mercredi 20 août 2008

EMPLOI DES JEUNES ? LA PISTE AFGHANE

Tu as vingt ans ? Tu ne trouves pas de boulot ? Tu es combatif ? Tu en veux ? Tu aimes l'Amérique, les gros guns et les coups de soleil ? Tu cartonnes à « Medal of honor » et « call of duty » et ton corps émet d’agréables sensations devant les nanars de Vim Diesel ?

Le président a besoin de toi.

Contact : Bockel et Morin (DRH) ou le service "jobs à l'étranger" de l'ANPE.



4 commentaires:

puce a dit…

Je vous admire infiniment, fan de toutes vos vidéos. Chapeau bas, Monsieur
mes infos ici, l'essaie d'aider le monde à ma façon,informer les pauvres comme moi, pour qu'ils sachent....
http://www.lepost.fr/perso/moimoi/prive/

Denis a dit…

Lors de son discourt, devant les militaires à Kaboul, j'ai été prodondément choqué par un très court passage de son monologue.

J'espérais que cela ne passe pas inaperçu.

http://www.lepost.fr/article/2008/08/22/1248674_afghanistan-le-rire-deplace-de-nicolas-sarkozy-face-aux-militaires-en-deuil.html#xtor=ADC-218

Toutefois, je reste déçut. Il n'y a pas eu l'écho que j'escomptais
:'O. ( une bonne vrai polémique! ).

Ne regardant presque jamais la télé - je fis une exception pour ce discourt parce que je voulais voir comment il allait assumer l'envois des enfants des autres pour une guerre que nous comprenons de moins en moins -, qui peut me dire ce qu'il en a été dans les journaux télévisé ?

Thomas 85 a dit…

Conclusion de france 2 après le discour de nico :

Le président de la république a assumé la dimension tragique de la fonction présidentiel.

Assumer il sais faire ...
Que v'as t-il faire cette fois ci ?
Les têtes vont-elle encore tombées comme après le tragique accident des tris de militaire acidentelles sur des civils ?

Bienvenue dans le turn-over présidentiel !

Le pire c'est que cet évennement semble (chez moi) attirer la volontée de renforcement des troupes.

THOMAS

Thomas 85 a dit…

Quand je dis ( chez moi ) c'est dans ma région.
Ma position sur l'envoie ou non de troupes est clair :
Des gens on besoin d'aide ; tout le monde est d'accord
Je pense pas l'armée peut justifiée sa présence sans un travail de coordination avec les aides humanitaires.
D'autre part je ne me permettrais jamais de critiquer les soldats mais si je fais des critiques c'est contre les hautes instances qui décident de leurs sorts.