samedi 2 février 2008

BLIND TEST : MON APERO CHEZ DES UMP

SALON PARISIEN - INT.DEBUT DE SOIREE - (28.01.2008)

Porto, Chipsters et chroniques à chaud face à ce couple de quinquas de droite toujours joyeux, toujours confiants en leur poulain. Tout de même... La France au-dessus de la crise économique mondiale ? A qui Christine Lagarde va t-elle faire croire cela ? Aux néophytes en économie ? Aux Sarkozystes purs et durs ? Aux spectateurs de "la première compagnie" ? Attention, ces derniers sont de moins en moins nombreux.

Mon interlocuteur encarté UMP est quand même à court d'arguments lorsqu'il s'agit de défendre les actions de ce "type ambitieux et charismatique" qui l'a incité à rejoindre "l'Union pour la Monarchie des Puissants", il y a deux ans. Rejoindre en esprit car ce n'est pas avec sa pension de 1200 euros qu'il va posséder quoi que ce soit. C'est qu'il y croyait dur comme fer à l'époque mon pre-retraité. Il y croit encore d'ailleurs. Malgré l'inefficacité de notre monarque, si il y avait un troisième tour, mon interlocuteur, tendance pouvoir d'achat en chute libre, revoterait pour lui ! C'est comme ça, on se refait pas, il le dit lui-même : "je suis de droite". Je ne sais plus si c'est Karl Marx ou Babar qui eut ces mots : "Les gens de droite ça ne réfléchit pas et quand ça réfléchit ça prend toujours la mauvaise décision" mais il était dans le juste.

Là-dessus, le quinqua UMP au racisme débonnaire sur lequel je ne m'attarde pas sous peine de passer pour un grossier caricaturiste, se ressert une rasade de porto et me livre tout de go le fond de sa pensée :

- "Je me suis réabonné au "Figaro" pour la montre "Lipp" en cadeau."

Si la gauche a un problème de qualité de leadership,la droite a un gros problème de qualité avec ses électeurs.
Que ce gouvernement publicitaire se révèle incompétent et impuissant, je ne suis qu'à demi surpris mais qu'il mente grossièrement, se contredisant du soir au matin sous la coupe totalitaire d'un illuminé s'agitant dans tous les sens pour ne rien faire si ce n'est la une de "Gala" avant de porter plainte pour "atteinte au droit à l'image", là, à un moment ou à un autre, cela finira par devenir dangereux pour chacun d'entre nous. De gauche et de droite.

Je repars dubitatif, en solitaire, sur le Boulevard Murat. Dans certains quartiers de "la plus belle capitale du monde"* à partir de 19 heures, en prévision d'une quelconque révolution, on trouve déjà bien plus d'estafettes de condés que de piétons. C'est l'heure avancée du crépuscule de l'UMP. Il parait que La France n'a pas le moral ? Sans blague. Je lève les yeux vers le panneau publicitaire d'une agence de voyage qui bat, lui aussi, en brèche les beaux mots de nabot :

"Travaillez moins...rêvez plus".


Non.


Croyez moins.... Vivez plus !

* source : les parisiens.

Aucun commentaire: