mercredi 23 mai 2007

PARIS > BREVE DE BOBO

Insupportable métro broyant mes tympans. Je suis là, bringuebalé dans ce chariot à moutons, rendu con à supporter leurs miasmes chauds d’esclaves sarkozistes.

9h40. Arrivée au loft de créateurs bobifiés.

BOBO 1 arrive sur site vers dix heurs son Libé à la main
T’as vu Sarko est touché par la grâce présidentielle. Ca doit être ça. T’as vu l’ouverture avec Kouchner et les femmes ? C’est bien non ? J’en suis sur il a pris conscience de la fonction présidentielle. Il est habité.*

SM
Bobo 1, t’as des enfants non ?

BOBO 1
Oui deux de douze et quinze.

SM
Attends un peu. Quand ton nouveau pote, le néo-tolérant les enverra au Darfour pour rétablir la démocratie, on en reparlera.

Mon petit bobo, ne t’y trompe pas : Plus rien ne l’arrêtera notre assoiffé d’Amérique. Bientôt, il faudra aussi sa guerre personnelle, son massacre nominatif, sa page d’histoire écrite dans le sang. Kouchner n’est dans le gouvernement qu’à cette fin : valider l’ingérence française au Darfour.

* garanti sans trucage !

Aucun commentaire: