Au grand bazar du vote Sarkozy

Après l'analyse du vote FNcreusons le mystère du vote Sarkozy en 2012

27% au premier tour au lieu des 2.7% que l'on était en droit d'attendre. Déception.

Au terme du quinquennat, la récidive d'un vote sarkozyste chez le Français moyen reste incompréhensible, elle contredit jusqu'aux règles animales de l'instinct de survie. En plus du million de chômeurs supplémentaires, nous retiendrons d'abord de la politique UMP qu'elle tape sans pitié depuis 5 ans sur tout ce qui est en-deçà du RMC (Revenu Minimal Copé) à 5000 euros par mois, seuil UMP en dessous duquel le sujet est relégué au rayon "minable" (soit 90% des Français).

Nous comprenons bien sûr que la France du pognon plébiscite toujours celui qui n’a eu de cesse de la favoriser durant ces cinq sombres années que les historiens qualifieront un jour, j'espère, d'âge d'or des grosses fortunes. 

Moins indécent, mais contribuant aussi à la propagation du désastre en mode "c'est pas ma faute, c'est le système", n'oublions pas le "petit" rentier. Certes l'actionnaire, le multi-proprio ou le bailleur n’est pas Bettencourt ou Dassault, mais s'il peut voir son pactole prendre 10% à l'année et / ou cumuler du 4000 euros mensuel de loyer sans rien faire, on saisit alors (sans pardonner) qu'humanisme et partage pèsent peu face à l’évocation du péril communiste tapi dans l'urne (oui je sais c’est dingue, mais François Hollande est identifié comme tel dans l’esprit du forcené de droite, se ruant chez le notaire pour protéger sa succession, et vivant dans la terreur du débarquement des chars Mélenchonistes Place de la Bastille le 6 au soir).

Ayant observé leur quotidien à l'éternelle poursuite de rêves en publicité mâchée, leur indécrottable croyance en un libéralisme meilleur, la redondance bornée d'une analyse sociale à base de "oh putain, un jour je vais gagner grave de l'argent", ne perdons pas de vue ces jeunes ménages M6isés aspirant, en trimant comme des chiens pour un 1.2 Smic, à être bourgeois-branleurs comme leurs parents baby-boomers. Dans un régime se nourrissant de leur exploitation croissante (qu'elle soit appelée "compétitivité", "vrai travail", "recours au crédit pour accéder à la propriété qui est la condition ultime de l'émancipation" ou "TVA sociale"...), ils s'auto-entretiennent dans une frustration permanente et intime appelée déclassement.  

Allez comprendre (une petite faiblesse de gauche ces dernières années surement), mais cette peur du "déclassement", à la fois fantasme (la quête au toujours plus alimentant sans fin la colère de ne pas avoir assez) et réalité (Les conditions et les droits du travailleur, son salaire, son accès à la santé, à la bonne nourriture, au logement, sont effectivement dégradés par rapport aux générations précédentes), génère depuis 10 ans du vote de droite. Le raisonnement du neuneu sarkozyste à l'approche du 6 mai 2012 est simple : "Je n’ai déjà pas grand-chose, mais avec la gauche je vais perdre encore plus!" (Et ce, alors que les rares périodes de dynamisme économique ces 20 dernières années l’ont été sous des gouvernements de gauche, mais bon passons).

A cette peur s'ajoute, parait-il, la sensation d'une perte d'identité (identité que les intéressés sont d'ailleurs incapables de définir) liée aux invasions de femmes en burqa et de steaks halals chaque soir au JT (moi qui croyais que c'était l'aspartame qui causait des cancers et que la voiture était le plus gros serial killer français). L'erreur est de croire que ce sentiment est seulement lié aux seuls électeurs du FN. La lecture d'un Valeurs Actuelles ou une discussion au troquet du coin vous informera que non. Parait que cette "souffrance" a ses "raisons". Si j'en crois les résultats du 1er tour, la gauche arrive en tête dans les zones à forte mixité. Et, au contraire le vote FN caracole dans des zones rurales, dans des villages de 300 habitants où l’on n’a pourtant pas trop l’occasion de croiser boucheries musulmanes ou mosquées. Il progresse également dans les zones périurbaines où la distance entre travail et habitation est la plus élevée. Faut-il y voir un  contrecoup de l'hystérie immobilière dont je rappelle que le président-candidat a été le promoteur lors de la précédente campagne ? Penses-tu. Dans sa course à l'électorat, l'autocrate au service des oligarques (se la jouant aujourd'hui Caliméro anti-système en pompant tous les codes sémantiques FN du "bobo parisien" aux "technocrates"), nous dit dans les grosses lignes stabilobossées recouvrant son programme de feuilles vierges que la France en crise c'est de la faute aux mauvais français (de couleur, musulman, chômeur ou les 3 à la X).

