lundi 4 mai 2009

Guéant seigneur


Qui est ce non-élu qui, sous prétexte qu'il est le favori du président, nous vend débonnaire son remake de démocratie ajustable selon convenance personnelle, avec comme préalable son intention de faire interdire, au nom du citoyen français, un parti bricolé sur un coin de table ?

Il s’appelle Claude Guéant.

Est-ce un con ?
A priori non.

Celui que trop de journalistes appellent avec déférence le numéro deux de l’Elysée
s'est piqué de faire interdire la liste anti-sioniste que Dieudonné, médiatiquement surnommé l'ex-humoriste, désire présenter aux élections européennes.

Plusieurs options pour expliquer cette subite déclaration (aux conclusions juridiques loin d'être assurées) :

- Soit Mr Guéant, copiant en cela son président lors de ses tournées euphoriques dans les usines menacées de fermeture, a tout simplement voulu faire plaisir à ses hôtes, les journalistes de Radio J, en jouant le rôle de l’indigné de service, leur déblatérant ce qu’ils voulaient entendre sans intention aucune d’agir par la suite.


- Soit il s'agit d'un traquenard visant à faire du sortir de la jungle internétique, les soutiens anti-sionistes mal identifiés par les RG.

- Soit notre homme de l'ombre dispose d'une statistique secrète sur la popularité du mouvement.

- Voyons-y peut-être un petit coup de pouce promotionnel, entre gentlemen, envers une liste dans la difficulté, histoire de lui permettre de siphonner quelques milliers de voix à gauche.

- Voyons-y peut-être la volonté de l'UMP
d’adopter sa posture favorite de seul parti sérieux, garant de l'ordre et de la raison, littéralement au-dessus du débat. Après avoir catalogué la LCR de dangereux utopistes radicaux, le PS de saboteurs de travail parlementaire et autres cas cliniques à enfermer, Bayrou d'illuminé ayant vu la vierge, De Villepin de criminel, l'UMP qui a du mal avec ceux qui pensent autrement, catalogue donc Dieudonné comme bon à bannir du champ démocratique.

- Ou bien, et ce sera ma version optimiste : Ce serait une manœuvre désespérée pour enfin intéresser les français aux élections européennes.

Jusqu’à preuve du contraire Mr Guéant, du haut de son infinie sagesse, a plus d’influence sur le pouvoir, votre quotidien, ainsi que d’accès aux médias pour promouvoir ses idées que le danger Dieudonné n'en a pour véhiculer les siennes. Pour l'instant ces dernières ne circulent qu'en bus, le comique voyant ses spectacles interdits les uns après les autres par les municipalités pour cause de trouble supposé à l'ordre public.

- "Bon, c'est pas tout ça... Et le programme de l'UMP Mr Guéant c'est quoi ?"

- "La même chose qu'avant."

- "Ah d'accord, tout s'explique."

24 commentaires:

Un type qui aime le rose a dit…

M. Musset, j'ai longuement parcouru vos différents écrits. J'ai souvent abondé dans votre sens de par le passé. Mais aujourd'hui, je trouve que vous vous trompez de cible : Ne voyez pas le mal partout.

Il est normal que le gouvernement Français, garant de la démocratie et du respect des communautés, des droits de l'homme, aussi à l'écoute des classes laborieuses que possible, fasses ce qui est en son pouvoir pour empêcher un tel renégat d'accéder à une élection !

Il s'agit tout de même de l'argent du contribuable qui paiera cette campagne.

Vous parlez une fois de plus ici d'une hypothétique manipulation de la part d'un gouvernement qui est main dans la main avec chaque Français, chaque jour.. Où sont vos preuves ? Qui accompagne chaque citoyen dans cette crise..

Désolé, mais là, vous allez trop loin !

Anonyme a dit…

Guéant doit se faire vacciner en toute urgence...

Anonyme a dit…

lol le type rose :)


Voilà ce que ça fait Mr Musset de se tenir entre deux chaises, vous récoltez ou plutôt récupérez via ce blogspot des mi engagés mi perdus dans cette sté qui va maintenant trop vite pour les papy boomers et leurs descendances et ça va encore s'accélérer alors accrochez vous à la barre et prenez un vrai cap, parce qu'à zigzaguer entre buzz, faux médias, infos et contre infos, vous risquez de vous noyer. ;)

stephane a dit…

Seb ! tu me fait super plaisir ! de donner ton avis sur cette "histoire de bonnes femmes saouls"

Le gouvernement Sarkoziste est ouvertement sioniste, pour s'aligner sur ses copains amerloques, de toutes façons ne soyons pas faux-culs, il est de bon ton de jouer les vierges effarouchées à l'amalgmame antisionisme - antisemitisme, tout sa pour du pétrole !!!
De gaulle a été le seul, a dénoncer le danger Americano-sioniste.

En France on accepte le BETAR et la LDJ qui sont interdit en ISRAEL !

Il est par contre de bon ton d'être arabo-islamophobe et c'est pas nouveau, nous suivons l'exemple du conditionement US
voir :
http://novusordoseclorum.discutforum.com/nouvel-ordre-mondial-f1/arabo-islamophobie-d-hollywood-t2516.htm

l'Amerique (pays que j'adore pour y avoir parcouru 15 000 kms en famille) étant pays de contraste, voci ce que un americain qui ose dit ses 4 véritées aux sionards :
http://novusordoseclorum.discutforum.com/nouvel-ordre-mondial-f1/un-americain-dit-ses-4-verites-aux-sionistes-t2517.htm#18442

L'ennui, pour nos savants Tartuffe, c'est qu'un charmant et antique Rabbin à la barbe blanche, Schmiel Borreman, de l'association Yechouroun, vient d'appeler à voter pour la liste antisioniste aux européennes!

Alors je dit Merde au faux-culs sioniste qui crie a l'infamie antisémite, n'oubliez pas qu'a force de crier au loup ...
ceci s'adresse aussi au courageux anonyme qui aime la rose.

seb musset a dit…

a Mr Rose > Qui paiera cette campagne ? Les mêmes qui payent celle de Sarkozy. Ce n'est pas au parti pouvoir, et encore moins aux conseillers "spéciaux" de décider qui a le droit d'être candidat ou pas. C'est aux électeurs de se prononcer. Ça s'appelle la démocratie. Mais c'est tellement énorme que je doute sincèrement que Guéant ait été sincère en prononçant ces propos.

Pour le reste, je précise ici que le programme pour les européennes du PAS, même s’il est pertinent dans la mesure où l’Europe s’est crée quelques dépendances envers Israël est, pour le moins, court dans les autres domaines et qu'il n'a pas mes faveurs. Il a la seule intention, et ses instigateurs le prennent comme tel, de porter sur la place publique dans un cadre d’expression garanti par la loi, un thème qui leur est cher mais dont la seule évocation dans les médias classiques assure une excommunication directe de cette sphère.

stephane a dit…

Malgré tout ce dechainement et ce deploiement hors norme de ressources, mobilisation quasi guerrière, il aura produit l’effet inverse, dieudonné est plus que jamais populaire et la confirmation du deux poids deux mesures à l’oeuvre n’est plus à démontré.
Le lobby sioniste à désormais pignon sur rue, joue le rôle d’autorité morale se presentant comme institution laique, gardien de la sacralisation de la shoah et de l’état d’israel.
Dieudonné a largement démontré tout le long de sa carrière qu’il n’a jamais troublé quoique ce soit sinon les consciences endormies, c’est le rire populaire, déclenché par les sketchs de l’humoriste, jugés immoraux par certains, qui est le prétexte à l’exercice du monopole de cette atteinte licite au droit de l’individu. Droit de rire pour nous, droit de travailler pour l’artiste. Le plus paradoxal aujourd’hui c’est que ceux qui ont abusé de l’exercice en interdisant les spectacles au nom d’un trouble qui n’existe pas, tendent maintenant à l’inciter en menaçant par exemple, de considérer l’usage d’un car sur la voie publique comme une nuisance ou les spectateurs comme un attroupement d’opposants qu’il faudra maîtriser par la force s’il le faut, comme le suggère le bourgemestre de Saint-Josse dans les communiqués de presse, avant d’ajouter qu’il enverra la facture à la société de production si nécessaire.

