jeudi 22 juillet 2010

Prendre aux riches pour donner aux pauvres ?

Ce caïd de banlieue est formel : "C'est une responsabilité de l'état."
retrouver ce média sur www.ina.fr


Prendre aux riches pour donner aux pauvres ? Vingt ans plus tard, nous avons la réponse.

C'est l'inverse qui se passe.

Et la banlieue ? Au gré des affaires qui s'accrochent, des casses en huis-clos et des campagnes qui débutent dans la chaleur de ses faits-divers, depuis huit ans, on lui déclare régulièrement la guerre.

3 commentaires:

BA a dit…

Miracle fiscal chez les Bettencourt.

La femme la plus riche de France est imposée au même taux qu'un cadre moyen : 9 %.

Alors que L'Oréal a versé à Liliane Bettencourt 280 millions d'euros de dividendes en 2009, l'impôt sur le revenu de la femme la plus riche de France devrait être inférieur à 25 millions. C'est ce qui ressort des déclarations au "Canard Enchaîné" de Pascal Wilhelm, l'avocat de Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt.

Un bouclier royal.

C'est au total 100 millions d'euros que Liliane Bettencourt s'est vu rembourser par le Trésor Public, ces quatre dernières années, au titre du bouclier fiscal, a indiqué au "Canard" Pascal Wilhelm, l'avocat de Patrice de Maistre.


(Le Canard Enchaîné, mercredi 21 juillet, page 3)

les2terres a dit…

En somme c'est ce qui s'est passé : ils ont pris les espoirs des riches pour donner beaucoup de coups de trique aux pauvres.
Aujourd'hui les riches sont heureux : leurs peurs sont justifiables, leur égoïsme peut s'ébattre dans le désespoir et tout le monde joue leur petite partie de jeu des 7 familles.

Stef a dit…

C'est vrai qu'on aimerait qu'il les prenne un peu plus ses responsabilités notre Président...