dimanche 3 janvier 2010

[communiqué] NSD : Un monarque n'est rien sans ses sujets


Ce communiqué répond à la "Lettre ouverte ouverte aux blogueurs français" envoyée par l’initiateur du "no sarkozy day" le 29 décembre 2009, leur demandant de rejoindre et relayer une manifestation dont le mot d'ordre est la démission du président de la république.

"Le No Sarkozy Day est une initiative sincère et spontanée. Nous respectons la démarche et l’engagement qui ont amené les organisateurs à entreprendre cette action. Mais, nous blogueurs, nous ne pouvons nous y associer.

En premier lieu, Nicolas Sarkozy a été élu. Certes la France de Nicolas Sarkozy n’est pas une république irréprochable mais nous sommes attachés au principe démocratique. En tant que Président de la République, il bénéficie de la légitimité des urnes. Réclamer sa démission, c’est ouvrir une boîte de Pandore. Nous ne souhaitons pas jouer aux apprentis sorciers. Au contraire, Nicolas Sarkozy doit rester 5 ans au pouvoir, assumer ses erreurs jusqu'au bout. Le No Sarkozy Day doit avoir lieu le 7 mai 2012 et pas avant.

Ensuite, nous estimons que l’initiative est biaisée dès le départ. Le problème du "No Sarkozy Day", c’est que le nom de Sarkozy soit l'unique vecteur de mobilisation. L’antisarkozysme primaire ne fera pas évoluer les mentalités, elle les confortera. Plutôt que de se focaliser sur l'homme, nous préférons nous concentrer sur le bilan désastreux de son action politique. Nous voulons bâtir une véritable alternative politique au sarkozysme qui soit à la fois construite et argumentée.

Nous pensons que cette opération se révélera contre-productive. Nous ne souhaitons pas être associés à cette initiative lancée sans concertation et qui relève plus du buzz marketing que de l’action politique. Le risque d’une instrumentalisation et d’une récupération politique d’un futur fiasco existe…"

Les 25 premiers blogs signataires : Laure Leforestier, Le Monolecte, Bah by CC, Le Volontaire, Partageons mon avis, Les jours et l'ennui de Seb Musset, Peuples, Intox2007.info, Falcon Hill, Disparitus, Sarkofrance, Back2basics, Neuromancien, Edelihan, l'hérétique, Marc Vasseur, Yann Savidan, Le Pavé, Hypos, H16, De tout et de rien, Des pas perdus, Romain Blachier, Piratages(s), Reversus

L'impasse du No Sarkozy Day


Message de Seb Musset :
Ceux qui lisent le blog depuis six mois auront compris que ce n'est pas le monarque qui m'intéresse mais celles et ceux qui, victimes de sa politique, se déclarent encore prêts à voter pour lui et ce qu'il représente.

Il est d'abord un résultat avant d'être une cause.

Le monarque a bien plus à craindre de la défection de ses propres troupes que d'une contestation axée sur sa personne qui, gérée de la sorte, lui fournira sur un plateau des légions supplémentaires d’électeurs apeurés.

D'autres blogueurs ont des avis radicalement opposés.

Opinions ? Idées ? Réactions ? Laissez vos commentaires.

57 commentaires:

Jérémie a dit…

Bonjour,

C'est une réaction fort cohérente avec le discours que tu tiens dans ce blog. J'apprécie que l'un de mes "netcrivains" favoris ne cède pas à la facilité mais témoigne au contraire d'une rigueur intellectuelle qui lui fait honneur.

A chaque note un peu plus content de te lire,

Moi.

romain blachier a dit…

j'ai signé

seb musset a dit…

Salut Romain, corrigé ;)

Kaos a dit…

Le premier argument est parfaitement ridicule. Non, Sarkozy ne 'doit' pas faire ses cinq ans, ni "assumer ses erreurs". Quand bien même il paierait médiatiquement, c'est les gens qui trinquent en attendant. Quant au principe démocratique, vu le nombre de gens qui se sont assis dessus, il commence à franchement sentir la merde.

Même si j'entends le deuxième, il me semble que le No sarkozy Day sanctionne une politique, et que c'est plutôt sain d'associer l'homme aux actes. Surtout quand c'est pour une seule journée. Et qu'on demande sa démission. Dénoncer ses actes, c'est bien joli, mais ça ne peut pas l'arrêter.

Bien que je ne croie pas une seule seconde que ça aura plus d'impact qu'une journée de grève, les excuses avancées pour ne pas y participer sont ridicules. J'ai même franchement cru à une réponse d'un blogeur UMP (ou un fake) pendant tout le premier paragraphe.

Et même à bien y réfléchir, pour l'argument seb mussesque : les victimes de sa politique sont plus sensibles aux buzzs bien pensés qu'aux arguments bien construits. Je ne crois pas que la récupération électorale soit à craindre, il trouvera des arguments contre les opposants complètement passifs comme contre ceux qui critiquent sans rien faire, ou ceux qui ne respectent pas la démocratie, ou... Bref. Il fera son beurre en s'adaptant à ses adversaires, c'est logique. Y'a pas de quoi devenir frileux.

triton740 a dit…

Question bête, on ne voit plus Grand François : il a pris un blog à part , ou vous poursuivez un chemin séparé ?

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@Kaos > Le texte est une synthèse de 24 personnes d'un spectre allant de la gauche de la gauche à la droite modérée.

Sur le forme, c'est une réponse à quelqu'un qui voulait englober "la blogosphère" dans une aventure qui peut être lourde de conséquences mais pas celles qu'il imagine.

Même si l'idée est tentante, elle arrive trop tard ou trop tôt.

Je suis plus pour des manifestations basées sur l'humour et le décalage.

L'initiative est sincère et il ne s'agit pas de la condamner mais de s'en dissocier (puisqu'il a été tenté de nous y associer)

Ou l'on vise des résultats concrets ou l'on vise un coup média efficace ou, encore mieux, on vise les 2.

En l'état, cette opération n'apportera ni l'un ni l'autre. J'estime qu'elle va servir les intérêts personnels de celui qu'elle croit combattre, et ce n'est pas mon but.

