vendredi 13 juillet 2012

Le choc de compétitivité dans ta gueule

On oublie trop souvent la détresse de l'actionnaire. L'action PSA avait perdu 75% en un an.

Il fallait du vert, même éphémère, pour renouer avec la mélodie du bonheur néolibéral

PSA, ce fleuron national de l'industrie automobile géré par des manches surpayés, contrôlé à 31% par notre plus riche famille expatriée et qui a bénéficié de 4 milliards d'aides publiques en 2009, dégraisse au coeur de l'été à la surprise de personne sauf du gouvernement.

L'adoucissant lexical du patron de Peugeot, Varin, c'est "personne ne sera laissé au bout du chemin". La perspective, c'est "bon faut se casser de ce pays avec des travailleurs qui ont des droits et des syndicats ça va bien cinq minutes".  Quoiqu'il arrive, l'idée qui doit imprimer les masses sera "il faut sacrifier des sites pour muscler les survivants".

Le chiffre de la charrette est fort. Il choque jusqu'aux politiques qui parlent de "violence" et... et puis voilà.

Hier dès l'aube, les trompettes libérales sonnaient la charge de la fin des charges sur les plateaux de la TNT. Les Doze, les Godet et les Rioufol : L'ennemi ce n'est pas le patron qui crée de la richesse, mais l'employé qui l’empêche d'en créer plus car il coûte toujours trop !

Faisons comme eux. Sachons raison de l'actionnaire garder. Oublions la détresse des 8000 licenciés de PSA, et des milliers de sous-traitants supplémentaires qui vont les rejoindre au Pôle emploi (le secteur automobile a déjà supprimé 200.000 postes en 10 ans), le plan social de PSA avec son chiffre qui fait mal est l'opportunité idéale pour alimenter la propagande du "choc de compétitivité"[1]  

Il s'agit pour les libéraux sautillants tout joyeux sur les effectifs liquidés de réduire les choix mentaux des salariés sonnés à la seule logique de l'actionnaire: produire plus avec moins de gens ou produire ailleursOn te répète d'ailleurs sans cesse depuis hier que si Renault n'a pu s'en sortir qu'en produisant loin (Quand bien même Toyota construit ses Yaris ici). Terroriser ceux qui restent en attendant de les jeter à leur tour.

Ce matin sur RTLVarin remet le couvert en se déclarant,  o surprise, pour une baisse "massive" du coût du travail en France. "Pour restaurer nos marges, il y a une marge de flexibilité sur le coût du travail. Nous avons le coût du travail le plus cher en Europe et nous produisons 44% de notre production en France, donc il faut baisser les charges qui pèsent sur le travail de manière massive".


Déjà c'est faux. Ensuite comprends que dans cette course: nous ne serrons jamais assez compétitifs à moins de travailler gratuitement (ce qui est le rêve mouillé à peine caché des libéraux). Vous verrez qu'un jour les Varin de ce pays feront des procès pour manque à gagner aux familles des ouvriers qui se seront suicidés.

Rappelons que depuis 30 ans les grosses entreprises ont vu leur situation fiscale améliorée comme jamais, et tout cela pour quel résultat ? 

Varin, tu veux baisser le coût du travail ? Commence par te coller au SMIC. Tu vas passer d'1,3 million d'euros par an (+76% d’augmentation) à 1000 par mois, ça devrait être largement suffisant pour continuer à mener la boîte là où tu l'as mené avec une stratégie de merde, en bousillant la R&D et en persistant à produire des caisses dont personne ne veut. 

Et pourtant sans mobilisation salariale, ça peut passer. Des purges à 10.000 salariés, ça calme les velléités d'augmentation. Comme dit Montebourg, le pays doit se mobiliser derrière PSA[2].

Il y aurait bien des pistes pour PSA. Exiger le remboursement des subventions versées pour rien, taxer les voitures étrangères, recibler sur des produits spécifiques, développer l’innovation et l'hybride au lieu de cloner du laid et du quelconque, taxer les robots à somme égale avec les humains, inciter fiscalement à acheter Français ou, soyons antilibéraux primaires, que l'Etat rentre dans le capital de la compagnie... Mais, c'est oublier que dans les mentalités, l'ouvrier semble déjà bel et bien enterré. 

Sans la mobilisation de chacun, il sera suivi par d'autres catégories de travailleurs. La même inertie face à la même logique d'extrême rentabilité privatisée, appliquée à d'autres secteurs délocalisables, produira les mêmes effets.

