jeudi 20 septembre 2012

Charlhypocrisie hebdo

Dans la foulée des jours d’émeutes de quelques excités, soi-disant autour d’un navet antimusulmans que personne n'a vu (devenant ainsi le film underground, même pas fini, le plus célèbre de l’histoire), le journal satirique Charlie Hebdo publie de nouvelles caricatures du "prophète". Et voilà qui "crée la polémique" et "alimente le débat". Faut croire que certains, ici ou ailleurs, à gauche comme à droite, préfèrent causer "guerre des religions" que "lutte des classes".

Le modeste athée que je suis, pourtant majoritaire dans ce pays, se sent insulté par ce temps d’exposition médiatique consacré aux croyances intimes. Mais apparemment on s'en fout, ce monde est d'une intolérance crasse avec moi.

La liberté d’expression est un droit, à géométrie variable certes, mais encadrée par la loi. L’intelligence de s’abstenir est en revanche laissée à la discrétion de chacun. Mais bon, Charlie est dans son droit et fait ce qu’il a faire, même dans un contexte hautement explosif: vendre son canard. Qu'il pense la prochaine fois, pour l'édition internationale, à faire un packaking à la Pif gadget avec allumette et pétards inclus.

Si je n’avais pas le souvenir de 2007 avec ces retraités de droite (branche "tous les bougnoules dehors et au boulot les feignasses") affichant bien en évidence dans leur salon, plusieurs numéros des précédentes caricatures du même acabit publiées par Charlie, nos xénophobes coincés trouvant dans cette passion subite pour l'humour et "la liberté d'expression", la noble occasion juridiquement irréprochable d’afficher leur arabophobie primaire,je me serais probablement du côté de la défense farouche du droit à tout croquer. 

Mais voilà au pays des Rioufol, des Lévy, des Brunet, des Zemmour et autres, aussi censurés que pseudo politiquement incorrects, tournants en trois-huit d'ondes en chroniques depuis 7 ans pour en foutre plein la tronche aux croyances qui ne sont pas les leurs et réaffirmer qui doit en priorité fermer sa gueule en France, il parait qu’il est toujours hautement "subversif" de critiquer l'Islam. Nous sommes bien sûr moins dans le registre du blasphème que dans celui de l'hypocrisie, tant il me semble au contraire que c'est devenu une ritournelle nationale.

18 commentaires:

elia a dit…

Merci Seb merci ! Ce billet m'éclaire sur mes propres intuitions que je ne savais pas formuler ! (me reste une seule question : pourquoi personne ne semble s'apercevoir qu'il y aussi un juif sur la "une" de Charly ?)

Xoth a dit…

La caricature ça fait longtemps que ça dure... Hollywood et les Arabes 1/3 - Vidéo ow.ly/dQVyT

omer a dit…

Ce bon monsieur Zemmour ne réalise pas qu'exciter les "petits blancs" afin qu'ils expulsent les arabes, les blacks, les chinois, les roms etc. est assez risqué. En effet, une fois que ces catégories auront été virées de notre beau pays, Zemmour et ses congénères, que beaucoup ne considèrent pas comme étant vraiment français, ni vraiment blancs, pourraient devoir suivre le même chemin. Bien des gens en rêvent déjà, mais se gardent de le dire...

seb musset a dit…

@elia > C'est vrai, plus rentré dans les moeurs. 1 / Ce n'est pas tant la couverture, que certains dessins à l'intérieur. 2 / Ce n'est pas tant le contenu (les gouts et les couleurs) que le timing qui me pose problème. 3 / Et surtout, par expérience, de savoir à qui ça va faire plaisir. Tu me diras on n'est pas responsable de ses lecteurs, mais dans le cas de CH sur ce type de caricatures: il y'a eu des précédents. CH ne peut pas ne pas savoir qui va acheter son canard.

Isabelle a dit…

En lisant le billet, je me disais que j'étais tout à fait d'accord jusqu'à "si je n'avais le souvenir de 2007 (...) et en gros l'affichage des caricatures chez des réacs.

Ce n'est pas parce que CH est défendu par des réacs que ce sont des réacs. (ils le sont certes mais pour d'autres raisons).
Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement type "triangle".
ça me rappelle quand je défendais le "non" à la constitution en 2005 et que des gens me disaient que le FN aussi défendaient le "non".
Et voilà comment avec ce genre de logique on se retrouve dans le même camp que l'ennemi.

