vendredi 18 avril 2008

OPERA BOUFFON A LA SUPERETTE

++++ SPOILER ++++ : billet démago.

Hausse des matières premières ou pas
, il faudra que l’on m’explique comment le même pamplemousse = de Floride, provenant de la même plantation, au même calibre et acheté au même endroit, peut prendre 33,33 % d’augmentation en cinq jours, passant de 0.80 cts à 1.20 Euro l’unité.

D'abord, il y eu la duperie du passage à l’euro qui, avec ses beaux billets qu'on était "fier d'avoir les premiers", nous avait servi sur un plateau et avec un peu de vaseline une hausse généralisée des prix. Six ans après, j’ai comme la sensation que l’inflation est l’épouvantail parfait pour une hausse supplémentaire des intermédiaires qui, de la plantation de la Floride à l’étalage de mon supermarché de La Rue de Buci, se sucrent sur le dos de mon pamplemousse.

1 commentaire:

ZapPow a dit…

Travailleurs travailleuses, et tous les autres aussi, on vous ment, on vous spolie.

Un des arguments dont on nous bassine pour expliquer la hausse des prix, c'est celle (la hausse du prix) des produits pétroliers, base de notre grande et glorieuse économie.

Or, il se trouve que nous payons ces produits en dollars, et que le dollar a perdu énormément de sa valeur face à l'euro. Quelqu'un, quelque part, a calculé qu'en fait, nous payons notre pétrole moins cher aujourd'hui qu'il y a quatre ou cinq ans.