vendredi 11 mai 2012

Mais... La France a choisi

Les blogueurs de gauche entrent dans une période de sevrage. Reconnaissons que Sarkozy a focalisé sur sa personne nos colères depuis 7 ans et qu’il a tout fait pour les entretenir. Bunkérisé dans ses certitudes, héros de son monde déconnecté des conséquences de sa politique, il ne s'est juste pas rendu compte qu'à partir de la mi 2010, La France est majoritairement devenue blogueuse de gauche.

Le pire est provisoirement stoppé. Cette première étape du basculement populaire contre la France forte du fric est notre version à nous, par les urnes, des mouvements contestations qui ont parsemé la planète l'an passé. Elle en appelle d'autres et le résultat de l'élection française suscite un espoir par-delà nos frontières.

A défaut de faire son autocritique pour les législatives, la droite se lance dans la critique de gros niveau pour tenter de générer de l'anti-hollandisme. Chercher la petite bête pour savoir qui, du PS ou du PS, a payé le jet pour revenir de Tulle dimanche soir, ou se tripoter la nouille sur le nombre de drapeaux algériens agités Place de La Bastille le soir du 6 mai, c'est oublier un peu vite les fastes instantanés du quinquennat précédent et qu'on a surtout vu dimanche à La Bastille des drapeaux français, ceux de tous les partis de gauche, des affiches payantes de L'express (le seul vrai scandale de la soirée) et que, surtout, on y a chanté La Marseillaise jusqu'à pas d'heure dans les troquets (et j'en étais).

Et que dire du Rioufolique procés fait à Hollande d'avoir capté 93% de l'électorat musulman. Qu'espéraient-ils nos réacs outrés par un communautarisme qu'au fond ils ne cessent d'espérer ? Qu'après avoir passé cinq ans à cracher sur tous ceux n'ayant pas une apparence française à la pureté  fantasmée (et à ce petit jeu, vu et vérifié, on n'est jamais assez français), la droite allait récupérer ce vote ? D'ailleurs, dans ce délire de réduction du citoyen à son culte, j'aimerai savoir le pourcentage d'électeurs n'ayant aucune religion, et si la droite considère in fine que, s'il n'est pas trop catholique, le citoyen ne devrait pas avoir à voter ?

Pour finir sur ces commentateurs chagrins cherchant à faire de l’état de grâce un état de Grèce en appuyant sur le manque supposé de marges de manœuvre de Hollande pour redresser l'économie, laissons-lui le temps d'être en poste avec un gouvernement et une assemblée pour faire ses preuves, en gardant en tête qu'au final, l'époque ne pourra se satisfaire de demi-mesures et de renoncements (et que dans ce cas les blogueurs de gauche seront également sans pitié).

Ne pouvant reconstruire en 5 semaines une identité qu'elle a détruit en 5 ans, L'UMP se lance donc dans la bataille des élections législatives sur la même ligne que celle l'ayant conduit à la raclée. Son slogan France Forte version Copé "ensemble, choisissons La France" est une supplique aux électeurs de Le Pen et, nouveau stade dans la décomposition morale de ce parti, sous-entend que les Français qui ont choisi Hollande ne le sont pas vraiment. 

Bien les gars, continuez à cracher sur le peuple en voulant le diviser: ça vous réussit. 

P.S : sous réserve de mobilisation de l'électorat de gauche aux prochaines élections législatives.

Illustration: Warrior, G.O'Connor (2010)

4 commentaires:

Davy a dit…

Ce qui est bien avec leur campagne pour les législatives, c'est qu'ils ne risquent pas de récupérer les voix volatiles qui auraient pu voter pour eux pour contre-balancer le futur gouvernement et ne pas leur laisser "carte blanche".

En même temps, apprendre de leurs erreurs de comm' en 1 semaine, c'eût été utopique :D

Anonyme a dit…

"Qu'espéraient-ils nos réacs outrés par un communautarisme qu'au fond ils ne cessent d'espérer ?"

La Xénophobie d'Etat dans nos républiques successives jusqu'au sarkozysme, par Olivier Le Cour Grandmaison (maître de conférences en sciences politiques)

http://www.dailymotion.com/video/xetwtb_la-xenophobie-d-etat-par-olivier-le_news?search_algo=1



version longue :

http://www.dailymotion.com/video/xnr3zr_le-cour-grandmaison-olivier-islamophobie-savante-et-origines-ifesi-tv_news?search_algo=1

Mire Adore a dit…

Commentaire d'ordre esthétique:

Bravo pour le nouveau look (la photo est top) et le nouveau titre du blog.
Nous entrons donc dans une nouvelle ère...

Et je suis sur que vous serez autant vigilant vis à vis du nouveau pouvoir que de l'ancien.

Mire.

Anonyme a dit…

Le slogan du RPR PMU n'est pas complet. C'est à l'électeur de le compléter par exemple ainsi :

"Ensemble, choisissons La France, la vraie France"

Ou

"Ensemble, choisissons la France du vrai travail"

ou encore

"Ensemble, choisissons La France blanche"

Ou

"Ensemble, choisissons La France des non minables, la France des français, des privilégiés qui cumulent les mandats et non celle des assistés"

A vous de jouer.