samedi 16 août 2008

GEORGE ORWELL ET LE CREDIT IMMOBILIER

Parce que je suis un peu à plat littérairement et que j'ai la verve (avec un v) dans le placard (cela arrive quand j’abuse de l’écriture), ayant l'impression de répéter en boucle la même chose, que me reste t-il à publier si ce n'est l'extrait d'un livre actuellement à mon chevet et qui sonne en harmonie (avec juste soixante-dix ans d'avance et un style implacable) avec nombre de thèmes abordés ici ?

« Simplement parce que nous nous imaginons avoir nos maisons bien à nous et être ainsi des citoyens à part entière, nous voici, pauvres cruches de la Résidence des Hespérides, changés à jamais en esclaves à la dévotion de Crum. Nous sommes tous de respectables propriétaires – des conservateurs, des béni oui-oui, des lécheurs de bottes. Qui oserait tuer la poule aux œufs d’or ? Et le fait de ne pas être vraiment propriétaires, d’être toujours coincés par les versements et de vivre dans l’effroi que quelque chose se produise qui nous empêche de faire face au dernier – ces choses rendent la situation encore pire. Nous sommes tous achetés et qui pis avec notre propre argent. Chacun de ces pauvres gogos sous la botte qui se saignent aux quatre veines pour payer au double de sa valeur une maison de poupée dite Belle Vue parce qu’elle n’a pas de vue et que la sonnette ne marche pas – chacun de ces crétins se ferait tuer sur le champ de bataille pour préserver son pays du bolchevisme. »

George Orwell, journal d'un anglais moyen, 1939 (renommé "un peu d'air frais" chez 10/18)

Voilà qui rend humble le bloggeur écrivain se prenant la tête depuis deux mois : Tout a déjà été dit et bien dit. Et tout ça pour quel résultat ? Trois mois après, c’était la guerre.


26 commentaires:

draagonnoir a dit…

l' argent a remplacé la chaine,
mais l' esclave lui n' a pas changé.
pliant sous chaque ordre, car la peur
est toujours là...
si le monde évolue dans sa technologie, l' homme, du moins celui de base, reste le même...
son ignorance lié à une paresse intellectuelle autant qu' à un manque de courage l' entraine de façon inexorable vers un destin de
soumission dont il détourne son regard volontairement.
ce même homme préfèrera donner raison à son bourreau plutôt qu' à son prochain, si celui-ci tentait de sortir de ce carcan pour le bien de tous, et cela par peur.
parfois, j' envie ces hommes-là
lâches et veules mais ô combien
heureux dans leur soumission,
car quoi de plus harassant que de voir et ne pouvoir...
alors dans la solitude, on donne des coups, mais ceux-ci effrite à peine le colosse pourtant d' argile.
mais il est cependant quelque peu satisfaisant de se dire que l' on a essayé, et ce même dans l' incompréhension la plus totale...
l' homme, si petit soit-il, aspire a posséder, alors que c' est lui que l' on possède.
le temps est la seule vraie richesse dans ce monde,
ne le vendez pas...jamais.

Anonyme a dit…

"Le temps est la seule vraie richesse..." et la santé aussi, j'aurais envie de dire.
Et il y a aussi les choses qui ne peuvent pas s'acheter : la confiance, l'amour...
Il ne faut pas perdre de vue les vraies valeurs...

Anonyme a dit…

l'homme, l'homme, l'homme, l'homme, l'homme,l'homme,l'homme....pffffffff, vous pouvez pas féminiser votre discourt ? c'est vraiment de la tirade emphatique, et je ne pas m'empêcher d'y percevoir à chaque fois ce brin de ridicule qui tue. Puré...ce pays tient vraiment une couche de fatuité qui me fatigue.
Les femmes EXISTES DANS CE PAYS !!
Il serait temps de vous en rendre compte. Que sarko l'ignore, c'est évident, mais les hommes qui se prétendent de gauche ? En ignorant la moitié du pays, vous avez voté sarko. Et oui.

