lundi 3 décembre 2012

L'appel de Duflot : Dieu est partage

"Je nourris un pauvre et l'on me dit que je suis un saint. Je demande pourquoi le pauvre n'a pas de quoi se nourrir et l'on me traite de communiste". Dom Hélder Câmara, 1909-1999, archevêque d'Olinda et Recife[1].

Dans la foulée de s'annonce de réquisitions de logements vacants avant la fin de l'année, Cécile Duflot en appelle à la solidarité de l'Eglise pour qu'elle mette à disposition certains de ses bâtiments non utilisés.  

"J'ai bon espoir qu'il n'y ait pas besoin de faire preuve d'autorité. Je ne comprendrais pas que l'Eglise ne partage pas nos objectifs de solidarité" affirme la ministre dans un entretien au Parisien.

Le Canard enchainé a récemment constitué un dossier sur les biens quasi vides de l'Eglise catholique à Paris. On en retrouve les meilleurs morceaux iciLa liste est accablante: des hectares inoccupés ou presque  dans les coins les plus chers de la capitale. Exemple, le terrain de 1 hectare des "petites soeurs des pauvres" du Boulevard Murat. Je connais bien: ma chambre de gamin donnait dessus et le truc était déjà quasi désert dans les années 70. Le Canard nous apprend qu'une négociation pour y faire construire des logements sociaux a capoté par la faute des paroissiens du quartier multipliant les recours en justice. Un combat reprit par les riverains (pas vraiment dans le besoin) et Vincent Bolloré (voisin de Carla B. à la Villa Montmorency à 500 mètres de là) qui propose aujourd'hui de reprendre le terrain pour s'assurer de la tranquillité du coin (comprendre : dehors les gueux à l'année). 

Certains qui ne sont pourtant pas les derniers à vouloir que l'Eglise se mêle des affaires de l'Etat, s’insurgent que l'Etat s'occupe des affaires de l'Eglise.

Panorama des réactions glanées ce matin, dans les commentaires des journaux ou sur les réseaux sociaux, suite à une efficace et virulente riposte des RP de l'Eglise catholique:

- "L'église s'occupe déjà des pauvres". Vrai. Heureusement qu'il reste des gens se souciant au quotidien de leur prochain, qu'ils soient de l'Eglise ou non. Là on parle d'hébergement: un pas plus loin dans  l'amélioration prolongée des conditions de vie (le coeur du problème, ce sont les biens inoccupés à l'année). Profitons-en pour rendre hommage à l'Abbé Pierre qui aura contribué avec son "insurrection de la bonté" au sursaut national sur le sujet dans les années 50 (au passage, à l'origine de l'interdiction de l'expulsion locative pendant l'hiver). Aujourd'hui, à part pour casser du mariage gay, on entend peu les pontes de la chrétienté et leur fan-base passer à l'offensive dans les médias.[2]

- "Pourquoi Cécile Duflot ne commence-t-elle pas par donner son bureau aux pauvres ?" Ça vient en personne de Monseigneur Dubost, évêque d'Evry. Derrière la puérilité du propos, se cache néanmoins une réalité: la vacance d'une bonne partie du patrimoine foncier national. Il aura pas échappé à Monseigneur que c'est également au programme de la Ministre et qu'il est prévu une cession gratuite de terrains de l'Etat pour la construction de logements sociaux

- "Mais pourquoi Cécile Duflot ne demande pas aux banques de céder leurs biens inoccupés ?" J'imagine qu'elle le fait aussi. Notons que ces organismes se sont déjà délestés d'une bonne partie de leur parc immobilier et que, si l'Etat et le clergé se mettent de concert à céder gratuitement du foncier, ça ne peut que contribuer à baisser la côte des biens privés autour. Remarque, tu me diras: c'est peut-être ce qui cause un problème à ceux s'insurgeant aujourd'hui contre l'appel de Cécile Duflot.

