vendredi 28 mars 2008

CARLA CAUSE LE VEAU BIEN



C'est ce que l'on appelle un effet de Manche. Il aura suffit d'un coup d'Eurotunnel pour que la cellule communication de l'Élysée siffle la fin de la récré et que les attachés de presse - comprenez les médias français - s'en retournent têtes confites à leur fidèles habitudes de servitude.

Au-delà des courbettes constipées du monarque bredouillant 3 mots en franglais de CM1 face à Elizabeth II, il aura été essentiel que grimpe sur les marches de Buckingham, Carla Bruni, le copié collage de Jackie Kennedy version poisson cellophané qui, pour 4 ans encore, sert de première dame à notre monarque. Quelle manque d'originalité ! Vous me direz au pays du plagiat pourri, on a les remakes que l'on mérite. Et puis, après la version JFK-minipouss que les gros "communiqueurs" ont réussi à faire gober aux électeurs français, pourquoi se gêneraient-ils à L'Elysée ? Vous me vaselinerez ça avec des commentaires dithyrambiques de Jean-Pierre Pernault au lendemain d'un deuil national de la plus haute ampleur - l'injuste décès d'un commentateur de foot - et ça devrait faire la farce : + 10 points de popularité dans les sondages dès la semaine prochaine pour le monarque qu'on vous dit !

Et tant pis si la baguette passe à deux euros, que l'on vous augmente votre temps de travail et vos impôts, que l'on envoie avec votre argent mille soldats en Afghanistan, que l'on chie pour vous sur le Tibet, la fonte glaciaire et le sort des précaires : Nico, l'enfant-roi qui fait chier son pays et rire jaune dans le monde entier, remonte en finesse sur son jeu de l'ego.

Pour conclure et élargir la thématique, voici la suite de l'interview de la semaine dernière où Grand François aborde ces sujets, et plus encore. Il est question des rapports du peuple français à la "monarchie d'état" et de l'électorat de droite avec son monarque.

2 commentaires:

Le Monolecte a dit…

C'est vrai que je l'ai eu mauvaise quand j'ai entendu que sur le principal "journal" de la journée de France Inter, l'intro, c'est 15 minutes de Zitrone/Bern commentant la vie des têtes couronnées avec force détails sur la tenue vestimentaire des riches et puissants.
En pendant ce temps, tournait en boucle dans ma tête ce lietmotiv : "mais qu'est-ce que j'en ai à foutre, de ça????"

Et pendant ce temps, le monde tourne.

damien a dit…

ouais..putain c'est pas possible ! ;)