Anonyme a dit…

y dit qu'y voit pas l'rapport...

draagonnoir a dit…

la femme, la femme, la ferme !..
pourquoi toujours ramener le débat vers le sexisme...
quand on dit " l' homme " on parle du genre humain dans son ensemble,
ça y est ...tu comprends ?...
mais que l' on se rassure, la femme est l' égale de l' homme, et même supérieure en certains points.
beaucoup l' ont prouvé :
tatcher,lucrèce borgia, la matronne du medef,
j' en oublie mais quel importance.
non ! désolé de te décevoir,
mais la femme au pouvoir ne sera pas la bouée de sauvetage de l' humanité...
alors reviens dans le monde, le vrai, celui où l' argent , lui, n' a pas de " sexe "... tout comme la bétise...
désolé, mais il fallait que cela
soit dit...

Daniel a dit…

Bonjour.
Monsieur SEB,vous vous tripotez trop la nouille,il faut ouvrir les fenêtres,s'aérer,vous vivez trop dans vos pets.
Au bout de votre piaule de luxe il y a certainement une cochonne ou cochon (votre année zodiacale)qui vous attends.
36 balais:plus tout à fait jeune,pas tout à fait vieux.

Salutations ;.)

myso myso a dit…

Puré de discourt ! Les femmes EXISTES dans ce pays qui tient une couche de fatuité...
Et même que les femmes, il paraît qu'il y en a qui savent écrire sans faire trois fautes par mot et que même on les comprend quand elles causent !
Bien sûr, il y a autant de mâles dans ce cas, mais l'occasion était trop belle, désolé ;-)
Hihihihi....

Did a dit…

Juste pour rire:
"Je veux bien admettre que les femmes nous sont supérieures, pourvu qu'elles arrêtent de se prétendre nos égales..."
Sacha Guitry (évidemment!)

DANIEL a dit…

J'ai vu vos films.Je me suis aperçu que j'ai été dur et impoli avec vous.Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses si je vous ai bléssé.

satenbouchuncoin a dit…

si l'homme a inventé l'argent, c'est pour avoir du sexe non ?

une femme pour lui pondre des mioches et des vendeuses de charme pour lui faire des gâteries.

ah ces hommes! rien dans la cervelle.

draagonnoir a dit…

si ta conception de l' humanité se résume à cela...cours vite !
ton troupeau s' éloigne.
sérieusement,entre l' homme et la femme, il n' y a rien de si triste,
en l' espèce on pourrait dire que les défauts de l' humanité ne sont que le sommet de l' iceberg...
une majorité ( j' ose l' espérer ),
vivent d' amour, les pauvres par exemple, ne s' unissent certainement pas par appât du gain.
les idées préconçues ne sont que le fruit d' une propagande, et la leçon est fort bien apprise.
l' observation des autres n' a de base, que sa propre expérience,
ou celle que l' on a oui-dire,
il est alors urgent de se poser la question :
" je pense, oui ! mais est-ce à raison ? "
juger les autres ou globaliser
sa vision du monde en se basant sur des idées préconçues, est un signe de malaise intérieur.
rien n' est blanc ou noir, tout est gris, en demi teinte,
de ce fait, affirmer ceci ou cela,
est déjà en soi un aveu d' ignorance, car rien n' est défini
pas plus qu' il n' est définitif.
au final, porter un jugement à l' emporte pièce, ne fait qu' affirmer
une chose, beaucoup ne pense pas,
il répète, et cela est bien triste.
ainsi, une prostiuée et un ouvrier
ne sont-ils pas semblables ?
en un certain sens oui, car tous deux vendent leurs corps au plus offrant.
après tout n' est qu' une question de fond et de forme...
ce faisant, ils perdent pendant un temps les deux choses les plus sacrées en ce monde,
leur indépendance et leur temps...
on pourra prétendre qu' ils ont le choix, mais est-ce vrai dans tous les cas, certes non.
il y a pire que le mal ou le bien en ce monde,
c' est l' indifférence doublé d' un jugement hatif, puisque irréfléchit...
que feriez-vous à leur place ?

Anonyme a dit…

vous vous étranglerez dans votre misogynie. Ne venez pas pleurer si sarko est réélu. Toute cette gauche bien pensante (extrême gauche comprise) n'a toujours pas comprit que la moitié du pays est habité par des femmes. Et qu'elles votent. Devant une telle abondance de machisme banalisé en France, les femmes ont votés sarko, "un homme, un vrai", qui les "protègent". Je mesure toute l'ironie de la situation. Sur tous les forums de France, la misogynie est de mise.

Anonyme a dit…

Sarko est a votre image : macho, miso, idiot. Et cette "gauche" ne s'en est pas encore aperçue :) Sarko sera réélu. Je le regrette, mais c'est pas la peine de vous donnez tant de mal a le contrer si vous ne remettez pas en question votre comportement envers les femmes. A bon entendeurs......

draagon a dit…

et après ça...
on s' étonne que je ne veux pas être propriétaire !...
( alors là...j' aimerai un rire...
à la " laspallès "... ) fabuleux.

Anonyme a dit…

Je ne sais pas de quoi vous voulez parlez, mais si vous faites référence au mariage...en ce qui me concerne, la république m'a exclue de cette institution. Pour le meilleur :) Je ne suis donc la propriété de personne, et je ne suis propriétaire de personne. Mais comme d'habitude les hommes ne voient que de l'hétérosexualité, lorsqu'une femme s'adresse a eux. Une fâcheuse habitude de propriétaire qui vous colle à la peau comme un machisme banalisé, dont les hommes n'arrivent pas à se départirent. Les forums de discutions en France sont la preuve flagrante que vous êtes toujours entrain de garder jalousement votre domination ancestral. Et ça donne des leçons de non propriétés....vous avez encore du chemin a faire. Beaucoup de chemin a faire. En attendant la France des propriétaires de sarko, ira bon train !

Anonyme a dit…

Les indomptables seront toujours là pour vous empêcher de tourner en ronronnant tranquillement.
Elle seront toujours là pour vous rappeler que si vous ne voulez pas être propriétaire, ce qui est fort Louable(!) c'est par misogynie et non par indépendance véritable à votre conditionnement machiste. L'hypocrisie dans ce Domaine(!), appartient autant à cette gauche pétrie de droit de l'homme sans la femme, d'universalisme au masculin et empreinté dans ses Lumières de poches, qu'à cette droite misogyne décomplexée. Démarquez vous.

draagon a dit…

lire n' est pas comprendre...
qui parle de domination, de soumission, tout cela est archaïque.
seul l' argent donne le pouvoir,
qu' importe le sexe du possèdant.
de plus la gauche ou la droite n' ont rien à voir là dedans, puisque leurs représentants viennent tous de la même école, donc du même courant de pensée ( si on peut appeler cela comme ça )
écoutez leurs discours, comprenez leurs paroles, qu' ils soient hommes ou femmes, pour eux, vous et moi ne sommes rien sinon la partie d' une multitude sur laquelle ils rêvent de trôner...
amie, tu te trompes de débat, de siècle, bref de combat...
pour ma part, je ne suis pas macho ou ce que tu voudras...
que ce soit un homme ouune femme au pouvoir, peu m' importe, ce qui compte en l' état... ce sont ses idées, sa vision d' un monde meilleur, pour toi, pour moi, pour tous...
alors je t' en prie, change de cible car tu es dans l' erreur.
ce siècle n' est plus le combat entre l' homme et la femme,
celui là date déjà, le seul combat qui vaille en celui-ci,
c' est entre les nantis et les pauvres...
mais je vais te laisser...
demain je travaille tel l' esclave
que je suis, de nuit, dans une atmosphère polluée, qui sûrement
aura raison de ma santé et de mes espoirs de retraite...
mais cela, je le fais pour ma femme et mes enfants, car
tel est la vie à laquelle je suis contraint, quoique que l' on en dise, car il faudra toujours quelqu' un pour faire ce travail, et donc dire qu' on à le choix est un non-sens des plus inepte...
amitiés...

Anonyme a dit…

vous parlez comme s'il y avait une égalité entre les hommes et les femmes en France. Cette égalité n'a jamais eut lieu. Je vous le dit au cas où...Dans ce pays moderne, Sacha Guitri, un homme de droite et misogyne reconnu, est cité fièrement dans ce forum. Un homme de "gauche" sans doute. Tout est là. Pourquoi sarko est président ? Vos références sont les mêmes. Vous votez pour lui tous les jours.
Et dans cette France moderne donc, les hommes depuis quelque temps sont persuadés d'être les victimes des femmes. Ce pays a sombré définitivement dans la bêtise.

Anonyme a dit…

Sarkozy pourrait très bien s'approprier Olympe de Gouges, comme il s'est approprié Jaures. Vous n'êtes plus là. Sur aucun terrain, propriétaire ou non. Les femmes sont vos immigrés. Et l'ont toujours été.