Or il y a actuellement la même chose avec ces histoires de caricatures.
Comment m'expliquer ? J'ai été une lectrice de Charlie Hebdo jusqu'aux prises de positions de Val que je considère comme extrêmement réactionnaire.
Du coup j'ai cessé de lire Charlie Hebdo.
Quand ils ont publié leurs caricatures en 2005, je m'en foutais, considérant que Charlie Hebdo n'était pas le journal anar qu'il était à une époque.
Mais CH se situe dans des positions anti-religion PAS LAÏC.
Charb n'est pas Val. Et s'il met de l'huile sur le feu, c'est qu'il assume un positionnement ultra conflictuel pour faire réagir les extrémistes.
Il ne faut pas tout confondre non plus.

Ensuite le prétexte de quinconque tape sur les extrémistes islamistes est islamophobe.
Si je tape sur Famille Chrétienne, je suis anti-catho ?
Si je dis du mal du Crif et de ses gros réacs, je suis antisémite?

Surtout il faut toujours voir l'équilibre des forces, qui parle et d'où.

Bref en tout cas, j'aime bien ton blog.

seb musset a dit…

@Isabelle > C'est tout le problème de cette histoire, ou l'on peut trouver à la X des arguments pour et contre.
1 / L'aventure de 2007 domine mon ressenti. 2 / Un contexte hautement explosif et surtout monté en épingle médiatique (et plus ce sera, plus ça montera).
A ce titre oui CH a le droit, mais 1 / c'est hautement con. 2 / Le "succès" en kiosque n'est pas tant celui de la "liberté de la presse" que de "se faire" encore du musulman sur le dos de Voltaire et de l'info. Une fois de plus je m'en fous, je ne suis attaché à aucune religion, mais en terme de symbole donné à ce moment précis à l'étranger comme ici, c'est con et inutile, donc doublement con.

Anonyme a dit…

Il est inadmissible de critiquer l'islam sans but politique et/ou électoral. Seuls l'UMP et le FN devraient être autorisés à le faire.

Isabelle a dit…

@sebmusset
Je ne sais pas si tu as lu la chronique de Sébastien Fontenelle "Vive le feu" ? Qu'en penses-tu?
En fait, je l'ai reçue comme un coup de massue et je l'ai trouvée super éclairante :
http://www.bakchich.info/medias/2012/09/20/quand-charlie-hebdo-fait-de-lhumour-61700

Ceci dit, je trouve compliqué d'avoir une position arrêtée sur les caricatures de CH,(jusqu'où peut-on rire et si ce n'est pas de l'humour est-ce de la haine ?).
La situation n'est pas la même en France pour les musulmans et en Tunisie par exemple.
Mais pour en revenir au fonctionnement de CH, Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi Siné a été viré. C'est ok pour taper sur les musulmans mais pas sur les juifs ?

Pantoufl a dit…

Il y a quand même un juif aussi sur la couverture de Charlie, c'est un alibi d'après vous ? Vous ne le mentionnez pas

Pantoufl a dit…

Oops mes excuses, je n'avais pas lu le premier commentaire !

Anonyme a dit…

Le problème n’est pas tant que les gugusses de Charlie Hebdo fassent des caricatures de Mahomet. Ce qui est gênant, c’est le moment et les circonstances. Je suis assez en accord avec Besancenot lorsqu’il fait remarquer, citant Desproges (pour qui “on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui”) que la publication du grand combattant de la liberté Charb a lieu “dans un contexte où les premières caricatures ont été amenées par un film islamophobe”. “Emboîter le pas d’un film de fachos ce n’est pas une bonne idée. Et je n’ai pas envie de mêler mon rire avec le leur” a expliqué Besancenot sur le Mouv’.

C’est vrai que CH aura beau glisser quelques caricatures de rabbin ou de cureton dans ses pages pour faire diversion, c’est bien une religion qui est particulièrement pointée alors que la plupart des musulmans sont pas pire que les cathos ou les porteurs de kippas.
Pour ma part, je conchie toutes les religions à égalité. Et que je sache, celle qui a le plus de pouvoir, en France, c’est pas la religion des musulmans mais celle qui a des privilèges particuliers dans l’est de la France : l’Alsace et la Moselle. Je ne vois pas que les bougnoulophobes comme Élisabeth Lévy, Richard Millet, Éric Zemmour, Alain Soral, Robert Ménard, Alain Finkielkraut et autres laïcards à géométrie variable fassent du combat contre le Concordat leur combat prioritaire.

Dominique Godin

RadTransf a dit…

@Isabelle

C'est marrant, Fontenelle dans sa hate de taper sur CHne se rend pas compte que la caricature qu'il utilise ne tape pas sur l'islam mais sur le pseudo-film. Mais tous les moyens sont bons hein.

Le Parisien Liberal a dit…

mouais ... islam, arabes, islamisme, salafistes, algérien, reubeu, jeune, à un moment il faudrait qu'on définisse précisemment de quoi on parle.

Par contre, ce qui est sur, c'est qu'en France, c'est qu'il y a une religion sur laquelle on peut taper sans problemes, c'est le catholicisme. La christianophobie n'est jamais réprimée.

RadTransf a dit…

@godin Quel meilleur moment pour les publier que celui où, pour protester contre un trailer de mauvais film amateur sur youtube, les islamistes massacres au moins une 15aine de personnes ?

lejournaldepersonne a dit…

Non Charlie!

Je ne suis pas d'accord avec vous et me battrai toute ma vie s'il le faut pour que vous ne puissiez pas, sous couvert de liberté, fouler au pied le sens de toute transcendance. Pour vous c'est la liberté qui transcende... pour eux, c'est la transcendance qui libère !

Non Charlie
Au nom de la liberté d'expression, ce n'est pas votre vie que vous mettez en jeu mais la vie d'autrui...
Y avez-vous songé un tant soit peu ? À vos compatriotes au Caire, à Tunis, ou à Tripoli ? Qui n'auront bientôt plus l'occasion de vous lire...

Non Charlie
Votre caricature est une injure pour toute personne qui a deux grammes d'intelligence et un minimum de connaissance de l'état des lieux, des forces en présence et du désir de vengeance auquel vous venez de donner naissance.

Non Charlie
On n'a pas le droit de s'octroyer tous les droits, d'offenser et de défoncer les gens dans ce qu'ils ont de plus sacré : l'objet de leur Foi ou de leur désarroi.

Non Charlie
Il n'y a pas que la liberté... il y aussi le secret qui rime avec le plus grand respect que l'on doit à tous ceux avec lesquels nous désirons vivre et mourir en paix.

Non Charlie
Je sais que vous savez ce que tout le monde sait : que toute mauvaise cause entraine les pires effets ... des innocents vont devoir payer votre petite liberté de libre penseur sans un brin de responsabilité.


Non Charlie
On n'a pas le droit de toucher au prophète quand on veut se payer des têtes. Si les islamistes ne vous reviennent pas... il faut aller le leur dire en face, sans violer avec vos sombres desseins, leur religion et leur trace.

Non Charlie
Ne parlez plus de liberté d'expression... mais de valeurs et d'échelle de valeurs.
Et sur cette échelle il est, semble-t-il important de vous rappeler que la liberté de conscience est première. On n'est pas obligé de l'honorer certes, mais on n'a pas le droit de la déshonorer.

Non Charlie
Votre caricature n'est qu'une imposture.
De plus, c'est du marketing qui va couter la vie à tous ceux qui croient qu'on peut rire de tout et avec tout le monde. C'est une déclaration de guerre... guerre de religion dont aucune libre expression au monde ne peut être fière.


Non Charlie
Si l'offense est l'expression de votre liberté, admettez alors, la violence, comme expression de leur liberté ! Échange de mauvais procédés.
Non, ne dites pas "mais" ! Assumez...

http://www.lejournaldepersonne.com/2012/09/non-charlie/

Nicolas W a dit…

Tout à fait d'accord avec ce billet.

Ce qui commence à puer, en France comme aux EU apparemment, c'est ce petit bruit ambiant qui diffuse à longueur de temps de l'arabophobie sur tous les médias bon-teint.

À ta liste de grands médiacrates on peut ajouter C. Fourest, récemment victime du "Grand Complot Islamo-Fachiste", et V. Genest, le bon sens TF1, déclarant ingénument son islamophobie comme en d'autres temps, on pouvait se dire antisémite ou raciste sans scrupules.

Anonyme a dit…

Val a refilé une pomme pourrie à Charb. En l' occurence un journal en perte financière depuis 4 ans. L'occasion fait ici clairement le larron. Et tant pis pour les expats. Charb et ses potes vont ramasser le magot et mettront la clef sous la porte. Un classique entrepreunarial.

Elie Arié a dit…

"Si je n’avais pas le souvenir de 2007 avec ces retraités de droite (branche "tous les bougnoules dehors et au boulot les feignasses") affichant bien en évidence dans leur salon, plusieurs numéros des précédentes caricatures du même acabit publiées par Charlie,"

"Je ne suis pas responsable des imbéciles qui m'admirent"
Karl Marx

Pour plus amples développements:

www.marianne2.fr/Le-droit-au-blaspheme-est-legitime_a222729.html