mardi 18 novembre 2008

La bande à bedaine

Observés hier à 21h02, Place de la Concorde, au croisement de l’Avenue Gabriel et de l’allée Marcel Proust, deux flics armés se les gelant sévère pour encore toute une nuit sous le grésil.

Ils sont en faction devant six cars des forces de l'ordre postés en réserve en cas de remontée gastrique, populaire et soudaine, sur ce Palais de L’Elysée qui monarchise à 150 mètres de là.

Le plus vieux des deux Mister Freeze se penche vers son cadet, un novice. D’une voix grave, la main pas loin du flingue, il s'inquiète :

LE VIEUX FLIC
Et toi Le Soldat Rose, tu l’as vu ?


1 commentaire:

pilulerouge a dit…

Hier, j'ai discuté avec la directrice d'une école élémentaire et maternelle. Elle m'a fait état d'un taux de 80% de gréviste dans le corps enseignent sur toute la commune de Maisons-Alfort (ville très à droite). Elle me raconte aussi l'état de fatigue moral de son personnel, en soulignent qu'elle avait rarement vu ça depuis sa longue carrière. Elle finit par un "on en peut plus!".

PS : Cette commune a servi de ville test pour l'accueil des enfants par la Mairie en tant de grève.