vendredi 12 septembre 2014

#Socialimze : Tu seras un #SansDents mon fils


OK, le bouquin de l'autre pathétique a bien amusé la galerie fusillant la rentrée sociale et littéraire en une passe par occupation totale du temps d'antenne. Notre président a cru bon de rajouter un épisode à ces Feux de l'Amour de la République en précisant face à son hagiographe qu'il aimait quand mêmes les pauvres. Ouais +1 et pouce en l'air les gueux !

Le vrai problème de la polémique des "sans-dents" engendrée par les confessions de la Cosette névropathe de L'Elysée n'est pas de savoir si oui ou non Notre Président appelle les pauvres ainsi sur le ton de la blague, mais bien que la politique qu'il mène depuis quelques temps est diablement raccord avec ce mépris des moins favorisés. Une phrase pareille parait ainsi crédible, et c'est absolument tout sauf une blague pour ceux qui vivent au quotidien ce mépris dans leur chair.

Dernier épisode en date, diablement maladroit mais on n'est plus à ça près : l'annonce de la suppression immédiate, par la CNAM et l'Etat, du programme de prévention bucco-dentaire M'T DENTS, et ce dès aujourd'hui (malgré les centaines de milliers de courriers envoyés cette année).

Et là, comme dirait Valérie, je me sens un peu trahi et vénère.

Oui parce que je viens de recevoir le coupon pour ma fille.



Le programme M'T Dents offre, enfin offrait, une consultation chez le dentiste pour votre enfant aux âges à risque entre 6 et 18 ans. Objectif : dépistage et soins éventuels. 

L'UFSBD precise que "les politiques de santé bucco-dentaire à l’école inspirées par l’UFSBD ont permis de diviser par 3 le nombre de caries par enfant depuis 1987 puisque chez les 12 ans, il est passé de 4,2 à 1,2" lit-on sur Doctissimo. En résumé, ce genre d'opérations marche.

Et c'est un type qui a dû dépenser le prix de deux bagnoles en frais dentaires non remboursés qui vous le certifie : le suivi précoce de votre enfant peut lui sauver la mise, lui économisera de la douleur et beaucoup de pognon dans sa vie adulte. Une carie soignée à treize ans (60 euros, remboursé spresque intégralement) peut vous éviter l'implant à trente (entre 1000 et 3000 euros remboursés au tarif : ton cul en selfie sur la commode si t'as pas une mutuelle de nabab qatari).

Et je ne parle pas évidemment des la thune ainsi économisée pour la collectivité. Ah oui, mais on s'en brosse le dentier, l'Etat a d'abord des banquiers à rembourser et des patrons à arroser.

Gel des petites retraites, réduction du congé parental, caries pour tous : grattons encore quelques millions sur le dos des plus fragiles. Et que chacun se démerde. This is the new socialimze !

Illustration : The late Richard Kiel.

10 commentaires:

MrGaluel a dit…

60 €, 1000 €, 3000 €, mais c'est quoi au final ces € ?! Comment je fais pour en produire ? Si je peux les produire, où donc est le soucis ? Si je ne peux pas les produire, alors ils ont été produits comment !?

Pourquoi donc la masse des euros se produit-elle à certaines époques et pas à d'autres ? Qui les produit, puisque moi-même je ne peux pas le faire ? Et pourquoi à d'autres époques il ne s'en produit pas ?! Ou bien il s'en produit peut-être ici, et il s'en détruit là, mais par quel mécanisme ? Et contrôlé par qui exactement ?

Qui contrôle Windows, Qui contrôle GNU/Linux ? Monnaies Libres et Monnaies non-libres, c'est quoi la différence ?

Quand au final ça joue sur les frais dentaires, de logement, de travail, de production, de vie, n'est-ce pas important de savoir et comprendre comment cela fonctionne et si l'on pourrait en choisir un autre modèle et délaisser celui-là ?

Et s'il s'agissait tout bonnement d'une seule politique : assécher monétairement la zone économique de façon volontaire et planifiée ?

Nicolas Jégou a dit…

Étant plongé dans le boulot, je découvre l'info par ton blog.

As-tu des précisions sur l’UFSBD, l'association de médecins libéraux qui ronchonne et provoque la polémique ? N'est-ce pas parce qu'ils vont perdre de l'argent ? Tu as des informations sur ce qui provoque l'annulation de ce machin (dont, rappelons-le, je avais pas entendu parler avant la lecture de ce billet) ?

(Je suis sérieux et hors polémique. Nos aïeux avaient des rentiers récupérés sur des cadavres qui leur suffisaient à mâcher la viande. Pas les cadavres, les dentiers).

Nicolas Jégou a dit…

(Je précise que je ne peux pas blaire les dentistes et les professions dites libérales qui s'engraisse sur le compte de la sécurité sociale) c

Politeeks a dit…

- contrôler les chômeurs
- député de la commission anti-fraude fiscale (qui ne fout rien) qui fraude les impots
- petite retraites bloquées.
- plus de contrôles de dents pour les enfants.
- débat a venir sur les vilains seuils dans les entreprises.
- troll gouvernemental sur les 35 heures.

En 15 jours a on pris cher.

Anonyme a dit…

Hélas, hélas, hélas... Mais que faire ? Descendre dans la rue, faire la révolution ? "Ils" n'attendent que ça, avoir un prétexte pour massacrer le peuple à la mitrailleuse... Pour la classe dirigeante, le peuple, le populo, la populace, la classe dangereuse comme ils disent, c'est l'ennemi, et comme on ne peut pas compter en ce moment sur l'Allemagne pour l'exterminer, comme d'habitude, il va bien falloir trouver autre chose...

seb musset a dit…

@Nicolas > Peu importe l'UFSBD dans ce cas. Si j'avais eu un suivi plus jeune dentaire, je n'aurais pas perdu sept dents et facile 1000 euros par dent, avec un joli découvert bancaire pour mon dernier implant (oui parce que en plus je suis un #SansMutuelle).

Une fois de plus, on voit très bien qui va morfler ici, pas la famille avec revenus qui de toutes les façons s'occupera de cette prévention.

Quant aux dentistes, à bien y regarder ils ont tout à gagner à l'annulation de cette opération : ça leur fera bien plus de thunes dans 10 ans.

cdf a dit…

typiquement le genre d economie stupide car ca va couter plus cher plus tard mais electoralement payant car personnene va hurler contre ca
On aurait mieux fait de supprimer le remboursement des cures (ie vacances aux frais de la secu) mais la c est politiquement sensible

Anonyme a dit…

Lu dans la rue: "Hollande sera socialiste quand les pauvres auront des dents"!

Abdel Housni a dit…

Salut,

Certains ont cru en Obama, d'autres en Hollande...

Anonyme a dit…

Rassurez vous, vous allez avoir bientôt Sarkozy, Copé, Balkany, Estrosi, Dati, Woerth, Karoutchi, Boutin, Bertrand, Wauquiez, Besson etc., etc...
Que du bonheur !