- "Mais pourquoi ne pas demander aussi aux juifs et aux musulmans ?" Si si je l'ai lu. Étonnante revendication de la part de ceux qui en appellent en permanence aux fondations chrétiennes de la France. Au niveau du parc immobilier, cette réalité est incontestable. Derrière les terrains et bâtiments vides dans les grandes villes, se cache également la question des églises et autres presbytères dans chaque village de France. (Vu cet été dans un village de 400 personnes dans le Saumurois avec deux églises, et j'en connais plus d'une en totale inactivité). Alors que l'on nous rabâche les oreilles avec le manque de compétitivité des individus, interrogeons-nous d'abord sur le manque de compétitivité du bâti au m2. Et là, l'Eglise est très mal placée. Il y aurait peut-être, au minimum, un début de réflexion à accomplir sur l'optimisation de l'espace et de ses usages.

La question du logement doit transcender les intérêts particuliers des uns et des autres. Cela doit être un effort collectif. A bien y regarder, l'effort ici n'est pas bien méchant: rendre disponible des terrains vacants, ouvrir les portes de biens inoccupés. Bref, faire preuve de solidarité. Mais, à l'hiver 2012, il semble que ce soit devenu une hérésie même pour ceux qui se réclament d'un Dieu qui, soyons mystiques trois secondes, doit souvent les regarder consterné.

La lettre de Cécile Duflot à lire ici

[1] merci à Omer pour la citation ;)

[2] Conseil: d'un pur point de vue de com', en cédant quelques bâtiments, l'Eglise gagnerait en image ce qu'elle perdrait en foncier.

25 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai travaillé pendant 7 ans en passant tous les jours devant un bâtiment de bureaux, proche gare de banlieue, totalement vide, se vantant d'avoir 25000m² disponibles.

Ce ne sont pas des logements, bien entendu, mais pour du logement d'urgence il n'y aurait aucun problème : du chauffage, des toilettes à aménager pour avoir des douches.

Et je suis certain que ce genre de bâtiment est très répandu en IdF.

D'ailleurs, quand je vois les concessionnaires auto qui occupent une place constructible gigantesque en plein centre ville rien que pour exposer 10 voitures, ca me débecte aussi.

corto74 a dit…

Si seulement cette démago de Duflot avait pris soin avant de " taper " sur l église de se renseigner sur ce que fait déjà l eglise pour aider au quotidien , et pas seulement en hiver, les démunis !

Et puisqu 'elle est si douée qu'elle nous cite les lieux vacants appartenant à l état qui ont été réquisitionnés ... Rien pour le moment.

De la démagogie a l etat brut.

Stephane Laborde a dit…

"interrogeons-nous d'abord sur le manque de compétitivité du bâti au m2"

Excellent sens de la formule !!! :)

Je renchérirait dans la même veine par "interrogeons-nous d'abord sur le manque de compétitivité de l'€ par citoyen Européen et pas l'inverse !

bobcestmoi a dit…

le Duflot bashing est bien parti

le pompon revient à Dubost que j'ai connu mieux inspiré

Anonyme a dit…

Comme une majorité de blogeur, vous parlez de ce que vous ne connaissez pas.

Quelle est pour la dernière nuit où vous avez acceuilli des SDF ?

Pour moi cela fait à peine 3 jours dans le cadre de ma paroisse. Je vous invite dans la nuit du 14 au 15 décembre à venir aussi les acceuillir.

C'est facile de critiquer avec son clavier, c'est déjà plus difficile de mettre en pratique.

Enfin, nous verrons bien si vous posterez mon message!

seb musset a dit…

@anonyme > Ah l'éternel "vous n'avez qu'à en prendre chez vous". Je l'ai oublié dans ma liste.

P.S : Marche aussi avec les "Roms".

cdg a dit…

dans le cas des eglises, c est pas evident a transformer
Cartaines au canada sont devenus des supermarches mais a ma connaissance aucune des habitations
Outre certains problems comme le fait que l eglise est classe monument historique, il y a des pb pratique: pas d eau ni sanitaire, des hauts plafonds et une installation electrique qui ne supportera pas un usage simulatane massif
En plus, je suis sur que les eglises vide que tu as vu sont dans un endroit ou il n y a pas vraiment de probleme de logement vu que tous les jeunes du coin se barrent pour trouver du travail (j ai grandi dans un coin comme ca)

Autant on peut critique le fdait que l eglise maintient dans les grande ville des batiments a usage d habitaion vide, autant pour les eglises c est autre chose

bobcestmoi a dit…

et rappelons que depuis la loi de 1905 les églises sont propriétés des collectivités territoriales
et que quend l'Eglise les désaffecte elle retombe dans les domaine public et que certaines sont vendues par les communes
j'en ai même vu transformées en habitation (surtout des chapelles)

seb musset a dit…

@cdg > On est d'accord. Pour les raisons énumérées, les églises dans les villages, c'est pas la cible numéro un (bien qu'il en reste pas moins, que c'est du patrimoine globalement vide). Et je pensais surtout à la révolution des usages (réhabilitation en pépinière d'entreprise etc...). Le problème prioritaire ce sont les "zones tendues". Honnêtement, 20 nones dans 2 hectares sur Paris, c'est relocalisable en proche banlieue.

Anonyme a dit…

@seb musset : Tu dis ça parce que t'as pas vu les nones !

Le Parisien Liberal a dit…

pendant que Duflot fait de l'enfumage , on oublie les vrais problemes de ce gouvernement de bras cassés:

- le budget 2013
- Notre Dame des Landes,
- l'Europe,
- la perte du triple AAA
- les libertés civiles grignotées tous les jours par l'action discrète mais réelle de Valls.
- Aurore Martin
- Florange, qui sera au PS ce que Gandrange a été à Sarkozy
- la Hadopi
- les balles perdues à Marseille ou en Corse
- les problèmes internes au PS, comme Sylvie Andrieux, mise en examen dans une affaire de détournement de fond publics (allo ?!) ou l'insoumission des élus socialos à la promesse de mettre fin au cumul des mandats, une spécificité française

Bien joué Cécile, en plus de la démagogie christianophobe ! Lire sur mon blog le Parisien Libéral

Eglise Catholique : Cécile Duflot paravent des problèmes du gouvernement

seb musset a dit…

@LeParisienLiberal > Le logement "pas une priorité" ? Arrive juste dans le top 5 des préoccupations des français, et en tête des préoccupations des 18-30 ans.

Le libéral, cet être étrange et un peu concon venu d'un monde parallèle pour nous dire comment gérer le notre.

Anonyme a dit…

@LeParisienLiberal : ha là là, tellement à coté de la plaque. Franchement, votre diatribe anti gouvernementale est tellement peu argumentée et faiblarde que je comprends que vous ayez du mal à attirer les foules sur votre humeur numérique que vous appelez blog !
Bon, je vous ai apporté une visite ce mois-ci. Mais on ne m'y reprendra pas !

Le Parisien Liberal a dit…

"@LeParisienLiberal > Le logement "pas une priorité" ? Arrive juste dans le top 5 des préoccupations des français, et en tête des préoccupations des 18-30 ans."

hum, apparemment vous m'avez mal lu, SebMusset. Je n'ai pas écrit "le logement "pas une priorité" ? ", j'ai dit "le logement "pas une priorité du gouvernement", c'est un peu différent.

Son role est d'équilibrer le budget et de produire des services publics régaliens (police, justice, armée, diplomatie).

Par contre, oui le logement est une préoccupation des Français, et c'est bien pour ca que le gouvernement devrait cesser d'intervenir sur le secteur, et notamment privatiser les HLM. La justice c'est que chacun ait un accès equitable au logement et non pas que certains bénéficient de HLM subventionnés par le contribuable.

seb musset a dit…

@LeParisienLiberal > Hm. Faut consulter. Vite.

