mercredi 4 juin 2014

The UMP needs the RPR to win against the UMP

La Une de Valeurs Actuelles de la semaine se lamente sur la mollesse, disons-le tout net, le gauchisme de la droite d'opposition. Une autocritique, même lointaine, dans le magazine des réacs décontractés est déjà une initiative qui se devait d'être relayée :


Si j'en crois graphiquement Valac, ce qu'il faut donc à l'UMP pour sortir de l'UMP c'est revenir aux bonnes vieilles traditions de droite et renouer avec le RPR, comme le soulignait en 1998 cette affiche du parti (même slogan et la même référence à Astérix)


1 / Le RPR sera renommé UMP quatre ans plus tard pour cause de carton FN au premier tour de la présidentielle.

2 / Le RPR n'avait pas demandé l'autorisation aux ayants droits de Goscinny, ni à Uderzo, pour sa petite opération de com'. 

3 / Je n'ose imaginer la répétition d'un tel procédé de la part d'un magazine aussi innovant que Valeurs Actuelles.

[Update 05-06-2014 14.50]
Selon le service communication des éditions Albert René, il semblerait que celles-ci n'aient pas été sollicitées par le magazine Valeurs Actuelles pour cette reprise d'Astérix en Une. #Oops

6 commentaires:

Grouik1er a dit…

Applicable à la gauche aussi malheureusement...

Gauche peut être pas la plus bête mais la plus hautaine du monde.

J'ai 38 ans et j'ai l'impression de voir les mêmes sales gueules de nos politiques depuis 30 ans, je ne me sens pas représenté par ce peloton gériatrique.

Où est le renouveau, l'alternance crédible ancré dans son époque ?

cdg a dit…

Il faut quand meme bien reconnaitre que le blian de l UMP n est pas glorieux. Alors que Hollande et le PS sont dans un etat comateux, ils n arrivent pas a en profiter (cf le resultat aux europeennes. Aux municipales, ils ont juste eut de la chance d etre bien mieux implantes que le FN)
Que propose l UMP actuellement comme alternative : quasiment rien a part revenir sur les 35 h (cd qu ils n ont pas fait pendant les 10 ans ou ils etaient au pouvoir).
Qui incarne le changement et leur possible candidat pour 2017 ? Juppe (+ de 70 ans, repris de justice et premier ministre en 95 ou il n a pas fait d etincelles c est le moins qu on puisse dire)

donc oui l illustration d asterix illustre bien le marigot UMP ou des mediocres tapent sur d autres mediocres

Anonyme a dit…

Ben, il faut agir camarade, il faut entrer en politique, comme ils disent

BA a dit…

Mercredi 18 juin 2014 :

Bygmalion : "si Sarkozy était au courant, il ne peut pas se présenter" (déclaration du député UMP de Paris Bernard debré).

Après les nouvelles révélations sur l'affaire Bygmalion, Bernard Debré estime "que tout le monde doit s'expliquer" dans cette affaire qui empoisonne l'UMP. "Il faut aller jusqu'au bout des révélations et au bout des enquêtes", poursuit le député UMP de Paris.

"Si c'est vrai qu'il y a un doublement des comptes de campagne, cela pose un vrai problème. Il peut paraître étonnant que personne ne soit responsable. Quand on est chef d'entreprise, on est responsable de ce qui se passe dans sa maison", tacle Bernard Debré, visant implicitement Nicolas Sarkozy. Et d'asséner : "s'il est vrai qu'il était au courant, je considère qu'il ne peut pas se présenter aux primaires" pour la présidentielle de 2017, conclut le parlementaire.

Une plainte. Deux députés UMP, Etienne Blanc et Pierre Morel-A-L'Huissier, ont annoncé de leur côté qu'ils déposeraient plainte mercredi pour obtenir "au nom des militants" la vérité sur l'affaire Bygmalion et le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

http://www.europe1.fr/Politique/Bygmalion-si-Sarkozy-etait-au-courant-il-ne-peut-pas-se-presenter-2155657/#

Anonyme a dit…

Mais si, il peut se représenter, il peut même être encore élu, ce qui arrangerait bien ses congénères porteurs de casseroles alors à l'abri de la Justice. Le peuple aime ce genre d'individus, voyez Berlusconi, il a été réélu plusieurs fois et ce n'est pas le peuple qui l'a chassé du pouvoir... Et que dire des époux Balkany, de Tapie, de Copé et de tant d'autres escrocs qui continuent leurs combines au grand jour, qui ne se cachent même plus, sachant bien qu'ils sont secrétement admirés par leurs électeurs, lesquels pensent sans doute que s'ils étaient à leur place ils en feraient autant...

BA a dit…

En France, la situation est en train de dégénérer.

Lisez cet article :

Jeudi 31 juillet 2014 :

Pire que le 21 avril !

Le sondage Marianne-Ifop qui alarme : Marine Le Pen en tête du premier tour en 2017.


Le sondage Ifop pour Marianne est un choc : si le premier tour de la présidentielle avait lieu aujourd’hui, Marine Le Pen arriverait en tête. La candidate frontiste recueillerait 26% des voix, et Nicolas Sarkozy se qualifierait pour le second tour avec 25% des voix, que ce soit face à François Hollande ou à Manuel Valls, lesquels seraient tous les deux éliminés (avec 17% des suffrages).

Si l’hypothèse d’un Front National au second tour de 2017 se fait chaque mois plus probable – au point que les politiques, de droite comme de gauche, semblent l’avoir actée, dans un fatalisme défaitiste sinon dans de coupables stratégies –, jamais encore un sondage n’avait placé la candidate FN en tête du premier tour. 

Ce test, à trois ans de l’échéance, vient confirmer que la dynamique dont elle bénéficie depuis plusieurs années est une lame de fond, et que nous n’assistions pas, ces derniers temps, à des séismes électoraux singuliers (comme certains ont voulu le dire lors des dernières européennes), mais à une tectonique.

« Depuis l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti et la mise en place de sa stratégie de « dédiabolisation », le FN a enregistré à chaque scrutin des plus hauts historiques », confirme Jérôme Fourquet, directeur du pôle opinion de l’Ifop.

http://www.marianne.net/Le-sondage-Marianne-Ifop-qui-alarme-Marine-Le-Pen-en-tete-du-premier-tour-en-2017_a240405.html