Notre économie atone aura alors à résoudre l'équation absurde d'une croissance nationale portée par des consommateurs qui n'ont plus un rond. Car entre les chômeurs et les travailleurs sous-payés, on se demande bien quelle sera la tronche des voitures que l'on va pouvoir se payer ?

Peut-être que PSA, une fois la dernière usine française fermée nous présentera son plan de reconversion locale: ouvrir des succursales de crédit bancaire afin que le fauché français puisse se fournir en voitures low-cost fabriquées ailleurs, et transformer nos anciens ouvriers en vendeurs de revolving devant escroquer leur voisin pour survivre en attendant le prochain krach ?

Cette épanouissante époque, la raison centrée sur les intérêts d'une poignée, tourne en boucle et n'apprend rien de ses erreurs.

[1] et au passage aider à la promotion de la hausse programmée de la CSG.

[2] ...euh sinon qu'il aura du un peu plus concret le 25 juillet pour son plan de soutien à la filière automobile.

[Update 15.07.2012 : Juste après les aides de l'état, Philippe Varin a touché 3,25 millions d'euros en 2010. La même année, Jean-Marc Galès, directeur des marques, Guillaume Faury, directeur de la R&D, et Frédéric Saint-Geours, directeur financier, ont doublé le montant des rémunérations auxquelles ils ont droit au titre de 2010 à 1,26 million chacun.]


Illustration : La classe ouvrière va au paradis. E Olmi (1972)

36 commentaires:

Anonyme a dit…

Excellent.

Anonyme a dit…

Il faudrait une taxation évolutive des dividendes. D'une réduction pour les entreprises qui embauchent à une saisie pure et simple pour les entreprises qui licencient, et ce pendant 5 ans.

Le Parisien Liberal a dit…

Vous avez acheté une Peugeot, récemment ?

seb musset a dit…

@LeParisienLiberal > Mieux que ça, j'ai fait une croix sur la voiture en général.

Vélo, marche et transports en commun. Point barre. Lagarde Style.

ladyapolline a dit…

Excellent billet.

ladyapolline a dit…

Excellent billet.

latetatoto a dit…

Je ne comprends pas très bien, c'est pour ça que vous avez fait campagne non ? des socialistes "en peau de lapin" qui font semblant de découvrir ce qui se préparait depuis longtemps le jour où ça arrive, et qui évidemment, n'ont aucune intention de faire aucune tentative un peu de gauche pour remédier à la situation, quand bien même ils disposent de tous les pouvoirs. Etat de fait qui, au demeurant, ne semblait que destiné à assurer la plus grande paralysie de la puissance publique et de l'Etat au moment où une petite troupe de malades mentaux s'acharne à dépecer de ses derniers restes l'europe industrielle...
l'attitude bobo-critique "on me la fait pas et je ricane bien fasse à la folie du monde dans laquelle je vois clair" ne semble pas vous conduire à un combat politique bien efficace...
Bon, je pense que ce commentaire ne passera pas, comme celui que j'avais fait sur montebourg, madonne des faubourgs populaires pendant la campagne et dont l'évolution me donne entièrement raison, mais c'est pas grave...

seb musset a dit…

@latetatoto > On verra. Une chose est sûre : faut les pousser au cul. Mais le parcours de Montebourg dans ce gouvernement est à suivre. Je ne le vois pas rester dans ce gouv. à un an, si l'action n'est pas à la hauteur.

seb musset a dit…

@ParisienLiberal > En même temps. Baskets chinoises. Vélo chinois. Bus et trains, français pour l'instant.

Anonyme a dit…

Excellente charge contre un modèle de société dont on se demande s'il est encore fait pour des êtres humains.
Un de ces jours j'aimerais bien vous lire sur le sujet de la décroissance pour peu que vous ayez un avis sur le sujet et l'envie de le traiter. Car il me semble que chaque nouvelle catastrophe industrielle est une preuve de l'échec du productivisme, de la société de consommation (en effet, il n'y aura plus que des salariés sous-payés et des chômeurs pour consommer demain), de l'exploitation des matières premières (et l'homme est devenu une matière première comme les autres dans ce monde fou), de la course aux profits immédiats (qui interdit l'investissement dans le R&D)... Bref, un échec gigantesque et chaque jour prouvé du modèle capitaliste. Et il me semblent que les objecteurs de croissance apportent des propositions intéressantes aux crises économiques, sociales, écologiques. Qu'en pensez-vous ?

seb musset a dit…

@anonyme > J'en ai souvent parlé. Je suis "décroissant" au quotidien par la force de choses. Disons que je suis pour une consommation ciblée. De par ce que l'on choisit de consommer ou non, on influe forcement le cours des évènements. Encore faut-il en avoir la possibilité et en pas se retrouver piégé dans des situations monopolistiques (paradoxalement l'aboutissement constaté du libéralisme actuel qui ne jure que par la libre concurrence)

ALX a dit…

@ALX

PSA Premiers Sans Avenir

A qui le tour???

