mercredi 28 février 2007

DECRYPTONS SARKOZY

Dans leurs discours, Les néolibéraux vantent l’esprit d’entreprise. Quelle hypocrisie ! D'abord ils n'ont pas d'esprit et s’il y a bien une chose que le néolibéralisme ne digère fondamentalement pas c’est que les gens entreprennent. Le monde néolibéral dépend avant tout des consommateurs et non des créateurs. Les progressistes cachent des conservateurs : tout pour nous et surtout que rien ne change d’un poil, excepté nos profits.
Derrière le ensemble tout est possible de Sarkozy, il faut lire : tout sera mieux pour mes intérêts et ceux de mes amis. L’art du bonhomme fait d’oxymores réside dans son aptitude à faire croire à la majorité des français qu’ils sont ses amis.

Aucun commentaire: