jeudi 28 décembre 2006

IL FAUT QUE LES CHOSES SOIENT DITES...

Ce soir-là autour d'une belle pièce de charolais dans un restaurant bondé du quinzième arrodissement de Paris, à l'abri des sans-abris, un jeune ex-londonien, l'avenir de La France parti se construire à l'étranger depuis dix ans, nous gratifie d'une sentence si judicieuse :

- Quand t'es riche, faut vraiment être con pour devenir pauvre !

Le reste de la nuit n''est qu'une de ces longues beuveries dont on ne prend physiquement consicence de la portée qu'un à deux jours aprés.

Aucun commentaire: