samedi 14 novembre 2009

Et l'identité sociale ?

"D'ailleurs s'il en y a que ça gêne d'être en France, qu'ils ne se gênent pas pour quitter un pays qu'ils n'aiment pas."

Sur ces mots prononcés par celui qui était alors Ministre de l'Intérieur, je quittais mon pays en 2006. Comme Marie NDiaye, le Goncourt en moins

Quelques mois là-bas et je réalisais que c'était d'une France à la Machin dont je ne voulais pas.

Je revins donc dans notre beau pays fort de deux convictions :


1 / On n'émigre jamais par plaisir.

2 / Ne pas laisser à Machin (ne jurant que par l'Amérique de ses fantasmes) un boulevard pour définir ce que devaient être le devenir d'un pays (dont il n'aura de cesse de réarranger le passé) et l'idée d'une France que, de La Princesse de Clèves conspuée à son mépris ostensible des citoyens en passant par sa karchérisation des acquis sociaux entrecoupée de tours de jogging paparazzé dans son tee-shirt NYPD (oui chez lui, c'est aussi de la politique), il n'aura de cesse de piétiner l'héritage.


Début 2007, j'espérai un peu prématurément que les français y verraient clair. 30 mois plus tard, l'euphorie générale a laissé sa place aux déceptions individuelles. Du coup, faute d'arranger le pays et parce ça sent un peu les élections, Machin nous reparle Nation (le cadet de ses soucis, lui son kif c'est le pouvoir et le pognon).

Au lendemain d'une nouvelle OPA discursive sur l'identité nationale, fourre-tout cache-misère, l'INSEE publie sa réponse à la question sans fin du premier des Français (à s'en moquer) via le portrait social annuel du pays.

A défaut de carte d'identité nationale, voici une brève fiche signalétique de cette France de 2008 dont Machin ne veut pas parler. (Il faudra attendre un an de plus pour les glorieux chiffres de 2009).

Question chômage...

"Au cours du 1er semestre 2009, le recul du marché du travail s’amplifie avec plus de 270 000 destructions d’emploi. Les perspectives à court terme sont médiocres, l’ajustement à la baisse de l’emploi sur l’activité n’étant pas achevé. Le taux de chômage passe de 7,1 % au 1er trimestre 2008 à 9,1 % au 2e trimestre 2009 en France métropolitaine
[...] Le nombre de chômeurs augmente donc de presque 30 % en un an et demi. Par ailleurs, de nombreuses personnes se retrouvent au chômage partiel. [NDLR : alors que c'était en baisse depuis 20 ans]. En réaction à la crise économique, et afin de limiter le nombre de licenciements économiques, les modalités d’autorisations du chômage partiel sont assouplies fin 2008. Le recours à ce dispositif s’amplifie début 2009 et 320 000 personnes sont dans une situation de chômage partiel ou technique au 2e trimestre 2009, [NDLR: principalement dans l'industrie et à 70% des hommes] soit un niveau équivalent à ce qui était observé en 1993."

Question salaires...

Ils augmentent en 2008 en moyenne de 0.2 % (+ 0.1 % pour les ouvriers, -0.1 % pour les cadres). En 2008, comme on dit, les primes sautent. Les salariés ne sont plus du tout en position de force pour négocier quoi que ce soit. Les femmes gagnent toujours -20% que les hommes. Et c'est la rémunération horaire nette des plus de 55 ans qui augmente le plus (+8% en 6 ans).

Une seule catégorie tire son épingle de ce début de mauvaise conjoncture : Les 1% de très hauts salaires. Leurs rémunérations sont au top des progressions dans des secteurs ne représentant que 20% de l'emploi salarié total (finance, commerce de gros, ingénieurs).

Le rapport souligne également l'écart croissant sur onze ans entre le bas de la pyramide salariale et son sommet (touchant 6,5 fois le salaire médian en 1996, pour 8,5 en 2008).

Vous trouverez également d'intéressantes données sur les revenus (le pouvoir d'achat quoi...). dont le niveau moyen stagne (18170 euros par an, soit 1510 euros mensuels) pour remonter début 2009 (à cause de la chute des prix). En 2007, le taux de pauvreté monétaire est de 13,4 %, soit 8 millions de personnes. 9,9 % des personnes actives ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté alors que 15,3 % des inactifs sont dans cette situation. Le travail ne protège plus de la pauvreté : 1,9 million de personnes en emploi vivent en 2007 en dessous du seuil de pauvreté. Même les possesseurs d'assurances vie et les propriétaires immobiliers morflent (comprendre : Ils gagnent moins qu'avant, environ +3%).

