mardi 24 juin 2008

GRISE ANATOMIE

J’aurais pu écrire qu’aujourd’hui c’était fête, que j’avais sorti la voiture. J’aurais pu ironiser sur le fait que vraiment j’abusais : Déjà j’avais mangé de la viande la semaine dernière ! Malheureusement, je n’en avais pas mangé.

J’aurais pu faire mon matheux populo à la station de service en constatant que merde, y a trois semaines le litre de gasoil était 10% moins cher et que c’était déjà 30% de plus qu’il y a six mois ! J’aurais certainement pu m'attirer la sympathie des pompés et récolter quelques encouragements spontanés. Mais, j’ai ravalé ma rancœur en m’estimant heureux d’avoir encore pu claquer 70 euros, chérissant l'idée que l'essence du bonheur ne réside pas dans le prix des carburants. Tout de même, j’ai gobé un de mes trois abricots me sentant un tantinet découragé, presque écœuré. On me l'avait conseillé, il fallait être constructif. Alors j’ai repris le volant, tout en radio, pensant que l'idée viendrait.

En moins de dix minutes, j’y ai entendu les échos avancés de la fin d’un monde :

- Un fils de milliardaire affirma que les chômeurs étaient des parasites sociaux. Sa diatribe fut suivie d’appels d’auditeurs chômeurs d’accord avec les positions de ce rentier de l’industrie dont au passage le seul client est l’état français.

- Entre l’annonce de deux faits-divers, un gentil attaché de presse glissa imperceptiblement que l'humaniste gouvernement rendait obligatoire dès le 1er juillet et dans chaque voiture le gilet fluo et le triangle de signalisation, parce que "une vie humaine c’est du sérieux" et qu'une bonne récolte de contraventions, c’est encore mieux. A 175 euros le ticket pour défaut de gilet, ça paiera quelques robes de galas à Rachida.

- Pi-wi Chatel et T-Fou Lagarde m’apprirent dans un rigolo duo que j’étais riche, que tout allait bien et que tout irait encore mieux demain. La farce était colossale mais elle passait.

- On m'inquiétait ensuite. Mon président connaissait lui aussi des difficultés, à calmer Carla dans les médias, qu'elle était rebelle la gauchiste. Aujourd’hui ça allait, le couple pipeau avait la pèche, il était en Israël. Sur qu’au moment où tes compatriotes n’en croient plus leurs yeux, faire le péteux à la Knesset c’est essentiel.

- Un roboche polémiste m’informa enfin que le gouvernement, actif et coordonné, planchait « avec responsabilité » sur l’instauration obligatoire des détecteurs de fumée dans chaque domicile. Enfin on y venait : plus le droit de fumer chez soi. Elle était bien cette droite décomplexée, elle pensait à moi. Tout de même de quoi je me plaignais : j’avais encore un chez moi.

- Le tout fut interrompu par un spot publicitaire à 4 million d’euros. C’était encore le gouvernement qui, avec la voix douce de la speakrine d’Arte, justifiait ses décisions passées en terme de pouvoir d’achat. Ah bon, Arte existe encore ? Ca ne vas pas durer.

- Enfin, le roboche attaqua la polémique du matin. Il me souffla que les malades de longue durée coûtaient trop cher à la Sécurité sociale et que le gouvernement songeait à ne plus les rembourser intégralement.

Dans un éclair de radar automatique, l’idée me vint enfin pour renflouer les caisses déficitaires : S'il y avait de grands malades à supprimer, il fallait commencer par ceux qui soutenaient encore ce gouvernement. On ne pouvait décidément plus rien pour eux.

Le spot sympa de l'état à 4 millions :


La version "suédée", rejetée par Thierry Saussez :


5 commentaires:

euvanol a dit…

Tuféchié, Seb. Je pouvais m'enorgueillir jusqu'à ya 30 secondes de ne pas avoir vu les spots de propagande du gouv.fr. Maintenant, c'est foutu.

J'attendais une chute, une dernière phrase, du genre "téléphonez à 'J'y crois, c'est déjà ça' (34 euros la minute)".

Mais non.

J'ai malgré tout bon espoir de voir quelques parodies fleurir sur Dailymotion. Ca sera toujours ça de gagné.