Il n'y a que lorsque les ventres sont vides que les révolutions s’opèrent !

Mais nous on a les "amortisseurs sociaux" CMU, ASSURANCE CHOMAGE, RSA et les RESTOS DU COEUR!

Mais pour moi le vrai problème reste la MONDIALISATION.

Le Parisien Liberal a dit…

ok merci de votre commentaire.

c'est bien pour ça que je ne comprends pas pourquoi un jeune parisien comme vous ( et on est pas tres loin en terme geographique aussi bien que de tranche d'age, a priori) s'étonne des difficultés de Peugeot.

QUI ACHETE ENCORE UNE VOITURE DE NOS JOURS, à part les riches qui roulent en Porsche ou BMW ?

Pour pleins de raisons, écologiques notamment, la gauche devrait se réjouir des difficultés de PSA, et elle devrait conseiller aux ouvriers d'Aulnay de se reconvertir dans les energies renouvelables, non ?

Cyclopède a dit…

Echec de la société de consommation... probablement non. Mais échec du libéralisme sûrement. Permettre à des grands groupes de produire ailleur, en vendant en France, c'est déjà un rêve humide... Il faut se rappeller que même si la France est à gauche, l'Europe est ultra-libérale. Le PS est pro-européen. Contradiction évidente avec pour résultat une absence de marge de manoeuvre.

seb musset a dit…

@LeParisienLiberal > Je ne m'étonne pas. La voiture à papa, c'est du passé, j'en suis convaincu depuis un moment. Justement, c'est l'absence totale de vision à long terme est à l'origine du fiasco PSA. Un vrai programme de reconversion dans des véhicules hybrides, impulsé ou encouragé par l'état, serait une façon de tous (en tout cas plus qu'aujourd'hui) de sortir gagnants de cette affaire d'ici quelques années. Un constat qui n'est pas une nouveauté, mais ça n'a pas été fait. On préfère laisser ça aux japonais (qui en fabriquent en France, c'est toujours ça)

cdg a dit…

Comme Seb l a si bien dit, PSA fait face a un mur. Les gens acheterons moins en moins de voiture (comme Seb) et PSA n a pas ete capable d evoluer.
Des lors doit on encore leur donner des subventions pour qu ils perseverent dans l erreur. Ne doit on pas utiliser l argent pour developper quelque chose qui a un avenir ? autrement dit, laisser couler PSA et depenser l argent dans dupont SARL qui fabrique tout autre chose

Sinon sur l idee de taxer les voitures etrangeres, c est illusoire
Un constructeur est maintenant un simple assembleur de composants. Et ses composants sont fait ailleurs. Par exemple une peugeot peut tres bien avoir du Bosch ou du continental (made in Germany) et VW peut tres bien avoir du Michelin ou Valeo

Elena y Tom a dit…

La voiture à papa, c'est du passé : vision purement parisienne...

latetatoto a dit…

Vous, vous me semblez avoir encore beaucoup d'illusions sur montebourg. Son parcours politique jusqu'ici n'est-il pas pourtant limpide ?
Il mène une commission parlementaire avec Peillon sur clearstream mais laisse le combat contre les paradis fiscaux s'enliser; il mène campagne dans les primaires avec des idées proches de celles du programme l'humain d'abord du FDG, mais appelle à voter hollande en échange d'un maroquin (qu'il obtient) etc. Je ne connais pas non plus sa carrière par coeur, ça ne m'intéresse pas.
Une chose me paraît cependant évidente : Montebourg, à titre personnel sûrement un bon bougre avec une sensibilité, a fait un jour le choix de grimper dans les cénacles du pouvoir, socialiste et d'Etat et a ainsi renoncé à voir ses idées réellement incarnées pour peu qu'on lui assure une place ici ou là. En quoi il se met à tenir un des pires rôles pour celui qui porte ce genre d'idées : il sert de caution et de bonne conscience à un pouvoir qui y contrevient radicalement, mais lui ne renie pas ses idées et ne s'éloigne pas du pouvoir. Il est le Rama Yade, le Martin Hirsch, le Borloo de Hollande et Ayrault. S'ils avaient un seul gramme d'intégrité, des gens comme lui et Hamon auraient fait une chose très simple depuis longtemps : ils auraient quitté le ps avec les militants qui aiment leurs idées, et ils seraient venus grossir les rangs du FDG, ce qui aurait eu beaucoup de sens. Certes, il fallait un peu d'abnégation personnelle et de courage, car dans ce cas, la place au chaud est moins garantie.
Mon diagnostic sur Montebourg : s'il continue dans son aventure personnelle teintée de "social", il est sur le chemin de devenir une ordure de plus...
Souhaitons qu'il se réveille. Mais bon, je n'en vois aucun indice.

Anonyme a dit…

J'ai utilisé ce que vous avez posté ici, qu'est-ce que vous en pensez?
http://goo.gl/VM9Zd

redisdead a dit…

Je suis déprimé par cette annonce. Quel drame humain. A quand la casse du CDI? A force de tout céder à l'ultralibéralisme et à la concurrence libre et non faussée, on va bien finir par y arriver. Je te créerais une taxe peugeot sur leurs importations rien que pour leur montrer que la politique ça a encore un sens et qu'ils en paieront le prix fort. Mais tu parles, aucune volonté de faire changer les choses chez nos dirigeants.

ALX a dit…

Acheter de moins en moins de voiture... alors un contrôle technique tout les ans pour les véhicules de plus de 5 ans est de bonne augure !!

Vive l'Europe!!

Anonyme a dit…

Je suis déjà septique... Il est vrai qu'on entend beaucoup que "le nouveau gouvernement n'est en place que depuis 2 mois", mais les choses me dérangent déjà, MES et TSGC passeront comme une lettre à la poste, vous-êtes vous amusés à calculer ce que représente la règle d'or de ce nouveau pacte pour l'Etat?... c'est assez effrayant, et je ne vois pas comment se feront les économies de l'Etat,...sans nous. Une incitation au rendement, toujours plus de rendement et du profit, toujours plus, sur la courte durée.
Pour la crédibilité du gouvernement, hormis les poings ferment sur la table, je ne vois pas ce qui les empêchera de fermer.
On achète moins de voitures, certes, mais comment se-fait il que Toyota dans le même temps produise ici avec les mêmes coûts, et se développe?
Je me contrefous de la marque, française ou non, j'achèterai si possible une toyota venue de Valenciennes pour leurs efforts dans leur implantation sur le territoire, et pour une meilleure politique d'emploi. Il est hors de question que je soutienne PSA dans ces conditions.

Anonyme a dit…

*fermes ;-)

revenu debase a dit…

Le site www.revenudebase.info est sorti !

Les citoyens sont aussi des actionnaires !

sivergues a dit…

Peugeot a une terrible tendance à demander de l'argent à quiconque ne dit pas de bien de lui ?

Anonyme a dit…

Salut Seb ,

tu connais le livre de Paul Jorion " le Prix " ?

Je te conseille vivement de le lire ( c'est ce que je suis en train de faire ) , au moins les 6 premiers chapitres .

Il confirme ce que beaucoup ( dont toi ) soupçonnaient par intuition et observation sur le mécanisme de formation des prix :

la formation du prix n'est pas le résultat du trop simple slogan " la loi de l'offre et de la demande" , mais un mécanisme complexe qui place dnas un rapport de force le statut social du vendeur et le statut social de l'acheteur ( pour résumer ) .

On comprend alors pleinemetn pourquoi une Carla Bruni reçoit gratuitement un sac de luxe en visite dans les atelier de cette marque pendant que les clientes ordinaires doivent casquer , pourquoi un sac vuitton produit en plus grande quantitié qu'il y a de cela 50 ans coûte plus cher qu'autrefois alors que selon la loi de l'offre et de la demande , plus il y a de marchandise produite , plus le prix doit baisser ...

Les premiers chapitres sont faciles à lire , Jorion raconte la formation des prix quand il étudiait ça en tant qu'anthropologue en Afrique et en Bretagne .

On voit combien les mécanismes sociaux ont d'importance dans les transactions commerciales .