En croisant les données, on peut conclure que si vous étiez un ouvrier, homme divorcé, de 50 ans et que vous aviez fait un placement immobilier pour compléter vos revenus (grâce aux banques et autres promesses électorales envers La France des Propriétaires, il y en a) : 2008 n'était vraiment pas votre année. (Pour peu que vous ayez voté Machin, alors là vraiment vous devez vous mordre les couilles.)

On trouvera également la confirmation via un long article que les travailleurs pauvres sont favorisés (pour une fois) par l’association de la prime pour l’emploi (nouveauté 2009) et du revenu de solidarité active. Le cumul forme un revenu bâtard les empêchant de boire le bouillon mais avec ces fâcheuses conséquences de ne pas les sortir de cette situation et d'officier comme un vrai dumping envers les emplois classiques à temps plein en bas de l'échelle des revenus. Pour peu que l'employeur ait des allègements de charges (et autres suppressions de taxe professionnelle), on ne s'y prendrait pas autrement pour installer un salariat de seconde classe flexible et bon marché dans lequel le patronat pioche à la carte. En gros, le travailleur pauvre d'aujourd'hui est un peu le stagiaire d'hier, sauf que lui ce n'est pas dans l'entreprise mais dans la vie confortable qu'il ne rentrera jamais.

Un rapport que je vous invite à fouiller, qui n'est que la surface comptable du climat social mais qui a le mérite d'être officiel.

Conclusion : Si Machin au service du tout-au-fric veut nous causer d'identité nationale à nous autres pov'cons :

1 / Qu'il nettoie d'abord un peu son exercice quotidien de la république à base de contrevérités, de mensonges, de discours creux et / ou clonés.

2 / Qu'il s'attaque à la précarité et contribue à la réduction des inégalités.
(N.B : Autre qu'en favorisant le travail sous payé.)

Bref, que Machin arrête de se soucier de La France et qu'il s'intéresse un peu plus aux français pour changer. (N.B : Autrement que par sondages.)

Alors seulement, je l'appellerai Président.

Parce que là j'ai comme un doute sur l'identité républicaine.

18 commentaires:

Nicolas a dit…

Si c'est qu'un doute...

Cioran a dit…

Rappel : Machin a été élu par la grande majorité des couillons. Il n'est rien sans eux. La grande majorité des couillons continue à encourager le système de Machin par son comportement quotidien. Les couillons aiment Machin et ils ne le remplaceront que par un connard du même tonneau.
C'est ainsi depuis longtemps. En 1549 déjà dans le "Discours de la servitude volontaire" Etienne de la Boétie alors qu'il n'avait que 18 ans l'avait déjà parfaitement exprimé.
Il n'y a rien qui vaille que l'on défende ce troupeau de couillons. Les vraies victimes sont les gens comme toi qui se sont encombrés d'une conscience qui leur rend la servitude insupportable.
Mais trop peu nombreux, leur combat est perdu d'avance...

Océane a dit…

Le bilan est très parlant, c'en est pathétique autant de gesticulations sur les mêmes sujets brulants d'identité et d'insécurité,avec une jolie burqa par dessus tout ça. Mais dès qu'il s'agit d'aborder des réponses économiques et sociales, il n'y a plus personnes de crédibles. Malheureusement, en cette journée de la gentillesse, je pense que 2012 verra une redite de tout ça, avec les mêmes français plaintifs et hargneux qui voteront pour gesticulator, le machin qui bouge tout le temps, au lieu de s'arrêter 2 secondes réfléchir.

de Gaulle a dit…

L'équilibre défini à la Libération est effectivement définitivement enterré...
Malheureusement, on n'a jamais vu de grands changements sans grands bouleversements : Révolution, défaite de 1871, défaite de 1940, ...
Il va falloir faire autre chose que râler chacun dans son coin (et je ne parle pas de voter pour le parti qui fournit le patron du FMI et de l'OMC)

Anonyme a dit…

Le changement ne peut avoir lieu qu'en faisant table rase du passé. Il faut donc attendre la décomposition de ce passé moderniste pour l'utiliser comme terreau de nouvelles pousses.
Aaahhh tiens, je me sens écolo dans l'âme....mais quel est donc cet insupportable bruit de moustique?
Yann, descends de ton hélicoptère pour la dernière fois!