@triton > Chacun suit son chemin.

izarn a dit…

Le 18 mars 1968, quelques semaines avant son assassinat, Bob Kennedy prononçait, à l’université du Kansas, le discours suivant :

« Notre PIB prend en compte, dans ses calculs, la pollution de l’air, la publicité pour le tabac et les courses des ambulances qui ramassent les blessés sur nos routes. Il comptabilise les systèmes de sécurité que nous installons pour protéger nos habitations et le coût des prisons où nous enfermons ceux qui réussissent à les forcer. Il intègre la destruction de nos forêts de séquoias ainsi que leur remplacement par un urbanisme tentaculaire et chaotique. Il comprend la production du napalm, des armes nucléaires et des voitures blindées de la police destinées à réprimer des émeutes dans nos villes. Il comptabilise la fabrication du fusil Whitman et du couteau Speck, ainsi que les programmes de télévision qui glorifient la violence dans le but de vendre les jouets correspondants à nos enfants. En revanche, le PIB ne tient pas compte de la santé de nos enfants, de la qualité de leur instruction, ni de la gaieté de leurs jeux. Il ne mesure pas la beauté de notre poésie ou la solidité de nos mariages. Il ne songe pas à évaluer la qualité de nos débats politiques ou l’intégrité de nos représentants. Il ne prend pas en considération notre courage, notre sagesse ou notre culture. Il ne dit rien de notre sens de la compassion ou du dévouement envers notre pays. En un mot, le PIB mesure tout sauf ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue »

Par à rapport au margoulin qui passe en force et par haute trahison le TCE pourtant refusé à 55% par les français, et qui fait revoter par sa majorité des textes de loi qu'elle rejette pourtant...
L'un est assassiné et l'autre, une bonne démission pour "manquement grace" nous suffit!
Alors la boite de Pandore, à d'autres...Tout est parfaitement constitutionnel.

Kaos a dit…

A mon avis c'est surtout un coup dans l'eau. Pour les uns comme pour les autres. Les conséquences seront minables, dans un sens comme dans l'autre, y'a pas de quoi flipper.
De là à invoquer 'le principe démocratique', y'avait un monde.

D'ailleurs la "blogosphère" commence à me les briser sérieusement avec sa solidarité à la con, sous prétexte de grands esprits qui se rencontrent. Se gargariser de résistance et de liberté le cul sur un fauteuil de bureau, ça va deux minutes. Surtout si c'est pour créer des fronts politiques aussi difformes. Déjà que la gauche plurielle, ça tenait pas debout, si en plus y'a des gens de droite on s'en sort plus...

Bref, je prépète : Je ne crois pas que ça ait la moindre utilité, autre qu'une sorte de promenade de groupe, avec un éventuel pique-nique pour les plus courageux. Mais faut arrêter de raconter des conneries pour se dédouaner d'y participer.

PS : Un refus de postage me donne l'occasion de lire le commentaire d'Izarn.
"Alors la boite de Pandore, à d'autres..." Pas mieux. "Tout est parfaitement constitutionnel." Et c'est bien pour ça que ça n'ira nulle part. La sauvegarde de la République, c'est comme le respect des principes démocratiques, ça commence franchement à me courir.
Faut se fourrer un bon truc dans le crâne : si c'est légal, c'est inoffensif. Sinon, ça sera illégal bientôt. Et ça date pas d'hier.

stephane a dit…

Hé ! les gars ! faut pas rever !
ce genre d'initiative il en a rien a Foutre, de toute façon il y a des grandes chances qu'il soit reélu en 2012 car les veaux ne seront pas pour qui voter d'autre car notre minimoy a déja bien préparé son coup, ne rever pas non plus, les elections sont bidons ! ont la vu avec hadopi, le traité européens, etc .. nous sommes en féodalitée financiére c'est tout.
Au pire si il dégage ont aura droit a un autre enfoiré du même tonneau. Les jeux sont reglés d'avance, ont vous laissent voter pour avoir la paix, c'est tout.

izarn a dit…

J'ai enfin compris Seb Musset...
Mais à sa place je serais plus franc:
Le militantisme on s'en branle. Passer des mois à militer pour la démission de Sarkosy c'est de l'agitation vaine et intellectuellement peu jouissif et déprimant de monomanie. De la dispersion face à l'essentiel. Déja en 1972 les arnars constestaient le militantisme, comme méthode d'embrigadement et d'endormissement des foules. Le Net n'est pas militant. C'est impossible car il n'y plus de place pour une hierarchie ni pour un chef "conducteur" ou "fuhrer" charismatique.
En fait l'analyse de Seb et juste, sauf que la militance on s'en fout!
Et que je crois il n'a pas a se justifier de refuser.
Pour moi la seule justification, c'est l'ennui...Titre du blog!
Que chacun s'exprime, c'est bien mieux que de signer un texte pré-maché par de pseudo- intellos qui font la mode...A leur propre profit!

Grimbert a dit…

Oui seb, oui. Je te rejoins là aussi, encore et toujours.
Le constructivisme, de Paul Watzlawick : L'invention de la réalité. Négation active et négation passive.
L'une combat activement en donnant corps au monstre, plus on le combat plus il grossit. L'autre combat par la non prise en compte, par un lâcher prise.

Mais passif ne veut pas dire ne rien faire !

Grimbert a dit…

un ptit lien ne fait pas d'mal !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Watzlawick

david a dit…

Pas mieux que Kaos & Izarn,

Moi aussi cette "blogosphère" commence à me casser les c.. avec sa prétention et sa suffisance.
Dire que "la blogosphère" pense que 2012 va être LA révolution possible et souhaitable. Pitoyable !
Grand François doit se dire que décidément il y aura toujours des contre mouvements réactionnaires qui viennent de là où on les attend le moins. Comme en 68. Vivement que j'entende sa réaction sur le sujet. Cela serait intéressant.
Peut être que nos Samouraïs de la blogosphère rèvent à leur tour de remplacer et se gaver en lieu et place des July, Cohn Bendit, Joffrin et autre ploutocrate de base.

