vendredi 31 octobre 2008

face à l'empire de la crise qui empire


Update 01/11/08 : J'apprends, via les colonnes du Daily Mail, qu'après avoir obtenu une aide d'"urgence" de 10 milliards de Dollars provenant de fonds fédéraux, la banque Goldman-Sachs s'apprête à en verser 12 (milliards de dollars bien sûr) à ses cadres supérieurs pour leurs mirobolants résultats de l'année (bénéfices et cours de l'action réduits de moitié).

2 commentaires:

Denis a dit…

Leur faire peur ?
Nous avons le pouvoir ils en ont la jouissance ?


Ouais, commençont par le vote électoral : on nous parle plus des abstentions que des votes blancs. Immaginons un instant que 51% des électeurs s'abstiennent de voter ( et je vous invite tous à vous abstenir aux prochaines élections )


Que se passera-t-il à cet instant dans un pays sans nouveau dirigeant et où le politique sortant n'a plus de légitimité ?

Une peur palpable de la classe politique.

Alors oui j'entends déjà les "HAAAAAAAAAAAA, mais c'est ouvrir la porte au FN que de ne pas voter". A cela j'ai cessé de répondre, alors ne me branchez pas la dessu.

Romuel a dit…

"HAAAAAAAAAAAA, mais c'est ouvrir la porte au FN que de ne pas voter"

Ouais donc finalement cela confirme le bien fonde de mes apprehension sur le vote

On ne vote plus par confiance au systeme, mais pour - tenter de - sauver les meubles, sauf que les meubles y en a de moins en moins.

Et puis le FN, je ne suis pas contre en fait. Cela augmenterait promptement la propension d'une revolte (du moins c'est ce dont j'essaies de me convaincre)