lundi 27 avril 2009

Get a grippe


Deux semaines que je maudissais la terre entière de ne pas endurer avec moi ce collant virus qui s’agrippe, me tord les tripes, me coupe le souffle, m’enfièvre ou me fait grelotter. Deux semaines passées à me ménager, à rester stoïque face aux saillies télévisées de Frédéric Lefebvre, à ne publier aucun billet de soutien aux salariés violentés par des patrons séquestrant leur futur. Deux semaines à n'oser que de brèves sorties la nuit tombée dans les bars du quartier où j'offrais, royal et anonyme derrière mon masque FFP 3, ma tournée de tisanes au thym à quelques pochards ébaubis.

Jusqu'à ce mois d'avril 2009, je paradais vaillant et indestructible, allant jusqu'à me gausser périodiquement de ces rites sociaux qui, l'hiver approchant, font le soulagement des animateurs de JT et la fortune des marchands de médecine, je veux parler de cette bonne vieille grippe qui, moi, n'osait jamais me provoquer.

J'ai d'abord expliqué mon excès de faiblesse physique par l'extrême lassitude mentale provoquée au terme de mes deux premières années en Sarkozie. J’ai ensuite songé à un détour initié par mon corps pour me signifier un "Malheureux, tu serais mieux au soleil entrain de glander". Mais je suis en trop bon terme avec mon organisme pour qu'il me manipule de la sorte.

J’ai alors accusé la môme : "
- Petite ingrate depuis que tu es née, j’ai perdu le fil de mon seul principe de vie : Le sommeil quand je voulais avec le réveil quand ça me plaisait !"

Toute à mordiller sa girafe, elle s'est fendue d'un sourire.

Enfin, depuis les infos de Vendredi, tout s’explique :
A Pâques dernier, La daronne est revenue du Mexique avec la gorge irritée (à cause de la 'clim dans l'Airbus qu'elle m'a dit) mais tonique comme jamais. Avec ses cartes postales du Teotihuacan*, elle m'a postillonné à la face, de son nez pris, son euphorie de jeune senior à revenus garantis :

-
(renifle) " Ch'est bortel le Métchique !" (renifle)

Pas la peine d'être faussement non-alarmiste : Si ma mère s'en est mêlée, cette histoire va mal finir. Elle est l'armée des 12 singes a elle toute seule.

Le virus mutant élimine ceux entre 20 et 40 ans. Les seniors, eux, seraient plutôt épargnés. A force d'arpenter à coup de charters les panoramas les plus pittoresques du tiers-monde grâce aux prix malins d’Opodo pour rentrer cracher photos et glaires à la gueule des crève-la-dalle de chez eux
, ils ont développé une immunité aux catastrophes des autres et à la misère humaine en particulier leur permettant de traverser sans faiblir crises et pandémies, des fois même avec des animaux de compagnie.

Ressaisissons-nous ! Dégraissage occidental des troupes ou pas, d'ici dix jours nous serons fixés. Sans illusion, j'ai fait le plein de kleenex et de Vitascorbol. La daronne, elle, a déjà négocié ses billets pour Bangkok. Départ en juillet.


* L'allée des morts.

8 commentaires:

stephane a dit…

e ne peux m' empêcher de penser à Monsanto et à ses brevets sur le porc !

(cf. http://www.dailymotion.com/relevance/search/monsanto/video/x19vum_monsanto-veut-breveter-le-porc-14_news)

Cette grippe porcine va entrainer une réforme des critères d' élevage, pour des raisons "sanitaires", et ça ne m' étonnerait pas du tout que les porcs génétiquement modifiés apparaissent à l' opinion publique comme une bonne solution...
Ils vont nous persuader que les porcs Monsanto sont protégés contre cette grippe par des manipulations génétiques pour les rendre "plus robuste" comme il est dit dans le début du reportage.

Une fois que tout le monde aura peur, Monsanto n' aura plus à batailler, nous RÉCLAMERONS des porcs brevetés...
Et le monopole sera alors total et durable !

On notera aussi que le porc est la viande la moins chère, et que par conséquent cette grippe touchera des classes sociales qui parfois ne peuvent pas se payer autre chose ...

Je crois que Monsanto en avait marre de payer des avocats pour les procès contre les agriculteurs (même si ils gagnaient) et qu' il est plus rentable pour eux de répandre cette maladie et d' attendre tranquillement qu' on les supplie de trouver le remède.
C' est du marketing-terrorisme !

Anonyme a dit…

Je lance un appel à tous, de grâce et s'il vous plaît, N’ACCPETEZ JAMAIS AU GRAND JAMAIS UN VACCIN QUEL QU’IL SOIT « CONTRE » CETTE GRIPPE.

