mardi 1 juillet 2008

QUAND MONSIEUR N. JOUE A DOMICILE

Merci à nos amis de France 3 pour cette perle qui parle d'elle-même.

Banalités échangées entre un petit empereur retenu face à un parterre de journalistes globalement acquis : On la veut dans le bêtisier de fin d'année.

7 commentaires:

Fleurb a dit…

Je pense que cette vidéo n'est pas arrivée la par hasard et que c'est une manière d'empêcher les gens de regarder ailleurs que la Bourse qui est en train de chuter de manière phénoménale.

Fleurb a dit…

http://www.alterinfo.net/Trois-importantes-institutions-financieres-emettent-un-avertissement-d-effondrement-economique-imminent-la-Royal-Bank-of_a21255.html

Romane a dit…

"... face à un parterre de journalistes globalement acquis"

J'ai vu l'émission et je n'ai pas trouvé les journalistes acquis à sarko. Loin de là, et surtout pas audrey pulvard.
Ambiance glaciale et contenue.

seb musset a dit…

a Romane >
Je n'ai pas vu le show. Apparemment il y a eu un mini-clash avec Audrey Pulvard qui a eu le tort de vouloir avoir une réponse chiffrée à une question précise.

Remake de "c'est votre question, mais c'est ma réponse".

Romane a dit…

@ Seb Musset
Oui, j'ai trouvé toute l'émission très tendue, les journalistes en particulier. Le calme de sarko m'a paru suspect et surjoué. Il a en effet éludé, parlé langue de bois.
Quelque chose m'a particulièrement marqué, et que je ne vois repris nulle part sur les blogs, ce sont ces propos sur la sécurité sociale. Il a qd même osé dire que notre système de SS était le meilleur d'europe et qu'il était hors de question de le mettre en discussion avec les autres pays membres de l'europe. Genre on va pas risquer de le mettre en péril alors même qu'il est en train de le détruire. a moins qu'il ne craigne autre chose mais je ne saurais dire quoi. Ca m'a stupéfiée sur le moment.

SIAMS a dit…

Mais comme il est angouaassé le pov' gars.. et vas y les tics et les tocs..J'aime tout particulièrement l'utilisation du tutoiement pour mieux planter juste après..Y'a pas! mépris et arrogance n'ont pas de soucis à se faire..le meilleur est à venir°°

pillulerouge a dit…

Quand Sarkozy, a chuter dans les sondages, certains médias, on pu se lâcher un peu.Mon dieu, ils ont critiquer les choix du gouvernement.
Aujourd'hui, il veut reprendre la main : intimidation, pression, "réforme" sur l'audiovisuel publique, et tout ce que ne peut pas voir.
Cette atteinte à la liberté d'expression n'est pas exclusif à la France : État-Unis, Italie et bien d'autre.
Ce phénomène est particulièrement inquiètent, et ne présage rien de bon!