En 2012 vous l'aurez tous encore dans le fillon. Vous croyez quoi ? Que pendant ce temps l'Empire n'a pas déjà travaillé sur le scénario. Allez je vous le donne en avant 1ère avec 2 versions. l'Empire choisira le moment venu en fonction de ce qu'il estimera être au mieux de son intérêt le jour J:
- réélection de Sarko pour service rendu et pour finir le travail (scénario "ces Français sont vraiment des veaux finallement, allons y gaiement !")
- élection de Manuel Valls aka "Le renouveau de la Gauche" dite décomplexée et à même de fédérer les anti sarkozistes de tous bords (scénario "bon ben on va faire tourner histoire de finir avec les repères et d'y aller franco")

Notez que le scénario 2 est en cours de finalisation avec la présence de Manuel Valls au dernier sommet des Bilderberg afin d'y être adoubé (et certainement de s'y faire enfiler au cours d'un rite satanique). En gros ils nous referaient mais en bien pire le scénario de Mitterrand qui avait permis en douce que le Capital s'en donne à coeur joie.

Franchement on en a rien à foutre que le vrai jour soit en 2012 ou la semaine des 4 jeudis. C'est tous les jours qu'on devrait dire BASTA à ces tyrans.
Depuis quand on fait des révolutions en suivant le calendrier ?

Ah non j'oubliais, la blogosphère ne milite pas pour un changement de paradigme. Juste pour qu'on lui mette une Ségo, un facteur ou un autre tocard du genre pour reprendre les rênes et mener le troupeau à l'abattoir de l'Histoire.

Lamentable, pitoyable, hallucinant de connerie,... J'en passe et des meileures.

seb musset a dit…

@izarn > en fait, je ne comprends pas très bien ton commentaire.

Si tu penses que ce genre de rassemblement de gens qui ne votent pas pour lui, voire n'ont pas de carte d'électeurs, peut le faire plier prépare-toi à de grosses désillusions.

C'est typiquement le genre de happening qui fait revenir les électeurs perdus de la droite vers leur camp de base : la sécurité.

Un rassemblement de 2000 seniors encartés UMP lui ferait bien plus peur en terme de symbole !

Quant à mon profit, vu ce qu'on se prend sur la gueule depuis quelques heures...

@grimbert > Je crois que cela a plus d'impact (mais demande + de courage) de s'attaquer aux effets du "sarkozysme" dans sa vie quotidienne pour faire concrètement évoluer les mentalités. Tant que ce travail n'est pas fait, tu auras un sarkozy ou un autre sarkozy... mais c'est plus dur que des phrases sur un blog et des slogans dans une manif.

Chacun sa méthode.

Maintenant cela n'empêche en rien un rassemblement.

Une fois de plus, les blogueurs s'expriment ici puisqu'ils ont été impliqués dans une démarche sans être consultés.

Set a dit…

Je pense effectivement que Nicolas Sarkozy pourrait devenir trop facilement un bouc-émissaire pour bon nombre d'électeurs qui l'ont porté au pouvoir et longtemps soutenu , séduits par les promesses simplistes flattant entre autre l'avidité ( le slogan "travailler plus pour gagner plus " a eu un impact de poids je pense sur les esprits peu enclins à l'analyse ) .
Un nombre grandissant de ces électeurs se réveillent douloureusement ... pour l'unique raison qu'ils ont été frappés dans leur environnement PERSONNEL par la crise , et qu'ils sont outrés de voir Sarkozy leur venir si peu en aide .
Aucune prise de conscience du tourment COLLECTIF que subit la France face au BULLDOZER des "élites " économiques au pouvoir et pour qui Sarkozy est au mieux un paravent , au pire , une marionnette .

C'est cette machine monstrueuse dont le seul but est de satisfaire sa cupidité ( qui par nature ne peut jamais être satisfaite ) qui est le véritable ennemi de la France , des gens ... avec la complicité de ceux , en masse , qui dans leur orgueil veulent s'enrichir sans se préoccuper des tenants et aboutissants de leur enrichissement ( d'où vient l'argent que je vais prendre , est-ce que son utilisation ne va pas entraîner des conséquences néfastes pour une catégorie de personnes ? Voir la Bulle Immobilière actuelle qui a commencé à ruiner la génération des 30 ans , au pire ; à les priver du droit de se loger sans l'aide de papa-maman au mieux ) .


Sarkozy n'a pas fait de coup d'Etat . Il a été élu . Ses électeurs sont aussi coupables de la situation actuelle que Naboléon .
S'il y avait eu 60 millions de Français , vertueux , refusant l'avidité , responsables , soucieux de leur prochain , ni Sarkozy ni le Medef ni tout ce monde-là n'aurait pu imposer leur loi en France .

seb musset a dit…

@david > Pour le côté "là ou on l'attend le moins", je suis d'accord avec toi. Il y a un aspect réactivité qui indispensable à ce type de mouvements.

Exemple : les agriculteurs qui ont réussi (2X) à tromper jusqu'à la dernière minute les RG. A mon avis, ils ont du être un poil plus discrets et préparés.

Comme je dis, chacun sa méthode.

Kaos a dit…

@Seb : David parlait de mouvements réactionnaires, pas de réactivité.
Et Izarn commentait l'illusion qui voulait qu'un tel happening ouvrirait une boîte de Pandore. Ce qui est assez risible, justement.

@David : Je parierai pas sur Valls. Le prochain devra être vert, pour bien se vendre comme un changement - voire une femme, soyons fous - et pas contestataire pour deux ronds à part ça. Le changement d'emballage, ça fait toujours de l'effet (cf le camarade Obama).
Mais ils peuvent se contenter du Nain si les Français sont trop des veaux pour le désavouer, effectivement.

Edelihan a dit…

@Kaos : Vu le glissement social-démocrate à l'américaine de la prétendue gauche européenne, je table aussi sur un ou une Obama verte pour 2012 en remplacement de notre Sarkozy "Républicain".

cedh007 a dit…

"Au contraire, Nicolas Sarkozy doit rester 5 ans au pouvoir, assumer ses erreurs jusqu'au bout."

celui qui a écrit ça doit avoir un sens de l'humour développé,parce que dans l'immédiat,c'est nous qui subissons et assumons ses erreurs.