Souvenez-vous de la soi-disant épidémie de Grippe Porcine (1) de 1976 qui devait se propager en pandémie? Cette épidémie n’aura finalement infectée que les recrues de Fort Dix. Pourquoi? Je crois que si le soi-disant virus de la Grippe Porcine s’était propagé parmi les recrues c’est justement en raison des vaccins qui leur ont alors été administrés. Que le gouvernement ait développé le virus de la Grippe Porcine de 1976 et qu’il en ait infecté les recrues pour voir si le public répondrait à l’appel à la vaccination contre la Grippe Porcine ou encore, que les recrues aient été infectées par un vaccin contaminé qu’ils ont reçu lors de leur recrutement, il demeure que cette vague [de grippe porcine] fut une tromperie du début à la fin. Je fut l’une des personnes qui furent dupées et qui ont reçu le vaccin contre la Grippe Porcine, lequel m'a rendu atrocement malade. Après avoir reçu ce vaccin, je suis demeuré alité pendant trois mois.

N’acceptez aucun vaccin contre la grippe saisonnière même si l’on vous dit que cela peut vous aider à contrer cette nouvelle souche de Grippe Porcine. Un tel vaccin ne pourra rien pour contrer la Grippe Porcine. Il servira simplement à donner du nouveau matériel génétique à la Grippe Porcine que je surnomme dorénavant la « Grippe Espagnol II », ses lendemains. La souche de la Grippe Espagnole sera utilisée dans la séquence génétique des vaccins qui seront développés pour l'humain et ce, afin de la rendre plus facilement perméable à l’infection humaine. Personne ne souhaite donner de nouvelles informations génétiques humaines au virus afin de le rendre plus virulent entre les humains. C'est pourtant et exactement ce que font les individus vaccinés en situations de pandémies.

Il y a également un problème de sécurité dans tout vaccin expérimental, tel que ce fut le cas en 1976. À l’époque, certaines personnes ont cru que lorsque la grippe est de souche pandémique, il est alors nécessaire d’administrer plus d’un vaccin car, ce dernier réagirait en deux temps. La première injection du vaccin servirait à faire connaître les codes génétiques qui demeureraient latents dans le corps jusqu'à ce qu'un second vaccin soit inoculé pour provoquer l’infection. Mais pourtant, le vaccin peut provoquer le syndrome de Guillain-Barré, le typhus et d’autres maladies.

Un vaccin contre la grippe ne protège pas et n’empêche pas personne d’avoir la grippe. Il est censé prévenir certaines complications de la grippe et, peut-être, d’en raccourcir la durée. Je ne suis même pas certaine qu'il réussisse à le faire. Personnellement, je pense que le vaccin affaiblit notre système immunitaire et nous rend malades en raison de contaminants présents dans le vaccin. Je crois que les gens sont mieux protégés en se lavant souvent et soigneusement les mains. Les gens devraient également utiliser des gants de protection en période d’épidémie. N’ayez pas peur «d'’avoir l’air étrange.» Vous n’avez pas à être honteux à utiliser un masque et des gants. Les Mexicains ne les utilisent-ils pas?

Le principal problème, c’est qu’en période de pandémie, ces simples biens deviennent rapidement une denrée rare. Stockez-les dès maintenant. Les fournitures médicales, les produits d'hygiène personnelle, et ... n'oubliez pas votre animal de compagnie. Lorsque la pandémie vous frappera, il sera trop tard pour en acheter. N’oubliez pas l'approvisionnement en eau. Car nous pourrions ne plus avoir d'eau potable ni d'énergie électrique, alors soyez prêt.

Efin, s'il vous plaît, tout le monde, N’ACCEPTEZ AUCUN VACCIN QUI VOUS SERA PROPOSÉ. IL POURRAIT VOUS TUER BIEN AVANT QU’UN QUELCONQUE VIRUS NE LE FASSE.


