lundi 31 octobre 2011

Question existentielle du média de droite

As-tu remarqué ces reportages aux JT sur la grève du personnel chez Air France entièrement axés sur les conséquences côté voyageurs, pauvres "otages" de la division "connerie de préoccupations sociales" d'Al-Qaida. L'enquête sur les causes des grèves (crainte d'une purge des effectifs et  diminution des personnels navigants en cabine) se limite la plupart du temps à un "Oh bah z'auraient pu nous prévenir, comment que je fais pour rentrer à la maison ? C'est le moyen-âge, ils méritent la peine de mort" du client micro-trotté.

Ces dans ces moments où la nation est fragilisée par une poignée de bolcheviques privilégiés que le média français d'investigation en lèche gouvernementale passe au second niveau du meilleur de lui-même: le sondage à la con qui ne coûte rien, à haute portée idéologique, mais sans aucune valeur scientifique, visant à conforter le lectorat cible dans ses préjugés et contribuer à "l'avancée du débat" des idées socialement rétrogrades qui font triquer quelques UMP avariés.

Publié le 30/10 à 17.58 sur le site du Figaro (propriétaire Dassault)  :


...et trois heures plus tard sur le site d'Europe1 (propriétaire Lagardère) :
Étonnant retard pour Europe 1 (maudit congés du stagiaire) dans la mesure où le fichier est déjà prêt. Il est ressorti au moindre frétillement de personnel à même de perturber les congés de ceux qui peuvent encore s'en offrir, ceusses que dans un pays ne marchant pas cul par-dessus tête on appellerait des "privilégiés" :

Europe 1, le 20.07.2011:

12 commentaires:

Dédé Lajoie a dit…

Il reste aussi l'insondable (sic) mystère des types qui cochent "sans opinion".

En général il faut cliquer au moins une ou deux fois avant de pouvoir participer à ces pseudo sondages.

Afficher son opinion qui est de ne pas en avoir alors qu'on ne vous le demande pas expréssement procède donc d'une démarche volontaire.

Fascinant.

®om a dit…

J'adore les questions équilibrées et neutres des sondages en capture d'écran !

francbelge a dit…

Cet article est essentiellement là pour rappeler à tes lecteurs qui pensent comme toi que vous êtes d'accord. C'est la même technique, juste pas le même propos. Tu ferais pas un petit sondage "les médias de droite sont-ils avariés ?"

seb musset a dit…

@francbelge > Je n'aurais pas la malhonnêteté intellectuelle de proposer un tel sondage. Et je ne suis pas dans les 10 premiers sites français les + lus.

GdeC a dit…

eh oui... sais tu à quoi on reconnait quelqu’un de droite ? ;)

Vinosse a dit…

Le matraquage anti-grévistes est de notoriété télévisuelle, la preuve, le gros lard de Bertrand est intervenu pour dire qu'au nom du service public que tous les jours il détruit, il faudrait encore plus renforcer le "service minimum" !

Si quelqu'un peut prouver sa bonne foi ...

Stéphane Laborde a dit…

Du point de vue des libertés le droit de grève est fondamental. Il n'y a en effet AUCUNE obligation d'être forcé à rendre un service.

Forcer autrui à rendre un service a un nom, ça s'appelle de l'esclavage.

Sauf dans le cas particulier où il y a un monopole, le monopole étant contraire aux libertés, mais ici il n'y a aucun monopole depuis un bon moment !

Il n'y a donc absolument RIEN à encadrer sauf à violer la Constitution et le fondement de la République.

"Liberté égalité fraternité" ne signifie en aucune façon "travail famille patrie".

marc a dit…

"les travailleurs coûtent trop cher et ne travaillent pas assez" : c'est multiséculaire, mais avec ça on explique beaucoup des propos de droite, non ?

Le mieux, c'est quand la personne qui le dit est assez bien payée pour faire faire son repassage perso par une femme défiscalisée et peut profiter, pendant se temps, de ses enfants - pendant que la femme de ménage, elle, a casé ses propres gosses devant la télé, elle n'avait pas le choix.

Que sont-ils en train de nous proposer, sinon un nivellement économique et social par le bas pour la plupart des gens ? C'est ce qui se prépare clairement à l'école et l'université, où je travaille. Tout ça est amenée par une novlangue en 20 bande qui fait vomir comme quand on descend vers l'aéroport dans un trop petit avion.

Le truc qui est cool, c'est que Jacques Généreux passe beaucoup à la télé en ce moment (moi je suis adhérent PS, mais pas la tendance agitée du bockel)

See Mee a dit…

Ce qui est rigolo, c'est que en croyant cracher sur le service public quand il "dysfonctionne", les "usagers en colère" réaffirment qu'ils y tiennent. Bon, dommage que des journaux comme Le Figaro ne s'intéressent pas à cette aspect de leur réponse, et surtout à ce que cela implique en termes de moyens à y consacrer.
Bilan : on veut du service public, mais on ne veut pas payer pour cela. Allez comprendre !

Abdel Housni a dit…

Salut Seb,

Malheureusement tant qu'on vivra dans une démocratie (le peuple est souverain) se sera toujours très facile de manipuler l'opinion.

Car même quand il s'agit de faire du mal à ce "peuple", l'alliance Capital+Média+Politique a, jusqu'à présent, toujours su con-vaincre le souverain (=peuple).

Dés lors je pense qu'il faut avouer que très peu de choses changeront réellement tant que ce système subsistera.

@++

Anonyme a dit…

Bonjour SEB,

Je trouve l'appel pour une" Proposition de loi pour l'interdiction de Michel Onfray dans l'ensemble de l'espace public" particulièrement abjecte.
Je suis étonné que vous laissiez cet appel sur votre site, en effet, on tombe dans la boue à ce niveau !

Personnellement j'ai une très très grande estime pour Michel ONFRAY et j'aimerai bien que les français le lise un peu plus qu'aujourd'hui !

Autre chose :

Je vous propose cette vidéo qui me semble être un futur à envisager.

http://www.dailymotion.com/video/xiyzhh_etienne-chouard-conference-le-tirage-au-sort-comme-bombe-politiquement-durable-contre-l-oligarchie_news

Un autre site pour avoir une "autre" opinion sur l'économie

http://www.leap2020.eu/

Anonyme a dit…

ce qui est aussi formidable c est la diffrence de resultat
89 % pour l un, 59 % pour l autre

rien que ca devrait faire s interroger les promoteurs de ces "sondages".
Au moins il pourrait les appeler "avis de nos lecteurs", ca serait plus juste

Il risque un jour aussi d etre manipule: imaginez qu un jour un buzz donne comme consigne de voter contre l idee du figaro (exemple: pensez vous que Sarkozy soit meilleur que Hollande pour gerer la crise financiere (reponse attendue oui, quel lecteur du figaro a confiance en Flamby ?). S il ont 80 % de non, vont ils truquer les stats, les cacher ou les afficher quand meme