Un autre Séb

Anonyme a dit…

Pour moi, c'est devenu un peu plus clair, je me suis barré en Allemagne où j'ai eu 40% de revenus en plus et où on m'emmerde nettement moins dans mon boulot, sans compter les revenus supplémentaires de mes inventions.

La France pour ses restaus et paysages, OK, mais pour y bosser, mon fion...

Je crois que la classe, si l'on peut dire, politique et économique française est vraiment très conne.

Alors je bossse pour les allemands, fatigué de la bêtise de coq français qui hurle sur son tas de merde.

Anonyme a dit…

Une ou 2 fautes de frappes à virer (ainsi que ce post une fois correction faite ;) ):

le 'si' de "on ne si prendrait pas autrement pour installer un salariat"

et le 'boite' de:

"les empêchant de boite le bouillon"
(ou alors c'est un jeu de mots)

seb musset a dit…

Bien vu. Une faute de frappe et une d'inattention. Bref, inexcusable. Corrigé mais je laisse le commentaire. Ça m'apprendra.

ficelle a dit…

Travail salutaire que vous faites ici (et drôle aussi). Merci (on se sent moins seul) (mais pauvre) (mais moins seul) etc…

BA a dit…

« Air Sarko One » : un palace flottant à 20.000 euros l’heure de vol.

C’est passé assez inaperçu la semaine dernière. Dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 novembre, l’Assemblée nationale a voté des crédits à hauteur de 185 millions d’euros pour l’achat et l’aménagement d’un avion A330 réservé aux voyages présidentiels.

Le ministère de la défense devra supporter ces dépenses même si, et les députés de la majorité y ont pris soin, l’avion sera exclusivement utilisé par le président de la République.

Philippe Leymarie dans son blog Défense en ligne hébergé par le Monde diplomatique est assez époustouflé par le petit Elysée volant que l’on prépare pour Nicolas Sarkozy : “ l’Air Force One français comprendra un poste de transmissions dernier cri, des installations médicales, une salle de réunion, un bureau, une chambre à coucher avec salle de bains, un système de leurres antimissiles, etc. L’avion présidentiel ne sera cependant pas disponible avant la fin de l’année prochaine.”

“ Problème, selon Philippe Leymarie, : cet appareil… sera unique, c’est-à-dire forcément indisponible à un moment ou un autre (voir le cas du porte-avions Charles de Gaulle !). Et l’heure de vol passera à 20.000 euros en moyenne (contre 12.000 sur A319).”

http://veilleur.blog.lemonde.fr/2009/11/14/%c2%ab-air-sarko-one-%c2%bb-un-palace-flottant-a-20000-euros-lheure-de-vol/

Atoll a dit…

Une autre petite erreur de saisie ..

"Les salariés ne sont plus du tout en tout en position de force pour négocier quoi que ce soit."

Anonyme a dit…

sans être du tout un spécialiste des questions économiques et sociales, je vois que prime pour l'emploi, rsa, augmentation conséquente du minimum vieillesse et des allocations pour handicapés ne sont pas vraiment les signes d'un mépris envers les pauvres
je préfère un président bling bling qui distribue à d'austères gauchos qui adorent le peuple sans rien lui donner

seb musset a dit…

@ Atoll > Merci. C'est officiel. J'ai besoin d'un stagiaire pour ce blog.

@anonyme 23.31 > Nuance, la manœuvre de ce gouvernement n'est pas de "sauver les pauvres" mais de rendre tout le monde pauvre et DÉPENDANT. La catégorie qui a le plus à perdre avec ce gouvernement : L'ex-classe moyenne

Igor a dit…

Alors moi je suis belge donc çà ne me touche pas directement mais je suis un partisan du "nez dans le caca".

Les français l'ont voulu ? Ils l'ont eu !

Combien de ces corniauds qu'on voit manifester aujourd'hui a marché à +1000 dans la propagande du nabot ?

Je les vois encore sur les forums... "Et tu vas voir"; "mais non tu n'y connais rien t'es un connard"; "sarkozy il va tout arranger".

C'est malheureux pour les résistants qui marnent mais vu que la majorité de la france à voté pour mini führer, j'aurais presque envie de dire que c'est bien fait pour leur g...

Anonyme a dit…

Sarkozy n'est qu'un salarié haut de gamme d'un système mondial dominé par les multinationales bancaires et industrielles. Combattre Sarkozy c'est combattre un épouvantail.
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/10/14/324

Nous sommes dans un processus de mondialisation où les monopoles mondiaux (banque, pétrole, chimie, pharmacie, armement, média) veulent imposer une dictature mondiale, pour cela il leur faut créer de faux dangers mondiaux :

- le faux réchauffement climatique (la Chine ne fait pas partie du protocole de Kyoto ce qui va permettre la production mondiale à bas prix, pour les monopoles mondiaux).
http://www.noslibertes.org/doc/ideologie/ClimatEtCo2.pdf

- le faux problème de la grippe mondiale H1N1 :
• Système immunitaire et Vaccin :
http://www.noslibertes.org/doc/pharmacie/SystemeImmunitaireEtVaccination.pdf

• Hépatite B : les coulisses d'un scandale vaccinal :
http://www.noslibertes.org/doc/pharmacie/HepatiteB.pdf

• En finir avec Pasteur ?
http://www.noslibertes.org/doc/pharmacie/EnFinirAvecPasteur.pdf

• Silence on vaccine :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/03/04/222

• Les vaccins : protection ou illusion :
http://www.noslibertes.org/doc/pharmacie/LesVaccinsProtection.pdf

• Conférence sur les vaccins de Sylvie Simon :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/06/07/281

• La grippe espagnole fut-elle du aux vaccins ?
http://www.noslibertes.org/doc/pharmacie/La%20Grippe%20espagnole.pdf

• Le vaccin anti-HPV : une bonne idée ?
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/02/02/194/Le-vaccin-anti-HPV-une-bonne-idee

• Les vaccins vus par le docteur Marc Vercoutère :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/10/09/320

• Un vaccin bâclé selon le docteur Marc Girard :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/09/24/312

• Grippe porcine et solutions :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/08/28/302

• Scandale et vaccination :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/05/02/265

Anonyme a dit…

Dans la réalité le gouvernement mondial existe déjà, sauf qu'il n'a pas de visage :

Il a son ministère de la santé (c'est-à-dire de la maladie) :
l'OMS implanté dans 194 pas, sauf au Vatican (on retrouve le pouvoir religieux) et sauf au Lichtenstein (pouvoir financier) :
http://www.noslibertes.org/doc/oms/OMSEtNucleaire.pdf
http://www.noslibertes.org/doc/oms/DieuEstOMSdoc.pdf
http://www.noslibertes.org/doc/oms/OMSEtTabagismePassif.pdf
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/04/27/262

Il a aussi son ministère du commerce (c'est-à-dire du monopole) :
http://www.noslibertes.org/doc/mondialisation/OMCLesCartelsAuxCommandes.pdf
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/07/15/125/Les-esclaves-de-lOMC

Son ministère de l'alimentation (c'est-à-dire de l'empoisonnement) :
http://www.noslibertes.org/doc/alimentation/ComprendreLeCodexAlimentarius.pdf
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/07/20/126/Le-Codex-Alimentarius
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/07/06/122/La-dictature-mondiale-des-chimistes

Son ministère du nucléaire (c'est-à-dire du cancer) :
http://www.noslibertes.org/doc/oms/OMSEtNucleaire.pdf
http://www.noslibertes.org/doc/nucleaire/CesArmes.pdf
http://www.noslibertes.org/doc/nucleaire/GenocideAlUAaGaza.pdf
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/02/13/201/LEtat-soccupe-de-notre-sante

Son ministère des finances (c'est-à-dire de la privatisation) :
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/08/21/131/Le-FMI
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/02/23/212/Le-FMI-et-la-Banque-Mondiale

Et le même genre de ministère en Europe avec la Commission Européenne :
http://www.noslibertes.org/doc/mondialisation/CesCommissairesQuiNousGouvernent.pdf
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/06/22/290

Le futur président de l'Europe sera, a priori, Tony Blair, salarié à mi-temps de JP Morgan, pour 2 millions d'euros annuels, soit plus de 10 millions de francs, à ce prix on est prêt à fabriquer n'importe quelle dictature :
http://www.noslibertes.org/doc/mondialisation/JPMorganEtTonyBlair.pdf

Anonyme a dit…

Qu'est-ce que le mondialisme de nos oligarchies mondiales ?

C'est un mélange de capitalisme, de communisme et d'eugénisme. Capitalisme dans le sens où ce sont des sociétés privées qui dirigent la société, mais ces sociétés privées sont des monopoles mondiaux, seuls fournisseurs des denrées et des idéologies autorisées. En réalité, communisme et capitalisme mondial sont les deux facettes d'un système identique : dans le premier cas nous avons des monopoles d'État, dans le deuxième cas les monopoles sont privées.

Le mondialisme est aussi communiste dans le sens où, l'individu doit se soumettre aux dogmes en vigueur :
- se faire vacciner, car un méchant virus nous menace (OMS).
- seule la médecine par la chimie est bonne, tout le reste est de la fausse science (OMS).
- ne plus polluer, car la planète est en danger à cause des pots d'échappement (Giec, wwf, greenpeace).
- faire du vélo et trier ses ordures, car il faut sauver la terre (Giec, wwf, greenpeace).
- ne plus fumer, car cela donne le cancer (OMS).
- ne pas boire, car on peut tuer avec sa voiture (OMS).
- ne pas parler aux autres, car ce sont peut-être des terroristes.
- ne pas se réunir à plusieurs, car il pourrait y avoir du désordre.
- ne pas faire la fête, car cela dérange les voisins.
- ne pas être Français, car c'est ringard et « réac ».
- se métisser, sinon on est raciste.
- ne pas manger de viande, car cela donne le cancer.
- ne pas croire en un Dieu, car la religion c'est le moyen âge.
- ne pas être violent, car c'est dangereux.
- ne pas être patriote, car sinon on est forcément fasciste.
- ne pas fumer du cannabis, car c'est mauvais pour la santé.
- ne pas faire d'enfants, car c'est ringard.
- ne pas se poser des questions sur le 11 septembre 2001, car sinon on est bien sûr négationniste.
- les radars automatiques c'est bien, car c'est pour la sécurité (OMS).
- les caméras de vidéo-surveillance c'est bien, car c'est pour la sécurité.
- les test ADN c'est bien, car c'est pour la sécurité.
- le fichier base-élève c'est bien, car c'est pour la sécurité.
- le loi Hadopi c'est bien, car c'est pour la sécurité.
- le permis à point c'est bien, car c'est pour la sécurité (OMS).
- produire, consommer et regarder la télévision.

L'eugénisme est pour l'instant plus discret : il passe, notamment, par des campagnes de vaccination dans les pays en voie de développement (OMS), afin d'éliminer certaines populations. Mais il peut aussi prendre la forme de guerre (Vietnam, Irak, etc.) ou de génocide à l'uranium appauvri (Irak, Kosovo, etc.).

Anonyme a dit…

Le principe du pouvoir est de diviser pour mieux régner :

- droite-gauche (UMP-PS)
- extrême droite-extrême gauche (FN-NPA)
- souverainistes, libertaires, fumeurs, écologistes, catholiques, musulmans, juifs, athées, amateurs de cannabis, automobilistes, Mac-PC, anti-sionistes, etc.

Des mécontents divisés (par leurs points de vue légèrement différents) n'ont aucune force.

Le web est d'ailleurs un outil technologique paradoxal :

- Il permet d'accéder à un nombre d'informations, dont les scientifiques et les intellectuels n'auraient pu rêver au 19e et au 20e siècle.
- Il permet aux individus de s'exprimer, de dialoguer, d'échanger, de découvrir, etc.

Mais :
- Il permet aussi d'atomiser la dissidence : 1000 sites web révolutionnaires ayant quatre lecteurs n'a aucun impact sur le pouvoir et la vie réelle, surtout s'ils sont divisés en chapelle.
- Il permet de couper les liens nationaux : à quoi sert mon pays ou ma région, puisque je suis un citoyen du monde ?
- Il permet de contrôler chaque citoyen (achats, visites de sites, emails, blogs, etc.).
- Il permet de remplacer les rapports réels et physiques (commerçants, bistrots, marchés, etc.) par des rapports virtuels.

Nos ennemis s'appellent :

- Bouygues-TF1, Dassault-"Le Figaro", Matra-hachette, Banque Rothschild-"Libération", Bolloré-Groupe Direct, etc.
- Aréva, Sanofi-Aventis, Pfizer, GlaxoSmithKline, Merck, BASF, Bayer, Hœchst-Sanofi, Total, Exxon, Shell, BP, Nestlé, etc.
- OMS, OMC, FMI, Banque Mondiale, Codex Alimentarius, UE, FAO, Afssa, FDA, etc.
- La division.

http://www.noslibertes.org/documentation/documentation.html