En cinq ans, Sarkozy aurait donc réussi 2 choses:

- Ne pas dégoûter une partie des classes moyennes de son action de précarisation des masses. 
Légitimer le FN en ne cessant de valider, sous l'impulsion de Patrick Buisson[1] ses thèses xénophobes. Bref comme disait Emmanuel Todd l'autre soir chez Taddei, l'UMP est devenu le FN en pire, puisque c'est le discours du FN + le soutien actif aux riches. 



S'opère depuis 10 ans (et non depuis 3 jours) la jonction entre les vieux cons réacs (apeurés d'avoir moins) et les jeunes cons télé-réalitilisés et totalement imbibés à la doxa libérale (rageant de ne pas avoir plus). Chacun accommodant à sa sauce un racisme larvé auquel carte blanche est désormais donnée au sommet de l'état. Faites le test autour de vous: ces derniers jours le "mais non je ne suis pas raciste, mais bon on n'est plus chez nous" revient à la mode. Non pas chez l'électeur frontiste (où il l'a toujours été), mais chez d'autres de droite parait-il plus modérée ou, pire, chez les pointures s'autoqualifiant un peu vite "ni de droite, ni de gauche" parce que "la politique c'est pourri et compagnie".

Libérant la parole de stigmatisation envers le rom, le musulman, l'allocataire (martingale programmatique censée exonérer le bilan personnel puisque la cause des maux est toujours autrui), le président-candidat en détresse, alors que son parti se désintègre en temps réel, parachève,dans l'outrance et le fiel d'un sprint crépusculaire à la poursuite éperdue du bulletin FN son oeuvre de dédiabolisation de la pensée raciste. Avec la casse sociale, elle restera l'autre ligne forte de son mandat. 

Non seulement certains n'ont tiré aucun enseignement d'une gouvernance dont ils ont été les victimes au point de désespérer aujourd'hui (à grand renfort de SMS haineux et autres status Facebook à la xénophobie décomplexée) que celui les ayant couillonnés ne soit pas réélu pour terminer son arnaque[2], mais ils ont intégré l'idée, placides ou rigolards, que "Oui. Il y'a nous et les autres" et que "s'il y'avait un peu moins d'étrangers (comprendre des Français qui n’ont pas l’air trop catholique, limite musulmans d’apparence), ça marcherait quand même un peu mieux chez nous". 

Voilà pourquoi aucune voix[3] ne doit manquer le 6 mai pour battre le lanceur d'essence sur incendie. Pour qu'au désastre social que constituerait sa réélection, ne s'ajoute pas un quotidien de haine. Il a assez dressé les uns contre les autres, il a échoué économiquement, nous avons besoin de souffler, il doit quitter le pouvoir.  Mais, ne nous faisons aucune illusion : les dégâts dans les consciences sont profonds et le lendemain du scrutin un long travail de reconstruction nous attend.

Car, rentrez-le vous bien une fois pour toutes dans le crâne à droite : nous n'avons qu'une vie, et pas d'autre choix que de la vivre ensemble


[1] Précision. Si P.Buisson est bien d'extrême droite, Sarkozy est avant tout d'extrême Sarkozie. Il se contrefout des musulmans comme des chrétiens, des syndicalistes, des salariés, des homos et des chômeurs. Melenchon aurait fait 20%, au lieu de jouer à Petain Express dans ses meetings, il y entamerait l'internationale.

[2] Toi aussi, reconnais-les dans ton entourage : leur mantra c'est "de toutes les façons, nous les classes moyennes, on prend toujours plein la gueule, mais ce sera pire avec Hollande".

[3] J'espère que, en plus d'une participation massive du peuple de gauche, nous pourrons compter sur une partie non négligeable des électeurs de droite humaniste, avec de l'éthique, un sens de la survie, préférant encore l'alternance au bout de dix ans à la fange pour cinq années de plus.

