samedi 21 juin 2008

ME, MYSELF AND I

Lecteurs, d’où que vous veniez, sachez que vous serez toujours les bienvenus mais que vos interrogations sont parfois désarmantes.

Les anti-sarko me taxent de gauchiste,

Quelques de gauche me sectarisent d’extrême-droite,
Les Sarkozistes m’ont dans le collimateur,
Le MJS me méprise,

Les forums de boursicoteurs me prennent pour un coup marketing de la LCR,
La LCR me catalogue en bourgeois type.
Les bourgeois ne m'aiment pas.
Les retraités pensent que je suis un jeune con et les jeunes cons que je suis à la retraite.
Les pauvres m’imaginent riche et les riches, eux, me certifient frustré.


Et pourtant, vous êtes là.

Un peu de tolérance bordel : dialoguez au lieu de m’engueuler ! Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour moi.


31 commentaires:

Jean-Baptiste a dit…

Salut Seb,

Je ne sais pas si j'ai deja eu l'occasion d'ecrire un commentaire ici, mais je suis ton blog quotidiennement. J'ai tes textes et surtout les videos avec Francois.
Je pense que beaucoup de personnes lisent ton blog, mais que seul un petit pourcentage te font part de leur mecontentement. Donc le plus gros pourcentage est de tout coeur avec toi, mais ne le fait pas savoir via des emails ou des commentaires.

Il y a quelques temps, j'ecrivais un blog, sur tout ce qui ne me plait pas. Je l'ai ecris pendant plus de deux ans, et je l'ai supprime. Je n'y parlais pas politique, mais tout simplement de la vie de tout les jours. J'ecrivais tout ce qui me revoltais et qui me surprenais. J'ai beaucoup ecris sur les personnes agees. Ils faut dire qu'ils n'ont pas fini de nous surprendre.
La plupart des commentaire que j'avais etaient des insultes, ou des mecontants. Du genre, les pauvres vieux, tu detestes les vieux, arretes de te la peter etc... Apparament on vis dans un monde, ou il faut lecher le cul de son lectorat pour plaire. Mais non. Tout les mecontants sont simplement des personnes qui font parti de ses ecris, qui lisent les textes et se rendent compte qu'ils s'agissent d'eux. Ils sont blesser, et repondent eux aussi par un certaine violence par manque de reparti et surtout n'ayant aucun arguments pouvant les defendre.
Je suis ton blog, car je suis currieux de voir ce que devient la France. Je me suis liberer d'elle en partant m'installer au Japon, il y a presque trois ans maintenant. Ce n'est pas pour autant que je vis comme un Japonais. J'essaie moi aussi de prendre mon pied en rigolant sur le malheure de ceux qui se croient encore supperieurs, qui ne sont que figurants.

Bonne continuation, c'est un vrai regal de te lire.

C'est malheureux, c'est toujours les personnes qui ont le plus d'idees qui ne peuvent rien faire.
Comme via le journalisme, on peut manipuler beaucoup de monde, ne pourrions nous pas faire un grand magazine manipulant la pensee de cretins, mais dans le bon sens cette fois.

Le Monolecte a dit…

t'inquiètes : y a tous ceux qui te lisent régulièrement sans te faire chier et sans imaginer des trucs à la con.

Anonyme a dit…

Salut Seb,

Quand tous te voient à leur opposé, ne bouge pas !!!
Tu es au bon endroit.
A+

PrivateJoker a dit…

En fait Sebastien, c'est le début de la gloire : tu deviens un phénomène de hype, genre "parlez de moi, en bien ou en mal je m'en fous, mais parlez de moi"... Puis tu ne pourras pas dire que tu ne l'as pas cherché, à force de taper sur tout le monde comme tu le fais ! M'enfin je te conseillerai juste de continuer. :-))

Anonyme a dit…

Moi je m'en fous, j'adore votre blog c'est un des mes favoris avec Plume de presse et bien d'autres : vos interrogations et vos réflexions reflètent tout ce que nous vivons quotidiennement, même si certains ne sont pas d'accord avec vous et c'est normal, vous les bousculez dans leurs certitudes (propriétaires ou locataires par exemple) Quant à Grand François, c'est un bonheur ce type, il n'y a rien à jeter dans ses propos ;-)

vrinse a dit…

Salut Seb! ^^
J'ai pas l'habitude de laisser des commentaires sur les blogs en fait, mais bon là, je me laisse tenter.
Idem, je lis ton blog et regarde tes vidéos, depuis quelques semaines. Avec plaisir et appétit. Je partage une bonne part de tes analyses, j'aime ton bon sens virulent, ton intelligence enragée.

Bah ouais, t'es bourgeois (pas vraiment type quand même), t'es gauchiste, t'es extrême, tu pourrais faire le jeu de certains discours de la LCR, tu irrites le bourgeois bien-pensant, tu t'insurges contre la connerie, tu ne te laisses pas étiquetter, etc, etc.

Et alors?! ^^

Continue de bousculer les certitudes, et d'arracher les oeillères!
Amitiés

ZapPow a dit…

On aime à cataloguer, et les esprits libres et contestataires sont souvent rangés dans des catalogues contradictoires, dont, bien sûr, ils sortent à tout moment, insaisissables, agaçants, déroutants…

pillulerouge a dit…

Salut Sébastien,

J'ai découvert ton blog très récemment, et il m'a donné envi d'en créer un à mon tour. Ton blog transpire la sincérité et la LIBERTE D'EXPRESSION (très nettement en voix d'extinction dans les médias). La vérité peut parfois faire peur. On perd ses repères, ses certitudes. Ces réactions d'hostilité non constructives témoignent d'un formatage des esprits. Tu dérange, et ça, c'est bon signe.

pillulerouge a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Romane a dit…

Bonjour,

Je rejoins les autres commentaires et j'ajouterai que j'apprécie ta lucidité et ton réalisme.
Mais j'ai un aveu , si tant est que cela en soit un, je me suis interrogée et ai été troublée par tes accointances avec Alain Soral que je ne saisis pas bien. Il faut dire que je ne le connais guère en dehors des qqs interviews que j'ai pu entendre de lui à la tv et de son adhésion au fn et donc de la réputation qu'il se cogne depuis. Bref, çà me laisse perplexe.
Alors puisque tu invites au dialogue, est-ce que tu peux éclairer ma lanterne ?

Anonyme a dit…

jme baladais dans le coin de st germain encore hier en petit touriste étudiant de province. La vie à paris ça mrend malade mais quelque chose de méchant! alors jvoulais mtaper un rail comme le jeune sarkozyste à l'happy hour rue de bussy, et en même temps je voulais avoir une petite idée du cadre de vie du libre penseur qui écrit ce blog.
à part de vieux poètes à st sulpice j'ai rien vu...mais j'avoue tout bas, j'aurais pu le croiser dans la rue et là je lui aurais payé un bon verre/vers! :)

stephane a dit…

SEB ! on t'aime ! et ce qui te critique sont des cons !
laisse braire les anes !

Aka 75 a dit…

Continue Seb.

Pour moi, tu es juste un mec bien qui cherche à comprendre pour vivre autre chose. Pas forcement une valeur en vogue en ce moment de regroupement bellant.

Si tu dérange tant de monde, c'est que tu es indépendant. Et c'est ça qu'on aime.

Toi, tu ne te serais pas laissé prendre par Milgram. Tout ces veaux raleurs t'auraient mis 700 volts. J'ai été voir par curiosité ces groupes. Pas un ne fait vraiment peur à ce danger Sarkozy.

J'ai commandé ton livre. J'espère qu'il me détendra aprés John Dingles et son livre sur Opération condor.

BouBOU a dit…

j'aime la façon dont tu décris la jinte sceptique, ils ont toujours quelque chose à trouver à ceux qui veulent vraiment faire quelque chose pour changer le monde, tu as compris tout comme moi que la politique n'arrangera jamais rien, je t'invite a visiter mon blog que j'ai normalement mis en URL si ça à marché, au cas c A-mort-la-mode sur skyrock, a toute je repasserais!!

Anonyme a dit…

t'as du talent; de bonnes idées;
courage .

euvanol a dit…

Ca doit faire partie de ces réflexes inculqués à la fac' ou dans leurs écoles à fabriquer des petites cervelles: quand ils ne comprennent pas quelque chose, ou ne trouvent pas d'arguments, ils collent une étiquette dessus. "Ah, ouais, c'est de la pop indus de l'undergroud finlandais". Problème résolu.

Coller des étiquettes aux autres, ça a d'ailleurs l'air d'être un job qui rapporte, et qui semble jouir d'une certains forme de respectabilité médiatique auprès des petites cervelles, à en juger par la multiplication des éditorialistes.

Pour chaque petite cervelle couinante, il doit bien y avoir 10 rigolards derrière leur clavier. C'est pour ceux-là que tu écris.

Romuel a dit…

Hey, mais c'est qu'au moin avec ces encouragements la, on decouvre des blogs sympathique - faudrait que je songe a arreter d'utiliser ce mot la, ça devient un tic de langage...

Romuel

cobalco a dit…

Salut msieur,
Tout pareil que les autres, je suis là tous les matins.
Beaucoup qui te lisent pour une poignée qui t'emmerdent, bon c'est pas la mort.

Et maintenant qu'est-ce qu'on fait ?
... une récolte de photos des piaules de tes lecteurs ... un concours de celui qui fait la meilleure bouffe pour 5 euros... un petit boycott entre amis...
Si tu veux du retour je pense qu'il n'y a qu'à demander.

Sinon pour tout te dire, à 40 ans, je ressens aujourd'hui plus de chaleur humaine au bout de mon clavier que dans mon carnet d'adresses ou chez mon voisin.

Allez, bientôt la grande dépression. Vous allez avoir (Grand François et toi) du pain sur la planche niveau actu.

A demain
jp

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Bon ba je me lance ! j'ai toujours voulu écrire un p'tit mot sympa et toujours une excuse à deux balles pour ne pas le faire...

Ba voilà c'est fait ! Juste pour dire que ce blog doit continuer coûte que coûte.

C'est important d'éveiller les consciences dans ce monde d'endormis...merci à toi Seb !

Et moi aussi j'irais bien boire un pot à l'occas !...

igor a dit…

Bof! Sebmusset critique tout ce qu'il voit à la télé.. C'est amusant mais trop de "les gens sont cons" "le système va exploser" bla bla bla

Anonyme a dit…

Igor a un peu raison. Pour convaincre, il faut avoir un projet au dela d'une simple critique.

La misanthropie c'est sympa mais bon ca ne mange pas de pain...

SIAMS a dit…

Moi j'suis nouillenouille, usée, fatalisée, monoparentalisée ça aide à voir..ce qui pourrait/devrait etre fait quand j'passe vers chez toi j'reprends du courage et j'me dis qui faut que je relève les bras. Olivier y monte..y monte mais après est ce qui va lui aussi nous lacher ? La répartition des richesses, le droit au logement, au travail, à la culture..ect Bah j'serai plus là j'sais pas, on est partis pour en chier et on a meme pas de papier(relou?ok) et puis moi les groupes j'ai jamais aimé c'est toujours les memes qui prennent la parole, les brillants, les charismatiques, les dealers de mouvements....et nous les autres tous les autres....comme y dit le Grand François "dans l'caddy".....il habite où tiens ? Tu m'diras pas....alors serres lui pas pince pour moi....Merki(j'ai AUSSI un blog mais que pour des Grosses conneries....ça m'évade°°°°)à +

seb musset a dit…

Merci pour vos témoignages. Je n'en espérais pas tant.

Quelques réponses en vrac :

a Jean-baptiste > Je ne suis pas pas prêt de renoncer. Je n'ai aucun mérite, c'est dans ma nature.

a Romane > Au sujet de Soral, c'est une longue histoire - littéraire - qui date de bien avant 2007.

a Aka 75 > Grand mercato TV : Milgram est remplacé à la rentrée par Laurence Ferrari.
Niveau espace détente, sache que Marc Lévy ne m'a pas retenu pour l'écriture de son prochain livre "Mes Amis, Mis à mort"

a Romuel > Effectivement, c'est sympa comme tout.

a cobalco > Tu soulignes le paradoxe internetique qui fait froid dans le dos. J'ai en vis-à-vis face à mon appart deux célibataires, mâle et femele qui vivent à un étage d'écart et ne donc se voient pas quand ils passent chacun de leur côté leurs soirées sur Meetic.
Qui en profite ? Qui baise l'autre ?
Meetic.fr

a Igor > Convaincre ? Je ne suis pas en campagne. Je suis convaincu, c'est le principal.

a Siams > Au sujet d'Olivier, sa récente présence chez Drucker devrait répondre à ta question.

SIAMS a dit…

Rectificatif urgent!! Je voulais dire biensur pour le Grand François : " serres lui la pince pour moi " même un bisou tiens on va pas s'gêner! à +

SIAMS a dit…

Pour Olive..5/5 Seb !

ZapPow a dit…

Ah ben ouais, j'avais oublié : "Vive Grandfrançois" (qui, en homme libre, doit s'en foutre comme de l'an quarante).

igor a dit…

a Sebmusset> De quoi es-tu convaincu au juste? et par pitié, épargne-moi les réponses du genre "le fort opprime le faible" ou "on n'a pas besoin d'argent pour vivre"

Anonyme a dit…

N'y aurait il pas une petite contradiction a vouloir critiquer l'individualisme forcené tout en se retirant de quelque lutte collective? (puisque tu n'es pas la pour convaincre)

Et deuxio, ton statut de privilégié économique un poil lucide ne te conférerait-il pas par hasard une responsabilité morale (et tu m'as l'air d'en avoir une, morale) vis a vis de tes compatriotes?

Il me semble que si tu voulais etre cohérent, entre tes principes et ta situation personnelle, tu devrais etre en campagne permanente. Enfin...

Romuel a dit…

Ben faut juste nuancer entre l'individualisme et l'egoisme

individualisme - par soi meme
egoisme - pour soi meme

Cela fait toute la difference
-----
euh... par contre, desole pour le caractere trop pedagogique, sincerement.

seb musset a dit…

A Igor > conseil de lecture > http://www.amazon.fr/Lindividualisme-aristocratique-Georges-Palante/dp/225139026X/ref=sr_1_10?ie=UTF8&s=books&qid=1214255882&sr=8-10

Il a tout dit sur le sujet, un siècle avant.

A anonyme du 23 juin 2008 09:20:00 PDT >

Privilégié économique ?

Pas endetté : Oui.

Possibilité d'encore manger à ma faim des produits alimentaires des 5 groupes, le tout pas trop chimiquement maltraité : Oui.

Ce qui te parait être un privilège devrait être le minimum pour tous. C'était encore le cas, il n'y a pas si longtemps.

Enfin, méditons cette pensée que le Dalaï Lama me confiait alors que je le croisai au volant de son Cherokee à la sortie du Papagallo en pleine montée d’exta :
" Moi je roule pour moi mais bon…le covoiturage si ça peut dépanner, pourquoi pas."

seb musset a dit…

P.S : George Palante, "L'individualisme aristocratique." Textes recueillis par Michel Onfray. ed. Les belles lettres.