Un prix objectif ( dépendant uniquement des quantitiés de biens à vendre ) est une fiction .

Gros pavé mais disponible en bibliothèque municipale de Paris .


Et en appliquant ça à tous les biens de consomamtions ou l'immobilier , on comprend pourquoi il est vital d'entretenir l'ILLUSION qu'acquérir à prix fort ces biens est une question de SURVIE de ces marchés qui sinon , s'écrouleraient .

Pour détruire la puissance de ces marchés , il faut donc détruire ou amoindrir l'illusion de promotion sociale que l'acheteur croit acquérir avec le bien . Qu'on pense à la voiture , objet symbolisant la liberté , il y a de cela 50 ans . LE luxe .

Aujourd'hui dans Paris , plus besoin de voiture , ça coûte bien cher mais surtout , c'est PLUS DU TOUT TENDANCE , c'est ANTI-ECOLOGIQUE ( mortel pour les écolobobos ) . Qu'on voit le développement de projets de voitures à 2000 , 4000 euros .

Il faut donc médiatiser à fond sur l'immobilier , c'est chiant , ça bouffe le budget sur des tas de plaisir qu'on préfèrerait avoir , faut pas avoir plus de un enfant pour y habiter , c'est des clapiers , c'est nul de vivre dedans , mauvaise rentabilité vu le temps qu'on passe dans cette cage ...

Best Business Brands a dit…

Le 12 juillet 2012, Philippe Varin confirme, au cours d'une conférence de presse, la décision du groupe PSA Peugeot Citroën de supprimer 8 000 emplois sur le ...

Anonyme a dit…

Monsieur Hollande parle beaucoup mais finalement est dans la continuité de son prédécesseur. Il est entouré de conseillers (Aquilino Morelle) qui sont copains comme cochon avec la droite. Ils n'ont aucune légitimité démocratique et font la politique de notre pays. C est ça qu'il faut changer.

Anonyme a dit…

Très diversifié PSA :
http://reflets.info/comment-jai-decouvert-que-psa-fabriquait-des-automobiles/

seb musset a dit…

@anonyme > ça rejoint ma conclusion : Ils ont plus intérêt à vendre du crédit et de la garantie supplémentaire que de la voiture. Ça et faire des frais de transferts d'un pays à l'autre. Comme dans la grande distribution du reste. La place du travailleur là dedans : 0

Quad 44 relay a dit…

Flamby peut toujours faire des moulinets avec les bras et m'sieur Ayrault faire semblant de jouer au méchant, ils n'en restent pas moins des guignols pour électeurs naïfs : http://reflets.info/comment-jai-decouvert-que-psa-fabriquait-des-automobiles/
Ne jamais oublier que ce sont bien des socialos (merci Bérégovoy, merci Naouri) qui ont inauguré le banquet où viennent maintenant s'empiffrer les vautours de la finance.

Anonyme a dit…

Peu connu, les pressions de l'UANI sur le marché iranien de PSA :

"En Iran, le groupe français détient près de 30% du marché, lequel représente 22% des volumes de la marque. Son partenaire Iran Khodro commercialise en effet avec succès des Peugeot 405 et 206, assemblées en Iran à partir de pièces détachées fabriquées sur le site de Vesoul en France."

http://gestion-des-risques-interculturels.com/analyses/peugeot-contraint-de-renoncer-au-marche-iranien/

Anonyme a dit…

Général Motors flingue Peugeot PSA, omerta générale des médias !

http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/general-motors-flingue-peugeot-psa-35747

Anonyme a dit…

Le secteur industriel a été abandonné depuis longtemps par nos décideurs. Le secteur des services est sur la même voie. Les délocalisations sont déjà galopantes dans l'informatique. Que va t-il rester comme activité valable dans ce pays ? Gestionnaires d'équipes délocalisées, forces de vente... et pompiers pour ramasser les suicidés ? Merci pour cet article qui vise juste.

Rafo a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=77CB247aDAs&t=2414

Enfin quelqu'un sur BFM qui ne sort pas des bêtises.

Anonyme a dit…

PSA, un constructeur d'automobiles ? Mais pas que...
http://reflets.info/comment-jai-decouvert-que-psa-fabriquait-des-automobiles/

Chaque jour qui passe, je ne peux m'empêcher de penser à ces 2 phrases en entête du film intitulé De la servitude moderne (facilement trouvable sur le web) "Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer. Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. "

Cordialement,
ptitHom