(1) Grippe porcine aux États-Unis en 1976, Wikipédia anglais : http://en.wikipedia.org/wiki/Swine_Flu

Article original anglais : « Do Not Take A
Swine Flu Vaccine! » : http://www.rense.com/general85/vacc.htm

stephane a dit…

Concernant le renforcement de l’immunité plus que jamais d’actualité l’on peut lorgner du cote du NIGARI OU CHLORURE DE MAGNESIUM trouvable aisément en boutique bio ou pharmacie (forme chimique) combiner a des prise de vitamine … LA SPIRULINE sera d’un très grand intérêt, également l'aubepine (http://www.lepetitherboriste.net/plantes/aubepine.html)


Achat de masques FFP2 et/ou FFP3 efficaces que 8 H à 100 %. (20 par personnes).
+ des gants et lavage des mains (sans les gants bien sur.

stephane a dit…

Si tu veut te faire peur regarde "je suis une légende".
Seb, ta mére si c'est un modéle d'avant guerre comme la mienne, c'est le TERMINATOR.
Ma mérrrre a survecu au paludisme attrapper en Algérie a l'époque ou il n'y avait pas de quinine ! elle avait une petite crise de temps en temps comme les vieux légionnaires qui avaient fait l'Indo.
Sérieusement, je pense que la vie en région Parisienne c'est loin d'être bon pour la santé, surtout dans le metro et le RER. Je suis rarement malade, 1 fois 3 semaines HS suite au vaccin contre la grippe.
je ne me fait plus jamais vacciner contre quoi que ce soit, quand j'ai appris que le vaccin contre l'hépatite B donner la sclérose en plaque et avait servi a financer la 2éme campagne présidentiel de Chirac ! (que son nez noircisse et que ses couilles tombent ou l'inverse au choix).
Sinon l'hiver une cuillerée de miel (corse) tout les matins, sa vaut tout les vaccins de la terre.
Dit toi qu'avec ta méga-creve te voila auto'immunisé ! petit veinard !
Que Dieu te les parfumes !

Anonyme a dit…

Allez hop... encore une petite louche de nouvelles anxiogènes pour finir de tétaniser le bon peuple... et détourner son attention des vrais problèmes...

Non, sans rire, le fameux SRAS... annoncé comme l'Apocalypse par les médias (en 2005) à fait environ 800 morts dans le monde sur 6 milliards d'habitants... (rien à voir avec la grande peste de 1348/1349 qui décima 2/3 de la population européenne de l'époque)...

Faut stresser le porcinet pour qu'il se précipite acheter du masque protecteur et du Tamiflu... Les actionnaires des labos pharmaceutiques ont besoin de pognon alors, rien de mieux qu'une bonne psychose médicale... Sans compter que le gouvernement y a tout son intérêt... que ne justifiera - t - on pas comme mesures de contrôle des foules pour endiguer cette "terrible épidémie/pandémie qui nous menace" :

- Interdiction de manifester pour le 1e Mai (port de la cagoule ou du masque chirurgical interdit) ?

- Interdiction de rassemblement de plus de trois personnes (les gueux répandraient plus facilement les maladies que les riches) ?

- Interdiction de se rassembler dans certains lieux publics (les bureaux de vote pour les européennes, mais pas les hypermarchés parce que les actionnaires vont gueuler...) ?


Une pandémie qui vient à point nommé, non ?

labilbe a dit…

Prompt rétablissement l'ami.

stephane a dit…

Sanofi-aventis investit 100 millions €
pour construire une usine de vaccin grippal
saisonnier et pandémique au Mexique


- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy - Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

http://sd-1.archive-host.com/membres/up/47734894463091429/Sanofi-Aventis.pdf

Anonyme a dit…

Il faut voir plus loin, (parano dirons certain, pragmatique et visionnaire je répondrais) ca sent le plan à long terme (Dans l'immédiat vous avez tout dit: psychose): Faire peur à la population avec ces maladies pour leur faire accepter plus tard, d'ici quelque mois, une magnifique petite puce RFID avec analyse de virus intégré, officielement avènement de la sécurité sanitaire... Cherchez, des entreprises communiquent de plus en plus là dessus (VeriChip Corp sur son site parle d'intégrer un controle du glucose déjà) et vous pouvez etre sur que ce virus reviendra comme argumentaire inplaccable pour pousser les gens à se la faire implanter. Et à partir du moment ou les gens seront "numérisés", la vie sociale dépendra de cette puce (sécu, carte identité, carte bancaire, transport, etc...) et représentera un véritable big brother politico-economique transformant les humains en de bons petits robots mis hors service à la moindre défaillance (imaginez vous sans moyen de paiment, sans papiers, identifiable comme "discidant"...)

Comment ce virus combiné à vu le jour? (à mon avis surement pas chez nos amis les betes) A qui profite le crime? (pour l'instant labo pharma...assurance vie d'ici peu...) Qui a dit que nous étions trop sur cette planete? (Rockfeller au CFR...)

Bref, je suis très sceptique sur ce virus (qui existe bien pour moi, mais issu d'où on ne saura jamais), la facon dont est gérer la communication de crise (en faveur encore une fois d'un "gouvernement mondial") et d'autant plus sur le vaccin potentiel qui me fait plus peur qu'autre chose

Olivier