lundi 2 mai 2011

Ben Laden Bingo

C’est probablement la nouvelle du trimestre (avec la sortie de l'album de Mélanie Laurent) : Oussama Ben Laden a été (enfin) captur... euh abattu par les forces d’intervention américaines. Le corps a déjà disparu en mer (!) et, bien sûr, aucun procès n’aura lieu, ni World Trade (oups, c'est déjà fait), ni Guantanamo. Mon petit doigt me dit qu'il n’en faudra pas plus pour remettre un jeton dans le jackpot à bullshit et faire repartir le générateur de complots[1]. A croire que cette littérature est ardemment souhaitée en haut lieu ![2]

(le diable se cache toujours dans les détails.)

Dans la foulée de la fun et funeste annonceL’Elysée, inspecteur des travaux finis, légitime sur twitter la peine de mort et se félicite à l’américaine : « Justice est faite » (même si ça été aussi rapide qu'une traque Hadopi, cette histoire-là.)
On attend évidemment, du plus haut sommet de l’état, un même souci de justice pour les victimes d'attentat et de leurs familles, françaises, dans le dossier karachigate. 

Jamais l’information n’aura été un tel spectacle. Mariage royal, béatification papale et arrestation du grand méchant loup ont squatté les ondes durant quatre jours : cette brusque accélération de l’encensoir médiatique recouvre de ses "miracles", dorures de palais et autres « breaking news », la bascule de pays "modernes" où, désastre économique et plans de rigueur s'accumulant, une part croissante des peuples ne se nourrira bientôt plus que de patates à l'eau (privatisée)[3].
[1] alors que tout le monde sait désormais qu'Oussama, sponsorisé par les Illuminatis, se cachait dans la terre creuse d’où il envoyait des chemtrails codés à destination des reptiliens afin qu'ils exécutent des attentats sismiques sur centrale atomique, grâce à la technologie HAARP, dans le respect des prédictions mayas.

[2] complot !

[3] mais tant qu'on a le dernier Heil-Pad à crédit tout va bien. 

12 commentaires:

molokoloco a dit…

Les américains travail chirurgicalement... "Quatre autres personnes auraient été tuées dans l'affrontement armé final: il s'agirait de sa femme, d'un de ses fils et de deux gardes du corps."

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Abdel Housni a dit…

Salut,

Le cynisme et l'humour de mauvais genre ont atteint un niveau inégalés dans l'histoire humaine et nous avons la chance d'y assisté en direct-live....

Maintenant qu'on a (présument) tué un (présumé) artisan de la tuerie, à quand le traitement "texan" (l'arbre et la corde nouée) pour nos grand industriels de la tuerie ?

@++

Denis a dit…

Effectivement, quel intérêt de jeter le corps à la mer ?

seb musset a dit…

@denis > la thèse c'est d'éviter tout fanatisme et les risques de prises d'otages qu'auraient engendré une détention. Ça se tient. En revanche, va falloir urgemment apporter des preuves parce que là c'est un peu léger.

lejournaldepersonne a dit…

Kill Bin Laden

Oussama Ben Laden n’est plus…
Je voudrais envoyer aux plus proches du défunt un petit billet pour leur exprimer mes doléances plutôt que mes condoléances…
Mais je ne sais pas à qui les adresser.
A l’Amérique qui en a fait un guerrier puis un meurtrier et enfin un fou à lier qui croyait détenir le verbe sacré.
A Israël, qui n’a jamais feint de le craindre, mais qui a néanmoins subtilisé son anathème pour transformer ses élus en électeurs et ses ennemis en états unis.
Ou bien aux services secrets du monde entier qui ont fait semblant de le pourchasser ou fait exprès de l’épargner.
Mais tout compte fait, on ne dira jamais à qui ses crimes ont profité sous peine de se mettre à dos
tous les réseaux de la désinformation.
Quant à l’Arabie, elle n’a désormais plus rien à se reprocher, elle peut se rapprocher de Dieu et cesser de lui cacher son jeu : en lui avouant enfin qu’à part l’or noir, tout le reste est blanc…
Ben Laden est mort… mais ses ombres navrantes sont toujours flottantes dans la mémoire de chaque homme, qui sait que la vérité n’est qu’un tissu de contre-vérités.

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/kill-bin/

Anonyme a dit…

Léger? Waouuh, quelle analyse critique! Je suis scotché par autant d'audace.
Et puis, trouver le moyen de continuer sa petite guéguerre anti-sarkozyste-primate (c'est un stade encore plus avancé que primaire) à cette occasion, il fallait le faire!
Le syndrome de la grosse tête s'est révélée, il fallait s'y attendre.
Il devait être écrit que 2011 serait l'année du ridicule. 2012 sera problablement celle de la bouffonerie.

Un autre Séb.

seb musset a dit…

@Un Autre Seb > tant qu'il y aura des commentateurs aussi fidèles que vous, la direction considère que c'est un succès.

Pullo a dit…

@Denis
L'intérêt de balancer le cadavre présumé de Ben Laden dans la mer, c'est de priver les islamistes d'un lieu de recueillement voire de pèlerinage sur la terre ferme. A condition bien sûr que ce soit vraiment Ben Laden.

Le problème de ces funérailles maritimes à la sauvette, sans photos et/ou vidéos du cadavre fraîchement refroidi, c'est d'alimenter les théories plus ou moins délirantes. Par exemple : Ben Laden servait de quatre heures aux asticots depuis perpète, les Américains l'ont jeté à la mer pour faire disparaître les preuves, etc.

Comme le dit Seb, c'est à croire que les autorités font exprès d'alimenter les théories du complot...

mona a dit…

Très intelligent, la remarque sur le complot, elle va bien avec le système, bien au fond, très au fond... Faut arrêter les verrines, c mauvais pour le neurone...

Anonyme a dit…

Un procès ?
Ca aurait été impossible, avec quelles preuves, quel dossier d'inculpation ?

Ca aurait été aussi le procès des années bush W., donc aussi de la politique étrangère américaine.

Autant dire que les américains n'allaient pas se tirer un bazooka dans le pied.

Et puis très honnêtement, ben laden a été buté dans ses chiottes pour paraphraser un ex-président russe démocrate comme il se doit. Soit.

A-t-on tué l'hydre terroriste ? Non.

Etait-ce vraiment le cadavre de ben laden qui a été montré sur la photo ? On ne le saura sans doute jamais vraiment (ceaucescu style)

Par contre les USA ont tué un symbole, une icône. la mort de ben laden pour fermer une décennie commencée par la chute du world trade center.

On est dans l'ère du spectacle et de l'info-tainement, on peut le déplorer, comme tu le fais seb.
Dans ce contexte d'info-tainment et de spectacle, le symbole a bien plus d'importance que la vérité des faits, et du coup je trouve très intéressant que les USA choisissent de tuer réellement et/ou symboliquement ben laden.

Peut-être que c'est l'amorce d'un virage dans la relation des USA avec le reste du monde, qu'ils sortiront enfin de cette spirale de guerre éternelle issu d'un program for a new american century

Abdel Housni a dit…

Salut,

Une vidéo vaut pleins de mots :
http://bougnoulosophe.blogspot.com/2011/05/processus-de-civilisation.html

L'entrée dans le fascisme d'un pays comme les USA est-il possible ? Oui, mais avec l'aide de certains médias...

@++