jeudi 22 novembre 2012

Le burn-out d'Olivier Mazerolle

Priorité au direct. Ça devait arriver, Olivier Mazerolle, submergé par l'essence de son propre média, entre en combustion spontanée suite aux derniers rebondissements des Feux de la droite.


Et je dois avouer que je le comprends un peu.

20 commentaires:

GdeC a dit…

@seb : prems !

Anonyme a dit…

bof, du cinéma pour faire un coup de pub. Scénarisé à tous les coups.

Franck a dit…

En faisant attention, deux trois fois, on entend le choc de la collision de ses neurones !!

Faudrait qu'il investisse dans des béta-bloquants, ça le détendrait

Unknown a dit…

Quel meilleur argument pour la retraite à 60 ans ?

StefG a dit…

Oui, et comme en commentaire chez Nicolas, voilà donc notre Mazerolle à la sortie des studios :
http://lh4.ggpht.com/_Om6zhw5eirU/SdlO7V5lXyI/AAAAAAAAFSA/urXG-WffY34/s800/114.jpg

noxyvelo a dit…

"J'en ai marre de commenter ces inepties"
Pardon mais c'est son boulot sur cette chaîne tout info de commenter les ineptie, et ce 24h/24 7j/7.
Pour le fond, ce ne sont ni Mazerolle ni BFM qu'il faut regarder.

C'est peut être de voir ses copains se déchirer qui le met dans cet état.

Bembelly a dit…

UMPitoyable! (pOke @falconhill)

Anonyme a dit…

L'hopital qui se fout de la charité en somme.

Anonyme a dit…

Quel est donc ce blog de bien pensant ? On a compris que vous étiez un gaucho : sarkozy à l'origine de tous les désastre : vous etes meme la caricature de la gauche ! C'est si simple de critiquer de trouver des arguments à son avantage, de détourner la réalité, de faire des liens incohérents

Tassin a dit…

Il semble que je viens de retrouver le patient de la chambre 27 qui a disparu depuis cette nuit :-D #Anonyme 00:15

BA a dit…

Vendredi 23 novembre 2012 :

Présidence de l'UMP : François Fillon lance : «Un parti, ce n'est pas une mafia»

8h00 : François Fillon estime qu'«un parti, ce n'est pas une mafia»

François Fillon, candidat défait dimanche, s'est montré très offensif ce vendredi matin, estimant qu'«un parti, ce n'est pas une mafia». «Un parti politique, ce n’est pas une mafia, un endroit où on peut étouffer les affaires, refuser de dire la vérité. (…) J’entends souvent dire qu’on est dans une famille et que dans une famille, on n’étale pas ses différends. Ca ressemble étrangement à la notion d’une mafia», a-t-il dit sur RTL.

http://www.20minutes.fr/politique/1048568-live-presidence-ump-francois-fillon-lance-un-parti-mafia

paul a dit…

Furieux, les lecteurs de “L’Express” et du “Point” réclament le retour de leur dossier “immobilier”
(...°
http://www.legorafi.fr/2012/11/15/furieux-les-lecteurs-de-lexpress-et-du-point-reclament-le-retour-de-leur-dossier-immobilier/

PS le dossier vous tiens à coeur,
nous le savons .

Anonyme a dit…

En même temps c'est le propre du boulot d'une "chaîne d'infos" en continu, de répéter les mêmes inepties tout au long de la journée. On lui a pas dit à Mazerolle ? C'est vrai qu'il y dort, on lui a installé un hamac. Les dégâts du travailler plus vient de faire une nouvelle victime...

Toutatis a dit…

ça sent le mec investi dans l'UMP et qui voit le désastre. Ce qui se passe est donc triste pour lui. Et comme la plupart des gens qui passent à la télé (journalistes, animateurs), il pense que ses opinions personneles ont suffisamment d'intérèt pour justifier d'encombrer les ondes.

BA a dit…

Dimanche 25 novembre 2012 :

20h16 :

Fillon annonce qu'il "saisira la justice" pour "rétablir la vérité des résultats".

François Fillon a annoncé dimanche soir qu'il saisissait la justice sur les résultats de l'élection du président de l'UMP et a accusé son adversaire Jean-François Copé d'être seul responsable de l'échec de la médiation Juppé.

"Jean-François Copé porte seul désormais la responsabilité d'un échec qui touche notre parti et compromet, au-delà, l'image de l'action politique", a écrit l'ex-Premier ministre dans un communiqué. "Soucieux de sortir de l'impasse dans laquelle les coups de force successifs de Jean-François Copé ont plongé notre parti, je saisirai la justice pour rétablir la vérité des résultats et rendre la parole aux militants", a-t-il ajouté.

BA a dit…

Lundi 26 novembre 2012 :

UMP : l'équipe de François Fillon fait saisir à titre conservatoire les données du scrutin.

L'équipe de François Fillon a annoncé lundi qu'elle demandait la "saisie à titre conservatoire" des données de l'élection du président de l'UMP le 18 novembre, et fait savoir que des huissiers avaient été mandés pour "assurer la bonne conservation et l'égal accès de ces documents".

"Dans le cadre de la procédure en justice qui sera intentée pour rétablir la vérité sur les résultats, François Fillon demande un accès équitable aux données électorales (listes d'émargement, procès verbaux, procurations...)", fait savoir son équipe dans un communiqué.

"Toutes ces raisons conduisent l'équipe de campagne de François Fillon à demander, en vertu de l'article 145 du nouveau code de procédure civile, la saisie à titre conservatoire des données électorales pour garantir ses droits de défense", ajoute le communiqué.

"L'ordonnance rendue par le vice-Président du tribunal de Paris mandate en conséquence des huissiers pour assurer la bonne conservation et l'égal accès de ces documents, soit au siège de l'UMP, soit, au cas ou cela s'avèrerait impossible, dans les locaux de la chambre nationale des huissiers".

http://www.romandie.com/news/n/_UMP_l039equipe_de_Francois_Fillon_fait_saisir_a_titre_conservatoire_les_donnees_du_scrutin261120121047.asp

Louis a dit…

Ce que je trouve le plus triste là-dedans: les rires forcés des autres participants!
On rejoint là ce dont vous parlez dans votre post du 25.11.12 "Rire et se taire...": surtout il faut garder le sourire coco! si tu commences à devenir sérieux, la ménagère tu vas l'emmerder et elle va zapper sur "plus belle la vie".
Faire rire (ou pleurer, mais faut qu'y est d'l'émotion coco:)encore et toujours! Y compris avec l'actualité et la politique.

BA a dit…

Lundi 26 novembre 2012 :

17h23 :

Copé élu avec 952 voix d'avance.

La Commission nationale des recours (CNR) de l'UMP a rendu son verdict et confirmé la victoire de Jean-François Copé, selon un communiqué de presse distribué aux journalistes présents au siège du parti et relayé par l'AFP.

Selon elle, le secrétaire général sortant a été élu avec 952 voix d'avance - il en avait seulement 98 d'avance, lundi dernier. La CNR a décidé d'écarter les scrutins dans les deux bureaux des Alpes-Maritimes, situés à Nice, et de Nouvelle-Calédonie, entâchés, selon la commission, d'irrégularités.

Résultats officiels :

Copé : 86 911 voix.

Fillon : 85 959 voix.

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/EN-DIRECT-Jean-Francois-Cope-elu-avec-952-voix-d-avance-selon-la-Commission-nationale-des-recours-577309

BA a dit…

Mardi 27 novembre 2012 :

10:15

Fillon fonde le groupe parlementaire "Rassemblement-UMP".

François Fillon vient d'annoncer la création d'un groupe parlementaire, nommé "Rassemblement-UMP". Ce dernier sera dissous "dès qu'un nouveau vote aura lieu" promet François Fillon.

L'ancien premier ministre demande que ce scrutin ait lieu d'ici trois mois et soit organisé par une commission "totalement indépendante".

D'après BFMTV, 120 parlementaires UMP rejoindraient le groupe "Rassemblement-UMP". 74 députés resteraient dans le groupe "UMP" à l'Assemblée Nationale.

BA a dit…

Mardi 27 novembre 2012 :

19h48 : le groupe "Rassemblement-UMP" officiellement créé.

Le groupe "Rassemblement-UMP", présidé par François Fillon, a officiellement déposé sa déclaration politique et la liste de ses 68 membres à la présidence du Palais Bourbon, selon une source parlementaire.

"Nous constituons ce groupe à titre conservatoire", avait expliqué dans l'après-midi l'ex-ministre Patrick Ollier, pro-Fillon. Toutefois, ce groupe doit être validé lors de la Conférence des présidents de l'Assemblée nationale dont la prochaine réunion se déroule... mardi prochain.

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/EN-DIRECT-le-groupe-parlementaire-de-Fillon-officiellement-cree-577309

A l'Assemblée Nationale, il y a donc deux groupes parlementaires pour la droite :

1- Le "Rassemblement-UMP" compte 68 députés. Leur président est François Fillon.

2- L'UMP compte 126 députés. Leur président est Jean-François Copé.