vendredi 13 septembre 2013

Quand Marine Le Pen attaque un blogueur


J'apprends que Marine Le Pen, stigmatisant régulièrement le "politiquement correct", a déposé une plainte pour injure publique contre un ami blogueur (détails ici) pour le passage suivant (extrait d'un article d'avril 2013). Je cite :

"Hollande peut et doit rebondir. Sinon c’est la [...] lepeniste qui va en profiter: l’électeur va facilement céder au “tous pourris”, et autres discours simplistes de la droite moisie et du FN qui veut -sachez le- empêcher les juges de dénoncer les manquements dans la lutte contre la corruption et la fraude. Double langage donc de ces menteurs d’extrême droite ! Il importe de faire la pédagogie sur ce point, tout ça par les politiques non corrompus !"

L'analyse politique étant tout à fait pertinente, il semblerait que ce le mot "truie" pose problème. 

Certes, le mot est totalement déplacé et surtout inutile à la démonstration.

Toutefois.

Au pays, parait-il, du "saucisson pinard", où certains à droite et à peu près tous à l'extrême-droite se montrent tant attachés à la suprématie du cochon dans les cantines de nos enfants, il est étrange de considérer l'association avec cet animal, à la limite de l'emblème pour ses militants, comme une injure pour la chef du Front National.

On peut également considérer qu'il est tout aussi dégradant pour un Président d'être comparé à un dessert gélatineux à la sauce caramel sur les sites de droite et d'extrême-droite, voire dans les commentaires des sites de presse ayant légèrement plus de visibilité et de moyens que les blogueurs

On se dit également que l'avocat de Marine Le Pen aura du boulot avec les 47.000 occurrences "Marine Le Pen" + "truie" trouvées en une recherche Google (contre 953.000 pour "Marine Le Pen" + "raciste ou pas ?" ce qui en dit long sur la compote mentale ambiante).

Mais, me direz-vous, ce ne sont là que des points de détail. 

Ce petit épisode nous rappelle surtout quelle est la nature de la plaignante courant de plateau en plateau pour crier à la censure, rhabillée par certains médias complaisants en pasionaria des prolétaires alors qu'elle a grandi dans un domaine à St-Cloud à côté duquel Neuilly est un bidonville.

Comme je ne la sous-estime pas, bien au contraire, j'imagine qu'elle tente par cette action de se placer une fois de plus en martyre.

Ne t'en fais pas Politeeks, et permets-moi de conclure :

"Je ne vois pas comment un tribunal pourrait me condamner pour avoir tenu ces propos, même si en France on peut quand même s'inquiéter de la dérive consistant à tenter d'empêcher les prises de position lorsqu'elle ne répondent pas au politiquement correct.
Marine Le Pen, France Info 08/07/2013 >>> La vidéo ici

Illustration : Delicatessen de JP Jeunet (1992)

14 commentaires:

Politeeks a dit…

l'article est d'avril 2013 en fait.

seb musset a dit…

Oops. Corrigé apres 10 tentatives. Gros problèmes avec la publication Blogger.

Politeeks a dit…

sinon merci pour la citation , ça servira si jamais on va devant la 7e chambre de la chose truc.

Bertrand Dunogier a dit…

Oh, un nouveau blog à suivre... enchanté, malgré les circonstances.

Fred Camino a dit…

"j'imagine qu'elle tente par cette action de se placer une fois de plus en martyre."
C'est quelque part bien flatteur pour les blogueurs en général et les leftblogs en particulier en attaquant l'un des notre.
Très bon billet mon cher Seb et inutile de dire que je suis solidaire.

Gilles.S a dit…

Solidaire aussi, je suis. Et vive les truies ! Sauf la lepéniste, bien sûr

Eric citoyen a dit…

C'est quoi, de la diffamation , de la dénonciation calomnieuse ou de la divulgation d'informations vérifiées ??? lol

romain blachier a dit…

le politiquement correct c'est toujours le propos d'autrui (tiens jeu de mot invlontaire)

Toutatis a dit…

Elle a en effet tort de porter plainte, car de tels procédés ne font que souligner l'impuissance et les insuffisances du blogueur en question. Apparemment il ne lui reste que l'insulte...

LR34 a dit…

Bien dit.

seb musset a dit…

@Toutatis > On est d'accord.

1 / Il a tort de la qualifier ainsi ou quiconque d'ailleurs. La langue française est assez riche si l'on veut vraiment ridiculiser quelqu'un

2 / Elle a tort de porter plainte. Effet Streisand, mauvaise pub...

3 / Le plus sage est d'en rester aux faits et aux programmes.

seb musset a dit…

4 / Le plus sage ET le plus efficace

Robert Badintert a dit…

ma mère aussi elle supportait pas qu'on dise truie. Pour elle c'était le mot le plus vulgaire qui soit... je sais pas pourquoi, on pouvait dire pute, salope et j'en passe, mais pas truie :-)

joëlle Fauquert a dit…

solidaire, évidemment .
jostretto