Anonyme a dit…

T'en as pas marre d'écouter radio Sarko (Europe 1, Rance Inter, reteuleu, pire RMC et leurs auditeurs, à qui on donne malheureusement la parole : Avant on avait les spécialistes qui bavaient leurs conneries, maintenant on a les auditeurs et radio café du commerce) moi dans ma poubelle à roulettes, y'a l'autoradio laser qui fonctionne uniquement sur les disques, la radio, non merci et en plus les compils c'est moi qui les fait et y'a pas de pub entre deux morceaux, comme ça je nique la fnac, Auchan and Co, Pascal Nègre et Univers sale etc, etc. Pour redevenir sérieux un instant, ils ont tellement foi dans leurs mesures qu'ils éprouvent le besoin de nous montrer à quel point elles réussissent, c'est déjà un signe ça...

seb musset a dit…

a euvanol > c'est vrai que l'original ressemble a une fausse pub des "nuls". L'autisme des ambassadeurs du 92 atteint ses limites.

a anonyme > effectivement, la télé déprime mais la radio, entre ses auditeurs dont je subodore que certains son des comédiens, ses pubs pour "sauver le pouvoir d'achat", la "défense du pouvoir d'achat" et désormais "la patience du pouvoir d'achat"; la radio assomme.

Je ne pense pas qu'il soit question de foi pour nos gouvernants mais bien d'idéologie.

Analyse bien quelques propositions de mesures récentes qui sont tellement énormes et nombreuses que l'ont y prête même plus attention :

- Camp de travail du sbire de Lecler à Nantes,

- La remise au gout du jour des mères porteuses à domicile pour que les bourgeoises quinquas puissent enfin avoir de bons petits blancs.

- Les déclarations au vitriol anti-chomeur de Mr Dassault

- Le déremboursement des soins pour les grands malades ce qui implique à très court que les pauvres n'auront plus les moyens de "prévenir" ou de détecter les pathologies lourdes.

et j'en passe... toutes ces mesures ne vont que dans une direction : le confort du riche. Pour le bien-être de ce dernier, il convient au chef de ses intérêts, notre monarque, de faire apprécier au pauvre sa condition, de gré ou de force.

Les résultats économiques n'étant pas là, la force va revenir au gout du jour.

Les Français vont très chèrement payer leur erreur.

On en revient au même point qu'il y a un an quand à la veille du second tour j'avertissais qu'il fallait choisir son camp mais que, de facto, tes revenus le choisissait pour toi.

Rien n'a avancé en un an, hormis les coups de massue de la politique du monarque, ce qui je l'avoue me déprime un peu à l'image de cet article.

Anonyme a dit…

Entièrement d'accord sur ton analyse, j'ai sensiblement la même depuis un bout de temps, en revanche je pense qu'il faut faire en sorte que leurs mesures ne fonctionnent pas : en ne faisant pas ce qu'ils veulent, je suis sans doute naïf ou encore un peu optimiste, on peut bloquer beaucoup de choses (puisque la grève générale n'est pas pour demain), consommer le minimum vital, perso ma caisse a 20 ans et il est hors de question que j'en change (un modèle increvable) et si je devais en changer je rachèterai un vieux modèle que je peux continuer à bricoler, je ne suis pas "propriétaire", je vis sur mon salaire, j'épargne dès que je peux et je ne dépense pas cet argent, en fait je fais tout le contraire de ce qu'ils veulent, alors oui, que vont-ils faire ? Nous obliger à consommer ? Il faut faire en sorte que leur système s'écroule, alors cela va être long mais au bout il y aura sans doute un résultat, il est probable qu'ils commencent à en être conscients puisqu'ils veulent absolument nous faire croire que cela marche, ces spots de pub en fait, ne nous sont pas adressés, en fait le gouvernement s'autocongratule devant nos yeux ébahis, mais la majorité des citoyens a définitivement compris que le pire restait à venir et qu'il n'y a plus rien à attendre de ces gens-là... J'en conviens avec toi c'était au premier tour qu'ils auraient dû "choisir" la moins pire, donc oui, quand c'est possible tourner le bouton de la radio et de la télé, ça fait partie d'un tout, c'est de la désintoxication, toi c'est ton boulot, tes billets émanent de tout cela sinon nous ne pourrions pas te lire, en résumé je continue à télécharger illégalement et à graver mes cd et à les lire accessoirement dans ma poubelle, tous ces petits gestes constituent en sorte la résistance ;-)

Aka 75 a dit…

J'adore cette pub. Elle est magnifique. Ils ne pouvaient pas faire mieux. J'espère qu'elle va passer et repasser et repasser.

Je ne pensais pas que c'était aussi génial.

Ah chaque parole, j'entend "T'as compris gros con".

Si elle allume la haine sanguinaire dans le coeur de millions de français comme dans le mien. C'est magnifique. Je révais de me faire insulter tout les jours en plus de toutes leurs saloperies de réformes qui détruisent nos vies.

Quittez le 92, ça n'a pas d'avenir. Bientôt l'axe Neuilly-Pompéi, la défense-Pompéi