Anonyme a dit…

Qui a lancé une campagne pour dénoncer le mal-logement, comme tous les ans? Qui interpelle Mme Duflot pour lui rappeler que trouver des logements c'est son boulot et que son gouvernement ne fiche rien? Emmaus France + la Fondation Abbé Pierre + Emmaus + le Secours Catholique. Vas-y attaque-les en premier, la meilleure défense c'est l'attaque.
Qui fait des maraudes la nuit des hébergements d'urgence, des foyers, des accueils de jours et de nuit? Des paroisses ouvertes et des soupes populaires? Qui, tous les dimanches rappelle aux bourgeois des églises qu'il y a des pauvres dehors et que leur pognon n'a de sens que donné et partagé?
Les assos, dont un grand nombre sont catholiques.
Y en a marre.
Cécile Duflot est catholique. C'est là qu'elle a commencé son engagement. A la JOC. Où on dit aux gens qu'ils ont le droit de se tenir debout et d'arrêter de baisser les yeux contre le capital.
Les congrégations ont un patrimoine immobilier, elles essaient de le faire vivre en y logeant des étudiants qui n'ont pas assez de sous pour accéder au parc locatif, des personnes en difficultés, des vieux...
Vous voulez quoi? Allonger des SDF sur les escaliers en marbre gelé des églises?
Obliger des vieilles nonnes de 75 ans à s'occuper de gens qui sont à la rue? Oui l'Eglise et ses congrégations mettront à disposition leurs espaces libres. Comme tout le monde. Il suffit de demander. Mais Mme Duflot n'a pas à décider à la télé de l'annoncer comme une confiscation des biens et sa victoire contre les méchants-cathos parce que les méchants patrons capitalistes on va les attaquer, ils sont forts, eux.
Y en a marre.
Vous militez au nom de vos convictions contre l'injustice et la pauvreté, vous agissez.
Moi aussi, 62 000 bénévoles au Secours Catho et des centaines de milliers d'autres ailleurs le font aussi au nom de leur foi et de leur appartenance à l'Eglise Catholique. Et ils ne manifestent pas contre le mariage homo parce que soit ils y sont favorables soit ils considèrent qu'un 13 janvier c'est plus urgent d'aider les gens à la rue que de battre le pavé pour ça. Et ils sont beaucoup plus que 100 000.

Alors tapez sur l"Eglise et ses problèmes de cul tant que vous voulez, mais là non. Je refuse ça. Moi aussi, j'en ai plein le dos des insultes, du mépris pour ceux qui aident les gens mais qui osent le faire comme cathos, d'un gouvernement qui choisit une cible facile pour masquer son impuissance ou d'une ministre qui veut faire oublier qu'elle cautionne les manoeuvres policières de NDDL et qu'elle est catho.
L'Eglise agit en silence, Mme Duflot parle en inaction. Rendez-vous au printemps pour voir qui a fait son boulot.

Anonyme a dit…

En septembre, Mme Duflot se faisait taper sur les doigts par 33 asso dont une bonne part d'asso cathos et protestantes qui demandaient un vrai plan logement pour l'hiver.
Prise en flagrant délit de non-réponse, la voilà qui se venge...
http://www.jeunes.unhaj.org/fileadmin/documents/Presse/Collectif_INVITATION_conference_presse_19.09.12.pdf

Comme quoi quand l'Eglise tape là où ça fait mal, Mme Duflot sait taper encore plus bas pour faire oublier son échec.

pupuce a dit…

je suis pauvre et mal logée
je suis pas mal roulée
je suis pas si chaudasse
pourtant je me sens comme une patate chaude, là.
c'est normal docteur?

c'est rien, je suis habituée, depuis toute petite c'est le cas, en fait l'histoire de ma vie a commencé comme ça...maman disait "c'est pas à moi de tout faire, merde!", papa répondait "je paie déjà une pension, merde!", le système social m'envoyait chier "mais mademoiselle vous avez des parents!"...limite je trouve ça curieux qu'on n'en soit pas à faire des recherches sur la famille des sdf et mal logés pour les obliger à les reprendre chez eux au nom de la solidarité familiale, tiens. personne n'a encore du y penser. ça va pas tarder, ils y ont bien pensé sur le Rsa jeunes, hein...et pis c'est clair que tous ces vieux qui ont des grandes baraques pour eux tous seuls, ils pourraient bien récupérer leurs enfants ou leurs neveux, merde.

je peux faire lol?
allez, je m'autorise.

omer a dit…

"...la vacance d'une bonne partie du patrimoine foncier national..."

Que sont devenues les casernes inutilisées depuis la suppression du service militaire obligatoire ?
Il y avait de quoi loger au moins 200.000 personnes dans des bâtiments entièrement équipés et habitables immédiatement...

bobcestmoi a dit…

celles que sarko n'a pas vendues ne sont pas là où il y a des besoins

Anonyme a dit…

Je croyais qu'il y avait eu la loi de 1905 " la séparation de l'église et de l'état" ?

