jeudi 17 juillet 2008

PHILIPPE VAL ME DECOIT

Le directeur de Charlie Hebdo qui en appelait à liberté de la presse, et à Sarkozy, pour la défense du droit à caricaturer catholiques et musulmans vient de virer Siné pour antisémitisme.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Je propose qu'on fasse voter une loi qui décrete que tous les Francais sont antisémites par défaut. Pour prouver leur non-antisémitisme, ils devront suivre un cours spécial de seulement 4h/semaine pendant 20 semaines pour leur expliquer les bienfaits du judaisme mais aussi la terrible misere dans laquelle est perpétuellement plongée cette communauté.

Anonyme a dit…

Pardon, je voulais dire "cette [b]pauvre[/b] communauté [b]qui n'a pas les moyens de se défendre[/b]"

Anonyme a dit…

putain ! même à Charly Hebdo on purge.

ça commence à devenir grave ce qu il se passe dans notre pays.

Anonyme a dit…

"...Le directeur de Charlie Hebdo qui en appelait à liberté de la presse"

C'est du second degré ou de l'humour maladroit ? Parce que croire que l'affaire des caricatures relevait de la liberté de la presse, c'est faire preuve d'une certaine naiveté. Et imaginer que Val est un de ses plus ardents défenseurs, d'une naiveté certaine...

jameswest a dit…

Personnellement cela fait quelques années que ce type m'a déçu, c'est pourquoi je n'achète plus Charlie Hebdo, le canard me suffit désormais. Quand on voit Val se pavaner aux universités d'été du MEDEF... C'est un vendu comme tous les trop nombreux de son espèce qui vont à la soupe...

seb musset a dit…

Etonnant de la part d'un auteur dont j'ai vraiment apprécié "le traité de savoir vivre par temps obscures". A se demander s'il en est vraiment l'auteur.

Cet été est vraiment révélateur des tendances automne-hiver 2008 en matière de médias.

Pour un être un bon journaliste" à la française", en plus de la déférence systématique à son monarque, à l'industrie et aux annonceurs, il convient de :

- Ne pas prendre de Mégane ou de Twingo en photos sous peine de prison.

- Qualifier de barbare les baptêmes politiquement incorrects.

- Et de reinstaurer du religieux là où il y en a pas, de parler de "miracle" de "sainte" ou de "communion" pour camoufler la barbarie néo-libérale d'une politique peu correcte.

stephane a dit…

Ca y est ! on est en dictature !
Soft mais dictature tout de meme !
Il ont viré Coffe de France Inter, bientot Daniel Mermet ?
Beaucoup plus grave le fichage EDVIGE
la c'est carrement la gestapo.
Rien que de participé a un blog = fichage, car vous "etes succeptible" de porter atteinte a "l'ordre publique" !
C'est minority report

seb musset a dit…

a Stephane > C'est vrai que le nombre de mesures liberticides prises en un an est effarant.

Cela reste logique : Pour maitriser les effets de son impuissance à résoudre la crise, le pouvoir politique garantit sa survie (et sa protection physique) en instaurant progressivement un régime totalitaire.

Cela passe en priorité par la maitrise du flux et de l'orientation des informations :

- D'où la prédominance du "people", de Betancourt, du foot ou de la religion dans le débat politique, comme autant de diversions qui éloignent des polémiques sujets génératrices de cohésion.

- D'où l'éradication progressive dans les médias des vrais contestataires de l'ordre en place.

Reste t-il un espoir de passer entre les gouttes ? Oui. Aujourd'hui plus que jamais. L'acceptation par le peuple d'un régime totalitaire fonctionne soit par la peur qu'il inspire, soit, dans sa version occidentale, tant que l'individu s'y retrouve (confort, consommation tranquille, pépère attitude, libéralisation des mœurs).

En France, nous sommes au milieu du chemin. Pas encore dans le régime de la peur mais nous éloignant à la vitesse grand V de celui du "confort".

Notre époque avec ses allures de "rien à foutre ou rien à perdre" est décisive. Nous vivons ces années où il ne tient qu'au peuple de décider s'il veut briser ses chaînes ou continuer ainsi.

jameswest a dit…

@ Stéphane

Franchement c'est pas Jean-Pierre Coffe qui va me manquer, si tu veux tu peux toujours le retrouver à la rentrée sur le canapé de Drucker, il prendra la place d'Olga. Ce type a effectivement dénoncé les pratiques des industriels avec raison, mais il s'en est bien servi également, la duplicité me fatigue. Mettre dans le même panier Coffe et Mermet faut oser. C'était de l'humour ? ;-)

stephane a dit…

Je ne met pas Coffe et Mermet dans le meme panier (des courses), j'ecoute l'emission de Coffe comme une distraction interessante, sans plus, Mermet et a des éons, je l'ecoute depuis + de 10 ans, et je suis étonner que dans le contexte actuel, il tienne encore la rampe, c'est tout !
Nous sommes a l'aube d'une periode troubler, c'est evident, tous ressentons ce malaise,sans savoir quoi vraiment faire, comme dit Seb :"il faudrat passer entre les gouttes".
On occupe la populace par le "panem et circenses" du people, la TV et l'instrument de l'isolation.
L'internet c'est la boite de pandore, elle deviendrat un instrument d'auto-délation, quand la nouvelle gestpo viendra frapper a votre porte pour avoir "bl(a)oguer" sur des sites "impolitiquement correct", il sera trop tard.
les USA qui sont toujours en avance sur l'Europe pour le pire et le meilleurs, ont ouvert 600 camps de concentrations ! vide pour l'instant.
l'histoire bafouille, regarder l'histoire du petite homme a moustache qui a pris le pouvoir en Allemagne en 1923.
Le IV eme Reich est en marche.

La "mondialisation" c'est La Rome impériale transformée en une ville gigantesque, une monstrueuse scène de théâtre remplie de bouffons qui s'ignorent et d'aigrefins. Un lupanar.

Anonyme a dit…

la réaction de val en fou un bon coup a notre chère liberté d'expréssion.
Alors ce Val est une raclure,un traitre,un vendu,une grosse merde a la solde de Sarko.
Il s'agissait,de dénoncer l'opportunisme outrancier du fils Sarkozy!
C'est tout.


Tsonaqua

Anonyme a dit…

Qui est raciste?
http://www.lmsi.net/spip.php?article668#nh1

Rouge Le Renard a dit…

Eh oui...