Nos cousins du Quebec sont plus sains que nous :
"Dieudonné est venu au Québec. Il nous a servi ce qu’il a servi en France... Personne n’a été choqué ici. Parce que nous avons la liberté de nous moquer de tout. Et quelle belle liberté !
J’ai toujours trouvé Dieudonné brillant dans sa façon de railler l’hypocrysie de nos sociétés, des dirigeants, etc.
Le Québec a aussi ses « protecteurs » qui crient au racisme et embauchent des avocats dès que l’on prononce le mot « noir ». On ne fait pas la différence, très souvent, entre une blague et un racismes véritable.
Dommage !
Et des sketchs sont souvent mal compris.
Je suis contre le racisme. Mais il advient que la protection du racisme devient elle-même du racisme et donne lieu à pire : abus des droits. J’avais écrit un petit dialogue d’interview à ce sujet. Il n’est peut-être pas compréhensif pour le lecteur français, dû aux circonstances sociales d’un sketch à la télévision canadienne en décembre dernier.
http://gaetanpelletier.wordpress.com/2009/01/11/bye-bye-2008-la-ligne-des-moirs-outree/
Il y avait une tante naine dans ma famille. Si elle avait pu voir « le lancer du nain », elle aurait rit à se tordre.
Elle avait le sens de l’humour et de l’autodérision.
Dieudonné dérange. Il dérange parce que son humour est souvent sérieux.
Il corrige la bêtise humaine. Les bêtes et bien-pensants n’aiment pas qu’on les ridiculisent. Simplement par ce qu’ils sont vraiment CONS."

Anonyme a dit…

La façon dont les fonctionnaires de l'état tente de faire amalgamer anti-sionisme et anti-sémitisme est écœurante. Pour couronner le tout, Frédéric Lefebvre a ajouté : "l'anti-sionisme, faux-nez de l'antisémitisme". Donc, si nous suivons son raisonnement, "l'anti-jihadisme, faux-nez de l'islamophobie".
Non! Soyons clairs : être anti-terroristes d'origine sioniste ou djihadiste est plutôt sain et ne rend pas la personne antisémite ou islamophobe pour autant!

Un type qui aime le rose a dit…

@ SM : Petite question, qui pour sûr, sort un peu du sujet, mais qui en gênera quelque un :

Puisque vous considérez qu'il est "démocratique" que ce soit aux électeurs de se prononcer, et non au gouvernement. Comment concevoir comme juste, dans ce cas, les manifestations au lendemain du premier tour de la présidentielle de 2002 (et tout le ram dam médiatique anti le Pen durant l'entre 2 tours) ?

L'élection n'était pas démocratique ?

vlg a dit…

Ah bon ? Claude Guéant a manifesté le lendemain du premier tour de la présidentielle de 2002 ?

seb musset a dit…

a Mr Rose > Il y a peu de rapports, si ce n'est dans le traitement média de Le Pen durant l'entre deux tours, un modèle de mauvaise foi, de deux poids deux mesures et un festival ininterrompu sur les plus grands médias d'infractions aux règles du CSA.

seb musset a dit…

Une fois de plus : Soit ce qui est dit tombe sous le coup de la loi et les formations politiques sont dissoutes. Soit elles sont légales et les mêmes règles s'appliquent pour toutes.

lâche anonyme a dit…

la démocratie c'est de laisser tout le monde s'exprimer sur un pied d'égalité.
même les cons, surtout et d'autant plus qu'on est tous le con d'un autre.

