vendredi 27 avril 2007

DESCENTE RAPIDE AUX ENFERS

Au sujet de la conversation télévisée que souhaite avoir Ségolène Royal avec François Bayrou, Nicolas Sarkozy invente le débat anti-démocratique et use des pressions habituelles pour empêcher presse et télévision d’organiser un tel événement finalement anodin. A écouter les témoignages du peuple à la radio, les Français l’approuvent ! Décidément, la France moyenne est la principale plaie de la France. Taisant ses contradictions, arguant qu’elle est intelligente mais ouvertement manipulée du début à la fin par des médias complaisants ou apeurés, elle plébiscite son futur bourreau au nom du progrès. Qu’il est parfois triste d’être lucide, encore plus de l’être à la place de ses ennemis : d’ici deux années, le cœur de l’électorat sarkoziste, fier et convaincu, sera la premier à pleurer tout ce qu’il aura perdu.


Je suis inquiet sur la capacité de résistance du peuple français. Alain Soral

Aucun commentaire: