dimanche 14 juillet 2013

Brétigny et les pillards de l'apocalypse


Toujours glaçant de constater qu'une approximation peut enflammer un segment de population, comment dire, un peu à cran. 

Dans les heures suivant le déraillement meurtrier du Paris-Limoges vendredi dernier en fin de journée en gare de Brétigny-sur-orge, le consommateur d'actualités aura assisté à une énième démonstration de la plaie qu'est devenue la course à l’information continue.

Parallèlement, dans la soirée, il aura également pu constater une multiplication de propos racistes (voir ici) sur les réseaux sociaux (jusqu'aux responsables politiques FN et UMP) au sujet de caillassages sur secouristes et policiers et de vols sur les victimes par des jeunes.

Tout part d'un article sur le site d'Europe 1 publié vers 22h et reposant sur le témoignage d'une policière du syndicat Alliance, et de quelques tweets de journalistes, immédiatement repris sur le site du Figaro puis sur une réacosphère au taquet.

Seulement voilà. C'est faux ou, au minimum, largement exagéré. Caillassages et pillages sont démentis le lendemain par le ministre des transports, les policiers et les secouristes eux-mêmes. En gros, deux connards ont dû piquer un téléphone portable et quelques mecs s’énerver (c'est mal) parce que des policiers leur ont dit de dégager du périmètre de sécurité (c'est normal) et ça a été répété, amplifié, déformé. Mais tu comprends, comme c’est la banlieue donc la zone islamo-occupée terrifiant ces grands penseurs de droite qui donnent, missel et abécédaire de la défiscalisation au poing, des leçons de peur à la France entière depuis le 16e arrondissement, on ne va pas prendre le temps de nuancer. Ça ira bien comme ça, direction Fdesouche en home page. L'info c'est ici et maintenant coco, et si t'es pas content t'as qu'à t'informer sur Gulli.

Ces trois articles reviennent sur le déroulement de l'intox :




Deux aspects dans cette histoire :

1 / A ma droite. Le business des chaines d'info continue: hystériser l'actualité en permanence pour capter le spectateur et valoriser l'espace publicitaire. On peut créer du clash, meubler sur du vide. Ici, durant les deux heures de flottement foutraque suivant l'annonce du déraillement le temps pour les équipes d'être operationnelles les chaines useront des témoins anonymes par téléphone (paye ton édition spéciale). On pille à l'antenne de la photo twittée, de l'Instagram non sourcé, les mots "scènes de guerre" et "apocalypse" sont rabâchés par les animateurs d'actualités. Disons qu'à défaut d'informer précisément, ça crée du mouvement et un climat. Nous n'en savons pas plus, mais nous progressons dans l'émotion continue. 

2 / A ma droite extrême. Sur ce préchauffage initial autour d'un drame à fort potentiel d’identification, peut s’opérer tranquille une abjecte récupération politique par l'axe FNUMP. Faites entrer les barbares. Ce soir Papy Voise prend l'Intercités.

On doit s'interroger sur ce qui permet à une goutte d'eau (des actes isolés condamnables) de devenir un jet hydropulsé, à une fausse rumeur de se propager aussi efficacement sur internet. Et de pointer nos idées reçues (on y a tous cru au moins un moment), tout autant que la responsabilité des journalistes qui fout d'un grain de sable une tempête de cailloux. Avant même d’avoir la confirmation de la non-survenance des faits (soit le monde à l'envers de l'information), on pouvait légitiment avoir des réserves sur leur véracité. Dans le catalogue d'images amateurs bon marché diffusées dans la soirée, pas une de vol ou de violence. Parmi la poignée d'envoyés spéciaux tweetant avoir vus des échauffourées, pas un pour sortir la moindre vidéo. Des journalistes dont les caméras ne filment pas un tel scoop, pas même capturé avec leur téléphone portable ? De trois choses l'une. Soit ils sont nuls, soit ils ne sont pas sur place, soit ils sont nuls et ne sont pas sur place (en langage technique, faire une Aphatie). 

Intox + course à l'info + récupération expresse par le FNUMP pour un impact maximal sur le cerveau reptilien des mononeurones de droite.

Un cas d'école de la manipulation de l'actu. Jusqu'à la prochaine fois. Ce chaos continu de l'info-pulsion favorisant la prolifération des propos haineux décomplexés ayant été, comme à l'accoutumée, un franc succès. 