Vincent Arsac a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
lâche anonyme a dit…

@ rose à propos de 2002 :
démocratique, oui.
représentatif, pas vraiment : tant que les votes blancs ne seront pas comptabilisés la photographie est faussée.

par exemple on répète encore et encore que Sarkozy a été élu par 53%, et par raccourci on ajoute "soit plus d'un français sur deux" ; ce qui est faux si on prend en compte le taux d'abstention.

le fait que le vote blanc ne soit pas comptabilisé a d'ailleurs selon moi contribué largement au résultat de 2002 : le vote "le pen" étant répétitivement, dans l'idée d'en diminuer la force, décrit comme vote de contestation dans les médias traditionnels (ce qui est erroné, ridicule et insultant pour ceux qui partagent les convictions de cet individu). le vrai vote de contestation est le vote blanc.

Pour être sûr de bien me faire comprendre : le vote blanc ( = "aucun des candidats ne tient la route selon moi"), devrait être différencié de l'abstention ( = "j'en ai rien à foutre de la politique/de ce pays/de cet état").

lâche anonyme a dit…

@ vincent :

ah? je croyais que "le type de gouvernement du monde occidental" était la république.

la démocratie c'est même une exception aux états-unis (à part l'état de washington, je n'en connais pas d'autre.)

seb musset a dit…

Guéant 2, la conclusion qui tue :
http://www.humanite.fr/Avigdor-Lieberman-un-raciste-a-Paris

stephane a dit…

Ce sionisme ne se nourrie que d'amalgame et de contradiction, et tente de faire par tous les moyens l'amalgame entre judaïsme et sionisme; le CRIF et la classe politique qui lui a servie a encore profité de cet amalgame pour taxer d'antisémitisme tous ceux qui font obstacle à leur dessein.
Et la Shoah est là, dans leur discours que pour instrumentaliser à outrance et pour continuer les injustices et pour justifier les crimes perpétrés par le sionisme sur la Palestine et le Moyen-Orient »

stephane a dit…

Ce sionisme ne se nourrie que d'amalgame et de contradiction, et tente de faire par tous les moyens l'amalgame entre judaïsme et sionisme; le CRIF et la classe politique qui lui a servie a encore profité de cet amalgame pour taxer d'antisémitisme tous ceux qui font obstacle à leur dessein.
Et la Shoah est là, dans leur discours que pour instrumentaliser à outrance et pour continuer les injustices et pour justifier les crimes perpétrés par le sionisme sur la Palestine et le Moyen-Orient »

stephane a dit…

Ce sionisme ne se nourrie que d'amalgame et de contradiction, et tente de faire par tous les moyens l'amalgame entre judaïsme et sionisme; le CRIF et la classe politique qui lui a servie a encore profité de cet amalgame pour taxer d'antisémitisme tous ceux qui font obstacle à leur dessein.
Et la Shoah est là, dans leur discours que pour instrumentaliser à outrance et pour continuer les injustices et pour justifier les crimes perpétrés par le sionisme sur la Palestine et le Moyen-Orient »

stephane a dit…

Le sionisme est une idée politique qui detruit l'identité des juifs, Dieu, a clairement dit que les juifs devaient vivre hérant sur terre et n'avait pas le droit de terre,israel ne doit pas logiquement exister selon ce verset talmudique TRAITE Ketoubot 111a qui rapporte qu’il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jerusalem fut detruit, les juifs preterent serment a Dieu:

. de ne jamais immigrer en masse en Terre d’Israel,
. de ne jamais se rebeller contre les autres nations,
. de ne jamais tenter de terminer l’exil. alors nous les vrais juifs nous devont laisser la palestine aux palestiniens et vivre en paix un peu partout comme on le faisait avant 1948

Vincent Arsac a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
stephane a dit…

Nous sommes en republique monarchique totalitaire

Vincent Arsac a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

C'est surtout le parti unique en France désormais.
Si l'opposition qu'on nous propose (impose?) est celle du système, je ne vois aucun intérêt à aller voter.

C'est la République bananière qui choisit ses adversaires. Je n'en voit aucun qui ne fasse partie de cette méga-arnaque.

Un autre Séb.