Illustrations : O Brother where are thou ? E.Coen (2001) - Seventh seal I.Bergman (1956)

34 commentaires:

Gilles Delouse a dit…

Je ne suis malheureusement pas aussi optimiste que toi sur la droite éthique.

Même au Modem, "humaniste", il y a des types qui se sont rangés derrière Sarkozy... alors que ça fait un bail que l'humanisme a deserté ses discours.

Toutatis a dit…

J'ai du mal à comprendre cette différence entre "gauche" et "droite" étant donné que la plupart des mesures de libéralisation de ces dernières années ont été faites sous la gauche. En particulier la plus importante : la fin du contrôle des flux de capitaux achevée dans les années 90. Maintenant le fric va où il veut et même Mélenchon ne veut pas de frontières (ça fait "nation", c'est sale beurk...).
Faut pas oublier non plus que s'il avait pu se retenir, le nouveau président de gauche aurait été DSK (allez demander aux résidents des pays ce qu'ils pensent de la politique de "gauche" du FMI). Je ne parle même pas de Lamy, du référendum de 2005 enterré la main dans la main par l'UMP et le PS, de Papandréou et des réformes merveilleuses de Schroeder.

nanou a dit…

Je suis peut etre naive mais je n'en reviens tjr pas qu'il soit passé, dans ma région, c'est marine le pen qui est arrivé 2eme et j'etait persuadé que ce serait la meme chose au niveau national ! franchement j'aurai préféré (pourtant j'incarne tout ou presque ce qu'elle déteste), parce que la, ya qd meme un vrai risque qu'il soit réélu, si c'est ca moi je m'exile, en belgique peut etre, un pays que je connais bien, la bas non plus, on aime pas trop les etrangers mais on est mieux élevé, donc on le montre pas lol.
Plus sérieusement, qd on y réfléchis, ce n'est pas si surprenant, je veux dire, certes il y a des millions de chomeurs, mal logés, mal soignés, exploités (petits revenus, temps partiels, ect...) MAIS ce sont les memes qui font parti de ces categories, de plusieurs cat en meme temps, conclusion, et ce n'est bien entendu pas mon avis perso mais ces gens la, qui souffre representent une minorité, numériquement parlant, meme si c'est de plus en plus difficile pour la plupart des gens, ya qd meme une frange de la population encore "confortable" et je ne parle pas des riches, et ceux la, de peur de rejoindre le contingent de ceux qui souffrent plus qu'eux, peuvent faire le choix du vote de la peur. Qd on est pas rationnel, on prend de mauvaise decision

dd a dit…

"allez demander aux résidents des pays ce qu'ils pensent de la politique de "gauche" du FMI"

Je me souviens d'une interview de DSK sur France 2 ou il indiquait que le FMI n'avait pas à prendre parti sur la méthode pour renflouer les caisses d'un état. La Grèce a fait le choix de la droite en supprimant les fonctionnaires, les pensions, ...

Toutatis a dit…

@dd

Et c'était quoi le choix de la Grèce, étant donné que les riches ont mis leur fric à l'abri (280 milliards € rien qu'en Suisse) étant donné que chez eux aussi les capitaux se baladent librement ?

Denis a dit…

La réponse me semble simple :

Voting for Sarkozy will increase your penis.

Voilà, qui espère un gros zizi (comprendre une belle image) ira à celui qui le lui promet.

dd a dit…

Les électeurs de Sarkozy ?
- petites patrons, commerçants, artisans, ... qui supportent pas de devoir respecter le droit du travail et les 35 heures
- propriétaires immobilier qui supportent pas de payer des taxes et de devoir respecter le droit des locataires
- Cadres moyens qui supportent pas ces "hordes de fonctionnaires qui foutent rien et qu'on paye à la sueur de notre front avec nos impôts"
- Habitants de la ville qui supportent pas "ces étrangers qui vivent à 10 dans 10m² avec l'argent de nos impôts"
- Habitants de la campagne qui ont peur d'être cambriolés par "ces voleurs de gitans"
- Personnes friquées qui voudraient pas qu'on touche à leur argent "que eux, au moins, ils ont mérité".
- Les gens qui regardent TF1 et qui pensent que "Sarkozy a bien géré la crise, regardent comment y sont mal les Grecs. Faut pas changer maintenant"
- ...