Néanmoins nous sommes dans un Pays Libre semble t-il...alors cette brave femme est en droit de s'interroger sur les aides à recevoir ce qui interroge sur ses pauvres capacités politiques ! Mais sa remarque n'est pas pour autant sans fondement; rappelons que l'Eglise est celle de Jésus Christ c'est à dire l'Eglise des pauvres et elle devrait l'être car le Christ, LUI, était pauvre. Il est vrai qu'aprés la loi de 1905 et plus aujourd'hui qu'hier les attaques grossières, vulgaires et blasphématoires à l'encontre du Pape et des chrétiens ne donnent pas tous les droits à une laïque comme la citoyenne Duflot d'attaquer et d'ironiser sur l'Eglise sachant qu'eux-mêmes les députés et sénateurs vievent bien et confortablement à l'abri de la mondialisation que subissent les français car ce sont les nôtres qui sont à la rue (ouvrez vos yeux). Qu'ensuite l'immigration sans frontière entre constamment dans notre pays alors que les licenciements collectifs ne cessent d'engendrer la pauvreté dans les familles françaises Madame Duflot devrait pouvoir justifier sa politique irresponsable.L'Etat a des batiments à reconvertir puisqu'il n'y a plus d'armée, les postes, les usines que Mitterand et consors ont fermées et que sais-je encore...L'Eglise et la déchristianisation aidant a effectivement des bâtiments importants occupés par une minorité de personnes et qui donc pourraient être réquisitionnés ou reconvertis. Mais que les élus aient la pudeur de se regarder dans la glace et donnent l'exemple eux-mêmes n'est-ce pas !Aussi que les élus pratiquent la transparence républicaine citoyenne en publiant l'état de leur patrimoine et de leurs revenus comme cela se pratique dans l'Europe du Nord ( les pays nordiques).Rappelons que les élus socialistes ont revalorisé les revenus parlementaires en 2002 de plus de 70% et qui a profité à toute la classe politique n'est-ce pas ! " Dis toton ou tata, pourquoi tu tousses ?".

seb musset a dit…

@anonyme > Houla. On va faire simple.

Bâtiments vides. Gens dans rue. Mettre gens dans bâtiments. Peu importe à qui ils appartiennent. Maintenant l'Eglise veut être la dernière à s'y coller, ça n'en améliorera qu'encore plus son image déjà au top.

Anonyme a dit…

"On va faire simple."

@seb musset

Et on fait mieux, on fait simpliste.

Peu importe. On fait de la politique sur le dos de la misère, et pour faire simple, la misère, on s'en fout. Ce qui compte, c'est la politique.

Tout va bien.

Anonyme a dit…

(le coeur du problème, ce sont les biens inoccupés à l'année)dixit Seb Musset.

Ce n'est pas vraiment l'objet de la polémique.

Cécile Duflot, a présenté un plan hivernal, donc saisonnier, temporaire. C'est une sorte de PCA, plan de continuité d'activité, notion en vogue, corrélée à la gestion des risques, qui prendra fin lorsque les "beaux jours" reviendront..

Si l'Eglise devait céder ces biens définitivement, on peut parier qu'ils seraient vendus au privé, de grosses sommes. Et on peut être sur qu'au final, ils n'iraient pas améliorer le quotidien des SDF.

Finalement, notre état laïque devrait d'abord tourner avec ce qu'il a en stock (caserne, domaines, etc).

Enfin, assume-t-il ces missions humanitaires ? Traditionnellement non... L'état ne fait pas la charité.

BA a dit…

6 février 2012 :

Marc Fiorentino : le 7 mai, la France sera attaquée !

Si on en croit les sondages, François Hollande sera élu. Le 6 Mai à 20h, son visage apparaîtra sur nos écrans. Quelques heures plus tard à l'ouverture des marchés asiatiques, la Finance, à qui il a déclaré la guerre, va se venger. Et ce sera d'une simplicité enfantine. Les taux français vont s'envoler. Les fonds spéculatifs, unis, vendront la dette française à découvert. Sans pitié. Et même avec un certain plaisir. On montera jusqu'à 4.5% sur les taux à 10 ans français.

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20120206trib000682103/marc-fiorentino-le-7-mai-la-france-sera-attaquee-.html

Jeudi 6 décembre 2012 :

France : taux des obligations à 10 ans : 1,991 %.

Record historique battu.

Les taux n’avaient jamais été aussi bas.

http://www.bloomberg.com/quote/GFRN10:IND