samedi 12 juillet 2008

LA MULTIPLICATION DES PAINS

En ce jour béni d'anniversaire de coupe du Monde française, Ingrid Betancourt se recueille à Lourdes. Oui mes frères, encore un miracle médiatique ! L'enterrement discret des 35 heures par les députés aura été survolé par les journaux télévisés.

2 commentaires:

v/ a dit…

je lis ton blog, et j'ai du mal à comprendre qu'on projette d'arrêter de consommer tout en continuant de mater la téloche. Au bout de 8 années d'abstinence de cette boite à con, son regard sur la question est tout autre : on voit ça comme une grande messe religieuse quotidienne à laquelle on ne comprend absolument rien. Ma messe à moi c'est KKZJ et son 'Good Morning my beautiful people' que nous dispense régulièrement Bob Parlocha. On est loin des déclamations 'pauvres pêcheurs miséricordieux' de l'incarnation du mal absolu que sont les religionsc contemporaines, canal historique ou canal Plus.
Ce matin, Bob nous diffuse un 'Killer Joe' par Toots Thielemans et son putain de chorus me donne l'irrésistible besoin de le couper, de poser la galette du BestOf Bluenote de Lee Morgan, piste 4, 'A night in Tunisia', fait chauffer Marcel, ampli à 50%. C'est dimanche non ? Ah, dimanche. Morgan arrivera t-il à me faire oublier les sempiternelles sons de cloches de l'église qui jouxte mon immeuble, ces putains de cloches de merde qui nous les brisent tous les dimanche matin ? Je lachais à un voisin que mes propos indisposaient : eh alors, la cloche le dimanche,
l'imam le samedi, le gong le vendredi, un défilé de Sikh en phase de flagellation intense le Jeudi ? C'est quoi ce bordel ? Est-ce que je crie du haut du 6eme à toute la communauté : mon dieu c'est ma bite, ma bite est grande, ma bite est éternelle ? Venez vous recueillir à l'ombre de ma bite ? Non ? Alors faites pas chier avec vos religions, et 'nous' on vous fera pas chier en retour. Je n'ai pas beaucoup d'amis voisins, je n'ai pas beaucoup d'amis en général.
Il y avait une petite salle au bas de la rue St Denis au début des 90's, face au 'FrontPage', le resto amerloque. Un piano tenait l'angle droit en rentrant. Tous les vendredi, juste après l'happy hour, salle bien chaude, des pianistes venaient donner leur messe. Quand c'était mauvais, la salle continuait de discuter dans un brouhaha qui faisait comprendre au pianiste que c'était loin d'être acquis. Quand c'était bon, plus un mot, juste qques 'yeah', 'vas-y !' etc.
Ainsi je me disais en écoutant Lee Morgan : vu que la médiocrité est la règle, des chefs d'état qui insultent leurs concitoyens,
des sénateurs séniles qui ne savent pas parler le Français et voit en la Chine le progrès de demain, des présentateurs télés qui sont devenus des stars demi-dieux, tout ça dans le joli souk de mon quartier et son lot de crapeaux "acultes" 'quoi quoi quoi ? t'veux quoi toi ???', leur monster pétard du 14 Juillet en bandoulière, rebelle de pacotille de fête foraine, meutes de chiens soumisent à cette fameuse téloche grand messe moderne, mes voisins au défilé, ceux là même qui obtempèrent à toutes les injonctions de respecter la loi et l'ordre, du soufflage de ballons au grattage de bouche, suce là ducon, se feront enculer demain en public sur le bord de la route pour les même raisons, et la fermeront en cas de défenestration de masse, iront tondre des pauv' filles à la première occase pour en être et s'assurer de leur rédemption chrétienne, et enfin à lire ce blog à la con auquel la même veine de vanité existentielle me fait répondre, je me disais donc, est-ce qu'un Lee Morgan est encore envisageable ?
Parce-que si toute l'intelligence d'un défilé sous les drapeaux se retrouve dans la trompette comme disait un certain Zweig, l'intelligence de la religion se retrouve dans le son de cloche ?
'Fucking God', tu peux brailler ça sous la ligne 6 entre Passy et Bir-Hakeim, soit sûr que jamais personne ne t'entendra, ta solitude est complète, et c'est exactement la solitude que le cri du nouveau né nous invite à entendre, cri auquel également jamais personne ne répondra. 'Fucking God', colle le en sous-titre, et 'bienvenu dans mon désert' en épitaphe de ton blog. 'Blog Blog' - 'Bong Bong', même son de 'cloches'.

v/ a dit…

KKZJ => coquille : 'KKJZ', 'KK' pour radio, JZ pour Jazz, c'est la "San Francisco University Long Beach Radio Station", en flux mp3 pour les amateurs. Cdt,
v/