vendredi 19 septembre 2008

De Wall Sreet à Verdun à Wall Street

Pour le principe, j’en ai déjà parlé et puis là aussi.

Mais là, on vient de dépasser les frontières du n’importe quoi !

Suite à l'annonce d'un "Plan Paulson" de sauvetage des banques américaines en "difficulté" par la nationalisation de leurs pertes (on parle tout de même de 1200 milliards de dollars), à un cheveu du collapsus, les bourses mondiales retrouvent la trique !

Comme y disent sur Bloomberg, le Cac 40 "fait un bond" de 9.27 % en une journée !

Les valeurs financières qui vont "si mal" prennent 25% en 8 heures ! Avec tous les hauts et les bas en bourse depuis neuf mois de « crise », ça commence à être bon business pour certains.

Alors sur Bloomberg, c'est le "summer of love" ! A Wall Street, hier on n'en menait pas large, aujourd'hui on ressort le mousseux : C'est l'oncle Sam qui régale ! On parle de "journée historique" mieux que la libération de Nelson Mandela où l'homme sur la lune. Il faut sauver la finance occidentale !

Et le peuple américain ? Qu'il la ferme : il est sauvé ! Après s'être laissé endetté comme jamais par les banques aujourd'hui en banqueroute, pour renflouer ces dernières, le peuple américain va payer une deuxième fois ! Il faut que la plus grande puissance économique reste la plus grande puissance économique ! C'est que l'occident à un standing à tenir ! Et puis merde, si les américains avaient payé leurs crédits pour leurs baraques en papier mâché on en serait pas là !

Alors, la Grande Finance, émue par la seule annonce du geste de clémence de Mr Paulson, promet, des trémolos dans la voix, qu'elle ne recommencera plus !

...jusqu'à la semaine prochaine.

2 commentaires:

Christophe Claustres a dit…

Sébastien, je t'envoie ce petit mail pour te dire que je trouve tes vidéos et évidemment celles de grand François très pertinentes, parfois même assez rigolotes.

Bravo pour votre esprit critique qui nous sort un peu des sentiers battus de l'actualité vue par 20 minutes,logic immo etc...

J'en profite pour essayer de deviner ton nom de scène , en tant que réalisateur...Voyons voir...Claude Lelouch peut-être...

Bonne continuation.

seb musset a dit…

Merci Christophe, et nos par de chabadabada derrière tout ça. Merci quand même.

Mais cherche bien, la réponse n'est pas si loin.