"En tant que Président de la République, il bénéficie de la légitimité des urnes".

on pourrait considérer cette allégation comme très discutable. non seulement pour le manque de contrôle lors de l'élection au sujet des votes électronique,mais aussi de sa légitimité présente et non passé. je suis partagé sur cette lettre. a mon sens soit il s'agit de masochisme ou de personnes qui n'ont aucun intérêt a ce qu'un bon client comme sarkozy (en terme de critique) mette les voiles plus rapidement. comment ne pourrions nous pas rappeler que sarkozy est responsable de sa politique. alors aller dire qu'il ne faut pas confondre le bonhomme et sa politique,c'est un peu fort en café.

gauchedecombat a dit…

@seb : quelques mots : pourquoi mens-tu ? Qui y avait-il dans le groupe ? Tu veux que je balance le compte-rendu ? Votre position est bien navrante....

Si vous êtes aussi démocratiques que vous le dites, laissez donc un autre son de cloche se propager aussi, qui n'a pas les mêmes tribunes traditionnelles pour se propager (je pense au hasard à Marianne)... par pur souci d'objectivité. J'ai demandé à plusieurs d'entre vous que le nom de ceux qui n'étaient pas d'accord avec votre position soit également cité, et vous ne l'avez pas fait.... Alors permettez moi à l'avenir d'être extrêmement méfiant quand je travaillerai avec des gens comme vous... j'ai cru qu'un débat réel était possible. ET là, je suis déçu, déçu...

mais je compte bien dépasser ma déception pour aller au delà. Car contrairement à vous, je ne fais pas un pas pour reculer de trois... les lecteurs apprécieront... Sur pièce : http://gauchedecombat.wordpress.com/2010/01/03/au-secours-les-no-no-sarkozy-day-sont-de-retour/

joaquim a dit…

parfait !!
je pense aussi que c'est à nous de pas rentrer dans le lard du grand bouzin au risque de le rendre plus fort... rendons le obsolète, ce systeme elitiste de m...

parceque bon, Sarko n'est qu'une conséquence, un bras armé choisi, a quand un plus d international par ici ?

Continue Seb et merci

JM

benjamin a dit…

Bonjour, je vais présenter ma vision des choses .

Le président est une personne influente ( en théorie ) donc avant de vouloir le faire partir il faut voir tout ce qui tourne autour de lui pour pouvoir le déstabilliser .

Pour destabiliser un président il ne faut pas aller avec le dos de la cuillere donc ce n'est pas en déambulant dans la rue avec X personne qui va changer les choses , donc comment faire ?

Et bien tout simplement en détruisant le groupe qui tourne autour de lui la coelision sociale, donc l'ump si on comprend bien, malheureusement pour sa faut faire un partie politique qui detruiras l'ump .

Donc vous savez ce qui vous reste a faire .

ROSSEL a dit…

Ce genre d'initiative aura autant d'utilité que de pisser dans un violon. Elle servira peut-etre à mettre en valeur certains politiciens abonnés chez Drucker mais en ce qui concerne le Système ,"çà lui en touchera une sans faire bouger l'autre". Cette opposition bidon plus ou moins festive et "citoyenne" est tout à fait dans l'air du temps. Elle permettra à ceux qui "en sont" de jouer les rebelles à bon compte. Il ne faut pas se leurrer : les traders ont servi de dérivatif afin de détourner les regards des tares d'un système intrinsèquement mauvais. Il ne faudrait pas etre naif en faisant jouer le meme role à Sarko. Si ,un jour il y a changement ,il n'arrivera pas pacifiquement. Il ne se fera que par la rue et pas au moyen de manifs à la con avec tam-tams (oh pardon ! djembés) et plumes dans le cul mais derrière des barricades avec un fusil à la main. Quant aux élections ,comme disent les anars si elles servaient à quelque chose elles seraient interdites. L'argument du respect du vote démocratique ne tient d'ailleurs pas. Les élus se soucient comme d'une guigne de la volonté du peuple et la bafoue continuellement. Tout au plus font-ils semblant d'y prèter attention lorsque des échéances électorales approchent. La blogosphère soi-disant indépendante et responsable ressemble à la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. Ceux qui croient à son influence sont au mieux risible et au pire pitoyables. A moins qu'ils ne soient manipulés.

seb musset a dit…

@gauchedecombat > Exact, mon erreur :

- Martin_P de Sauce.overblog.com
- Cédric Garrofe de http://www.lepost.fr/perso/cedricgarrofe/

ainsi que toi (mais tu es en lien au mot "radicalement".

J'ai linké d'autres blogueurs dont Cpolitic en désaccord avec cette position.


@benjamin > je crois que ce président n'a souvent même pas de besoin de nous pour se discréditer.

Mathieu L. a dit…

J'en ai parlé ici, quelques jours avant l'initiative des blogueurs :

http://lestroisgrobills.blogspot.com/2009/12/no-sarkozy-day-on-virerait-le-bonhomme.html

A bientôt,

joaquim a dit…

hé mais quand comprendrez vous qu'aucune révolution, aussi violente qu'elle fut, n'a jamais marché ???

vous pensez faire le poids devant vos ordis ?

Monter un parti ? bon d'accord le concept politique est vite trouvé mais savez vous à quel point c'est difficile de monter un parti ? comment on se fait vite manger par le systeme ? les infiltrations, les pressions, garder la lutte "pure", comment croyez vous qu'ils font pour gagner l'allégeance de leurs bras droit ? et ... apres question budget alors la autant carrément donner son cul directement....
sauvons la politique en faisant de la politique !!! pourquoi pas sauver le capital en aidant les banques tant que vous y êtes !!!


quand allez vous comprendre que le level suivant est international ??
Sarkozy n'est qu un pion ! et que la seule révolution est non violente, elles est en nous...

alors oui la violence, oui j'en rêve face a cette oligarchie eugeniste, mais aussi un poil pour ces alters qui nourrissent la bête de leur haine inutile...

rendons leur systeme obsolete ! n'en ayons plus besoin, ... le temps qu'il s ecroule tout seul, apres on verra...

troc, cultures, n'achetons plus leurs merdes, jetons nos télés, réunissons nous pour échanger, dialoguer, c'est pas en gueulant au No Sarkosy Day qu'on va couper des têtes...

je vous en supplie ouvrez les yeux encore plus grand...

Clément a dit…

Je ne me soumettrai pas à un président sous prétexte qu'il a été élu "démocratiquement".

La fin justifie t-elle les moyens, ou est-elle dans les moyens ?

Pour moi, Sarkozy est un gangster politique qui a braqué à tour de bras l'électorat de gauche, du centre de droite et d'éxtrême-droite (tel que désigné sur l'échiquier politique) à grand coup de poujadisme.

Mon site, dès qu'il existera , sera un signataire de cette pétition.
Il n'y a pas plus démocratique que de défendre les principes Humaniste qui sont en total opposés avec la politique de nabot 1er.


Et puis merde : oui j'étais content que Berlusconi se prenne une statuette dans la gueule, et oui j'aimerais qu'il arrive la même chose à Sarkozy, et puis merde : oui j'ai aimé que Benoit 16 se mange de tout son long, quelque soit les motivations de son "déséquilibré" d'agresseur.
(vous avez remarqué comme il est simple de devenir "déséquilibré" ? )


A mon sens, Sarkozy est un traître à sa nation et à son peuple puisqu'il a décidé de bâtir sa campagne sur une énorme couleuvre en vue de la faire avaler à des électeurs qui l'auront propulser à la tête de l'Etat ensuite sur la base d'un programme dont ils ne sont pas bénéficiaire.


Alors, la rigueur intellectuelle ?
Non ! Pas en démocratie! En dictature ok! On peut se prévaloir d'une telle chose.
En démocratie, la rigueur intellectuelle c'est précisément de pointer du doigt ce qui ne va pas et, sans circonstances atténuantes (et même si cela va dans le sans de l'exagération -mais si peu- ) de désigner le coupable et de le traduire devant la justice de nos consciences.


La théorie est bonne mais on sait que la pratique ne peut se réaliser que dans le sang, dans la lutte armée, dans le coup d'état tant le peuple est abruti.
Et c'est un ancien adhérent du MoDem qui vous le dit.

voie-militante a dit…

Je tiens à m'associer à l'initiative du No No Sarkozy Day.

Denis
Voie Militante

ROSSEL a dit…

@ Joaquim et Clément

Effectivement pour que la violence puisse aboutir à quelque chose encore faudrait-il que le peuple soit capable de révolte. Or à la différence du passé le peuple ne se contente pas d'engraisser ses exploiteurs mais est partie prenante de son asservissement. "Le bourgeois est un cochon qui voudrait mourir dans son lit" (Léon Blois) Cette sentence s'applique à l'ensemble de nos contemporains et hélas j'ai bien peur que nous soyons plus ou moins concernés nous aussi. Nous sommes loins des communards et des vendéens. Parfois le mouton qui sent la mort arriver peut devenir méchant. Faudra t-il que la situation devienne à ce point catastrophique pour voir le système s'écrouler ? Rien n'est moins sur car il faut reconnaitre que les différentes assoces de bienfaisance bénéficiant de la complaisance des gouvernements ainsi que la télé débilitante à souhait lui sont bien utiles pour anesthésier ceux qui auraient de bonnes raisons de se révolter et gérer la misère plutot que de l'éradiquer. En attendant ,une nouvelle classe moyenne en train d'émerger en Chine et ailleurs vient petit à petit remplacer la notre afin de prendre le relais destiné à faire tourner la société de consommation capitaliste. Cette tiers-mondisation de nos sociétés est donc programmée. En dehors de se faire plaisir ,la violence me semble donc ,au moins pour l'instant tout à fait inutile. Pour ceux qui seraient tentés de servir de martyrs ,qu'ils sachent que nos concitoyens n'ont meme plus la faculté de comprendre ce qui est noble et qu'ils seraient tout juste considérés comme des illuminés. Le cas de ce pauvre Unabomber en est un bel exemple. Créer un parti ? Autant donner des perles aux pourceaux et de toutes façons cela ne servirait qu'à légitimer encore un peu plus le système. Pour l'instant le mieux est d'etre "en dehors". D'éviter de trop se compromettre en n'adhérent pas à la connerie tant matérielle que morale que l'on nous fait ingurgiter à longueur de journée. Etre cohérent n'est pas ce qu'il y a de plus facile. Se rassembler aussi entre gens qui savent qu'on les roule dans la farine.

tassin a dit…

@ Rossel :

Je suis parfaitement d'accord avec vous : le "peuple" a atteint un niveau de narcissisme et d'individualisme tel qu'il n'est plus capable de se rassembler et de manifester pour le bien commun. Tout au plus il le fera dans une optique égoïste (plus de pouvoir d'achat par exemple).

Je pense aussi comme vous sur le fait qu'il faille vivre en fonction de ses convictions personnelles, simplicité volontaire etc mais l'action individuelle n'est pas suffisante.
La reconquête du politique est indispensable pour faire changer les choses. Et c'est là que la bât blesse. Car il est tellement compliqué de changer quoi que ce soit par ce biais, à cause des multiples obstacles qui se dresseront, qu'une vie n'y suffirait pas. Malheureusement il n'y a pas d'autre alternative à mes yeux que cette voie là excepté la révolution improbable dont je parlais au 1er paragraphe.

Quelqu'un a d'autres idées?

Clément a dit…

L'autre jour je regardais la fiche "copaind'avant" d'une ancienne connaissance.
C'est une femme qui vit dans une petite ville de 5000 habitants environs, elle a deux gosses d'un poivrot notoire avec qui elle est depuis 10 ans, elle ne part jamais en vacances et son boulot c'est les abattoirs à trier les carcasses de poulets 8 heures par jour.

Et pourtant, elle le dit elle-même : sa vie est "très réussie, plus que je ne l'imaginais".

Tant que les gens seront heureux avec les miettes et continueront à considérer que "quelle chance ce boulot tout de même!" ...

cedh007 a dit…

je crois que la masse,bien plus que d'être égoïste,est bellante. elle n'a comme réalité que le prisme de la pensée des puissants. les révolutions n'ont toujours été faites que par une poignée de personnes,jamais par l'ensemble d'une population. de plus,le degré d'acculturation et de matérialisme étant ce qu'il est dans nos société sont tels,qu'il parait très peu probable que la majorité adhère de fait a une action violente,bien que celle ci soit nécessaire. pour beaucoup"la dignité" est un mot inconnu et ils préfèrent vivre comme de la merde plutôt que de prendre le risque de remettre en question leur misérable existence.sans compter sur des médias surpuissants qui moulent les consciences avec une aisance kafkaïenne. a lire de kafka "la métamorphose",très bonne nouvelle révélatrice de notre société et pourtant ne datant pas d'hier. oui,sarkozy sera réélu avec la complicité,meme tacite,des médias,oui le no sarkozy est une bonne chose,même si je crois que cela ne mènera pas loin. si personne ne disait rien,tout serait encore pire.

Clément a dit…

La masse n'est tout simplement pas politisée.
Elle gueule contre un ennemi qu'elle ne sait pas identifier, mais pourtant elle n'en est pas moins "sympa" au fond.
Je connais un type qui voudrait foutre les arabes, les noirs, les immigrés, les chômeurs et tous les "assistés" dans des incinérateurs, et il est très "sympa" ce type puisqu'il m'offre un verre quand je viens chez lui.

ROSSEL a dit…

Sur le sujet je pensez que "Psychologie des foules" de Gustave Le Bon est incontournable.

@ Clément
Les individus si l'on ne prend pas la peine de gratter trop profond et que l'on n'aborde pas le fond des choses sont généralement supportables. Le plus obtus skinhead tout comme la pire racaille "z'y va" pourvu qu'ils soient extraits de leur environnement peuvent s'avèrer des agneaux.

Clément a dit…

Je pense qu'on peut penser les pires conneries et être "sympa" à coté.
Je ne crois pas à la méchanceté naturelle (pas dans ce cas précis du moins).

Mais c'est vrai que la mécanique de groupe y est pour beaucoup.

ROSSEL a dit…

Les bons gros salauds dégueulasses ne sont pas toujours là où on les attend. Ils ne font pas toujours la Une des actualités. Le troupeau bèlant me parait bien plus répugnant avec sa bonne conscience et sa propension à se trouver toujours du bon coté du manche ,à fuir le moindre risque ,à trahir sans meme s'en apercevoir et sans le moindre remord.

Clément a dit…

Mais le troupeau bêlant ne se rend même pas compte qu'il est bien dégueulasse, à l'inverse des notables qui flinguent du pauvre en toute connaissance de cause, et donc sans excuses.

ROSSEL a dit…

Je ne suis pas persuadé qu'etre "pauvre" soit une preuve d'honneteté. Bien souvent les démunis n'ont pour principale envie que celle d'imiter les crapules de haut vol. Voyez la popularité de Tapie ,l'absence totale de scrupules des individus moyens pourvu qu'ils soient du coté du gagnant. "Que règne donc l'épicier là où tout ce qui brille encore est de l'or d'épicier". (Nietzsche)

Denis Valdenaire a dit…

Qui a dit "C'est beau comme du François Chereque" ???

Je sais pas. Non, c'est encore plus beau. Et quand on gratte un peu on s'aperçoit qu'en fait, le plus grand tord de cette initiative, c'est encore d'avoir fait sans consulter la hiérarchie des blogueurs, la clique des éditocrates bonne gauche respectueuse de la démocratie et de la république...

Enfin, ça fait toujours plaisir de voir le vrai visage et les vraies intentions de l'opposition... sans même se forcer à y regarder de trop près...

seb musset a dit…

@aux pas contents >

Bah... organisez un No Blogueur Day au lieu de poster des commentaires !

gauchedecombat a dit…

@seb musset : voilà une idée qui est intéressante ! Enfin une proposition constructive ! Et si les 24 (26.26.27... j'arrête je en sais pas compter jusqu'à 33) blogueurs No nos organisaient un NO blogueurs Day le 27 mars et s'associaient à l'initative un peu plus... positivement qu'en tirant la couverture à eux ? Moi, pendant ce temps, je bosse ! Malgré mes coups de gueule, mes (soi disant, cf dagrouik, tout aussi... délirant) délires et mes excès, j'avance, je construis, je (tente de) rassemble, je passe des heures au téléphone ou sur ma messagerie pour convaincre, faire avancer l'expression du mécontentement, qui me semble être et demeurer une initiative saluaire, qui ne défrise qu'une minorité des blogueurs qui ne cotisent pas tous au kremlin des blogs et à wikio... Vous n'êtes qu'une poignée, nous serons des milliers ! Et vos belles certitudes et votre galimatias idéologiqueabscons ne résistera pas à l'irruption ainsi exprimée ! NON AU SARKOZYSME ! et pis cé tout ! Pour ceux et celles qui en sont aps d'accord avec SEB, venez nous rejoindre ici : http://www.facebook.com/group.php?gid=231457428665&ref=mf, et ici : http://www.no-sarkozy-day.fr/, et là : flash-mob-ball-@googlegroups.com. ET montrons à cette élite qu'ils se trompent... TOUS ENSEMBLE OUAIS !

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@gauchedecombat > Rien ne t'arrêtes toi ! A ce stade, je pense que c'est, au mieux, pathologique.

Plus je constate ce comportement, plus cela me conforte dans notre démarche.

Y a une règle d'or sur ce blog corrompu, influent, lobbyiste et dont le but secret est d'infiltrer le gouvernement : PAS DE PUB (surtout pour des produits que je réprouve)

Je crois que vous n'en avez pas manqué ces derniers jours.

cedh007 a dit…

c'est ridicule que vous vous preniez la tête. même si nous n'arrivons pas a la même conclusion quand a l'utilité de no sarkozy day,je pense que nous sommes tous au moins d'accord sur le fait que sarkozy soit un nuisible.

stephane a dit…

Quand l’ignorance est coupable
et collective, elle appelle
un châtiment collectif
Les manuels de morale distinguent trois types d’ignorance :
- l’ignorance invincible,
- l’ignorance crasse
ou stupide, et l’ignorance affectée. La première est de
celui qui manque de connaissance et est dans
l’impossibilité de savoir. La seconde est de celui qui
peut savoir et comprendre, mais ne fait aucun effort. La
troisième est de celui qui connaît la vérité et fait
semblant de ne pas la connaître. C’est celle des
autorités politiques, religieuses, économiques, sociales,
sanitaires, etc., et de tous les citoyens qui trouvent un
intérêt matériel à garder un petit doigt dans le rouage
du mensonge collectif. Il s’agit d’une complicité
individuelle et d’une culpabilité collective.
Aujourd’hui, les preuves d’une manipulation dans les
domaines économiques, financiers, religieux,
climatiques, sanitaires, etc., s’accumulent et même
ceux qui sont d’une ignorance invincible pressentent
que le mensonge est universel. Pour transformer des
pressentiments en une certitude, il est possible que la
Providence impose de nombreux couacs à cette élite
auto-proclamée dans l’exécution de son agenda [dont
Copenhague]. Malgré cela, les choses iront d’une
manière inexorable jusqu’au dénouement.
Ils subiront en effet un échec semblable à celui de la tour de
Babel. Mais le châtiment sera collectif, Cette complicité dans le mensonge et
dans le crime contre la vérité rappelle ce mot de
Joseph de Maistre, commentant l’execution du roi
Louis XVI : « C’est un crime contre la souveraineté et
jamais crime n’aura eu autant de complices. Chaque
goutte de sang de Louis XVI coûtera la mort de de milliers
de Français » (Considérations sur la France).

joaquim a dit…

ça y est le mot est lâché,
la révolution Fasbuk !

greve du blog, e-revolution, joyeuses manifs, boycott bobo écolo, et la télé plasma à Noel...

vraiment, on se demande ou sont passés les couilles !! de l'autre coté y a une oligarchie apatride eugeniste qui nous tue a petits feux en se foutant ouvertement de notre gueule et en nous tenant par les couilles via leur systeme.. (elles sont donc là, les couilles ?)

et l'Amour dans tout ça ?
le vrai, pas celui du samedi soir hein !

@sebmusset, moi content si ! suis comme toi, j'arrive à trouver de la drôlerie dans cette décadence, exHLM maintenant dans Zion, ça doit aider...

Donald11 a dit…

Dans toutes les societes, il y a des naifs, des paumes, des malades, des vieux, des jeunes, des incultes, des obsedes, des voleurs, des "fous", des braves, des salauds, des riches, des pauvres, des gens en quelque sorte, qui composent une societe.
Alors moi qui suis ne "peuple", c'est a dire ni bourgeois ni noble, et ai vecu parmi le peuple, n'etant devenu ni bourgeois ni noble, je ne supporte pas les expressions du genre "veaux" ou "masse belante" que j'ai lu ici.
Qui sont-ils donc pour juger ainsi leurs soeurs et freres humains ?
Et pour qui se prennent-ils, ces imbeciles ?
A leurs mesquins auteurs je fais un bras d'honneur...

cécile a dit…

plusieurs remarques: ça va pas la tête de vous crêper le chignon. L'analyse de seb est bonne, ne pas participer au nouveau sit com satyrique tendance "no sarkozy day" c'est un choix que j'estime bon et qu'il argumente bien; alors stop si vous pouviez lyncher des vrais méchants ça m'irait. d'autre part, je vous trouve tous un peu prétentieux sur votre analyse de la masse et des veaux. Ok, on est pas tous pourvu pareil en culture et esprit critique et les connards resteront des connards mais c'est peut être un peu facile, non ? parce que chacun d'entre nous en est partie prenante de cette masse.
et je renouvelle mon admiration à seb qui en a bien besoin, ta lucidité reste fondamentale.

123 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
ROSSEL a dit…

@ Donald11 et Cécile

Bien sur qu'une société est composée de gens de toutes sortes. Reste à savoir quel trait de caractère y domine. Incontestablement lacheté ,rapacité et bassesse tiennent le haut du pavé. Il peut paraitre prétentieux il est vrai de parler de "veaux" ,de "masse" ou de "troupeau" pour désigner nos contemporains. Mais comment ne pas exploser devant tant de sottise : ce perpétuel chassé-croisé stérile et imbécile qui passionne les électeurs (et meme les autres) pour savoir qui de la gauche ou de la droite remportera les élections. Comme si tous ces menteurs issus des memes écoles et au service des memes maitres avaient la possibilité et meme le désir de faire avancer les choses avec désintéressement. Un peuple qui baptise ses enfants du nom de "héros" de séries TV US est-il autre chose qu'un ramassis d'abrutis ? Prétentieuse mon analyse de la situation ? Libre à vous de le croire. Vous écrivez me faire un bras d'honneur. A distance la chose est aisée et votre réaction dénote que vous vous etes certainement reconnu dans ma description. Je suis en train de payer au prix fort l'affirmation de mes opinions et le respect de mes principes. Conscient de n'etre pas parfait, j'estime néanmoins avoir un tout petit peu le droit de les faire partager. Libre à chacun d'etre de mon avis ou pas.

