entreprises. Arrétez de défendre les bandes de délinquants et de casseurs et intéressez-vous plutôt aux immigrés qui ont réussi et vous verrez que ce ne sont pas des gens repliés sur leur communauté et hurlant tout les quatres matins au racisme. J'adore voir des blancs bobo-gauchos être outrés par le méchant racisme, ça doit les occuper.

Hortefeux a raison, quand les arabes sont nombreux c'est qu'ils sont en bande et il n'y a rien à attendre de bons dans ce cas là, quand ils sont seuls et en costard y'a fort à parier qu'ils ont un travail et que ce sont des gens bien.

Etonnant non?

seb musset a dit…

Je ne vois qu'un côté positif avec ce genre de polémiques :
Elles permettent de recalibrer les opinions, savoir avec qui on est potes et avec qui on ne le sera jamais.

Anonyme a dit…

Avant de s'interroger sur le caractère scandaleux de l'assertion de Hortefeux, il faudrait d'abord savoir si elle est vraie ou si elle est fausse.

Anonyme a dit…

S'il n'y avait que ce monsieur...

Dom a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Dom a dit…

@ Vald : moi quand je vois arriver une BANDE de types en COSTARDS, ça me fout plutôt les chocottes : qu'est-ce qu'ils ont dans leurs malettes, encore un KRACH en perspective ??...

A chacun sa naïveté.

Je préfère simplement la mienne, qui fait qu'il m'arrive encore d'être étonné d'entendre un ministre faire étalage de sa médiocrité intellectuelle.

Idem pour Valls et ses "blancos".

seb musset a dit…

http://www.politis.fr/article8015.html

stephane a dit…

chasse la naturel, il revient au galop ...

kabouli a dit…

S'il Hortefeux ne se serait certainement pas laissé aller à faire ce genre de blague avec un militant juif....et si cela était arrivé d'autre cas prouve que cela ne serait pas passé pour une blague entre bougnats..

kabouli a dit…

Hortefeux ne se serait certainement pas laissé aller a ce genre de blague avec un militant juif et s'il s'était amusé de la même manière à lui lancer quelques reflexions de ce genre qu'on peut entendre un peu partout il est certain que ces excuses passeraient beaucoup moins bien.
Mais pourquoi penser à l'impensable personne aujourd'hui ne pourrait se permettre ce genre de blague avec un juif. On peut dire nègre mais pas youtre, on peut se laisser aller à quelques reflexes anti-arabes comme l'a fait Hortefeux ou Frèche sans quelles ne tirent au mêmes conséquences que d'autres reflexions de la même sorte mais anti-juives. Qui s'est demandé pourquoi une liste antisioniste aux européennes?...

BiBi a dit…

Ne nous voilons pas la face : "l'Humour" de notre Ministre rencontre les non-dits et l'assentiment tû d'une frange de la population. Cet "incident" ferait même le bonheur de l'UMP ( ça ressouderait des couches populaires qui se détachent de Chouchou).Seule réponse pour faire reculer : le combat politique et sa traduction qui élimine l'équation Immigration=Délinquance.
Enfin BiBi a une pensée pour Valérie : elle pourra difficilement se refugier désormais à Marrakech ( Hôtel de la Chaine Barrière) ou au Dorint Palace d'Agadir. Dans ces deux villes, il y a plus qu'un arabe...
BiBi lui conseille de rester sagement à Saint-Tropez avec Charlotte Rampling sur les bords de sa piscine. Cette Charlotte Rampling, très ami d'Antoine Berheim qui tient Generali et Allianz Assurances. ( Charlotte est dans un spot pub qui passe en ce moment sur les TV... pour promouvoir Allianz) Le Monde est petit non ?

Anonyme a dit…

quand on regarde la composition de nos prisons ça va être dur d'éliminer l'équation immigration=délinquance D'ailleurs il faut être complètement obtus pour l'ignorer

zolive a dit…

Vlad !
Que connais-tu de Seb ?
Moi je ne le connais pas, mais je n'ai pas du tout la même interprétation de sa vie que toi.
"dénonce un système dans lequel il n'a pas pu faire son trou" ou "Un revanchard". Tu n'as jamais pensé y voir une personne qui décide INTENTIONNELLEMENT de ne pas y participer de la façon "robot", et que par contre il y participe en dénonçant justement activement ?
Franchement, je ne comprends pas ta remarque.
Oui on est dans un monde à la MATRIX - le 1er les autres étant de la daube - et oui, quand je reviens "de loin", de pays soit disant "tiers mondiste" je suis halluciné par le côté mécanique de la vie en occident dans chaque instant quotidien des personnes ici. Plus aucun échange réel et social, juste de la politesse en échange, mais qui n'est pas sincère car débitée automatiquement. Oui les pays "là-bas" on encore un lien social fort qui fait supporter des choses très dures aussi. Mais ici, on nous a fourbi en échange le "modernisme", le "progrès", et surtout les "loisirs" : télé, vacances, voiture, gadget, téléphone portable et j'en passe.

Vlad L a dit…

Tout le monde sait que nos gouvernants sont des fils de putes finis et au détour d'une vidéo volée on s'offusque à qui mieux mieux. Mais on le sait que la France est tombée sous la coupe d'une classe politique bête à crever.
Mais ça avance à quoi de tapoter 'Hortefeux démission" quand un système démocratique porte aux responsabilités de tels connards?
Le doigts d'honneur de Besson ne m'a même pas étonné venant d'un membre d'un gouvernement dont le président est un poseur irresponsable.
La droite cassoulet est au pouvoir.
Ces gens sont indignes de gouverner un pays comme la France mais la majorité a décidé.
Quand je vois Frédo. Mitterrand se faire conchier à la fête de l'hummainté je jubile que ce pédo-arriviste soit hué. Même Lang vient mendier un portefeuille, c'est tout la classe politique qui est dans un état de pourrissement avancé.
Je ne vote plus et je ne suis pas le seul.
Quant à M. Musset j'ai été peut-être un peu vite en besogne car je ne connais que très mal son parcours mais c'est quelqu'un que je trouve brillant même si cette montée en épingle d'une histoire de "prototype" arabe formaté franchouillard me semble exagérée.

Anonyme a dit…

re le sinitre

Hortefeux a un humour vaseux, ça c'est sur.
Mais il aurait pu s'en sortir en disant 'bah c'est juste une blague foireuse/humour mal dosé' ou quelque chose du genre.

Mais non, il s'enfonce avec des excuses toutes bidons !
Et puis tous les UMPistes qui le soutiennent, ça fait Soviet.
Le pire, c'est à mon avis ce jeune, qui soutient un parti composé de gens pour qui un Arabe/jeune/chômeur/ouvrier/cadre moyen/pauvre, et donc à fortiori le jeune en question, est sacrifiable.