Plus loin, le traitement médiatique de ce drame est aussi la démonstration que pour être mieux informé, mieux vaut parfois ne pas trop s'informer.

Illustration : Vautourus-Fnumpus, se nourrit exclusivement d'infos en décomposition.

Articles connexes :
- L'antimatiére
- Le fabuleux destin de la vidéo des pieds de l'homme qui allait à St Domingue en RER
- Le pouvoir de l'info spectacle

43 commentaires:

John Edwards a dit…

De toute façon, le jeune de banlieue n'est jamais qu'un croque-mitaine pour parisien nombriliste. Il faut bien qu'il se rassure avec la misère des autres quand il est entassé comme du bétail dans le métro, qu'il paye une cage à lapin au prix d'une villa avec piscine, qu'il côtoie les autres dégénérés de son espèce.

Ce n'est quand-même pas la faute des immigrés si les parisiens sont des sans-couilles qui préfèrent se plaindre et faire la politique de l'autruche plutôt que de s’intéresser à ce qui se passe à coté de chez eux, ou à défaut remettre en question leurs choix de vie.

seb musset a dit…

Pas faux sur la manipulation du croque-mitaine.

Manon Mandy a dit…

Cela dit, le croque-mitaine il est plutôt censé faire peur aux classes moyennes de la province. Paris est une marmite de violence sociale où se côtoient crève la dalle et crève plafonds bancaires, n'empêche que tu vois une plus grande variété de classes sociales qu'ailleurs et où les votes restent relativement au ps et à l'ump plus branchée patrimoine qu'idéologie.

Salma Alaoui a dit…

Très bonne analyse, il est vrai que j'ai lu sur Twitter des commentaires franchement condamnables mais la seule chose à faire face aux imbéciles, c'est de les ignorer. En revanche, quand ces fake sont relayés par les chaines d'infos qui zappent allègrement le recoupement de sources, nous avons du souci à nous faire...

lamouettepolis a dit…

Cette information n'a été guère reprise sur les grands médias.
Maintenant à ne pas vouloir reconnaître certaines vérités,cacher qu'un malaise existe réellement entre des jeunes de quartiers "difficiles" et les autorités, c'est justement favoriser un racisme,faire le jeu de Le Pen. Les bonnes consciences de gauche ne l'ont toujours pas compris,car ils sont des idéologues qui ne vivent pas la dure réalité de ces quartiers où il n'est pas toujours bon d'être un "gaulois" comme ils disent (le racisme n'existe pas que dans un sens)

seb musset a dit…

@lamouettepolis oui d'ailleurs, le premier démenti d'un envoyé spécial que j'ai entendu vient de... BFM a 1h du matin.

Faut bien se mettre une chose dans la tête : 1 / les branleurs d'insécurité n'habitent pas plus en banlieue que les pseudos biens pensants.

2 / Ce qui me travaille ici c'est la forme : on est face à une belle Intox se propageant très vite sur de l'instantané, par une réac et fachosphère de droite très réactive, avec amorce journalistique et soutiens politiques.

3 / Des vols de portables et des violences isolés comme celles qui ont causé ce barouf, il y en a partout. Dans toutes les classes sociales, avec toutes les couleurs de peaux et confessions.La connerie c'est comme le racisme, c'est très équitablement répartie sur les territoires et dans ts les groupes sociaux.

4 / De beaucoup d'articles ressortent au contraire, la solidarité des habitants et là bizarrement peu de tweets, avec mention du ramadan ou autre.

John Edwards a dit…

@Manon Mandy:

http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/ne-dites-plus-province-6239

Toutatis a dit…

faut replacer ça dans son contexte aussi. ça se passe pas très loin (11 km) de l'endroit où un train s'est fait attaquer et des voyageurs rançonnés. Dans ces conditions un pillage du train accidenté ne parait pas si invraisemblable et ça ne surprendrait pas grand monde là-bas.

ZapPow a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ZapPow a dit…

La droite et l'extrême-droite de plus en plus égales à elles-mêmes, de plus en plus prévisibles, de plus en plus vomitives.

Voir par exemple comment Minute et la réacosphère ont parlé du mariage d'un militaire et d'une gendarme dans la bonne ville d'Orange, que le preux chevalier Jacques Bompard a libéré de l'emprise de l'anti-France.

Wolbert thibault a dit…

Ton article sera plus honnête s'il mentionnait en plus des recours habituels à la fachosphère, que cette information a été abondamment relayée ailleurs, en particulier dans les tweets de M. Guedj, député PS...

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@THibault Exact...avec un tweet dans la foulée où après avoir discuté avec les secours, il infirme et rapporte qu'il n'y a pas eu caillassage.

Ne nous trompons pas. Si des actes isolés ont eu lieu, ils sont odieux et condamnables. Tout ce que l'on peut signaler pour l'instant c'est un téléphone portable volé, et des riverains qui sont énervés parce que les empêchait de circuler dans leur ville. Rien de spectaculaire donc.

Descriptif journal régionnal : http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/47738/debordements-a-bretigny-ce-quil-sest-vraiment-passe/

L'amalgame xénophobe et la récupération orientée et amplifiée qui ont suivi en revanche font froid dans le dos. Imaginez juste la veille d'une élection.

Manon Mandy a dit…

Merci @John Edwards. Et sinon tu as lu ce que j'ai écrit ?

cdg a dit…

Ca c est surtout passé car c etait une information credible. SI j annonce que les martiens ont debarques, personne ne le croit. Par contre si j annonce que des passagers de RER se sont fait agresser, c est tout a fait credible car c est deja arrivé (cf grigny). Apres on a des affabulateurs (comme la femme enciente qui affirmait s etre fait attaquer une peindre une croix gammee sur le ventre) ou des exagerations (comme ici).

sant' antonio a dit…

"information credible"?
elle correspondait à une envie oui, la fausse information a été accueillie avec gourmandise, brouillant dans le meilleur des cas la raison des commentateurs, nourrissant leur racisme dans le pire
(Point d'avidité, ni d'indignation en revanche, par comparaison et par exemple, dans les agressions d'Argenteuil mais de la retenue, du doute, de la circonspection où certes les victimes avaient eu l'outrecuidance de revêtir LE voile)

Jean-baptiste Abelé a dit…

Vous voyez donc un clivage gauche/droite si important (en référence à la "faschosphère" et au FNUMP), comme ne nous le montre pas la récente alternance ? Atlantisme, ultra-libéralisme, adhésion complète aux traités européens, servilité (quelle fierté si nous pouvions livrer Snowden)... j'ai beau chercher, je ne vois pas une once de socialisme, mais plutôt du fascisme finalement.

Quid du fond de l'affaire ?

Le point de vue d'un cheminot : http://www.upr.fr/actualite/france/un-article-temoignage-de-david-boudret-conducteur-sncf-et-adherent-upr-la-sncf-malade-des-directives-et-des-traites-europeens

Toutatis a dit…

@sant' antonio

c'est une manie très répandue de sélectionner les infos en fonction de ses tendances, et même de les triturer pour leur faire dire ce qu'elles ne contenaient pas. Après, quand les faits s'accumulent, on voit que certains se sont plantés (comme dans le cas évoqué ici semble-t'il mais aussi dans l'affaire Méric le mois dernier).

Amal a dit…

excéllente analyse .Merci au rédacteur .

voyage au maroc

George Dantes a dit…

Ce qui est dommage c'est que l'auteur applique lui-même les méthodes qu'il décrie.

Notamment :

1) Comme un charognard, il se sert de cet événement pour faire passer un agenda politique, à savoir le dénigrement de ceux qui "stigmatisent" les banlieues, en les traitant ni plus ni moins que de racistes affabulateurs, et en profite au passage pour minimiser des faits totalement ignobles survenus pendant la gestion d'un accident grave, qui sont avérés pourtant (jet de pierre, vol de portable). En gros, par un habile tour de passe passe, on rend le crime de dénoncer les comportement plus grave que celui de les commettre ;

2) De concert avec l'ensemble de la presse qu'il dénonce pourtant, il n'hésite pas à qualifier les faits ou à les nier, alors même que des enquêtes de police sont en cours. Ce qui est le contraire de toute déontologie journalistique, pourtant bien réclamée dans l'article par l'auteur. L'affaire Méric ne vous a-t-elle donc rien appris ?

Bien cordialement.

George Dantes a dit…

"3 / Des vols de portables et des violences isolés comme celles qui ont causé ce barouf, il y en a partout. Dans toutes les classes sociales, avec toutes les couleurs de peaux et confessions.La connerie c'est comme le racisme, c'est très équitablement répartie sur les territoires et dans ts les groupes sociaux."

Ce passage est fabuleux, car on y voit tout le poids de l'idéologie face au réel.

1) Ces actes n'étaient pas "isolés". Ils ont été commis délibérément et sont bien sur liés à la catastrophe. C'est PARCE qu'il y a eu catastrophe qu'il y a eu ces vols et ces violences, elles ont tiré profit d'une opportunité. Les présenter sur un pied d'égalité avec d'autres actes, c'est simplement en minimiser le caractère aggravant.

2) La connerie n'est malheureusement pas équitablement répartie. En tout cas, c'est un débat : http://en.wikipedia.org/wiki/Intelligence_quotient#Race

3) Si l'on veut aller au bout du débat, il faudrait poser la question : "Est-ce parce que cet accident a eu lieu en banlieue que des crimes ont été commis pendant sa gestion ?" Les arguments proposés par l'auteur ne sont pas convaincants et on aimerait un développement plus détaillé avant de conclure et de balayer la question.

seb musset a dit…

@GeorgeDantes > Intox. La connerie est très répandue, j'en ai même dans mes commentaires. C'est dire.

Nicolas Fournon a dit…

Très bon article ! J'ai moi-même écrit une petite réflexion sur la portée de cette affaire et ce qu'elle dévoile sur l'état de notre société : http://bit.ly/1aPaRVi
Ton avis est le bienvenu !

4f7cc384-ef9f-11e2-9f28-000bcdcb8a73 a dit…

Seb, tu aurais mieux fait de te couper les doigts au lieu d'écrire n'importe quoi.
De source proche (pompiers sur les lieux) il y a bien eu caillassages lors du déraillement à Brétigny.
Je ne sais pas où tu vis et je m'en fou à vrai dire, mais il serait temps de sortir de ta zone de bobo qui raconte encore et toujours n'importe quoi.

seb musset a dit…

Des preuves. Juste une. Pour commencer. Après on discutera bobo et compagnie.


seb musset a dit…

Marrant ces complotistes et leur souci de la preuve à géométrie variable suivant leur conviction première.

Vivien Babu a dit…

«Des vols de portables et des violences isolés comme celles qui ont causé ce barouf, il y en a partout. Dans toutes les classes sociales, avec toutes les couleurs de peaux et confessions.La connerie c'est comme le racisme, c'est très équitablement répartie sur les territoires et dans ts les groupes sociaux.»

Je souhaite exprimer mon désaccord avec ce passage, en effet je ne pense pas que ce genre d'acte ait lieu «partout» et encore moins commis par tout le monde...

C'est un fait ce genre d'acte n'est pas réparti équitablement entre toutes les origines sociales et confessions.

En gros selon vous ces actes sont commis par 50% de blanc, 15% d’arabes, 10% de noirs, 5% d’asiatiques, le tout avec 4% d'handicapés rassemblés dans 50% de femmes ?

Il faut savoir admettre que non ce n'est pas réparti équitablement et oui il arrive que ce soit souvent les mêmes.

seb musset a dit…

@Vivien > J'aime le "C'est un fait" et le "il faut savoir admettre" auxquels je réponds "non" et "non".

Ceci dit, en y regardant bien, j'ai souvent plus été arnaqué par des riches que par des pauvres, donc je veux bien croire que j'ai un peu tort.

Vivien Babu a dit…

J'aurais aimé plus qu'un double non et n'aurait aucun problème à admettre avoir tort selon les arguments.

Je tiens à préciser que je conteste particulièrement le terme "équitablement" sans pour autant tomber dans le discours "toujours les mêmes" cher à certains!

PS: Je suis aussi dans votre cas en ce qui concerne les arnaques :)

4f7cc384-ef9f-11e2-9f28-000bcdcb8a73 a dit…

Des preuves ? Les voici :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/07/18/accident-bretigny-rapport-police-vols-violences_n_3618839.html

http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-bretigny-sur-orge-des-scenes-de-vol-et-de-caillassage-ont-bien-eu-lieu-18-07-2013-1706136_23.php

Ca te suffit ou il te faut en plus un témoignage des pompiers ? Une vidéo HD 1080p des faits peut-être ? :-D

Bonne journée à vous ;)

Toutatis a dit…

Oui, il semble bien que les rumeurs de caillassages et de pillage se confirment, et aussi que les "autorités" ont tout fait pour étouffer ça.
Il y a aussi d'autres rumeurs, on parle de sabotage. Et d'ailleurs presque en même temps un sabotage bien établi lui vient d'avoir lieu dans la Haute-Vienne, qui a fait dérailler un train.

seb musset a dit…

@Vivien > Oui, une vidéo se serait bien. Je veux dire dans un environnement ou il y avait juste 300 téléphones portables au m2 et 200 caméras, une vidéo ce serait bien.

seb musset a dit…

Quant à "la note confidentielle" (hu hu) de la police qui confirme ce que le syndicat de police UMP a inventé... ça a en gros la valeur scientifique des propos de mon beauf en fin d'apéro.

seb musset a dit…

Ah oui et tiens. On se demandait pour qui roule Le Point. On a la réponse, copié collé de l'article sur le site du FN ou l'on apprend en autre que dire qu'il ne s'est rien passé (tant que la preuve que quelque chose s'est passé n'est pas fournie), c'est être barbare :

http://www.macomete.com/2013/07/on-se-demandait-pour-qui-roule-le-point.html

George Dantes a dit…

Bonjour. Finalement, l'enquête avance et le rapport de police confirme les caillassages et les vols sur les victimes. Pas sur des passants. Sur des victimes. Comme quoi un minimum de déontologie vous aurait permis d'éviter de vous ridiculiser. Le moins qu'on attendrait dans cette situation serait des excuses, si vous appliquiez à vous même la rigueur que vous exigez des médias.

Source : http://www.rmc.fr/editorial/401200/bretigny-un-rapport-policier-confirme-des-caillassages/

seb musset a dit…

Le mec qui parle de rigueur et qui cite RMC.

seb musset a dit…

Oh mince. L'auteur du scoop du Point sur les caillassages, déjà pris en flagrant délit de bidonnage et de manipulation dans... Le Point.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2010/10/01/manipulation-le-point-trompe-par-une-fausse-femme-de-polygame-arret-sur-images/

seb musset a dit…

Oh flute. Les CRS qui constatent des faits à 17h30 sont arrivés à 20h30. Quand ça veut pas, ça veut pas...

http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/07/19/bretigny-incoherence-entre-les-vols-decrits-par-les-crs-et-leur-heure-d-arrivee

George Dantes a dit…

Chaque journal a ses propres opinions. On ne vous demande pas d'etablir la verite officielle. Ou de mener votre enquete politique. La rigueur, c'est de restituer les faits sans interpretation.

Votre "C'est faux" est lapidaire, hatif et biaisé.

Vous n'avez du coup aucune legitimite a critiquer quelque media que ce soit.

seb musset a dit…

Restituer les faits. On est d'accord. Quand il y en a. C'est la martingale tranquille de crier au complot, et d'accuser les gens de ne pas dire la vérité juste parce qu'ils "ne prouvent pas" que quelque chose qui n'est pas arrivé n'est pas arrivé.

C'est à celui qui avance la thèse de l’événement d'apporter des preuves qu'il a eu lieu. Voilà la différence entre l'idéologie et la vérité.

Comme on dit "le doute profite à l'accusé". Quand bien même ici, il n'y a même pas d'accusé.

Pas de plainte, pas de victime, pas de preuve(hormis les cas isolés rapportés, là dessus on est OK).

Moi je veux bien qu'on continue longtemps comme ça, mais bon j'ai pas vocation à être un site complotiste.

seb musset a dit…

Oh flute. Même les journaux de droite s'y mettent. La conspiration est collosale : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/19/97001-20130719FILWWW00279-volsbretigny-ca-ne-colle-pas.php

Hégésippe Férat a dit…

Conspiration, je ne sais pas, mais votre constipation intellectuelle, en revanche, me parait tout à fait colossale.

Que dites-vous des plaintes pour vol déposées et confirmées par le parquet d'Evry ? Etiez-vous sur place pour infirmer avec autant d'aplomb les témoignages de policiers ?

Vous n'êtes encarté nulle part et ne défendez aucune idéologie, dites-vous ? Au moins, vous êtes drôle, on ne peut pas vous retirer cela.

sant' antonio a dit…

calmement et dans l'ordre:
http://www.debunkersdehoax.org/blog/lire-article-723900-10139901-rumeurs_et_propagande_a__brettigny_sur_orge__episo.html