En fait, parfois, je me demande comment ca se fait que l'UMP n'atteigne pas 55% dès le premier tour tellement ils ratissent large.

dd a dit…

@Toutatis : Bah, c'est vrai qu'à court terme, en tout cas, le choix était limité. Mais il faut pas dire que c'est la faute du FMI dans ce cas...

Vu qu'en France on arrive à faire une loi par fait divers, j'imagine qu'il doit être possible en Grèce de réformer l’impôt, de taxer et chasser la fuite des capitaux, de faire payer l'église, ...

C'est pas simple et si aucun pays le fait c'est sans doute que les pressions pour plutôt taper sur la masse de la population est plus forte que la pression de la masse de la population elle même.
Tout est question de rapport de force.

seb musset a dit…

@dd > beau tableau de chasse. Même si les catégories se recoupent. Effectivement, ça mérite presque une suite.

dd a dit…

Ce qui me fait peur, c'est de voir la scission politique entre l'est et l'ouest de la France et entre les villes et les campagnes.
Je me dis qu'il y a vraiment 2 France et qu'un jour ça risque d'être vraiment problématique.

Nateo Anandsa a dit…

bonsoir Seb Musset,
je viens de temps en temps sur ton site, et j'ai visionné quelques unes de tes vidéos. J'aimerais mieux comprendre tes convictions.
Penses-tu que si François Hollande est élu cela apportera un changement profond ?
En attendant ton point de vue, voici le mien. A mon avis le système des élections n'est pas bon pour le peuple, car les gens aux pouvoirs abusent et jouent le jeu de leur caste, ce qui entraine de nombreuses injustices sociales.
Je souhaite attirer ton attention sur ce qui se passe en Islande : une partie du peuple est entrain de réécrire la constitution du pays.
voici les détails : http://www.journarles.org/spip.php?article829
Connais-tu Etienne Chouard ? Il fait de nombreuses conférences pour nous éclairer sur notre fausse démocratie (en fait élection représentative) et sur les moyens d'éviter les abus de pouvoir.
voici le lien :
http://www.facebook.com/profile.php?id=600922316
J'ai beaucoup de respect pour le fait que tu montres les problèmes sociaux dans ce pays. Etienne Chouard recherche la cause des causes, ce qui consiste à remonter à la source des problèmes pour les solutionner. Bref il en parle mieux que moi, c'est juste un résumé que je fais ici.
Bonne continuation.

Anonyme a dit…

Aux sources du merdier ambiant

(28 mns) http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-neoliberalisme-s-de-serge-audier-ed-grasset-2012-03-03

en + détaillé : http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-les-habits-neufs-du-neo-liberalisme-2012-04-13

Anonyme a dit…

J avoue avoir ete surpris que Sarkozy fasse autant. J aurai parie sur le score de chirac en 2002, soit 20 %. c est le socle RPR comprenant patrons/artisans/paysans/prof liberales
Mais il reussit a faire bien plus et meme s il y a plus de vieux maintenant qu en 2002, et que ceux ci votent majoritairement UMP, c est quand meme impressionant


Sinon pour expliquer pourquoi les villages votent plus FN que certaines banlieues, c est pas difficile. Une bonne partie des habitants sont partis des banlieues a cause de la criminalite/baisse du niveau de l ecole.

Quant a la criminalite, elle arrive aussi dans les petits villages.
Certes moins qu en ville mais les delinquants ne sont pas stupides. Au lieu de s attaquer a un site bien protege et sous alarme, il est preferable a d aller dans un petit patelin ou rien n est encore securise

Anonyme a dit…

C'est Rousseau qui avait dit je crois que la sele vraie forme de la démocratie était de la faire à l'athénienne : élection directe de chaque loi sans élection d'un représentant . Magistrats tirés au sort pour un mandat limité . Et ça marchait leur système .

Sauf que la condition sine qua non , c'est toujorus qu'il faut des gens .... ce mot est devenu un gros mot mais je le dis quand même , VERTUEUX , c'est-à-dire qui pensent au bien commun d'abord et non à leur intérêt personnel d'abord , comprenant que le bien général aura des conséquences positives pour leur intérêt personnel .

Anonyme a dit…

Ben non, on n'est plus chez nous puisque l'essentiel est décidé à Bruxelles. La droite, au moins, vote pour son pognon mais l'électeur du PS n'est-il pas le malade absolu puisqu'il soutient cette diictature par pur esprit de soumission?
Jard

dan_y44 a dit…

que de clichés dans cette analyse. Vous oubliez aussi que Todd défend le protectionnisme et le souverainisme dans "l'illusion économique" et que c'est justement le thème qui a fait que Le Pen a fait 18%, pas le vote xénophobe. Vous auriez du plutôt du passer du temps à analyser le pourquoi le programme de Montebourg était positionné à gauche de hollande par les médias alors que Mélanchon, à gauche de hollande le rejette fermement dans les clichés habituels de l'extrême gauche et de sa révolution sans frontière. Vous auriez aussi du vous poser la question de savoir pourquoi il y avait un tel consensus autour du protectionnisme avant le premier tour, et pourquoi le sujet a subitement disparu même a gauche.
Vous devriez vous poser la question de savoir pour quelle raison les électeurs votent FN, plutôt que d'affirmer que les Français sont racistes ou cons.

Toutatis a dit…

@dan_y44

Il est clair que tout individu doué d'un minimum de lucidité devrait complètement désavouer ceux qui ont déjà fait leurs preuves (si on peut dire) depuis 30 ans.
Pourquoi des personnes comme Nestor et Cristina Kirchner n'ont elles aucune chance d'émerger chez nous ?

M. Lounes a dit…

Rappel :
http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/04/24/laetitia-et-jeremie-5000-eu-par-mois-proprietaires-souvent-decouvert-231141

La phrase qui tue :
« Je m’inquiète beaucoup si Hollande devient Président »

si a dit…

Juger devrait être un effort sur soi-même, et non une agression contre l'objet du jugement ?

Toutatis a dit…

Il y a un petit rigolo qui a fait un clip de propagande

http://www.youtube.com/watch?v=Xf1qe-H2uI4

et qui spamme comme un malade.
Mais c'est pas parfait, il manque les épidémies et les invasions de sauterelles.

ALX a dit…

@ Toutatis

Comment peut on être aussi débile pour faire des vidéos comme ça!

Impressionnant mais bon un grand merci à lui c'est tellement c.. que je pense qu'il dessert son candidat.

Le nain n'est vraiment pas bien garni!! encore merci mdr

Toutatis a dit…

@ALX

Vous avez remarqué j'espère que ce sont des images tournées pendant le septennat de NS (sauf l'explosion)

Anonyme a dit…

Salut Seb

le plus gros serial killer c est pas l automobile mais les accident domestique en France
Mais c est vrai que c est moins porteur le bebe qui tombe du balcon que de taper sur le type roulant a 180 sur l autoroute

Sinon je pense qu en effet avec Hollande ca va etre la fete des classes moyennes car il faudra bien qu il trouve l argent quelque part mais je voterai quand meme pour lui, meme si ca doit me couter plus cher qu avec Sarkozy

Pourquoi ?
Parce que je pense qu Hollande prendra moins de lois liberticides type hadopi/loppsi (bon c est pas sur, il n a jamais ete clair la dessus et avec Jack Lang dans les parages il y a toujours un risque) et qu il ne tentera pas de monter les francais les uns contre les autres pour masquer ses echecs
Peut etre meme qu il arrivera a redresser un peu l economie et leducation nationale et donc qu indirectement j en profiterai, ne serait ce que par la baisse de la criminalite

Anonyme a dit…

"dan_y44 a dit...

que de clichés dans cette analyse. Vous oubliez aussi que Todd défend le protectionnisme et le souverainisme dans "l'illusion économique" et que c'est justement le thème qui a fait que Le Pen a fait 18%, pas le vote xénophobe"

la bonne blague, l'électeur frontiste passe de racho à intello, va faire un micro trottoir auprès des lepenistes pour connaitre leur motivation, si sur 100 y'en a une dizaine qui te dit qu'il a voté pour défendre " le souverainisme et le protectionnisme français " je t'offre un boite de kinder surprise !

seb musset a dit…

@dan > Todd à propos du protectionnisme et du FN.

http://www.dailymotion.com/video/xjcteh_7-emmanuel-todd-fn-et-protectionnisme-16-06-2011_news#from=embed

Anonyme a dit…

@m Lounes.
Oh purée c'est du lourd...
Au début j'ai cru que c'était un canular cet article.

C'est des trucs pareils (plus que les 17,9% du FN) qui me font penser qu'on est vraiment mal barré.

(soupir...)

Anonyme a dit…

poster cette video, que je connais, ne répond pas du tout aux questions que j'ai posé ou plutôt les esquive. Plutôt que de croire que les Français sont xénophobes, ce que Todd d'ailleurs réfute lui même dans son bouquin "après la démocratie" dans son chapitre sur l'ethnicisation de la société française (qui selon lui est peu probable, avec un retour plus probable aux problématiques de classes que les élites tentent justement de masquer par cette mise en lumière des problèmes liés à l'immigration), vous devriez vous rendre compte qu'à part Dupont-Aignan, qui a eu presque autant de suffrages que les verts avec quelques conférences de presse improvisées et deux visites de quartier, il n'y avait pas un seul parti pour représenter des valeurs souverainistes et le protectionnisme, avec le FN qui lui malheureusement les représente dans leur version nationaliste et xénophobe en PLUS.

dan_y44

intox2007 a dit…

"Je n’ai déjà pas grand-chose, mais avec la gauche je vais perdre encore plus!"

Et oui voilà donc la pensée du neuneu après 10 ans d'UMP : ils l'ont vidangé et il a peur des autres.

Anonyme a dit…

Je vais me forcer à voter pour la "social démocratie".
En me bouchant le nez.
A contre coeur.
Ce choix entre la peste et le choléra me répugne...

ALX a dit…

@seb

Le raisonnement du neuneu sarkozyste à l'approche du 6 mai 2012 est simple : "Je n’ai déjà pas grand-chose, mais avec la gauche je vais perdre encore plus!"

Tout est dit !

Et c'est malheureusement le gros point faible dans la sarkatapulte et j'espère que hollande l'a bien compris.

Anonyme a dit…

Il y a plus de chance de faire pression sur Flamby que sur Sarkonabot .

même si je ne me fais pas trop d'illusion sur le Flamby ... et bien ... je voterai Flamby .

Le dictateur à talonnette nous a montré que rien ne pouvait le faire changer d'avis hormis la violence .

Il a dû céder face à la révolution libyenne parce que le peuple libyen a pris les armes .

isabelle a dit…

Ma petite minette qui est très mignonne et se fait "savater" par tous les autres chats du quartier est sortie hier et a vu le petit chat des voisins plus petit et plus jeune qu'elle. Elle s'est jetée sur elle et s'est bagarrée jusqu'à ce que je les sépare. Un vrai chat sauvage. Et pourtant elle a peur de tout!
N'oublions pas qu'au fond l'humain n'est qu'un animal à peine supérieur, dont le cerveau garde des instincts d'animaux. Moutons ou chats sauvages avec les plus faibles.
Par contre j'ai lu sur votre Hollande cette article dans le figaro:" Le remplacement en mars 2013 de Bernard Thibault tourne à la lutte fratricide. Et inquiète fortement l’entourage de François Hollande, y compris certains prétendants sérieux à Matignon qui comptent - si leur candidat est élu dimanche - sur le soutien de la CGT pour accompagner les futures réformes. « Il se dit de plus en plus que ce sera compliqué tant la crise est profonde », avoue un proche du candidat socialiste."
Quelles peuvent être ses réformes qui nécessitent l'aval de la CGT ? Je ne crois pas du tout en FH et je ne pense pas avoir suffisament de confiance pour mettre son bulletin de l'urne.

Anonyme a dit…

"l'humain n'est qu'un animal à peine supérieur, dont le cerveau garde des instincts d'animaux"

Les peuples ont toujours pensé , de façon générale et quand on observe leur histoire , que l'homme avait pour devoir de développer ce qu'il avait de plus que les animaux : un sens moral , la raison .
C'est pourquoi il est bien difficile de trouver un peuple , y compris parmi ceux dits "primitifs" , qui n'ait pas accordé beaucoup d'attention à l'éducation .

L'homme est le seul "animal" qui ait beosin d'une éducation pour être pleinement homme , c'est-à-dire digne des nobles facultés qu'il possède en lui , car l'homme est capable sinon d'être pire qu'un animal .

L'homme ne peut jamais être l'égal d'un animal , il ne peut que lui être supérieur ou inférieur .

Vous ne devez pas vous rendre compte isabelle à quel point votre remarque est méprisante pour l'être humain et même misanthrope . Je pense que vous ne vous en rendez pas compte .

L'être humain est le seul "animal" qui puisse s'améliorer , dnas son coeur , son âme , son esprit . Est-ce qu'un chat ou un chien a inventé la justice ? Les mathématiques ? les droits de l'homme ?

Avez-vous déjà CONVAINCU votre chat par un discours , sans user de la force de cesser de s'attaquer à autrui ?
Non .

Convaincre au lieu d'employer la force , on peut le faire avec un homme , pas un animal .

En rabaissant l'homme au rang d'"animal à peine supérieur " , vous niez qu'il ait la moindre capacité à être plus noble qu'aucun animal , vous niez les vertus dont tant d'humains ont su faire preuve : charité , bonté , courage ...

Un naîf vous lisant pourrait se sentir poussé à ne souhaiter qu'une vie d'animal .

Cette vision absolument pessimiste de l'homme et qui vous pousse douvcement vers le misanthropisme passe sous silence les bons aspects de l'humanité .

Un esprit lucide pèse le pour et le contre , les mauvais aspects ne doivent pas effacer les bons .

Les hommes ont su renverser des tyrannies et des dictatures , ils peuvent échapper à la loi des animaux , la loi du plus fort

BA a dit…

Mardi 1er mai 2012 :

Plainte de Sarkozy : Mediapart dénonce le "choix d'une procédure secrète"

Au lendemain de la plainte de Nicolas Sarkozy contre Mediapart pour des accusations de financement illégal de sa campagne de 2007 par le régime libyen, le site d'information accuse mardi le président-candidat de faire "le choix d'une procédure secrète" pour éviter un débat public devant le tribunal correctionnel.

Le parquet de Paris a annoncé lundi soir avoir ouvert une enquête après avoir reçu la plainte de Nicolas Sarkozy contre le site internet Mediapart pour "faux et usage de faux", "recel de ces délits", et "publication de fausses nouvelles".

Le directeur de publication de Mediapart, Edwy Plenel, ainsi que les deux journalistes auteurs de l'article concerné, Fabrice Arfi et Karl Laske, sont visés par la plainte du chef de l'Etat, a-t-on précisé de même source. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Le site internet Mediapart a publié ce week-end le fac-similé d'un document présenté comme une note officielle du régime de Moammar Kadhafi, datée de décembre 2006, qui donnerait son accord de principe pour financer à hauteur de 50 millions d'euros sa campagne de 2007. Nicolas Sarkozy a dénoncé un "faux grossier".

Dans un communiqué, Mediapart, Fabrice Arfi, Karl Laske et Edwy Plenel dénoncent une "démarche exceptionnelle" qui vise, selon eux, "à contourner la procédure spéciale prévue par la loi sur la presse".

"Une procédure du chef de diffamation aurait exigé un débat public devant le tribunal correctionnel ainsi que la production des preuves et des témoins, ce que, manifestement, M. Nicolas Sarkozy ne veut pas", observent-ils.

"Il a préféré, avec le concours du procureur de la République, placé sous son autorité, faire le choix d'une procédure secrète, à l'abri, qui vise à intimider les journalistes dans l'exercice de leur mission constitutionnelle d'information du public".

Les journalistes s'étonnent de "la rapidité avec laquelle le ministère public aura prêté son concours pour ouvrir une enquête préliminaire sur des faits intéressant ès qualités le candidat à l'élection présidentielle en 2007 alors qu'il s'obstine depuis des mois, malgré l'ampleur de nos révélations répétées, à refuser d'enquêter sur un possible financement illicite de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007".

"Au passage, une telle procédure permet de contourner la loi protégeant le secret des sources des journalistes. Ces procédés portent la marque du régime. Nous réaffirmons avoir effectué un travail sérieux, en toute indépendance et avoir respecté nos obligations déontologiques", ajoutent-ils.

http://www.romandie.com/news/n/Plainte_de_Sarkozy_Mediapart_denonce_le_choix_d039une_procedure_secrete010520121109.asp