alan a dit…

Bonsoir Seb Musset,
même si chacun, fort heureusement, est libre de faire comme il veut, quelque chose me dérange dans ce texte commun signé par des "blogueurs" :
1/On peut lire :
"Réclamer sa démission, c’est ouvrir une boîte de Pandore. Nous ne souhaitons pas jouer aux apprentis sorciers. Au contraire, Nicolas Sarkozy doit rester 5 ans au pouvoir, assumer ses erreurs jusqu'au bout. Le No Sarkozy Day doit avoir lieu le 7 mai 2012 et pas avant."
Alors, à quoi bon? à Quoi bon, pour SarkoFrance ou toi, ou d'autres, "dénoncer" directement ou filer la métaphore, les méthodes, les idées derrière les discours, de Sarkozy?
N'attends-tu vraiment pas autre chose qu'une défaite par les urnes en mai 2012? Tes lecteurs, et d'autres, bien loin de la blogosphère, ne peuvent-ils pas attendre - espérer autre chose, un changement, qu'à ce moment-là?
Je ne dis pas (et ne le pense pas d'ailleurs non plus) que le NSD soit LE détonateur d'une manifestation disons plus concrète du ras-le-bol de ceux qui étouffent, mais il est une manifestation comme une autre de cet étouffement. A ce titre, et au regard de ce que vous publiez, il est légitime.
J'ai bien compris que tu ne le contestais pas, mais ce texte commun est tellement mauvais que j'ai du mal à comprendre comment tu as pu t'y associer. Certes, tu as été associé malgré toi par les organisateurs du NSD à cette catégorie "professionnelle" de courant d'expression, mais pourquoi leur donner raison, pourquoi ne pas donner ta propre opinion que je trouve bien éloignée de ce texte commun, comme tu l'as fait tout au long des commentaires ?

2/ on peut lire ensuite :
"…, nous estimons que l’initiative est biaisée dès le départ. Le problème du "No Sarkozy Day", c’est que le nom de Sarkozy soit l'unique vecteur de mobilisation. "

Ok, mais là, votre texte est de mauvaise foi, pour deux raisons. Sarkozy, c'est, plus qu'un nom, un système. J'ai du mal à croire, surtout à lire régulièrement les textes de quelques-uns des signataires, que vous puissez faire semblant de l'ignorer. c'est ce système qui est attaqué par le NSD.
C'est bien toi qui sur FaceBook, rejoins un ou des groupes qui appellent à la démission de Sarkozy : alors?

LA deuxième raison de cette mauvaise foi, c'est ce nom de Sarkozy même. A ton avis, comment les internautes viennent à toi ou vers quelques autres blogueurs signataires? Plus sûrement en tapant "Sarkozy" suivi de quelques noms d'oiseau (:-)) dans google, qu'en tapant "adhésion UMP" ou "fan club du président". Vous devez un peu ou plus de votre notoriété à ce seul nom. A lui seul, il est évidemment un vecteur de mobilisation...

J'ai toujours grand plaisir à te lire, Seb Musset, et je continuerai;

Après, si tu as une bonne idée de déconnade pour virer le Cesarko, n'hésite pas, je te suivrai!
:-)

Polly-Esther

seb musset a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
seb musset a dit…

@Polly-Esther > J'ai l'impression de me répéter ces derniers temps... je crois que va finir en vidéo...

1 / C'est un texte commun de 24 personnes d'opinions politiques diverses. Normal que l'on y retrouve ma pâte : Ça s'appelle un compromis.

2 / La je vais rentrer dans la cuisine interne mais de toutes les façons vu la tournure des évènements et l'hystérie générale autour d'un verre d'eau, ça va finir par tomber :
Si nous avons été "soft" dans notre communiqué c'est pour épargner la personne qui en est à l'origine de par ses approximations et ses appels à la révolution à deux balles, sans organisation, ni concertation.

3 / Vu l'attentisme de la presse sur un tel évènement et les kadors sécuritaires qui nous attendent au coin de la ru si jamais ça tourne en eau boudin (ce que nous craignions qu'il arrive vu la tronche qui est à l'origine du truc) ca pourra retomber non seulement sur pas mal de blogs politiques (qui ont de fait été associés à l'opération).

4 / Relativisons notre influence, j’ai la conne conviction que la révolution, pas plus qu’elle ne se verra à la télévision, ne se décrétera pas sur le réseau. Les changements dans ce pays, s'ils doivent avoir lieu, seront aussi tsunamesques qu'imprévus.

Bien sur après on pourra toujours refaire l'histoire.

Je l’ai dit et répété au travers de dizaine de vidéos, pour un vrai changement (de lecture et non de tyran) : La révolution doit se faire dans vos têtes et dans celles de votre entourage.

NOUS les faisons rois.

fred a dit…

quelle véhémence, quel radicalisme entre vous...

représentatif de ce que sarko voit face à lui?
si c'est le cas, on n'est pas sortis de l'auberge braves gens.

ROSSEL a dit…

Sarko n'est que le valet de ceux qui tirent les ficelles. Se focaliser sur sa méprisable personne n'est qu'un leurre de plus. Il sera tot ou tard remplacé par un autre pantin en apparence (en apparence seulement ,un peu comme Obama) moins inféodé au système mais jamais il ne sera question de revenir en arrière. C'est le principe de la douche écossaise.

BiBi a dit…

1. Chouchou va nommer un Président à la Cour des Comptes, un homme à lui (pesons ce que ça veut dire dans la Stratégie-Chouchou)
2. Eric Woerth est à la fois Ministre du Budget et préposé à la Caisse-UMP.
3. Etant donné que l'Argent est toujours le Nerf de la Guerre, on voit que Chouchou prépare - bien mieux que ne le font les bloggeurs - sa Campagne 2012. Tout ça se passe quand même sous nos yeux...
4. Ce n'est pas le 27 mars (No sarkozy Day mais aussi BiBi's BirthDay) qui compte mais les Sarkozy Days jusqu'en mai 2012.

5. BiBi n'est ni pour ni contre cette initiative. Il trouve juste que les bloggeurs se donnent bien trop d'importance ( en décalage avec le Réel, le rapport des forces en présence etc).
6. En mai dernier, trois millions de personnes st descendus dans les rues et le Pouvoir a à peine vacillé. Et voilà que des bloggeurs réclament la démission de Chouchou : c'est un pari plutôt bizarre.
7. Dommage de se foutre sur la gueule parce qu'au fond, on est plutôt tous d'accord pour que Chouchou retourne à sa carrière d'avocat.