Anonyme a dit…

Et non je ne me trompe pas de cible. Il suffit de voir la misogynie se répandre à longueur de post sur internet. Et tous ces hommes se gargarisent de fraternité avec des trémolos dans la voix. Vous ne faites plus vibrer les salles avec vos : l'Homme, l'Homme, l'Homme....Vous ne voyez pas les femmes. Mais elles, elles vous voient.

Anonyme a dit…

l'Homme ! avec un grand "H", soit disant pour y inclure les femmes. Mais quelle imposture !

Anonyme a dit…

Sur internet, les femmes n'osent pas dire qu'elles sont des femmes lorsqu'elles écrivent. Elles font de multiples efforts avec la grammaire pour ne surtout pas s'accorder au féminin. Sinon c'est la sanction sexiste immédiate. Les femmes en France évoluent sous un voile virtuel. Elles y sont contraintes. Et après, de sombre crétins, au nom du mythe de l'égalité entre les sexes, rependent leur racisme anti-musulmans. Votre oppression a de bien plus considérables ressemblances qu'il n'y parait. 6 femmes par mois, meurent sous les coups de leurs conjoints. Des centaines de milliers d'agressions faites aux femmes, par ans. Uniquement parce qu'elles sont des femmes. Les précaires, ce sont elles. Les chômeurs ? ce sont elles. La pauvreté ? Elles sont aux 1ère loges. C'est un féminicide. Vous êtes en guerre contre les femmes. Une guerre froide qui ne dit pas son nom.
Mais gargarisez vous de "fraternité". Je retourne à mon fou rire.

draagon a dit…

les femmes n' osent se dévoiler sur internet ??
j' en doute ! ( oui il y a un double sens volontaire...)
pour ma part j' aime la femme,
la preuve, j' en ai une à la maison.
non plus sérieusement, chère amie,
si vous pensez vraiment ce que vous écrivez, allez au bout de votre pensée, et agissez en conséquence,
euh non peut être pas, ce serait par trop excessif...
la misandrie vous égare quelque peu, en effet il n' y a pas d' homme parfait, pas plus que de femme parfaite.
nous avons tous nos défauts et nos qualités, ce qui fait de chacun un être à part, alors sachant cela,
comment pouvez-vous globalisez...
vous même peut être avez-vous quelques cadavres dans votre placard, rien n' est parfait en ce monde, heureusement on s' y ennuierait fortement.
pour les femmes battues, je le concède, mais il y a aussi des hommes battues, c' est moins connu,
mais tout aussi affligeant.
non, l' homme dans son ensemble n' est pas misogyne, la preuve en est que nous discutons ici...
en parlant de femme, je repense à cette représentante des droits de la femme, entrée récemment dans ce gouvernement, et qui depuis semble avoir passer à la trappe ses idéaux.
pour le coup, on peut dire qu' elle a réussi son rêve, égaler l' homme, là voilà maintenant agir comme lui...
" ne regardez pas qui j' étais, regardez ce que je suis devenue "
non, la vraie question est:
qu' est ce qui vous amène à une telle haine de l' homme ?
êtes-vous frustrée d' être une femme ?...je me pose la question devant tant de colère.
pour aimer les autres, il faut s' aimer soi-même, ce serait un bon début.
et ne soyez pas aussi affirmative dans vos déclarations, car de fait,
cela est non fondé...
amitiés...

Idgie a dit…

1972...l'année du rat (et non du cochon) musqué qui tente de se dépatouiller de la fange "psychologico-affective" instaurée par sa fusion d'avec le méchant matriarcat castrateur (cf. les vues soraliennes sur l'autre sexe qui prend tout son espace dis-donc non mais des fois maman reste donc dans ta niche)????
Hep comment s'appelle l'individu de sexe féminin qui filme avec une abnégation que je trouve éprouvante, les incantations classiques revisitées par l'homme Musset? Ce serait pas mâle (?!) qu'elle partage la vedette...après tout elle pose remarquablement bien les questions...y aurait-il possibilité d'entrevoir son visage dans toute son entièreté et non seulement comme oreille-bouche servant de dévidoir...plus encore, avec un petit effort: y aurait-il possibilité que l'homme Musset soit filmé depuis le plafond plutôt que depuis le plancher? Car, à force, l'essence féminine filmante avec tant de réserve risque de s'étioler.

Idgie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Idgie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.